Les graines germées

Au Nord comme au Sud, le mal développement engendre d’immenses souffrances. Partout, l’ignorance de nos vrais besoins nutritionnels fait des ravages. Finalement, on meurt de faim sur toute la planète, qu’il s’agisse de la « faim des maigres » dans les pays pauvres ou de la « faim des gros » des pays riches, qui consomment d’énormes quantités d’aliments dépourvus de substances nutritives et sont, du coup, tellement intoxiqués qu’ils n’assimilent plus les substances vitales. Ils sont alors, au niveau de leurs cellules, aussi carencés que les peuples souffrant de la faim !
Parmi les grandes causes d’intoxication de notre corps, on trouve notamment les aliments d’origine animale, l’abus de farines de blé, le tabac, l’alcool, le sucre raffiné, les produits chimiques (additifs alimentaires et médicaments), les pesticides et la cuisson des aliments qui leur fait perdre la plus grande partie de leurs substances vivantes.
Les graines germées sont des aliments de santé d’une puissance exceptionnelle. Riches en vitamines, en minéraux, en oligo-éléments, acides aminés, enzymes et substances biologiques actives, elles corrigent les carences provoquées par l’alimentation moderne et permettent une rapide remise en route des processus de détoxination de l’organisme. L’un des secrets de leur efficacité réside dans leur extraordinaire richesse en enzymes, ces protéines spécialisées qui permettent les réactions chimiques qui sont au cœur de toutes les activités du corps. On peut même dire que l’organisme humain n’est rien d’autre que des millions et des millions de réactions enzymatiques qui maintiennent la vie. La qualité et la longueur de notre vie sont directement proportionnelles à la quantité d’enzymes disponibles dans notre corps. On sait par exemple que le niveau d’amylase dans la salive humaine, dans les pays occidentaux, est près de trente fois plus élevées chez une personne de vingt- cinq ans que chez une personne de quatre-vingt ans. Cette diminution enzymatique est liée aux habitudes de vie moderne. Elle ne se produit pas chez les peuples qui vivent proches de la nature et consomment une grande quantité d’aliments crus.
Le Docteur Howell a montré le manque d’aliments riches en enzymes est l’un des facteurs clefs des maladies de civilisation et du vieillissement qui frappent la plupart de nos contemporains. Il a affirmé : « Croire que le corps peut digérer et assimiler facilement des aliments cuits sera certainement vu un jour comme l’une des plus grandes erreurs commises par la science. » Lorsque l’alimentation est essentiellement constituée d’aliments pasteurisés ou cuits, pauvres en enzymes, le système digestif est obligé d’emprunter les enzymes du métabolisme général pour parvenir à digérer les aliments. La conséquence de cette mesure adaptative est impressionnante : elle prive le corps de tous les enzymes dont il aurait besoin pour sa détoxication, sa régénération et le fonctionnement de son système immunitaire.
Dans les aliments vivants, les enzymes nécessaires à la digestion des nutriments sont présents dans les aliments eux-mêmes. Dès que l’on commence le processus de la mastication, dans la bouche, ces enzymes se mettent en action et commencent à digérer les aliments. La nature a bien fait les choses. Ainsi les aliments riches en protéines ont, dans leur contenu, un très grand nombre d’enzymes appelées protéases qui permettent la digestion des protéines. Chaque aliment vivant est ainsi doté des enzymes adéquats à sa digestion !
Si l’on mange les aliments des supermarchés ou des restaurants de fast-food, l’indigestion est pratiquement chronique. Le pancréas n’arrive pas à faire son travail correctement pour digérer les protéines et le courant sanguin est bientôt envahi par des protéines mal métabolisées, ce qui conduit à des processus d’allergie ou à la cancérisation des cellules saines. Un public manipulé par la publicité pour les aliments industriels se rend malade, jour après jour, en avalant des aliments terriblement carencés en enzymes et en forces vitales.
L’absorption d’enzymes, en capsules ou en gélules, peut être utile dans le traitement de maladies graves, mais il est plus simple et beaucoup moins coûteux d’utiliser les enzymes contenus dans les graines germées et les jeunes pousses.
Les processus industriels de transformation, de pasteurisation, de conservation et de coloration des produits qui remplissent les étalages des supermarchés ont été conçus au mépris de la santé des consommateurs. Aussi, la plupart des habitants des pays occidentaux sont victimes de maux aussi nombreux que pénibles. Malgré une consommation constante de médicaments, ils vivent des vies marquées par le sceau de la souffrance. Le bonheur et la santé restent, pour eux, des images de publicité télévisée.
