Skip to content

Qu’est-ce que le channeling ?

En anglais  » channel  » veut dire  » canal « . Le mot channeling est utilisé pour définir les transmissions venant des mondes spirituels vers le monde matériel. On parle en français de  » communication spirituelle  » ou de  » transmission médiumnique  » mais, d’une manière générale, la plupart des auteurs actuels préfèrent utiliser le terme de  » channeling « .
Pour les matérialistes rationalistes, le monde physique est la seule réalité et les mondes spirituels n’existent tout simplement pas. Dans ce concept soi-disant scientifique, c’est le cerveau qui crée la conscience. Lorsque le cerveau meurt la conscience disparaît. Il n’y a donc rien après la mort et l’au-delà n’est qu’une fable pour illuminés. Cette vision, qui s’est appuyée sur la physique et la chimie des décennies passées, est encore très répandue. Elle forme l’essentiel de l’enseignement de la médecine technologique moderne, qui s’occupe du corps physique en négligeant les corps subtils de l’Homme. Pourtant de plus en plus de gens prennent conscience que ce modèle de pensée matérialiste engendre la peur, la maladie, la guerre et la pollution. De plus en plus de gens aujourd’hui se souviennent de ce fait que le matérialisme n’a jamais pu totalement évincer : l’être humain est un être spirituel, immortel, qui s’incarne dans un corps physique pour vivre sur la Terre. Cet être spirituel, que l’on peut appeler  » Moi supérieur  » ou  » âme  » ou  » Etre de lumière  » vit dans
les mondes spirituels où se trouvent aussi les anges, les archanges, les guides spirituels et tous ces  » frères aînés « , qui, sur le plan de l’évolution de la conscience, ont de l’avance sur les êtres humains incarnés sur la Terre. Par le channeling nous pouvons communiquer avec notre Moi supérieur et avec nos guides, ces  » parents spirituels  » qui nous soutiennent dans notre cheminement de vie avec amour et sagesse.
En fait, tout le monde fait du channeling, même ceux qui ne croient pas aux réalités spirituelles, exactement comme Monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir. Nous recevons en effet sans discontinuer une guidance de notre Moi supérieur et de nos guides spirituels. Elle passe par ce qu’on appelle l’intuition, la voix du cœur.
Nous la captons par notre cerveau droit, sous forme d’images, d’impressions ou d’idées que nous mettons ensuite en mots dans notre cerveau gauche, ce cerveau qui est responsable de la pensée analytique et rationnelle.
Plus nous apprenons à nous relaxer, à calmer la surexcitation du cerveau gauche qui caractérise la plupart des Occidentaux et à laisser travailler nos deux hémisphères cérébraux d’une manière harmonieuse, plus nous pouvons devenir réceptifs aux messages qui viennent des mondes spirituels.
Le mot channeling décrit l’ensemble des techniques de communication spirituelle et, plus spécifiquement, la transmission orale qui consiste à laisser parler à travers nous les guides spirituels, les anges ou les entités vivant dans les mondes de lumière. Dans l’écriture automatique on laisse ces êtres spirituels écrire par notre main des messages ou de la musique. Dans l’art médiumnique ils guident la main du channel pour effectuer des peintures, des dessins ou des sculptures.
L’un des artistes médiumniques les plus connus s’appelle Luis Gasparetto. Il vit au Brésil et a peint des milliers d’œuvres qui ont été effectuées à travers lui, par des peintres célèbres du passé. Ses œuvres sont une « preuve » fort convaincante que la vie continue après la mort. Les peintres travaillant à travers ses mains ont expliqué qu’ils utilisaient ce moyen pour prouver qu’ils continuaient à vivre dans l’au-delà et que par conséquent toute peur de la mort était sans fondement.
De plus en plus de gens de nos jours apprennent à faire du channeling, tout simplement parce que le fait d’être relié au monde spirituel permet de vivre infiniment mieux que si l’on vit prisonnier de l’illusion matérialiste.
