Newsletter du 12 Décembre 2016

Vaccins et aluminium : le professeur qui dérange

  • Vaccins et aluminium, le professeur qui dérange (Par Tal)
  • Forevergreen :Powerstrips et Prodigy 5 (Par Tal)
  • Promotion de fin d’année (Par Johanne et Tal)
  • Riz germé et tournesol germé (Par Tal)
  • Loup blanc, paroles de sagesse (Par Loup Blanc)
  • Noêl, fête de la barbarie envers les animaux (Par Michel DOGNA)
  • Voyage en sidabsurdie (Par Yves RASIR)
  • Les effets des hamburgers sur le cerveau (Par «Club sante nature innovation»)
  • Core principles of the new cosmology (In english)
  • Message from an habitant of the hollow earth (In english)
  • Book Your galactic neighbors (In english)
  • Le médicament oublié (Par «Révélations-Santé»)
  • Transition alimentaire par étapes (Par Tal)
  • L’effondrement prévisible de l’atome en France (Par Stéphane Lhomme)
  • Civilisation et fiscalisation : liste des impôts en France
  • Vaccins en France, dernières nouvelles (par Jean-Marc Dupuis)
  • Vaccins, article en BD de René Bickel
  • Compteur « intelligent » condamné (AFP)
  • Johanne, chamane sauvage (Par Johanne)
  • Vidéos

 

“L’Homme occidental ne vit pas il fonctionne.” Gandhi

Chers amis,

Le clapotis des vagues nous berce et l’eau chaude du lagon nous invite à la baignade…Cela vous fait envie ? Venez nous rejoindre en janvier ou l’hiver prochain. La vie naturelle, sans bruits de moteur (les pirogues sont silencieuses, mues tantôt par les coups de pagaie des pêcheurs, tantôt par le vent qui gonfle leurs voiles) sans froid ni pluie (ici il ne pleut qu’une e par an !) c’est vraiment très agréable et régénérateur !

Et la gentillesse du peuple malgache n’est pas un mythe, c’est vraiment bon de rencontrer des gens souriants, relax, prêts à rire pour un rien…

Signalons aussi que sur le site www.vivreautrement.ch/ateliers/prochains-ateliers vous verrez tous les stages que notre ami Pierre PRADERVAND organise en 2017. Depuis 25 ans Pierre a aidé des milliers de gens, par ses livres et ses stages, à positiver leur vie et à cultiver l’ « art de bénir », soit une attitude de gratitude permanente qui donne des ailes à tous ceux qui veulent vivre heureux. Johanne et moi gardons un souvenir merveilleux d’un jeûne que nous avons fait, il y a plus de 20 ans dans le chalet de Pierre, dans les montagnes du Valais ! Pierre est un être rayonnant et nous vous recommandons avec chaleur ses stages et ses activités !
Rappelons aussi que pendant notre abscence, vous pouvez bénéficier des stages de notre ami et partenaire Jean Marie MULLER (voir son site) et aussi travailler sur la conscientisation de vos SPPA avec notre fils Gwen CLAPPE (tél 0033652074976). Nous espérions qu’il pourrait nous rejoindre avec son fils à Madagascar, mais cela n’a pas pu se faire. Du coup il est disponible pour vous apporter sa guidance et sa sagesse, en contact personnel ou par téléphone ou skype.

En 2017 et 2018 nous allons, Johanne, Tal, Jean-Marie et Gwen, redonner des formations en chamanisme sauvage, en médiumnité et aussi, c’est une nouveauté, en Travail sur les SPPA ! Les infos sont sur santeglobale.info.

Il faut dire que les formations 2016 ont eu un immense succès et les participants ont pu découvrir les talents qui dormaient en eux. Ce fut fantastique et nous avons énormément apprécié de pouvoir travailler à quatre, une formule vraiment originale et dynamique !

D’autres stages (printemps et été 2017) seront annoncés dans une prochaine newsletter…Invitez vos proches à s’inscrire pour recevoir cette newsletter sur notre site !
Voici quelques informations qui, nous l’espérons, vous seront utiles !

 

Vaccins et aluminium, le professeur qui dérange :

Nouvel article sur santeglobale.info

En voici le début :

Cher(e) ami(e) de la Santé,
Voici un livre qui se lit comme un roman policier… et qui révèle au grand jour la stupéfiante corruption politico-médicale destinée à vous cacher les « effets indésirables » de certains vaccins .

Son auteur, le Pr Romain Gherardi, n’est pas n’importe qui.

Professeur de médecine à 38 ans, il est à la tête d’un prestigieux centre hospitalier français sur les maladies neuro-musculaires. Il a publié plus de 300 articles de recherche dans des revues médicales de premier plan ( Lancet , New England Journal of Medicine , Brain , etc.).

Médecin rempli d’humanité et chercheur exigeant, il n’a rien d’un provocateur. Il ne manque jamais une occasion de rappeler que les vaccins ont sauvé des millions de vies.

Mais il refuse qu’on empêche le grand public de connaître certains effets indésirables évitables des vaccins contenant de l’aluminium.

Il n’accepte pas qu’on cherche à étouffer des recherches scientifiques d’utilité publique, qui pourraient éviter des milliers de maladies graves… et peut-être même soulager des millions de patients victimes du terrible « syndrome de fatigue chronique ».

Tout ce qu’il souhaite, c’est la vérité , y compris si elle dérange. Et il l’a payé au prix fort.

En quelques années, il est passé du statut de « star enviée de la médecine », consulté officiellement par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), à celui d’un homme que l’on évite, dont on refuse de financer les recherches.

Son seul crime : avoir mis au jour une vérité très embarrassante pour l’industrie du vaccin.

Une découverte mondialement acclamée, jusqu’à ce que…

Lorsqu’en 1997, il découvre une nouvelle maladie, qu’il baptisera « myofasciite à macrophage », le Professeur Gherardi est acclamé dans le monde entier.

La « signature » de cette maladie est troublante : de «  grandes nappes de cellules bleues » , dites « macrophages », apparaissent dans le muscle deltoïde du bras… à un endroit où l’on n’avait encore jamais observé ce type de lésion !

La souffrance des patients, elle aussi, déroute les médecins : douleurs invalidantes des muscles et des articulations, épuisement permanent, troubles cognitifs inquiétants… Voilà des symptômes bien étranges !

En France et dans le monde, c’est le branle-bas de combat. L’Institut de Veille sanitaire (InVS) prend l’affaire très au sérieux et lance une étude de terrain approfondie.

En 1998, la plus prestigieuse revue médicale au monde, The Lancet , publie l’article du Professeur Gherardi et de ses collègues détaillant leur découverte. [1] Immédiatement, il est invité à s’exprimer dans les plus grands médias, dont la BBC en Angleterre.

Tout allait bien… jusqu’à ce qu’il découvre la cause de l’apparition de ces mystérieux macrophages bleus.

En octobre 1998, premier coup de tonnerre : le Pr Gherardi apprend que ces cellules bleues contiennent… de l’aluminium !

Et il n’a pas besoin de chercher bien loin pour comprendre comment ce métal s’est retrouvé là.

L’aluminium, ce métal toxique utilisé dans les vaccins…
La suite de cette incroyable saga sur le site !!

FOREVERGREEN

Powerstrips et Prodigy 5

Nous vous recommandons, sur you tube, la vidéo de Xavier Barbay “momentum prodigy 5” et la vidéo “lecture du livre une façon d’être” qui présente le livre de Ron Williams et montre son parcours et des découvertes. Quelle chance nous avons de faire partie de la famille forevergreen avec un tel visionnaire qui en a pensé tous les détails. Une économie au service de chacun, quelle merveille !

Le prodigy 5 qui nous a été présenté à Paris sera, sans nul doute, une vraie révolution dans la nutrition cellulaire : grâce à des apports précis d’éléments essentiels à leur fonctionnement, nos cellules vont pouvoir assurer leurs fonctions de régénération de tout l’organisme et cela va faciliter, pour tous, des pas en avant vers une alimentation végétale, vivante et variée ! Car beaucoup de gens qui se sentent mal mangent mal car ils recherchent dans les aliments classiques des stimulants ou des calmants. Ils sont devenus des toxicomanes de l’alimentation. Pour les aider à opérer des changements dans leurs habitudes, il faut d’abord leur procurer un mieux-être. Le prodigy 5 et les powerstrips Forevergreen vont agir dans ce sens et alors les transformations  deviennent faciles, naturelles. On sort de la spirale infernale souffrance-aliments toxiques-médicaments chimiques pour entrer dans la spirale ascendante de la santé holistique !

Les savants qui collaborent avec Forevergreen sont des êtres remarquables, à la fois par leur véritable génie scientifique mais aussi par leur volonté de ne travailler qu’avec des produits naturels et au service de l’humanité souffrante. A Paris, nous avons eu la chance d’échanger avec eux d’une manière cordiale et passionnante car leur science n’a pas tué leurs qualités humaines et nous avons pu mieux comprendre l’immense valeur des produits qu’ils ont mis au point.

Entrer dans la famille Forevergreen, c’est vraiment découvrir des êtres magnifiques et collaborer avec eux est une expérience très enrichissante. Nous sommes très reconnaissants envers la vie de nous avoir permis de découvrir Forevergreen et ceux qui font de cette société un véritable modèle pour un futur de prospérité et de santé pour tous !

