L’eau polluée

Peut-on boire l’eau du robinet ?

(Extraits d’un texte trouvé sur internet)

L’eau des robinets contient des doses d’aluminium de 30 fois la norme acceptée. En 1994 et 1996, l’INSERM avait déjà donné des résultats de recherches mais les mises en garde n’ont pas été écoutées. L’aluminium radioactif se trouve dans les cannettes de boissons, les rouleaux d’emballage, les casseroles, les tubes de sauce et les pâtes dentifrices. La pression des lobbies comme Peychinet, la Lyonnaise des eaux ou Vivendi explique le silence médiatique suite aux différentes études ministérielles(comme la FDA aux USA, dont les analystes et avocats sont payés par Monsanto).La panique boursière et fuites des capitaux qui suivraient une annonce des catastrophes sanitaires et écologiques signerait la fin de ces trusts. De plus ces groupes sont actionnaires des chaînes de télévision, il n’y a donc rien à attendre des relais médiatiques.

L’accumulation à long terme de fluor entraîne la destruction de l’émail des dents, l’ostéoporose, des troubles cardiaques et psychiques et des maladies dégénératives. Le fluor entre dans la composition des insecticides et des bactéricides. Les effets psychiques du fluor ont été démontrés par les savants travaillant pour Hitler : les usines chimiques d’IG Farben reçurent l’ordre de produire du fluor en quantité pour le mélanger à l’eau potable des prisonniers ,dans le but de maintenir la discipline dans les camps grâce aux effets sédatifs du fluor…

Plus de 60 tranquillisants plus ou moins puissants selon leur quantité de fluor sont sur le marché….Quand le fluor et l’aluminium entrent en contact dans le corps humain, ils produisent une réaction dégénérative des cellules nerveuses, osseuses et musculaires. Le fluor est un des principaux dérivés de la fabrication de l’aluminium. Le lobby industriel et financier a payé des études attestant l’innocuité des produits fluorés. On lit ainsi dans l’Express de janvier 1999 : « Il faut être clair, on ne risque pas de mourir en buvant de l’eau du robinet. » L’Express est propriété de Havas, absorbée elle-même par la Compagnie Générale des Eaux, devenu Vivendi en mai1995…

Le chlore est un agent stérilisant parmi la panoplie des agents polluants qui conduisent progressivement à la stérilisation de l’humanité. Prendre une douche à l’eau chlorée équivaut à l’absorber par les pores de la peau (comme pour l’aluminium) et inhaler d’équivalent de 2 l d’eau. Lorsqu’un plan vigipirate est déclenché suite à une soi-disante alerte terroriste qui est souvent une mise en scène des Services Secrets et des gouvernements occidentaux qui orchestrent en même temps le terrorisme international, les doses de chlore répandues dans l’eau sont triplées. Les grands gagnants avec l’Etat restent les vendeurs de produits toxiques. Le contenu du dossier Silence on intoxique fut présenté à l’Assemblée Nationale. L’eau chlorée atteint les centres neurologiques et les produits chimiques de laboratoire occasionnent la destruction de la coordination et de l’harmonie cellulaire, entraînant des désastres intérieurs énormes. Selon le professeur Belpomme, cancérologue à l’hôpital Georges Pompidou à Paris, ce n’est pas la dose qui fait le poison mais la répétition d’une dose même infiniment petite tout au long de la vie. Il est scientifiquement prouvé que certaines molécules perturbent le système endocrinien. Non biodégradables, elles s’accumulent dans la graisse humaine et se transmettent de la mère à l’enfant. Pas moins de 400 polluants dont des pesticides et des hydrocarbures ont été retrouvés collés aux gènes de fœtus lors d’une étude menée au laboratoire de recherche de Gilles-Eric Séralini. Les scientifiques sérieux sont formels en affirmant que l’homme ne s’habitue pas à cette exposition chimique, qui joue un rôle clé dans l’augmentation actuelle des cas de cancers. La toxicologie est une science délaissée en France : 4 toxicologues pour 100000 substances chimiques commercialisées ! En Allemagne, il a été prouvé qu’il revient à 23 fois moins cher au contribuable de subventionner l’agriculture naturelle (dite biologique) que de traiter une eau chargée de plus de 50mg/l de nitrates. Et les nouveaux polluants ? Ils ne font l’objet d’aucune norme :hormones des élevages intensifs, contraceptifs oraux éliminés dans l’urine des femmes, molécules issues de pesticides ou cosmétiques qui agissent comme perturbateurs endocriniens et que la nanofiltration ne permet pas d’éliminer complètement, antibiotiques, antidépresseurs, PPSP(produits polluants pharmaceutiques et de soins personnels) : consommés par millions de tonnes en occident , médicaments,parfums,crèmes solaires, shampooings chimiques, gels douche,tous ces produits font courir d’énormes risques sur la fertilité et les cancers…

