Attentats du 11 septembre

LE 11 SEPTEMBRE 2001 FABRIQUÉ PAR LE GOUVERNEMENT US ?
Une question vraiment importante pour notre futur
Ce sujet mérite que l’on ose sortir des dogmes médiatisés pour étudier la question sans a-priori ! Voici quelques éléments de réflexion :
La revue MORPHEUS de novembre-décembre 2004 (www.morpheus.fr) présente de très intéressantes observations d’après le livre de Michaël C. Ruppert « Crossing the Rubicon » et le site www.fromthewilderness.com. Michaël Ruppert affirme : « Les attaques du 11/09 sont le résultat de la planification délibérée et d’efforts orchestrés par des leaders identifiables aux USA. Le gouvernement et les groupes de l’énergie et de la finance ont tout fait pour obtenir une attaque comme celle de Pearl Harbor qui puisse fournir à l’empire américain un prétexte pour la guerre, l’objectif étant la confiscation des réserves de pétrole et de gaz et la clé des voies de transport par oléoduc. Le 11/09 est un meurtre prémédité. On sait aujourd’hui de manière irréfutable que l’administration du président Roosevelt savait que Pearl Harbor serait attaqué. Elle a choisi de laisser faire pour fournir l’impulsion nécessaire à l’entrée en guerre des USA contre Hitler. Dans mon livre, j’apporte toutes les preuves montrant la complicité du gouvernement US dans les attaques du 11/09. Le monde consomme dix calories d’hydrocarbures pour chaque calorie de nourriture mangée. Tous les engrais commerciaux sont faits à partir du gaz naturel et les pesticides sont faits à partir du pétrole. Toutes les irrigations, labourages, moissons et transports sont accomplis à partir d’électricité produite par des machines à hydrocarbures ou à gaz naturel. Il y a entre 6 et 700 millions de véhicules à essence sur la planète et la demande augmente de manière exponentielle, particulièrement en Chine. La planète consomme un milliard de barils de pétrole tous les onze jours et demi. Or les découvertes de grands champs pétrolifères sont en nette diminution. En 2000, 16 découvertes, en 2001, 8 découvertes, en 2002 seulement 2 et en 2003 aucune. En prenant le pétrole de l’Irak et en contrôlant l’Afghanistan, le gouvernement US pense pouvoir retarder les effets du pic du pétrole pour les USA et ainsi assurer son hégémonie sur le reste du monde. Tel est le mobile du crime du 11 septembre. Dans mon livre je montre que tout a commencé pour moi il y a 27 ans quand, en tant que jeune policier, j’ai découvert que la CIA était lourdement impliquée dans le trafic de drogue. J’ai prouvé cela en écoutant des enregistrements d’auditions du Sénat et des documents de la CIA elle-même. Un des facteurs essentiels de la suprématie économique américaine fut le trafic de drogue. Tous les ans près de 660 milliards de dollars de narco-profits ont alimenté les marchés financiers et les institutions des USA. »
Stanley Hilton, avocat, représente 400 familles des victimes du 11/09. Il affirme : « Nous disposons de preuves écrites ainsi que de témoins oculaires qui démontrent que Bush a personnellement organisé et commandité ces attentats. Notre site montre tout cela : www.suetheterrorists.net. »
Selon un sondage réputé fiable aux USA, 50 % des new-yorkais pensent que le gouvernement est impliqué dans les attentats du 11/09. 63 % des canadiens le pensent aussi et, sur l’ensemble de l’Europe, les sondages montrent que 60 à 70 % de la population considère qu’il s’agit d’attentats organisés par le gouvernement US. Trois ministres allemands ont déjà remis en cause publiquement la version officielle du 11 septembre et il n’y aurait que 20 % de la population allemande qui croit à une attaque d’Al Quaïda orchestrée du fond de l’Afghanistan par Ben Laden ( www.rense.com ) »
Sur le site www.911review.org on trouve des informations très intéressantes, sous le titre plein d’humour « Comment les musulmans ont réussi à changer les lois de la physique ». L’auteur montre, avec force documents et photos et photos à l’appui, que ce ne sont pas les avions qui ont frappé les tours qui sont à l’origine de leur effondrement mais bien des charges explosives placées dans les bâtiments. L’un des arguments les plus frappants est le fait que le bâtiment 7, voisin des tours du World Trade Center, s’est écroulé quelques minutes après les tours sans qu’aucun avion ne l’ait percuté !