Pour nous qui sommes des « éducateurs de santé », quel bonheur de disposer de produits naturels qui donnent à leurs utilisateurs ce mieux-être rapide qui va les motiver à avancer sur le chemin de la guérison et de l’apprentissage de leur santé sur tous les plans. Car nombreux sont ceux qui, si vous leur dites qu’il faut manger vivant et sortir des aliments industriels, libérer leurs émotions bloquées et penser positivement, haussent les épaules en vous disant : « J’ai déjà tout essayé mais rien ne marche avec moi ! ». Ils sont défaitistes et ne croient plus pouvoir changer leur vie. Ils ont tant d’années de souffrance derrière eux… Si on commence par leur proposer des powerstrips et des Prodigy 5, l’effort est minime et le coût faible.

Mais ils vont voir, au fil des jours, des changements positifs de leur état de santé et cela va leur donner l’enthousiasme de progresser et d’apprendre.

Quel bonheur !

Tous les détails sur Forevergreen et ses produits sur notre site santeglobale.info, article « patchs Forevergreen ».

Promotion de fin d’année :

Sur notre site www.santeglobale.info/boutique

Frais de port offerts sur l’ensemble de la boutique !
Jusqu’au 31.12.2016
En cette période de fêtes, comment faire des cadeaux porteurs de sens et de valeurs humaines?
Nos livres, CD et DVD peuvent vous aider à ne pas encombrer vos proches avec des potiches ou des bibelots bizarres mais à vraiment « donner utile »!

Pour vous encourager, nous vous faisons cadeaux des frais de ports, dès ce jour jusqu’au 31 décembre 2016

 

Riz et tournesol germés, quels cadeaux !

Nouvel article de Tal

Découvrez ces merveilles de la nature pour permettre à tous les habitants de la Terre de se délivrer de la sous et de la suralimenation, ces fléaux dus à notre ignorance en matière nutritionnelle !

 

LOUP BLANC : PAROLES DE SAGESSE :

http://www.chamanisme-origine.fr/interview-attentats-de-paris/

« Si nous nous laissons empoisonner par la haine qui va dériver sur le racisme alors nous prenons une voie dangereuse. Les musulmans ne sont pas des terroristes ! D’ailleurs, beaucoup ont un grand cœur.
Dans le Coran, livre aussi sacré que la Bible, il est dit : “Ne tuez pas la personne humaine car Allah l’a déclarée sacrée.” (Coran VI, 151). Cela rejoint le commandement de la Bible qui dit : “Tu ne tueras point !” (Exode, 20, 13). Oui, tu ne tueras point ! Tu n’enlèveras pas la vie humaine, mais aussi celles des animaux car toute vie est sacrée aux yeux de Dieu.

On pourrait donner aussi l’exemple des écrits édifiants du grand mystique et poète de l’Islam spirituel, Muhammad Jalâl Al-Dîn Rûmî (1207-1273) !

Ce sont des fanatiques qui ternissent l’image de l’Islam, tout comme il y a eu des fanatiques pendant l’Inquisition. On peut dire que c’était des terroristes qui tuaient les innocents en les traitant de sorcières et sorciers, ou d’hérétiques. En tout temps, il y a eu des déviations et il y en aura encore. Il suffit de prendre un dirigeant fanatique, et d’un coup le peuple est plongé dans l’erreur. L’histoire est là pour le démontrer…

Je vous signale seulement qu’il est temps de changer de direction et de façon de penser. Je reçois certaines informations des plans cosmiques. Je ne suis pas le seul à creuser ce sillon mais ce qui me traverse “Je Suis” le seul à le recevoir de cette manière. J’ai donc une vue globale de la scène du monde.

En fait, je souhaite que nous respections la Mère Nature et que les animaux vivent en paix dans les lieux où ils se trouvent. Qu’on ne les massacre plus car ils ont droit au même respect que l’homme/femme. Si nous réalisons cela, les guerres et la violence s’éteindront d’elles-mêmes, car le sang des animaux ne coulera plus sur la Mère Terre, il n’y aura plus ce sacrifice au nom du ventre. L’homme/femme renouera cette alliance du début des temps : que les animaux et l’homme/femme sont frères et soeurs.

Ce n’est pourtant pas très dur à comprendre que toute Vie est sacrée aux yeux du Père Ciel ! Quel plaisir de tuer, de voir la Vie de l’animal quitter son corps ? Quel plaisir de se nourrir de cadavre en putréfaction, dites-moi ? Je vous invite de tout cœur à réfléchir avec votre cœur mais pas avec votre tête. Examinez votre Conscience et pardonnez-vous en demandant pardon au règne animal !

Je vous souhaite de tout cœur, que votre cœur s’ouvre à cette vérité : “Tu ne tueras point !”. Ce n’est pas seulement une phrase biblique, elle est une réalité, celle d’un Être évolué qui ne vit plus sous l’emprise de l’ancien.

Soyez nombreuses et nombreux à faire cette prise de Conscience ».

NOEL FETE DE LA BARBARIE ENVERS LES ANIMAUX

Par Michel DOGNA

L’homme standard est un être malléable à souhait que l’on formate dès l’enfance à la guerre entre humains (voir la mode des jouets) et à la pratique de la cruauté envers certains animaux considérés comme simple marchandise en outre dépourvue de sensibilité, d’intelligence, et de quelconques sentiments. On installe ainsi de génération en génération la normalité d’horreurs, les élevant au niveau de fausses cultures ou de fausses nécessités. Par exemple, pour faire la fête, le réflexe humain basique est de faire une orgie de sang dans une hécatombe animale devant aboutir à une régalade culinaire collective copieusement arrosée de boissons alcoolisées… On nous a appris à aimer cela ! Chez les musulmans il y a la fête du mouton (no comment !), chez les chrétiens, en plus de l’agneau pascal (si gentil et si innocent), on fait pire encore : le foie gras. A noter que cette révoltante torture envers les oies et les canards qui dure des semaines est maintenant interdite dans de nombreux pays, pendant qu’elle est glorifiée en France et ramenée à un simple chiffre d’affaire. Personne de devrait accepter l’offre de ce luxe pervers en conserve en outre très mauvais à la santé (cadeau fétiche faisant partie des colis de Noël pour les petits vieux dans les communes), et il serait du devoir de chacun de faire honte ouvertement à ceux qui sans état d’âme entretiennent ce honteux marché en s’offrant ou en offrant le plaisir fugace de cette mode coupable de la gourmandise. Ce sont probablement ceux-là même qui se scandalisaient à propos d’un met des plus prisés en Chine lors des jeux olympiques de Beijing : la soupe de chien ; pour qu’elle soit excellente, il faut que les chiens aient été bastonnés à mort pendus par les pattes arrières. Bof ! Il suffit de ne pas penser au chien quand on mange la soupe !

Et puis il y a la viande Halal, maintenant majoritairement imposée à l’ensemble des français (carnivores) puisque 70% des abattoirs ont été mis aux normes d’abattage Halal… en attendant les 100% promis. Sachez que tous les partis politiques de gauche et de droite ont participé au financement de cette atrocité recommandée en personne par Allah il y a plus de1000 ans (Islamisés par notre propre gouvernement, non ? Si !). Des millions de vaches dans un cadre d’épouvante à faire vomir ceux qui auraient le courage de soutenir ce spectacle, sont largement égorgées pendues par une patte, s’égouttant en soubresauts pendant 15 minutes avant de perdre enfin conscience. Mais tout le monde s’en fout !!! Personne (sauf moi et quelques autres) ne crie au boycott de cette saloperie sans nom ! Et je dis au peuple animal que j’ai la honte d’être un humain, et que je ne me sens plus à ma place dans ce monde de froide et indifférente stupidité, et qui de plus se prétend “civilisé”. Je remarque en passant le silence assourdissant sur ce sujet, des grandes associations de défense des animaux, le silence du Vatican qui prêche l’amour de son prochain, mais qui comme toutes les religions se fiche pas mal du destin des animaux, et mieux, le silence des consommateurs chrétiens de souche, qui acceptent de payer un impôt Halal sur chaque kilo de viande Halal acheté, ceci servant à implanter la culture musulmane en France ( nation qui s’affiche laïque depuis la séparation de l’église et de l’état il y a un siècle). Qui a traitreusement voté cette insulte aux fameuses valeurs de la république. Qui d’autres que nos élus pardi !

Après cela, il me reste à tristement souhaiter à tous mes concitoyens un joyeux Noël, qui après avoir soigneusement oublié les brefs éclairs de lucidité dérangeante que j’ai eu l’impertinence de susciter ici, pourront se réjouir en famille dans les plus pures traditions du Périgord… et du Coran. A rappeler en passant que la date de Noël est celle d’une fête païenne traditionnelle très ancienne qui n’a historiquement rien à voir avec la naissance de Jésus (encore un mensonge culturel, mais commercialement tellement rentable !).