Pourtant des voix ont crié « danger » en affirmant que les aliments modernes n’avaient plus aucune valeur nutritive. Ainsi, la doctoresse Kousmine a compris le danger des farines raffinées. Elle a préconisé la crème Budgwig, qui est un mélange de céréales fraîchement broyées avec du séré et de l’huile de lin vierge, permettant ainsi à de nombreuses personnes de faire l’expérience d’une alimentation moins dévitalisée que l’alimentation traditionnelle. Pourtant, il faut savoir que le fait de moudre le grain détruit presque tous les enzymes et une grande partie des vitamines. De plus, le mélange de céréales avec des produits laitiers ne facilite pas le travail digestif de notre organisme. Si l’on donne une valeur nutritionnelle arbitraire de 100 à la graine, le fait de la moudre nous fait passer de 100 à 10. Alors que si l’on fait germer cette graine, on va passer de 100 à 1000, ou même 10.000 ! La germination représente donc la technique la plus élégante pour apporter à notre organisme de la vie en puissance, du soleil concentré.
On peut résumer les lois fondamentales de l’alimentation humaine avec la règle des 3 V :
– V pour végétal, signifiant que l’alimentation doit être essentiellement d’origine végétale.
– V pour vivant : il s’agit de disposer de suffisamment d’aliments vivants pour nourrir qualitativement notre corps.
– V pour varié : la monotonie alimentaire est source de déséquilibres et de maladies. La santé est avant tout une dynamique du changement et tout sectarisme alimentaire est à éviter. (Lire « L’Alimentation Vivante » et « Viande et Lait, des aliments dangereux pour votre santé », éditions Vivez Soleil.)
Les graines germées ont de nombreux avantages : elles se stockent et se transportent facilement sans se dégrader. On peut les faire germer chez soi, que l’on habite dans une maison ou dans un appartement et leur soin ne prend que quelques minutes par jour. On peut soit consommer les graines germées soit les étaler sur des plateaux recouverts de terre où elles vont donner naissance à de jeunes pousses que l’on coupera après quelques jours pour en déguster la chlorophylle. Les graines germées sont un concentré de substances génératrices de santé, substances que la vie sait façonner avec une sagesse qui dépasse des millions de fois celle de tous les scientifiques ! Les graines germées sont très faciles à digérer et elles sont assimilables même par des organismes malades. Elles permettent de se nourrir avec un très petit budget. Elles permettent de renouer le contact avec la nature en devenant un « jardinier d’intérieur » qui est à la fois producteur et consommateur, capable de contrôler la fraîcheur et la qualité de ses aliments.
Dans le domaine du sport, de très nombreux athlètes ont pu constater l’efficacité des graines germées et la diététique qualitative remplace de plus en plus la diététique quantitative du passé. Pour les bébés et enfants qui ont des problèmes de santé dus au lait de vache, qui est un aliment bon pour le veau mais très nocif pour l’être humain, on peut faire un excellent lait en broyant des graines de tournesol avec un peu d’eau. Les résultats sont souvent spectaculaires Dans le domaine de la lutte contre la faim dans le monde, les graines germées sont l’un des moyens les plus simples pour donner aux peuples des pays pauvres leur indépendance nutritionnelle. Pour détoxiquer les populations des pays riches, les graines germées sont l’une des voies royales qui intéressent ceux qui veulent devenir les artisans d’un bien-être constant.
Si vous désirez vous rendre compte du pouvoir détoxicant des graines germées, faites l’expérience d’une cure de tournesol germé. Il suffit de faire tremper des graines de tournesol biologique dans de l’eau pendant trois à huit heures, de rincer et d’égoutter. Vous disposez alors d’un super aliment que vous consommerez chaque fois que la faim se fera sentir. En quelques jours vous verrez déjà des transformations importantes de votre état de santé. Vous perdrez vos kilos superflus en vous désintoxiquant naturellement et vous retrouverez le tonus et la vitalité que vous aviez perdus. Ensuite, vous pourrez apprendre à faire germer toutes sortes d’autres graines pour découvrir une merveilleuse gastronomie de santé faite avec des aliments vivants.
Pour approfondir ce passionnant sujet, lisez « Graines germées, santé, vitalité, beauté », « L’Alimentation vivante, miracle de la vie » et « Recettes de fruits, légumes, graines germées et jeunes pousses » aux éditions Vivez Soleil.
top

Recevez gratuitement notre livre : «Rire c’est la santé»

Pour que nous puissions tous avancer sur le chemin de la médecine holistique nous sommes heureux de vous offrir notre  livre (sous forme d’ebook) “Rire c’est la santé”. Afin de le recevoir inscrivez-vous si-dessous et un mail vous sera envoyé pour télécharger l’ebook :

Nous respectons votre privée : nous ne transmettrons votre email à aucun tiers et vous pouvez à tout moment vous désinscrire. En vous inscrivant vous acceptez de recevoir notre newsletter qui contient des offres informations  au sujet de nos activités et celles de nos amis. Nous collectons votre prénom afin de personnaliser nos emails. Pour tout renseignement contactez-nous à support@santeglobale.info