L’hypothèse d’une attaque de terroristes islamiques s’effondre quand on analyse les faits sans parti-pris. Un DVD intitulé « A Call to reopen the 9 :11 investigation » a été réalisé et ses images sont très fortes. Il est quasiment impossible de le regarder sans remettre en question les thèses officielles ! Sur le site www.voltairenet.org on trouve aussi d’intéressants articles sur le sujet. John Wollaston (site www.conspiracytruths.com) a écrit : « Les principaux medias du monde sont contrôlés par seulement huit personnes. Nous sommes abreuvés de ce qu’ils veulent bien nous donner et si nous posons des questions à nos hommes politiques, inévitablement ces derniers, amnésiques, disent que cela ne relève pas de la compétence de leurs services. »
Pourtant des brèches apparaissent dans cette citadelle du « prêt à penser » offert par les médias classiques aux populations du globe. Ainsi l’édition norvégienne du Monde Diplomatique a publié, en juillet 2006, un dossier concluant que les attentats du 11 septembre étaient le fruit d’un complot intérieur US. L’affaire fit grand bruit et les autres journaux norvégiens publièrent leur propres enquêtes qui soit arrivaient aux mêmes conclusions soient acceptaient le doute. La direction française du Monde Diplomatique, filiale du groupe Le Monde, a refusé de reproduire en français ce dossier (que l’on peut voir en anglais sur le site www.eurozine.com).
Daniele Ganser est un historien suisse spécialiste de géostratégie qui affirme ( selon un interview dans « Le Courrier » du 27.12.2006) : « Une grande querelle divise les experts sur la question de savoir si c’est bien à Ben Laden qu’il faut attribuer l’attaque du 11 septembre à New York. La controverse bat son plein entre trois versions : la première appuie la thèse officielle, celle du raid surprise. La deuxième dit : Ben Laden est en effet la source de l’attaque mais l’establishment américain le savait et a laissé faire. La troisième n’attribue même pas à Ben Laden la responsabilité de l’attentat. Elle pense que l’on a intentionnellement fait exploser les tours. Cette thèse, si elle devait se vérifier, est évidemment accablante pour une partie du Gouvernement américain. » Daniele Ganser estime que l’on ne peut pas encore accréditer une de ces trois thèses ni en exclure aucune, car la recherche n’est pas terminée. Pour lui néanmoins des questions troublantes demeurent, notamment l’effondrement de la tour 7 du World Trade Center. Dans un article paru dans le « Tages Anzeiger » Ganser montre que cette tour de 170 mètres s’est effondrée en 7 secondes comme un château de cartes sans avoir été percutée par aucun avion. L’hypothèse d’explosifs est de loin est la plus probable. « S’il y eu dynamitage, dit Ganser, il est clair que l’on a menti pour créer un prétexte destiné à justifier les guerres du pétrole. » Pour lui, « les gens se focalisent davantage sur le 11 septembre, qui est spectaculaire, que sur le pic pétrolier que l’on ne connaît pas encore bien. Comme ça ils deviennent les victimes d’un énorme mensonge. Ils subissent une propagande de guerre qui entraîne tout le monde dans un combat émotionnel anti musulman où le respect entre les cultures et la réflexion sereine n’ont pas droit de cité. »
Le 13 septembre 2006, le président du Venezuela, Hugo Chavez, a déclaré : « Selon une version de plus en plus soutenue, ces terribles attentats terroristes du 11 septembre 2001 auraient été planifiés et mis à exécution par le pouvoir impérialiste états-uniens contre son propre peuple. Les tours se sont écroulées en moins de neuf secondes. On ne peut donc exclure l’hypothèse d’un dynamitage. Un avion serait tombé sur le Pentagone. Mais aucun fragment n’y a été retrouvé. Il n’y avait même pas de moteurs, bien qu’ils soient en titane et restent pratiquement toujours intacts lors des catastrophes aériennes. Quel était le but poursuivi ? Il fallait justifier l’agression contre l’Afghanistan, l’Irak et la menace contre tous, y compris, le Venezuela, menace qui a surgi aussitôt après les événements du 11 septembre. »
Le président Chavez est le quatrième chef d’Etat en exercice à s’exprimer en ce sens, après cheik Zayed (Emirats Arabes Unis), le président al-Assad (Syrie) et le président Ahmaddinedjad (Iran). Thierry Meyssan, du réseau Voltaire (France) conclut : « Il est clair aujourd’hui pour tous ceux qui luttent contre l’impérialisme qu’il n’est plus possible de faire obstacle à la politique belliciste des néo-conservateurs sans remettre en cause l’interprétation qu’ils donnent des attentas du 11 septembre ». (Attention ! Si je cite ces propos ne signifie pas que j’adhère à toutes les idées du réseau Voltaire. Je précise ce point parce que des gens ont pris le prétexte que je les citai pour ne pas entrer en matière sur le fond. C’est une attitude fréquente : trouver dans l’ensemble d’un texte un point avec lequel on n’est pas d’accord pour justifier son refus d’une remise en question de ses certitudes acquises.)