 

Voyage en Sidabsurdie

Par Yves RASIR

Si vous lisez Néosanté depuis un certain temps, vous savez ce que nous pensons du sida : s’il existe – ce que certains scientifiques contestent – , le VIH n’est nullement la cause du syndrome d’immunodéficience acquise. Il est tout au plus un cofacteur de l’effondrement immunitaire, comme l’avait admis le Pr Luc Montagnier avant de se défiler et de se reconvertir dans la médecine alternative. Cette maladie prétendument infectieuse et contagieuse a déjoué tous les pronostics apocalyptiques et ne s’est jamais muée en épidémie, contrairement à ce qu’on veut toujours nous faire croire. Le sida, c’est la plus grande escroquerie médico-commerciale de l’ère moderne ! Dans notre mensuel (numéros 4, 17, 28 et 53, entre autres) , nous avons déjà  expliqué en long et en large comment ce mythe s’est élaboré et comment il a continue à mystifier les foules copieusement désinformées. Et dans Néosanté Hebdo, j’ai épinglé de temps en temps (notamment ici ) certains aspects de cette intoxication médiatique. Cette année, je voulais passer mon tour et ne plus  vous fatiguer avec ça. Mais à l’approche de la Journée Mondiale de lutte contre le sida,  je suis  tombé sur des articles qui m’ont une nouvelle fois interpellé tant ils étaient truffés d’incohérences et de sottises. Je ne peux donc pas m’empêcher  de revenir encore une fois sur  ce pseudo fléau  en relevant trois grandes « sidabsurdités » lues dernièrement dans la presse. C’est ma façon à moi de célébrer le 1er décembre….
Les séropositifs devraient pulluler

Je lis ceci dans mon journal favori : « « Quelque 35% des personnes VIH + sont diagnostiquées tardivement. Et le temps moyen estimé séparant l’infection du diagnostic VIH est de 2,15 années. Période durant laquelle le séropositif qui s’ignore peut, à son insu, contaminer jusqu’à huit à douze personnes ».  Sans être statisticien, on perçoit tout de suite qu’il y a comme un problème : si ces chiffres étaient vrais, les séropositifs courraient les rues ! En Belgique, par exemple, il y a environ 1000 tests positifs par an.  Les 350 personnes découvrant tardivement leur état sont censées avoir infecté chacune 5 partenaires par an, lesquel(le)s ont à leur tour contaminé 5 autres « victimes », et ainsi de suite. Au bas mot, il devrait y avoir des milliers de nouvelles infections annuelles ! Sortie de nulle part, cette évaluation de 35 % de patients ignorants (l’OMS parle de 40  à 50%) a été martelée pour promouvoir l’autodépistage et faire ainsi gonfler la clientèle des trithérapies. Avec le test-minute autorisé en France et en Belgique, gageons que ces deux pays vont enregistrer une forte hausse des ventes d’antiviraux dans les prochaines années.

Les sidas déclarés devraient augmenter

Le plus aberrant, c’est que ces statistiques de « séropositivité ignorée » côtoient l’affirmation selon laquelle le recul du sida serait imputable au succès des trithérapies. On nous dit que ces médicaments sont indispensables pour rester en bonne santé, et dans le même temps on nous explique que 35 à 50% des porteurs du virus ne se soignent pas puisqu’ils ne se savent pas infectés. Bonjour la contradiction ! En toute logique, de nombreux séropositifs « tardifs » devraient être découverts au stade de l’immunodéficience sévère, avec  son cortège de maladies opportunistes typiques. Or c’est exactement le contraire qui se passe.  Les cas de sida déclarés  sont en très forte diminution  et les pathologies associées (sarcome de Kaposi, pneumocystose…) se raréfient. En Belgique, on a même fermé des ailes hospitalières entières par manque de malades ! La seule façon de masquer cette incohérence flagrante,  ainsi que la précédente, c’est de traiter les séropositifs avant même qu’ils le soient. Ainsi, les « experts » pourront prétendre que la médicalisation fait reculer à la fois l’infection et l’immunodépression.  Bingo, Big Pharma a précisément inventé le Truvada, ce médoc que les personnes à risques sont incitées à consommer préventivement.  Le crime sera bientôt parfait et la fausse épidémie sera ainsi accréditée par les fausses victoires  sur un faux coupable.

Les femmes devraient égaler les hommes

Le marché du sida se cherche néanmoins de nouveaux débouchés. Ainsi, depuis quelques années, on nous « informe » que les contaminations se font de plus en plus souvent par rapport hétérosexuel. Dans le journal Le Monde, j’apprends par exemple qu’en France,  56% des personnes ayant découvert leur séropositivité ces dernières années auraient été infectées par un partenaire de sexe opposé. Moi, je veux bien. Mais à ce que je sache, rien ne permet de le prouver. La médecine n’a jamais filmé un virus en train de s’implanter en terrain étranger. Ces statistiques résultent d’anamnèses escamotant un peu vite la bisexualité inavouée, l’homosexualité cachée et la toxicomanie discrète. Mais admettons que ce soit une réalité et que le sida soit en train de s’ « hétérosexualiser ». Dans le même quotidien, on me précise que la contamination intersexuée concerne 37% des hommes et  98% des femmes diagnostiqué(e)s. Normal puisque, selon la théorie classique,  le sperme contamine beaucoup plus facilement que le sang via les muqueuses blessées.  Mais c’est justement là que réside l’anomalie : comme les couples hommes/femmes ne sont pas fans du préservatif (on n’arrête pas de nous le dire en le déplorant) et que la gent masculine est hautement contagieuse, il devrait y avoir beaucoup plus de séropositives qu’il n’y en a. Or,  c’est une constante depuis les débuts de la soi-disant épidémie,  l’écrasante majorité des HIV + sont des hommes. Et parmi eux, la proportion d’ HSH (hommes ayant des relations avec des hommes) demeure également très majoritaire. Si on retranche les ressortissantes africaines venues se faire soigner en Europe, le pourcentage de porteuses « autochtones » est même ridiculement bas (7%. en France).  En Belgique, c’est toujours la même poignée de témoins féminins que les médias exposent depuis 30 ans. Où sont donc toutes les autres ?  Si le HIV était sexuellement transmissible, l’égalité des sexes, ou du moins une tendance vers la parité,  devrait être de mise en matière de séropositivité et de sida déclaré. Comme ce n’est  manifestement pas le cas, il crève les yeux que l’hypothèse virale est une absurdité.

Mon défi tient toujours

Pour conclure ce bref survol d’un nid de canards,  j’aimerais rappeler le défi que j’ai lancé en 2002 dans mon ancien magazine BIOINFO (cliquez ici pour en prendre connaissance).  Dans cet éditorial, je demandais aux partisans de la thèse officielle de me présenter  un(e) seul(e) sidéen(ne)  hétérosexuel(e) ayant déclaré la maladie et qui ne soit ni drogué, ni hémophile, ni polytransfusé, ni traité à l’AZT, ni originaire d’un pays du Tiers-Monde où il (elle) aurait eu à souffrir d’un manque d’hygiène élémentaire. Aujourd’hui, je rajouterais : ni traité aux antirétroviraux, ni ayant subi répétitivement des antibiothérapies à large spectre, ni consommateur de poppers, ces   petites bouteilles contenant un psychostimulant prisé des gays et suspecté par les « repenseurs du sida » d’être le principal facteur causal de la maladie en Occident. Bien sûr, ça fait beaucoup de « ni » et ça limite très fort le panel potentiel, surtout par le fait de la médicalisation généralisée.  Mais un(e) tel(le) patient(e) ne doit pas être impossible à trouver puisque beaucoup de séropositifs sont hétéros,  ignorent leur état et ne se soignent pas (encore). Donc je maintiens ma demande de pouvoir  rencontrer une telle personne immunodéprimée. Et si elle existe, je réitère mon engagement à confesser publiquement mon erreur dissidente et à renoncer au journalisme en guise d’expiation. Ce ne serait pas une pénitence car je suis vraiment lassé de voyager en Sidabsurdie.  Qui aura la bonté de m’obliger à changer de boulot ?

 

Note de Tal : Je salue le bon sens et la logique d’Yves RASIR. Tant de mensonges ont été présentés comme des vérités absolues et tant de malades se sont crus condamnés alors que toute maladie peut se guérir si on sort de la voie chimique et que l’on apprend à vivre dans l’harmonie. Pour ma part, j’ai vu beaucoup de séropositifs apprendre à devenir « positifs tout court » et cela me donne le plaisir d’informer ceux qui le veulent à se prendre en charge. Je reçois de nombreux mails de pays lointains, des mails de désespoir, et je réponds en envoyant plusieurs de nos livres à ces personnes, en pièces jointes (avec internet, c’est facile et ne coûte rien !). Quel bonheur de recevoir quelques semaines plus tard ce genre de mail : «  J’ai lu, j’ai mis en pratique la médecine holistique et je suis guéri ! J’ai maintenant le désir d’aider ceux qui, autour de moi, sont encore victimes de l’ignorance et de la peur. »

Plusieurs écoles, dans des pays africains, on intégré nos livres et nos vidéos dans les programmes scolaires et les enfant apprennent à faire germer des graines, à manger vivant, à danser pour lâcher leurs émotions et à faire des voyages chamaniques ! C’est génial !

Terrifiants effets des hamburgers sur le cerveau d’un adolescent

De Club sante nature innovation

Je dis hamburgers… mais ils ne sont pas les seuls concernés ! En fait, la consommation excessive de toute nourriture trop riche en graisses saturées, donc en premier lieu la malbouffe, mais aussi la charcuterie, le beurre ou l’huile de coco, représente un danger pour un développement sain du cerveau des adolescents, selon des chercheurs suisses.