Les découvertes technologiques issues du développement de notre intelligence intellectuelle sont si puissantes que, mal utilisées, elles pourraient détruire notre planète. Nous sommes donc « obligés » pour survivre, d’apprendre à maîtriser notre intellect, à l’utiliser avec discernement et sagesse. Pour cela, il s’agit de se relier à son Moi supérieur et à ses guides spirituels, afin de bénéficier de leurs immenses trésors de sagesse et d’amour. Cette connexion permet de cesser de vivre comme un orphelin affolé, terrorisé par les créations de son mental intellectuel. Si nous étions seuls au monde et si le monde matériel était la seule réalité, on pourrait craindre pour le futur ! Mais nous pouvons nous délivrer de toute peur : nos guides spirituels ne nous laisseront pas faire sauter la Terre ! Peu à peu ils nous aident, tout en respectant notre libre-arbitre, à sortir de l’ignorance et de la peur pour recevoir la guidance dont nous avons besoin. Est-il utopique de croire que, d’ici quelques années, chaque être humain fera du channeling et vivra en harmonie constante avec sa voix intérieure ? Non. Il n’y a pas si longtemps on riait d’un Jules Verne qui osait imaginer des machines volantes, des sous-marins, des téléphones … Nous avons, en quelques décennies, fait des miracles technologiques. Il nous reste cependant une nouvelle machine à apprendre à utiliser : notre propre cerveau. Au lieu d’être soumis au conditionnement du passé nous pouvons brancher notre récepteur cérébral sur les longueurs d’ondes spirituelles et recevoir ainsi des informations bénéfiques pour notre vie de tous les jours.
Comment savoir si les informations reçues par le channeling viennent des plans spirituels élevés et non de ceux qu’on appelle le  » bas astral « , cette zone de l’au-delà où règnent encore la peur, les désirs, la recherche du pouvoir sur autrui ?
Les messages spirituels ont pour but de nous aider à progresser vers la paix, la joie, l’amour et la santé alors que les messages de ceux qui sont encore prisonniers de la recherche du pouvoir veulent créer la peur et la soumission. Tous ceux qui tentent de dominer autrui – qu’ils soient sur terre ou dans l’au-delà – disent « obéis-moi et tout ira bien » ! Leur but et de rendre ceux qui les écoutent dépendants d’eux. Ils vendent des poissons et ne veulent pas que leurs acheteurs découvrent la canne à pêche qui les rendrait libres ! Par contre les messages venant de guides spirituels se caractérisent par leur sagesse, leur attitude de non-jugement, leur amour et leur humour. Ils disent :  » Obéis-toi à toi-même !  » Ils enseignent l’indépendance vraie, qui vient d’obéir à son Moi supérieur … et à personne d’autre.
Ils montrent que, devant toute information, qu’elle soit apportée par un journal, un livre, du channeling ou tout autre source, il faut aller en soi-même et utiliser son propre discernement. Il s’agit de sélectionner les informations qui nous correspondent et de rejeter celles qui ne nous sont pas utiles.
Une nouvelle humanité est en train de naître. Elle est composée d’individus qui écoutent leur guidance intérieure et font confiance à ce qu’ils sentent a plus profond d’eux-mêmes. Ces êtres ne sont plus manipulables puisqu’ils sont sortis du monde du pouvoir et de la peur. Ils ne craignent plus la mort car ils connaissent leur vraie nature spirituelle. Ils ne sont soumis à aucun maître. Rois, généraux, politiciens, experts, médecins ou gourous n’ont plus prise sur eux. Aucune chaîne ne peut les entraver, aucune prison les enfermer. Ils sont libres. Ils ont trouvé un bonheur qu’aucun pouvoir matériel ne peut donner. Ils ont découvert l’amour inconditionnel, la vie immortelle. Le papillon de leur conscience spirituelle est sorti du cocon de leur être matériel. Leur vol léger, dans le ciel d’une créativité sans limites, ne peut plus être affecté par les peurs des chenilles matérialistes qui craignent de perdre leur corps et leur monde d’herbe et de feuilles à croquer.