Des documents très convaincants (notamment des vidéos américaines avec traduction) se trouvent sur le site français www.reopen911.online.fr et aussi sur le site http://video.google.fr/videoplay?docid=-4049590380102614532. Et aussi http://video.google.com/videoplay?docid=-577174447327390558&q=loose+change. Ces deux derniers sites présentent des vidéos que chacun peut télécharger et qui constituent des documents absolument remarquables et irréfutables.
Je présente ces informations parce que je crois qu’il est urgent de sortir de l’hypnose collective qui nous a fait croire que nous sommes dirigés par des gens qui veulent notre bien ! Les multinationales qui contrôlent ceux qui gouvernent tentent de mettre l’humanité toute entière en esclavage. J’en donne des exemples dans « L’Affaire Schaller » et dans « Vaccins, l’avis d’un médecin holistique ». Jean Ziegler, dans « L’Empire de la honte », Nicolas Hulot dans « Le syndrome du Titanic », Guylaine Lanctôt dans « La Mafia médicale », Sylvie Simon dans « La nouvelle dictature médico-scientifique », Anne Givaudan dans « Celui qui vient tome 2, les dossiers du gouvernement mondial » et bien d’autres auteurs font le même constat. De plus, les éditions Demi-Lune ( www.editionsdemilune.com ) ont publié cinq livres traduits de l’américain qui forment une véritable pentalogie associant faits, documents et analyses permettant de décrypter le « politique du Reichstag » du 11.09 .
Je signale encore que le site www.dr-rath.foundation.org permet de lire une passionnante interview du docteur Matthias Rath qui donne des informations sur le rôle des multinationales pharmaceutiques dans le grand complot visant à dominer la planète entière. Il affirme : « La soi-disant “guerre contre le terrorisme” au niveau mondial est un prétexte à cette stratégie. Cette guerre contre le terrorisme n’en est pas vraiment une. Elle a été montée et lancée de manière stratégique afin de soulever un sentiment de peur et de menace aux quatre coins de la planète, ce qui permet la mise en place de mesures légales drastiques, et ce, non seulement en Amérique, mais dans le monde entier. ». A propos du 11.09 il dit : » Si cette attaque avait réellement été l’œuvre de “terroristes”, n’importe quel gouvernement aurait eu intérêt à mener une enquête, sans perdre de temps et avec tous les moyens disponibles, pour connaître la vérité – non seulement dans l’intérêt des proches, mais aussi dans celui de l’opinion publique mondiale. Vous vous demandez ce que l’administration Bush pouvait avoir à cacher en bloquant une enquête officielle ? » Plus loin : » Le 28 février 1933, le parlement allemand a été incendié. Cet événement aussi a immédiatement été utilisé pour supprimer des droits civils et faire voter des pleins pouvoirs (Loi sur la sécurité intérieure) qui sont devenus le fondement légal d’une dictature économique et politique, ainsi que le fondement de la seconde guerre mondiale. Aujourd’hui, il est un fait historiquement établi que cette attaque du parlement allemand (“Reichstag”) avait été soigneusement planifiée d’avance par les groupes d’intérêts qui s’en sont servi afin de préparer la société allemande à leur guerre de conquête – la seconde guerre mondiale. Il est également un fait établi que la loi des pleins pouvoirs qui supprimait la plupart des droits civils, avait déjà été préparée à l’avance. Aujourd’hui, 70 ans plus tard, la communauté politique américaine a appris qu’elle a été trompé exactement de la même façon. Et ceux qui ont mis au point ce projet, ne se sont même pas donnés la peine d’en changer la formulation. Il y a 70 ans, le principe légal visant à abolir les droits civils était appelé “Gesetz zum Schutz von Heim und Reich “(Loi pour la protection de la Patrie et du Reich). Ceux qui ont tiré parti de la tragédie du 11 septembre l’ont baptisé, analogie frappante, “Loi sur la sécurité intérieure”. Ces “législateurs” ont-ils