L’étude, publiée ce mois-ci dans la revue Molecular Psychiatry, s’intitule : « Hypervulnérabilité du cortex préfrontal des adolescents au stress nutritionnel via une carence en rééline  ». Pour en comprendre tous les enjeux, il faut faire deux précisions.

La première, c’est que le cortex préfontal n’est pas la plus anodine partie de notre cerveau : elle est le siège de notre faculté de parler, de réfléchir, mais aussi en partie de nous souvenir. C’est la partie qui s’est le plus spectaculairement développée au cours de l’évolution humaine et, pour cette raison, c’est aussi la partie qui finit le plus tard de mûrir chez chaque individu. Autrement dit, c’est à l’adolescence qu’a lieu la phase critique de ce développement !

La seconde : qu’est-ce que la rééline ? Il s’agit d’une protéine qui joue un rôle majeur, justement, dans le développement de ces cerveaux encore non matures : elle permet aux neurones de se positionner correctement. Une carence en rééline dans le cerveau a été associée à plusieurs troubles psychologiques tels que l’autisme et la bipolarité, dans des études en laboratoire sur des souris.

Or, ce qu’ont découvert ces chercheurs, c’est qu’une trop grande consommation de produits riches en graisses saturées bouleverse ces protéines, affectant par conséquent le développement normal du cerveau : difficultés d’apprentissage, comportement agressif ou à risque sont les symptômes associés chez l’adolescent. Le lien de cause à effet reste cependant encore mystérieux, et va donner lieu à d’autres recherches.

L’adulte qui a une alimentation trop riche en graisses saturées ne risque à moyen terme « que » du surpoids, du diabète ou des maladies cardiovasculaires, mais les adolescents, eux, auront selon ces chercheurs des séquelles cognitives à vie. Une raison supplémentaire de redoubler d’attention (et de pédagogie !) à cet âge déterminant ! Un hamburger une fois de temps en temps n’est pas dangereux, mais si ça devient une habitude, bonjour les dégâts !

CORE PRINCIPLES OF THE NEW COSMOLOGY

From Dr. Greer’s paper: Extraterrestrials and the New Cosmology

* Linear, relative reality and non-local, non-linear reality both simultaneously exist as Reality. Their perception and understanding is wholly dependent on the level of consciousness of the observer. Even physical matter has an aspect of its nature which is non-local, transcendent and conscious.

* Conscious, intelligent biological life forms, whether on earth or from some other planet, have physical realities as well as spiritual realities. Pure mind or unbounded consciousness is innate to all such life forms. It is the ultimate highest common denominator which all life shares.

* Beings which do not have biological bodies (so-called astral or spirit beings) are also conscious, intelligent entities and as such can interact with other conscious life forms both biological and otherwise. On rare occasions they can even effect a physical manifestation. Once again, the highest common denominator linking these beings with other life forms is unbounded consciousness, or non-local mind.

* The universe consists of both linear and non-linear, or transcendent, aspects which, while seeming paradoxical, simultaneously exist at every point in time/space and non- time/space. From this standpoint, every point in time and space exists in every other point in time and space, through the quality of non-locality.

* The concept of God or of a Universal, All-Knowing Being is enhanced and magnified, not diminished, by the recognition of the vast multiplicity, infinite diversity and limitless scope of life in the cosmos.

So how does intelligent life in the universe actually manifest? While keeping the above concepts in mind, let’s review this diversity of life and how we our inner and outer senses may perceive them.

 

MESSAGE FROM AN HABITANT OF THE HOLLOW EARTH

Whenever we want to learn something and apply it to our lives, we go into the Crystal Recording Room and play back the sequence of events that will lead us to the information and wisdom we need to resolve any problem or increase our understanding of events and our lives.

For although you can’t see out, or hear the Earth calling to you, or feel the love of the trees as you scurry by them in your frantic pace of life, know that all life, everywhere, is aware of your plight and has come to your rescue to wake you up out of your deep Slumber of the Ages so that you can regain your conscious remembrance of who you are, why you are here on Earth, and the important part you play in bringing Earth out of her density and into a higher realm of Light where you will experience real “freedom”, firsthand.

Your Crystals can help you make this jump in consciousness, in a miniscule amount of time. Just hold them close to you, and they imprint their wisdom into your heart in “no time” at all, and raise your vibration to a place where you can readily access all the knowledge and wisdom that has been gathered throughout all time. Your Crystals, no matter what size they are, can move you all into a higher state of awareness.

We, in the Hollow Earth, are surrounded by our Crystals in every “walk of life” and every place we go. Our homes, transportation, work places, cultural complexes, everything is constructed of Crystals and surrounded by Crystals. Our buildings literally glow with Crystal Light, and our body’s glow increases as we advance in our evolution. For love and wisdom and awareness IS Light — and the more Light you contain within your beings, the greater the sheen of your glow.
So surround yourselves, your homes, your computers, and your work places with Crystals. Hold them and talk to them, and you will feel their consciousness being transferred to yours, and adding their Light and wisdom to yours, so that you can better access and understand the world around you, and glow like a beacon to your family and friends, who will feel the comfort of being near you — the comfort that you will radiate out to all in the radius of your energy field.

The Crystals, the Earth, and all lifeforms are One Consciousness. When you can understand and integrate this concept of Oneness, your life will gain a new flow, and synchronicity will be a common occurrence, as you will operate on a higher wavelength that re-connects you with all life everywhere; thereby allowing you to access all the avenues that will lead you to the fulfillment of your dreams on Earth.

The Cetaceans communicate with each other no matter where they are in Earth’s oceans, by staying in the frequency flow of “All That Is”. It is the way the trees and animals and all of nature communicate. The first step is to be conscious of this interconnection of all life, and then you will find it flowing within you, with no “work” on your part. This is the key to the Universe, and it is within you.

 

AN EXTRAORDINARY BOOK :YOUR GALACTIC NEIGHBORS

Your Galactic Neighbors is a handbook for the future. This invaluable work will introduce you to some of the host of benevolent star-nations that populate this universe.

Sheldan Nidle is the author of Your First Contact and You Are Becoming a Galactic Human. Since childhood, he has received information about Earth’s hidden history and on planetary science, culture and spirituality in face-to-face contacts with galactic entities. Now, in this paradigm-shattering volume, he reveals that knowledge to you.

In it, you will find up-to-the-minute facts on 22 off-world civilizations that belong to the Galactic Federation of Light. He describes 8 human galactic societies and 14 non-human ones, and the reptilians, dinosaurians, amphibians, cetaceans and other mammalians that inhabit them. He outlines each star-nation’s history, chronicles its path through horrendous galactic wars to peaceful co-existence, and reveals its populations heartfelt desire to introduce themselves to us on Earth.

Whether you already have a basis of knowledge about extraterrestrial Beings, or you are just becoming aware of their existence, this book will add immeasurably to what you know.

You will learn about each galactic neighbors:

History

Location

Solar system

Home worlds

Galactic society

Physical appearance

Spacecraft

Your Galactic Neighbor’s will implode all of your previous notions about extraterrestrial Beings. It will acquaint you with the compassionate and sentient entities with whom we share this universe. Read it, and prepare yourself to become a true citizen of the Milky Way Galaxy!

ISBN 0-9665791-8-6

270 pages with illustrations,
charts and glossary.

To order Your Galactic Neighbors Paperback
click on the white button.

$19.75 U.S. plus S&H
This book can be bought now for 9.95 dollars en E-book on the site paoweb.com

 

Le médicament oublié

Par  «Révélations-Santé»

C’est une « pilule» extraordinaire. Elle est efficace, ne coûte rien, parfaitement naturelle et sans le moindre effet secondaire.

Pourtant les médecins ne la prescrivent quasiment jamais à leurs patients, malgré les études scientifiques toujours plus nombreuses qui accréditent son fabuleux potentiel thérapeutique.

Son nom ? Je laisse le Dr Dean Ornish vous le révéler.

Ce médecin est l’un des plus grands nutritionnistes au monde, directeur de l’Institut de médecine préventive de Sausalito, en Californie, mondialement connu pour avoir créé un régime de prévention du diabète, des maladies cardiovasculaires et de certains cancers [1]. Voici ce qu’il écrit sur ce médicament oublié :

« La médecine d’aujourd’hui aborde le corps d’une façon “mécanique” : elle ne le regarde qu’en termes de gènes, de germes, de microbes, de molécules, et elle le traite à base de médicaments ou de chirurgie.

Mais à votre avis, quel est le facteur qui a le plus grand impact sur notre qualité de vie, sur le risque de maladie et de mort prématurée ?

Ce n’est ni le régime alimentaire, ni le stress, ni le fait de fumer ou non, ni même encore la génétique.

La cause la plus importante de nos maladies, c’est la solitude et l’isolement.

Deux éléments qui n’ont rien à voir avec la « mécanique » du corps.

L’amour, c’est-à-dire notre capacité à nous connecter aux autres, est au contraire à la source de ce qui nous fait du bien, nous apporte le bonheur et mène à la guérison.

un nouveau médicament avait le même pouvoir, tous les médecins le recommanderaient à leurs patients.