L’État s’enrichit et ferme les yeux depuis les années 60 sur la vente des bouteilles plastiques d’eau minérale : plus d’1 milliard de bouteilles vendues en 2002, presque 6 milliards en 2006. Ces eaux sont impropres à la consommation, non assimilables par l’organisme qui n’a pas l’information cellulaire adéquate pour cet élément étranger. Ces eaux sont polluées, chargées de nitrates, pesticides, calcaire et autres minéraux en surdose. Les fabricants d’eau ne sont pas tenus de faire figurer sur les bouteilles tous les composants. S’ils le faisaient ,ils ne vendraient plus rien. Même Volvic ne mentionne plus son taux de nitrates qui augmente sans cesse. J’ai travaillé dans l’eau et je sais ce qu’il en est. En ayant réalisé de nombreux tests et précipités avec des floculateurs d’eau, combien de fois ai-je vu les eaux du robinet être de meilleure qualité que les eaux en bouteille achetées à grand renfort de publicités plus mensongères les unes que les autres. Boire des eaux minérales provoque des troubles de santé, crée de véritables bouchons dans l’organisme qui peuvent conduire à nombreux maux. Le drame, c’est que la maladie rapporte. Même l’OMS, qui est pourtant impliquée dans les pires crimes, dit ceci : « Les effets bénéfiques de la consommation des eaux minérales n’ont jamais été sérieusement prouvés». Les seules eaux de source valables sont la Mont Roucous (ou la Rosée de la Reine) et la Montcalm. Oubliez le reste. Le plastic annule les effets bénéfiques des meilleures eaux de source et, en plus de transmettre sa propre pollution chimique, il véhicule toutes les odeurs qu’il côtoie .Les bouteilles sont irradiées aux rayons X pour la conservation et souvent le stockage en plein soleil finit le travail pour vous fournir un délicieux cadavre moléculaire, avec la bénédiction des lobbies de l’eau (des mafias à part entière) et de l’Etat.

La solution : l’osmose inverse, pour la matière de l’eau, puis des systèmes énergétiques pour agir sur la ré-information de la molécule de l’eau si perturbée déjà par les canalisations : sa forme spiralique est détruite.

Des clés ont été données par Victor Schauberger et ses recherches sur les vortex et l’eau implosée. Ici,on rentre, comme avec la fusion froide dans le domaine des Forces Naturelles, des Energies naturelles .

L’eau est un pont entre les dimensions, une Energie Libre, le « Facteur Vie » sur cette planète, un agent évolutif puissant essentiel. Nous sommes faits de plus de 70% d’eau. Nous devons préserver l’eau extérieure  comme entrer en contact consciemment, en résonance avec l’eau intérieure. Ce que nous faisons à l’eau, comme aux animaux, c’est à nous-mêmes que nous le faisons…

L’embryon d’un mois est gorgé d’eau à 98%. Cette eau, nous la polluons et la dépolluons chimiquement sans penser que nous modifions ainsi nos informations et notre potentiel collectif. Les vertus de l’eau dépendent de l’endroit qui a engendré de multiples futurs. De nos jours, que stockent nos stations d’épuration ? Nous savons rendre une eau potable mais la désinformation de son passé nuisible ? L’eau saumâtre d’un puits du Sahara possède sans doute plus de bactéries dangereuses mais moins de renseignements détestables qu’une eau dépolluée sortant d’un de nos réservoirs. Les civilisations anciennes connaissaient le pouvoir caché de l’eau. Au temps biblique, le baptême se faisait par l’immersion du corps dans l’eau d’une rivière. N’était-ce pas un moyen très simple de recevoir une information vitale ? Pourquoi les peuples de l’Inde et du Moyen-Orient se servaient-ils de l’eau en pensant qu’elle était capable de recréer un lien avec le Créateur ? Comment ne pas penser qu’ils connaissaient l’importance des circuits hydriques de notre corps que nous commençons à peine à redécouvrir ? Rappelons-nous cette phrase de Mahomet : «Dieu a créé tous les êtres vivants à partir de l’eau.»Les romains connaissaient ce principe et l’importance des sources thermales que les druides avaient développées bien avant eux. Ils savaient qu’il ne fallait pas déranger la dynamique de l’eau…

top

Recevez gratuitement notre livre : «Rire c’est la santé»

Pour que nous puissions tous avancer sur le chemin de la médecine holistique nous sommes heureux de vous offrir notre  livre (sous forme d’ebook) “Rire c’est la santé”. Afin de le recevoir inscrivez-vous si-dessous et un mail vous sera envoyé pour télécharger l’ebook :

Nous respectons votre privée : nous ne transmettrons votre email à aucun tiers et vous pouvez à tout moment vous désinscrire. En vous inscrivant vous acceptez de recevoir notre newsletter qui contient des offres informations  au sujet de nos activités et celles de nos amis. Nous collectons votre prénom afin de personnaliser nos emails. Pour tout renseignement contactez-nous à support@santeglobale.info