réellement cru que la population mondiale ne serait pas capable de regarder 70 ans en arrière et de voir ce que dissimule un tel plan ? Je pense qu’il est grand temps que non seulement la population de New York, mais également la population du monde entier apprennent la vérité sur les dessous de la tragédie du 11 septembre. D’autant plus qu’elle a été utilisée pour réitérer ce coup monté à l’échelon planétaire en contraignant le monde entier à se lancer dans une croisade contre des terroristes illusoires. » et encore : » Nous ne parlons pas de la dictature d’un seul homme ou d’un parti politique. Nous parlons de la dictature d’un petit groupe d’intérêts économiques qui utilise le gouvernement actuel comme une marionnette pour consolider ses intérêts mondiaux. Un groupe de citoyens inquiets, rassemblés autour de RalphNader, de l’actrice Susan Sarandon et de représentants de l’organisation écologique Green Peace, a publié une mise en garde de toute une page dans le New York Times intitulée : “Big brother is not coming – He is already here” (“Big Brother n’est pas en train de s’installer – il est déjà là”). Les termes “Big Brother” font référence au roman de George Orwell, “1984”, dans lequel il décrit une société contrôlée, manipulée et abusée par un petit groupe d’intérêts particuliers ayant directement accès à chaque aspect de la vie privée. En effet, une grande partie de ce scénario est déjà réalité aux États-Unis. Il est possible, sans qu’aucune ordonnance d’un tribunal soit nécessaire, de passer au crible les comptes bancaires, de lire les e-mails, de mettre les gens sur table d’écoute, d’ouvrir des lettres, de perquisitionner dans les maisons et de violer d’autres droits civils élémentaires. Toutes ces lois ahurissantes ont été justifiées par les événements organisés du “11 septembre” et sous le prétexte d’une “Guerre contre le terrorisme”. Des personnes m’ont demandé si je pensais réellement que Bush et son entourage auraient délibérément risqué la vie de 3000 personnes le 11 septembre. Ma réponse est simple : il s’agit à peu près du même nombre de personnes qui meurent tous les 10 jours ( !) à cause des effets secondaires mortels et inconnus des médicaments. »
N’est-il pas temps de nous réveiller, de cesser de croire sans discernement ce que les médias nous disent et de continuer à accorder notre confiance à des dirigeants qui nous mènent tout droit vers la destruction de notre planète !
Pour terminer par une proposition concrète, j’offre gratuitement dix de mes livres à toute personne qui, après avoir consacré au-moins une demi-heure de son temps à l’étude des sites ou livres mentionnés ci-dessus me contactera en me disant : « Cela ne m’a pas convaincu, je crois toujours à la thèse officielle ! »
Docteur Christian Tal Schaller 17 Deux Communes CH 1226THONEX
PS Un nouveau document intéressant : un interview de Aaron Russo, ami de Rick Rockfeller qui montre que onze mois avant le 11.09, Rockfeller était au courant de ce qui allait survenir !
http://www.dailymotion.com/visited-week/tag/++911/video/x3qiv7_aaron-russo-sur-le-911-le-cfr-et-ro_politics
{mosdocument=onze_sept.pdf}Onze septembre : 11 ans après{/mosdocument}
top

Recevez gratuitement notre livre : «Rire c’est la santé»

Pour que nous puissions tous avancer sur le chemin de la médecine holistique nous sommes heureux de vous offrir notre  livre (sous forme d’ebook) “Rire c’est la santé”. Afin de le recevoir inscrivez-vous si-dessous et un mail vous sera envoyé pour télécharger l’ebook :

Nous respectons votre privée : nous ne transmettrons votre email à aucun tiers et vous pouvez à tout moment vous désinscrire. En vous inscrivant vous acceptez de recevoir notre newsletter qui contient des offres informations  au sujet de nos activités et celles de nos amis. Nous collectons votre prénom afin de personnaliser nos emails. Pour tout renseignement contactez-nous à support@santeglobale.info