Pourtant, à quelques exceptions près, les médecins n’apprennent quasiment rien sur le pouvoir de guérison de l’amour au cours de leur formation. Ce médicament, le plus essentiel, est « oublié ».

Et soyez sûrs qu’il ne s’agit pas de vains mots. Mettre en pratique cette dimension est indispensable pour être en bonne santé. [2] »

L’amour et l’attention aux autres comme source de tout ce qui soigne… quelle belle idée !

En réalité, c’est bien plus qu’une idée. La science confirme mot pour mot cette intuition :

Une étude parue en 2013 dans le Journal of Clinical Oncology montre que les personnes pouvant compter sur un conjoint ont 20 % de risques en moins de mourir de leur maladie [3].

D’autres études ont montré que les personnes mariées ont plus tendance que les personnes seules à suivre un traitement jusqu’au bout (jusqu’à 70 % en plus), même s’il est douloureux et nécessite de fréquentes visites à l’hôpital (cancer par exemple).

D’autres recherches enfin avaient indiqué que les patients mariés manifestaient moins de symptômes de dépression, détresse et anxiété que les personnes seules. Or, le stress affaiblit le système immunitaire et la dépression peut aussi empêcher un patient de faire une visite nécessaire chez le médecin. Les personnes dépressives qui développent un cancer ont 39 % de risques supplémentaires d’en mourir [4].

Et pour les personnes qui ne sont pas mariées ?

« Alors c’est à l’équipe soignante, aux infirmières, psychologues et travailleurs sociaux d’apporter un soutien supplémentaire » explique l’association américaine d’oncologie clinique.

Un supplément d’amour et d’attention qui aide réellement à mieux combattre le cancer. Mais comment l’expliquer ?

Peut-être parce que c’est dans ce supplément-là que se forge notre immense capacité d’autoguérison…

Alors si vous voulez mon avis, le mieux est de ne pas attendre d’être malade. Tous les jours, supplémentons-nous en amour !

Mais l’amour ne tombe pas du ciel. L’amour s’apprend, l’amour se travaille, l’amour se cultive. Et j’ose le dire : l’amour se décide.

Faire le choix de la gratitude, de l’ouverture, du rire, de la joie. Cela se travaille au jour le jour, et les résultats sont saisissants !

Chasser l’ennui, la peur et la colère de nos cœurs, en un mot développer des émotions d’amour ou « positives », permet réellement de vivre plus longtemps et plus heureux :

Des psychologues londoniens ont montré que les personnes à qui ils avaient demandé d’éprouver chaque jour un peu de reconnaissance avaient retrouvé un meilleur sommeil et une tension artérielle abaissée en seulement deux semaines, par rapport à un groupe de contrôle [5].

Dans une étude, des chercheurs irlandais [6] ont découvert que les personnes qui devaient noter chaque jour 5 choses dont ils se sentaient reconnaissants voyaient leur niveau de stress et de dépression chuter jusqu’à 27 %au bout de trois semaines. Des résultats bien plus efficaces que tous ceux obtenus par des antidépresseurs chimiques, et sans le moindre effet secondaire.

D’après le sociologue néerlandais Ruut Veenhoven, qui a publié l’analyse d’une trentaine d’études sur le lien entre bonheur, santé et longévité, les émotions positives peuvent faire gagner entre sept et dix années de vie.

Etc.

L’amour soigne, l’amour guérit. Mais encore faut-il apprendre à le cultiver…
Le Pr David Khayat, cancérologue et chef du plus grand service d’oncologie médicale (cancérologie) de France, à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, raconte dans son dernier livre :
« Pendant de nombreuses années, je dois le reconnaître, j’ai été assez réfractaire à l’idée que le stress, le malheur, la tristesse puissent être à l’origine du cancer.

« Mais aujourd’hui, j’ai changé d’avis. Oui, j’ai l’intime conviction que notre vie spirituelle interfère avec notre ADN et est susceptible, selon, d’être prophylactique (protéger contre le cancer) ou, au contraire, terriblement délétère ! (favoriser le cancer). »
Thierry Janssen, chirurgien urologue, dit la même chose :

« L’influence pathogène d’émotions négatives comme la tristesse, l’anxiété ou l’hostilité n’est plus à démontrer.

De plus, on sait que le stress accompagnant les émotions négatives provoque une activation du système nerveux lymphatique et une mise en tension de l’organisme qui, à force, usent le système cardiovasculaire, diminuent les défenses immunitaires et perturbent un ensemble de régulations hormonales indispensables au bon fonctionnement du corps. » [6]

Vous avez bien lu : la tristesse, l’anxiété, l’hostilité rendent malade.

Elles abîment physiquement votre cœur. Elles détruisent vos défenses naturelles. Elles affaiblissent tout votre organisme en vous privant de bonnes hormones.

Autant que la nutrition et les plantes, vos émotions sont essentielles pour rester en bonne santé.
En 2007, une étude menée par le Dr Kubzansky à Harvard a montré que l’enthousiasme et l’espoir des gens heureux réduisent le risque de maladies coronariennes (artères du cœur). [7]

Elle a montré que les enfants heureux qui sont capables, à l’âge de 7 ans, de faire leur travail avec enthousiasme et concentration auront moins de maladies et une meilleure santé générale, y compris trente ans plus tard. Les effets se prolongent donc vraiment toute la vie.

En 1979, une autre étude de Harvard avait déjà montré que les adultes joyeux ayant de bons rapports avec leur entourage avaient plus de deux fois moins de risque de mourir dans les neuf années suivantes.

Une étude de la Mayo Clinic, lancée dans les années 60 et poursuivie pendant près de 30 ans, a montré que les personnes optimistes vivaient en moyenne 19 % plus longtemps que les pessimistes, qui plus est avec des capacités physiques et une qualité de vie meilleures ! [8]

Cela peut représenter près de 20 ans de vie en plus !

Une étude de 2003, a montré que les pensées positives réduisent le risque de virus [9].

Le même type d’effet préventif a été observé pour l’hypertension artérielle et le diabète [10].

On estime généralement que le rôle des émotions positives dans le maintien d’une bonne santé est comparable à celui du tabac dans l’apparition d’une mauvaise santé. [11] Sources :

[1] Happiness & health

[2] Maruta T.,Colligan R.C, Malinhoc M., Offord K.P., « Optimism-pessimism assessed in the 1960s ans self reported health status 30 years later », Mayo Clinic Proceedings, 2002,77,p.748-753.

[3] Cohen S., Doyle W.J, Turner R.B., Alper C.M., Skoner D.P., « Emotionnal style and susceptibility to the common cold », Psychosomatic Medicine, 2003, 65, p.652-657.

[4] Estrada C.A., Isen A.M.,Young M.J., « Positive affect facilitates integration of information and decreases anchoring in reasoning among physicians », Organizational Behavior and Human Decision Processes, 1997, 72, p.117-135

[5] Veenhoven R., « Healthy happiness : effects of happiness on physical health and the consequences for preventive health care », Journal of Happiness Studies, 2008, 9, p.449-469.

[6]Happiness & health

[7] At the Heart of Healing: Connection

[8] Large Study Finds Association between Marriage Status and Improved Cancer Outcomes

[9] Depression as a predictor of disease progression and mortality in cancer patients: a meta-analysis. Satin JR, Linden W, Phillips MJ. Cancer. 2009

[10] The impact of a brief gratitude intervention on subjective well-being, biology and sleep

[11] The effects of two novel gratitude and mindfulness interventions on well-being

******************************

Révélations Santé & bien-être est une publication de SNI Editions.

 

TRANSITION ALIMENTAIRE PAR ETAPES

Du matériel quantitatif au matériel qualitatif puis du matériel qualitatif à l’énergétique et au spirituel.

Par Tal Schaller

La diététique proposée par les multinationales est purement quantitative. Elle a pour but le profit financier et absolument pas la santé des consommateurs !

Un éveil de conscience est donc indispensable si on veut éviter les multiples maux dus aux aliments industriels. Il s’agit de découvrir « l’écologie intérieure » car quel sens aurait notre respect de l’environnement si nous polluons notre corps par des aliments dénaturés et toxiques ?

Il s’agit de reprogrammer peu à peu son alimentation en découvrant une diététique qualitative qui met l’accent sur l’énergie des aliments afin de fournir au corps ce qui lui permet d’être toujours plus dynamique et en pleine santé, sur tous les plans. Une démarche alimentaire doit s’inscrire dans une vision holistique qui tient compte des quatre corps de l’être humain : physique, émotionnel, mental et spirituel. Nous ne nous nourrissons pas seulement d’aliments mais aussi d’émotions, de pensées et des vibrations spirituelles qui viennent de notre âme et des mondes de lumière. Rechercher la qualité en tout mène vers la conscience et la compréhension de la nature multidimensionnelle de l’être humain.

Sur le plan physique, la règle fondamentale de l’alimentation humaine, valable dans tous les pays et à toutes les époques de l’histoire, est celle des trois V : Végétal, Vivant et Varié. Le but de l’alimentation étant de donner de l’énergie au corps, plus on mange végétal et vivant (c’est-à-dire cru), plus on reçoit l’énergie solaire stockée dans les végétaux par la photosynthèse. Inversement, plus on mange d’aliments d’origine animale ou industrielle, plus on va connaître fatigue, excès de poids, maladies et états dépressifs. L’alimentation vivante est une des clés de la santé, comme le prouvent de multiples études scientifiques. Quant au V de varié, il permet de ne pas renoncer totalement aux plaisirs de la convivialité et de s’adapter à toutes les situations sociales. Il évite tout sectarisme rigide et générateur de conflits.

L’énergie des aliments, que l’on appelle aussi « prana » peut aussi être absorbée sans consommer d’aliments. On appelle cela « l’alimentation lumière » et plusieurs dizaines de milliers d’êtres humains en ont déjà fait leur quotidien sur notre planète.

Pour passer d’une alimentation quantitative à une alimentation de plus en plus « pranique », des étapes sont nécessaires, pour agir sans violence, des étapes qui représentent des « aventures de conscience », la découverte d’un bien-être sans cesse croissant et la joie de collaborer intelligemment avec son corps plutôt que de l’empoisonner jour après jour !

De nos jours, des milliers de chercheurs, tant dans le domaine scientifique que dans le domaine spirituel, collaborent pour enseigner à tous les lois universelles dont le respect permet de vivre en santé, en comprenant toujours mieux que nous ne sommes pas seulement des « êtres de matière » mais bien des « êtres spirituels » venus apprendre à vivre heureux et rayonnants sur la planète-école Terre.

Une technique étonnante facilite l’apprentissage d’une alimentation consciente : il s’agit de « Mâcher sans avaler » (MSA) qui permet une véritable rééducation de la prise d’aliments. MSA permet de dire « oui » à tout mais sans avaler les aliments que nous consommons non parce que notre corps en a besoin mais pour « anesthésier » les émotions que nous ne savons pas gérer ou parce que nous en sommes devenus dépendants. La « toxicomanie alimentaire » est devenue, dans les pays riches, le pire des fléaux. MSA facilite la guérison de la boulimie qui empoisonne la vie de tant de gens et aide à progresser vers une alimentation toujours plus orientée vers la qualité, l’énergie, le « prana ».

Pour aller plus loin lire La nouvelle alimentation planétaire, universelle et consciente (Voir boutique de santeglobale.info)

 

Effondrement prévisible et irréversible de l’atome de France

Cuve de l’EPR et falsifications nucléaires

Par Stéphane Lhomme : directeur de l’Observatoire du nucléaire
http://www.observatoire-du-nucleaire.org

Lorsque des problèmes de conformité de la cuve de l’EPR de Flamanville ont été reconnus par Areva en avril 2015, il s’agissait presque d’une information anodine tant le chantier de ce réacteur a connu – et connait encore – de retards, malfaçons et surcoûts.

Mais, peu à peu, au fil des semaines et des révélations, cette affaire a dévoilé ce qui est incontestablement un des pires scandales industriels de tous les temps, tous pays confondus.

Ainsi l’industrie nucléaire française, présentée continuellement comme « triomphante », « exemplaire », « enviée dans le monde entier », est en réalité un repaire d’escrocs qui, depuis des décennies, bâclent la fabrication de milliers de pièces, les couvrent par des certificats de sûreté falsifiés, et les utilisent sans se rendre compte ou sans se préoccuper de leurs déficiences  !

Et que dire l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), « la plus compétente et la plus intransigeante du monde » ? Soit elle est totalement déficiente au point de n’avoir jamais rien vu de ce trafic, soit elle en est tout simplement complice.

Nul ne peut prédire quelles seront les nouvelles révélations de la semaine à venir, toujours plus incroyables que les précédentes au fur et à mesure qu’est déroulé le fil d’une improbable pelote. Mais, d’ores et déjà, la situation est inextricable.

D’abord, la cuve de l’EPR de Flamanville, déjà installée dans le réacteur en construction, a été mal usinée et présente des faiblesses qui, si les règles normales de sûreté sont appliquées (ce qui serait la moindre des choses !), devrait aboutir à l’interdiction de son utilisation.

Rappelons que les règles de sûreté prévoient « l’exclusion de la rupture de la cuve ». Cela signifie que cette rupture ne peut, ne doit pas survenir, car alors RIEN n’est prévu et c’est un scénario similaire à Fukushima, voire bien pire encore.

Si l’Autorité de sûreté fait normalement son travail, EDF sera alors obligée de détruire une partie du réacteur (construit avec tant de mal !) pour en extraire cette cuve et la remplacer par une autre… qu’il faudra toutefois encore fabriquer et, si possible, de façon correcte !

Ces opérations prendraient au bas mot 3 à 4 ans, sachant que l’EPR a déjà accumulé des retards insensés : débuté en 2007, le chantier devait être achevé en 2012. Le bout du calvaire est annoncé par EDF pour 2018, mais on peut raisonnablement en douter. Et si la cuve est recalée, ce serait pour 2020, 2022, 2025… ou jamais !

Pendant ce temps, EDF perd des milliards, nos milliards ! Annoncé au départ à 2,8 milliards, le coût de l’EPR est désormais estimé au triple, 8,5 milliards, en attendant la facture finale qui sera assurément bien au-delà des 10 milliards, sans compter l’affaire de la cuve.

Mais il y a encore pire : entre temps, Areva a livré aux Chinois deux cuves pour les EPR en chantier à Taïshan, et elles aussi présentent des faiblesses probablement rédhibitoires. Les Chinois attendent le verdict technique pour envoyer à la France la facture incommensurable de deux réacteurs arrêtés pendant des années, détruits en partie pour en extraire des cuves défaillantes en attendant d’éventuelles cuves de rechange…

L’Autorité de sûreté nucléaire, confrontée à cette situation sidérante, et épiée par les observateurs du monde entier, n’a eu d’autre alternative que de demander EDF de lancer des vérifications dans ses réacteurs et à Areva de reprendre les dossiers des pièces usinées dans les forges du Creusot et autres usines, pour voir si des fautes industrielles n’avaient pas été commises sur d’autres pièces que les cuves.

Ces vérifications n’en sont encore qu’au début mais l’on sait déjà que ce sont en réalité des milliers de pièces nucléaires qui ont été bâclées et ce depuis… 1965. Nous voilà réduits à attendre que les coupables eux-mêmes veuillent bien faire toute la lumière. Qui peut encore leur faire confiance ?

A l’approche de l’hiver 2016, ce sont néanmoins sept réacteurs dotés de générateurs de vapeur suspects qui sont arrêtés, et cinq autres qui doivent l’être selon un calendrier qu’EDF impose à la prétendue « Autorité » de sûreté, alors que celle-ci devrait faire stopper immédiatement tous les réacteurs concernés.

A cela, et en attendant d’éventuelles autres révélations, il faut ajouter la chute d’un générateur de vapeur de plus de 500 tonnes dans le réacteur n°2 de la centrale de Paluel (Seine-Maritime) le 31 mars 2016. Les vibrations et dégâts occasionnés ont gravement endommagé le réacteur qui est arrêté pour longtemps et peut-être pour toujours.

Par ailleurs, le réacteur n°5 de la centrale du Bugey (Ain) subit lui aussi un arrêt de longue durée du fait de l’incapacité d’EDF à remédier à un grave défaut d’étanchéité de l’enceinte de confinement.

En résumé, le parc nucléaire français est en bout de course, délabré et parsemé de pièces déficientes. Dans le même temps, les finances d’EDF sont dans un état si déplorable que l’entreprise pourrait sous peu rejoindre Areva dans la faillite, et est de toute façon dans l’incapacité d’entretenir correctement ses réacteurs.

Les dirigeants politiques et industriels français en sont réduits à guetter les prévisions de la météo en priant que l’hiver soit particulièrement doux. Car, à la moindre vague de froid, il est fort probable que ce sera la pénurie d’électricité. Peut-être la France sera-t-elle sauvée par les pays voisins, à condition qu’ils aient assez d’électricité pour leur propre consommation et pour lui en envoyer : le pays de l’atome est à genoux.

Cette situation insensée illustre le caractère absurde et dérisoire de l’annonce par EDF de la construction de deux EPR en Grande-Bretagne, à grands coups de milliards… qui n’existent pas.

Les zélateurs de l’atome et les citoyens trop longtemps abusés sont probablement stupéfaits d’assister à l’effondrement de cette industrie supposée être triomphante. Or, en réalité, cette situation était parfaitement prévisible.

Effectivement, construire un parc nucléaire revient à programmer une situation inextricable pour 30 à 40 ans plus tard. C’est ce qu’à fait la France dans les années 70 avec deux circonstances terriblement aggravantes : la taille surdimensionnée de ce parc, qui démultiplie les problèmes, et la rapidité de construction. Ce dernier point est d’ailleurs crucial.

Pendant des décennies, l’édification en quelques années de 58 réacteurs a été présentée comme un exploit extraordinaire, ce qui n’est d’ailleurs pas faux du simple point de vue industriel. Le problème est que tous ces réacteurs arrivent en fin de vie dans un bel ensemble et non de façon échelonnée. Le piège se referme, d’autant qu’aucune alternative énergétique n’a été engagée.

Les grands parcs nucléaires – principalement ceux des USA, du Japon, de la Grande-Bretagne, de l’Allemagne et bien sûr de la France – ont été construits et financés pendant les fameuses « 30 glorieuses », quand l’argent coulait à flot.

C’est ainsi que des sommes insensées ont été consacrées à l’édification de centaines de réacteurs : 100 aux USA, 58 en France, 54 au Japon, etc. Cette opération, ou plutôt ce coup de force dans la mesure où les opinions publiques étaient déjà fortement opposées à l’atome, ne peut (heureusement !) être réédité aujourd’hui car les caisses sont vides.

L’argent n’est même plus disponible pour rafistoler les vieux réacteurs, sans parler de leur démantèlement, et pour s’occuper des déchets radioactifs : le tout est légué aux générations suivantes qui, pourtant, auront probablement bien d’autres problèmes à affronter.

Il a parfois été dit que l’aventure nucléaire était comme un voyage en avion… sans piste d’atterrissage. Les réservoirs sont vides et la descente a commencé. Au mieux elle se soldera par un désastre industriel et financier, au pire ce dernier sera accompagné d’une ou plusieurs catastrophes nucléaires.

Les atomistes les plus obtus osent encore prétendre que Tchernobyl est « de la faute des Soviétiques » et Fukushima « de la faute du Tsunami ». Ces arguties ne trompent plus personne : le nucléaire s’effondre et entraine la France, « royaume de l’atome », dans une chute irréversible. Notre maison est irradiée et nous regardons ailleurs…

 

CIVILISATION OU FISCALISATION ?

Liste des impôts  et taxes en France – QUI le sait ?

La folie fiscale française est  dangereuse : c’est une machine à délocaliser les talents, les cerveaux, les entreprises et les capitaux, donc l’emploi…

1 Impôt sur le revenu (IR)

2 Impôt de solidarité sur la fortune (ISF)

3 Impôt sur les sociétés (IS)

4 Taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB)

5 Taxe foncière sur les propriétés non bâties (TFPNB)

6 Taxe d’habitation (TH)

7 Cotisation foncière des entreprises (CFE)

8 Cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE)

9 Contribution sur les revenus locatifs (CRL)

10 Taxe sur les surfaces commerciales (TASCOM)

11 Taxe spéciale d’équipement (désormais remplacée par la taxe d’aménagement)

12 Taxe additionnelle à la TFPNB

13 Taxe sur l’enlèvement des ordures ménagères (TEOM)

L’intégrale de cette liste se trouve dans l’article « civilisation ou fiscalisation ? » sur le site santeglobale. Info

En voici les derniers :

263 Prélèvements sur les jeux d’argent inscrits aux art. L. 137-19 à L. 37-22 du code de la sécurité sociale

264 Versement de transport dû par les entreprises de plus de 9 salariés implantées en province

265 Redevance sanitaire de mise sur le marché de produits de pêche et de l’aquaculture implantées en Île-de-France

266 Redevance sanitaire de transformation de produits de pêche et de l’aquaculture

Nooooooooon, ce n’est pas possible, mais vous pouvez contrôler …

… Et, à priori, il n’y a pas de doublon !!!!!

 

VACCINS EN FRANCE, dernières nouvelles !

La Lettre Santé Nature Innovation par Jean-Marc Dupuis
est un service d’information gratuit sur la santé, la nutrition et le bien-être.
Pour vous inscrire, rendez-vous ici.

Pour ne plus recevoir nos messages, rendez-vous ici.

8 vaccins obligatoires en plus

Chère amie, cher ami,

Depuis l’année 2008, le vaccin DTP (Diphtérie-Tétanos-Poliomyélite) n’est plus disponible dans les pharmacies en France.

Ce vaccin était le seul obligatoire. Il était important. Il avait été utilisé depuis des décennies avec succès. Ces maladies avaient été pratiquement éradiquées.

Il s’agissait d’un vaccin sûr. Il ne contenait pas d’aluminium. Qui plus est, c’était un vaccin bon marché (6,54€).

Mais depuis 2008, les laboratoires pharmaceutiques ont retiré le DTP du marché. Ils l’ont remplacé par un super-vaccin contenant des vaccins contre trois maladies non-obligatoires.

Ce vaccin, appelé Infanrix-hexa :

contient trois vaccins qui ne sont pas obligatoires ;

contient de l’aluminium et d’autres adjuvants ;

contient le très controversé vaccin contre l’hépatite B (parfaitement inutile pour la plupart des nourrissons)

et il coûte 7 fois plus cher !!

Mais les parents sont obligés de l’acheter et de l’injecter pour se conformer à leur obligation vaccinale !!!

Cette situation est anormale. Elle est injustifiée. Depuis longtemps les autorités auraient du réagir. Elles ne l’ont pas fait.

L’Institut pour la Protection de la Santé Naturelle a lancé avec le Pr Henri Joyeux, en mai 2015, une grande pétition pour le retour du classique DTP sans aluminium. Cette action a déclenché une immense prise de conscience. Plus d’un million de citoyens ont participé. La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a réagi en lançant une consultation nationale sur les vaccins.

Cette consultation devait être démocratique.

Elle devait être ouverte.

Elle devait répondre aux légitimes inquiétudes des parents, des grands-parents, de la population.

Elle devait tenir compte de l’intérêt et de la santé des enfants, des risques associés au vaccin, du problème de l’incertitude, des dangers, et des accidents, parfois graves, qui ont eu lieu avec la vaccination.

Mais le Comité pour la Vaccination a rendu son rapport public le 30 novembre 2016. [1]

Et c’est un véritable scandale.

Plutôt que de rappeler à l’ordre les laboratoires pharmaceutiques, et d’exiger à nouveau le simple DTP, le Comité demande exactement le contraire :

Il recommande de rendre obligatoire tous les vaccins présents dans le super-vaccin ;

Il recommande d’ajouter cinq autres vaccins obligatoires ;

Il parle même de rendre obligatoire le tristement célèbre Gardasil, contre le cancer du col de l’utérus (vaccin anti-papillomavirus), et éventuellement d’étendre l’obligation à tous les petits garçons !!!

Il recommande de priver les enfants d’accès aux crèches, écoles et toute autre collectivité si les parents refusent une seule de ces vaccinations ;

Il conseille d’engager des poursuites judiciaires contre les parents récalcitrants [2]

Il veut mettre à la charge de la collectivité (c’est-à-dire vous et moi) les inévitables accidents qui découleraient de la généralisation des vaccins, par un « régime d’indemnisation pris en charge par la solidarité nationale », plutôt qu’à celle de l’industrie pharmaceutique (voir page 32 du rapport) ;

Enfin, il recommande « la mise en œuvre sans délai de l’ensemble des recommandations ».

Jamais une offensive aussi directe n’avait été menée dans la santé.

———

Signez, c’est urgent, SIGNEZ LA PETITION CI-DESSOUS POUR BLOQUER CE PROJET avant qu’il ne soit TROP TARD !!

http://petitions.ipsn.eu/mobilisation-vaccins-enfants/index.php 

Note de Tal : Quelle folie !! Cette folie vaccinale est l’un des fléaux les plus dramatiques de notre époque, comme je le montre dans Vaccins, un génocide planétaire ? et, mois après mois depuis bien des années, dans la rubrique Vaccins, nouvelles du site santeglobale.info.

 

Le nouvel article en dessins de René BICKEL en parle aussi :

“Vaccination; contraindre pour convaincre, un rapport délirant.” sur le site  http://www.bickel.fr/

 

Compteur d’eau “intelligent” : une électrosensible obtient son retrait

Une grande victoire de Maître JP Joseph

AFP Publié le 09/12/2016 à 12:05

Le tribunal de grande instance de Grenoble a ordonné mi-novembre en référé le retrait du compteur d’eau à radiofréquences du domicile d’une Iséroise électrosensible, a-t-on appris vendredi auprès de son avocat Me Jean-Pierre Joseph et de l’association Next-Up.

Dans ce jugement présenté comme “une première” par Me Joseph et dont l’AFP a obtenu copie, le tribunal réclame que soient enlevés “le compteur d’eau installé dans l’appartement de Mme C. et celui installé éventuellement dans la chaufferie et de les remplacer par des compteurs avec relevé annuel”.

Ces compteurs d’eau dits “intelligents” permettent de connaître à distance et en direct la consommation de chaque abonné, permettant ainsi l’abandon du relevé par des agents.

“Ma cliente a été diagnostiquée électro hyper-sensible et ses symptômes se sont aggravés après l’installation en 2012 de ce compteur dans son appartement”, a déclaré à l’AFP son conseil.

“Elle avait pris l’habitude de se réfugier dans la cave mais un compteur similaire a été installé dans la chaufferie de l’immeuble, la contraignant d’aller dormir dans sa voiture en pleine campagne”, a-t-il poursuivi.

Le tribunal précise dans sa décision que ne devront pas être installés des compteurs électrique Linky et de gaz Gazpar, qui reposent sur le même principe que le compteur d’eau incriminé, dans le logement de la plaignante. Il exclut aussi les compteurs recourant à la technologie CPL (courants porteurs en ligne) au motif que ces derniers dégagent des champs électriques et électromagnétiques .

“Il convient de souligner que l’enlèvement des compteurs d’eau dégageant des ondes électromagnétiques ne résoudra que très partiellement les problèmes de santé de Mme C., (..) la plupart des pollutions hautes fréquences étant en partie dues aux diverses connections wifi des appartements de l’immeuble”, souligne le juge.

Me Joseph a précisé que pour se protéger notamment des ondes wifi, sa cliente a demandé que soient réalisés des travaux d’isolation de son appartement, dont une partie a été prise en charge par la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées de l’Isère.

Le coordinateur de l’association environnementale Next-Up, Serge Sargentini, a salué dans cette décision judiciaire “une avancée majeure pour la santé publique”.

“Le tribunal a retenu non pas le risque mais l’atteinte à la santé et a aussi étendu explicitement sa décision à tous les compteurs avec émetteurs par Radio-Fréquences, système de comptage connecté Linky inclus”, a-t-il ajouté dans un communiqué.

En 2015, le tribunal du contentieux de l’incapacité de Toulouse avait reconnu l’existence d’un handicap grave dû à l’hypersensibilité aux ondes électromagnétiques d’une Ariégeoise, qui avait ainsi obtenu le droit à une allocation pour adulte handicapé.

09/12/2016 AFP

JOHANNE, CHAMANE SAUVAGE

Bonjour à tous,

Je suis très heureuse de me présenter à vous, avec ce que je suis et ce que je fais, en compagnie des êtres extraordinaires de tous les règnes que certains d’entre vous voient déjà avec leurs yeux physiques alors que d’autres ne le peuvent pas encore.

Chamane-guérisseuse de Madagascar, je reçois, soigne, philosophe et enseigne dans ma vie quotidienne, comme la plupart de mes frères et sœurs chamanes éparpillés sur toute la planète.

Je vois les guides spirituels, les anges (même si je ne les appelle pas toujours ainsi !), les ancêtres, les êtres de la nature et les entités de divers règnes et plans d’existence. Comme ces êtres apprécient les invitations joyeuses et sincères, je m’amuse et chante souvent pour les faire venir, les accueillir et glorifier la vie. Assistée par ces bons génies, je m’harmonise et je purifie les énergies des gens et des lieux. Je parle un langage incompréhensible pour l’intellect (que certains pensent être la langue malgache !) et  je crie sur tous les tons, en fonction de mon état et de ce que j’essaie de toucher et de travailler, pour accéder à tous les cœurs.

Je libère les esprits errants, devenus malveillants à force de solitude et de souffrance. Je les invite à cesser de vouloir dominer, posséder ou soumettre les êtres humains en les rendant malades, malheureux et conflictuels. Je comprends leur désespoir et leur colère de se trouver dans des situations qui ne correspondent pas à ce qu’ils souhaitaient au départ. Je les invite à retrouver le chemin de la vie, de la joie et du plaisir d’agir ensemble. Parfois je m’accompagne de toutes sortes d’instruments de musique pour pouvoir attirer leur attention, équilibrer leurs énergies et voyager avec eux dans le temps et dans l’espace. De cette manière, je ne risque pas de les perdre en cours de route ou qu’ils repartent posséder d’autres êtres humains ! Ces entités sont devenues dures, insensibles et diaboliques à force d’égarements et de malheur. Aidée avec douceur et respect par de formidables alliés spirituels et aussi par la totalité de nos sublimes âmes réunies, je leur tiens les mains ou les sécurise en mettant mon bras autour de leurs épaules ou de leur taille. Je les conduit vers des plans lumineux où règne cette paix délicieuse qui guérit tous les cœurs.

Etant malgache, travaille d’abord avec l’énergie de mon pays et de mes ancêtres mais je ne suis plus reliée à une seule lignée ou à un seul peuple. Je suis devenue une « chamane planétaire » à force de voyager dans le monde et de croiser d’autres cultures, en recevant et en donnant dans l’échange et l’enrichissement mutuel. Je suis à l’origine du « chamanisme sauvage » qui enseigne les outils nécessaires pour développer son côté chamane en étant délivré des traditions rigides.

J’ai une grande famille, des enfants réceptifs et de très bons amis mais, consciente que  nous pouvons avoir des intérêts divers et des niveaux de conscience différents, je ne force personne à accepter mon travail ou à collaborer avec moi. Je reçois avec joie tous mes hôtes dans la joie de la diversité et du partage. Mais je prie pour que tous découvrent un jour le chemin merveilleux des chamanes, cette voie d’union entre le monde matériel et les mondes spirituels et j’ouvre mon cœur pour les accueillir lorsqu’ils se sentiront prêts. Tous les hommes et toutes les femmes sont les bienvenus, avec leur liberté et leur souveraineté. Je respecte le cheminement de chacun, en tenant compte du fait que nous ne sommes pas des êtres faits d’un seul bloc, mais des personnes composées de plusieurs facettes qui doivent chacune avoir sa place pour profiter de la vie et réaliser ses projets !

En voyant que nous sommes porteurs de multiples facettes de tous les âges, animées des deux polarités masculine et féminine, nous avons, Tal et moi, baptisé ces facettes (ou personnages intérieurs) les S.P.P.A (Sous-Personnalité Psycho-Actives). Nous donnons ainsi aux personnes qui veulent se connaître, les moyens de ne plus laisser n’importe lequel de leurs personnages diriger leur vie et gérer de manière despotique leurs relations avec les autres. Nous les aidons aussi à libérer les SPPA qui sont restées immobilisées dans les caves du passé. C’est la psychothérapie spirituelle.

Cet enseignement passionnant sur les SPPA, que nous décrivons dans nos livres et que nous perfectionnons sans cesse grâce à nos guides spirituels, nous a permis, en tant que couple, de vivre en harmonie et de travailler ensemble dans de multiples domaines.

Enfin, étant chamanes-exorcistes tous les deux, nous nettoyons les énergies physiques, émotionnelles et mentales perturbées avec toutes sortes de soins ainsi que des massages multidimensionnels, sans négliger d’harmoniser les habitations et l’environnement.

Pour rendre les gens indépendants, nous partageons avec eux les techniques de santé que nous utilisons, notamment l’alimentation vivante, le jeûne, la gestion des émotions, le travail sur les hémisphères cérébraux et la connexion avec l’âme et les mondes spirituels.

Amis lecteurs, à vous de sentir si vous avez besoin de moi, de mon mari ou des deux ! Car nous pouvons avoir des manières de voir différentes les uns et les autres et nous apprécier quand même, dans la conscience que tous, nous faisons ce qui nous semble être le meilleur pour nous-mêmes, pour les autres et pour notre chère planète ! Ne partageons-nous pas tous le rêve de créer ensemble un monde joyeux, pacifique et solidaire ?

 

VIDEOS :

>>> Excellent !!

>>> C’est vraiment hallucinant !!

  • Pollinis : une vidéo très importante pour votre droit de savoir ce que contient réellement votre alimentation et ses effets sur votre santé et celle de votre famille. Lien vidéo : http://info.pollinis.org/directive-secrets-des-affaires/ Cette vidéo ne dure que quelques minutes. Vous y découvrirez comment l’industrie agrochimique et l’Europe sont en train de verrouiller le système, pour empêcher les citoyens de s’informer sur les pesticides dangereux. J’ai tenu à enregistrer cette vidéo parce que tous les Français ont le droit de savoir. Alors, après avoir regardé cette vidéo, s’il vous plaît, transférez cet email à vos contacts. Merci. >> Nicolas Laarman >> Délégué général de POLLINIS

Voilà cher amis, il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter une heureuse fin d’année et à vous envoyer tous nos vœux pour 2017, qui, pour sûr, sera une année exceptionnelle au cours de laquelle nous serons appelés à devenir toujours plus conscients afin de participer à l’avènement d’une société sereine et pacifique. L’important est de concentrer nos pensées sur le positif, de ne plus perdre de temps à accuser, critiquer, juger ou se plaindre, de lâcher nos peurs, nos colères et nos tristesses à travers notre corps, avec intensité mais hors de la vue des gens bien-pensants, de nous relier à la Terre Mère, au Père Céleste et à notre corps de lumière afin de devenir toujours plus des « êtres spirituels vivant dans un corps de matière » plutôt que des moutons dociles qui laissent leurs « bons bergers » les faire vivre dans le stress et les croyances matérialistes.

A chaque instant nous pouvons choisir de créer le monde de nos rêves par nos attitudes positives et le dynamisme joyeux qui vient de se laisser toujours plus par nos âmes. Vive la vie !
Johanne et Tal

top

Recevez gratuitement notre livre : «Rire c’est la santé»

Pour que nous puissions tous avancer sur le chemin de la médecine holistique nous sommes heureux de vous offrir notre  livre (sous forme d’ebook) “Rire c’est la santé”. Afin de le recevoir inscrivez-vous si-dessous et un mail vous sera envoyé pour télécharger l’ebook :

Nous respectons votre privée : nous ne transmettrons votre email à aucun tiers et vous pouvez à tout moment vous désinscrire. En vous inscrivant vous acceptez de recevoir notre newsletter qui contient des offres informations  au sujet de nos activités et celles de nos amis. Nous collectons votre prénom afin de personnaliser nos emails. Pour tout renseignement contactez-nous à support@santeglobale.info

 

Pour toute commande jusqu’au 31 Décembre, nous vous offrons, en guise de « cadeau de Noël » le DVD « Naissance d’une humanité consciente », une conférence de Johanne et Tal sur la construction d’un futur lumineux ! Ignorer