Newsletter du 07 Avril 2014

L’humour est ce qui vous sauve de l’humiliation. Si vous avez un bon sens de l’humour, vous ne serez jamais humiliés. Et si vous n’êtes pas humiliés vous devenez invincibles. L’humour reconnecte tout le monde ensemble, alors que l’humiliation déchire et sépare. Dans une société qui se déchire avec les humiliations et les insultes, l’humour est comme une respiration d’air frais.  S.S Ravi Shankar


news

– PROGRAMME DE JOHANNE ET TAL

– PUCE DE JACQUES SURBECK

– ONZE SEPTEMBRE

– GARDASIL

– UNE MEDECINE EN QUETE DE  SENS

– COMMENT LE SUCRE ET LA MALBOUFFE INFLUENCENT NOTRE COMPORTEMENT

– COMMENT RENDRE VOS ENFANTS BEAUCOUP PLUS CALMES ET PLUS INTELLIGENTS 

– DES PESTICIDES JUSQU’À 1000 FOIS PLUS TOXIQUES QUE PREVU !

– EN UNITÉ AVEC TOUT CE QUI EST 

– LE LIVRE  LES MISSIONS QUI DONNENT UN SENS A NOTRE VIE SUR TERRE, MAESTROS TOME 2

Le 07 Avril 2014

Chers amis,

Quel printemps magique nous vivons ! De plus en plus d’êtres humains sortent de l’inconscience, de la peur et de la soumission à des autorités extérieures. Tranquillement, ils se réveillent, se secouent pour faire tomber les morceaux de la cuirasse éducative dont ils étaient les prisonniers, ouvrent leur cœur à l’amour divin qui coule ne permanence de leur corps de lumière, écoutent les messages des guides et autres entités lumineuses qui veillent sur nous, les êtres humains, comme des parents bienveillants, et décident de devenir des « co-créateurs conscients », comme notre amie Lilou Macé le montre si bien avec les vidéos de son site (www.lateledelilou.com/‎) qui est un vrai régal pour rencontrer les « artisans du nouveau monde », ceux qui, au lieu d’accuser ou de se plaindre, œuvrent dans la fraternité et l’unité pour mettre au monde une nouvelle société libérée des guerres, des maladies et des jeux de pouvoir du passé. Ils s’affranchissent de l’obéissance à autrui pour n’obéir qu’à leur voix intérieure. Ils ne consacrent plus de temps à voir ce qui va mal et à ressasser des pensées négatives mais se relient au futur dont ils rêvent et qui guide leurs pas, ce futur lumineux et solidaire que nous sommes en train de cocréer parc e que nous avons compris que nous sommes frères de tous les êtres vivants. La grand famille des êtres humains, des animaux, des végétaux, des minéraux et des Esprits non matériels peut célébrer la vie sans plus détruire ni séparer.

 

YOU TUBE :

Nous sommes très reconnaissants à notre ami Jean Marie MULLER (ce chamane dont vous verrez le programme sur le site www.jeanmariemuller.ch) de nous avoir filmés pour disposer de  plusieurs vidéos  sensationnelles sur youtube, sous « santeglobale11 ». Allez voir et invitez vos proches à s’y rendre : c’est dynamique et  très stimulant ! D’autres vidéos sont aussi présentes sous « tal schaller » et sous « johanne razanamahy »

C’est l’une de merveilles de l’époque actuelle : un contact direct par l’image et le son avec des enseignants enthousiastes et porteurs de messages libérateurs !

 

PATCHS FOREVERGREEN :

Nous sommes très enthousiastes avec les patchs fgxpress. Ils ne contiennent que des substances naturelles, comme le phtytoplancton, mais sont  aussi imprégnés d’infrarouges lointains et d’énergies quantiques subtiles qui ont des effets souvent spectaculaires sur toutes sortes de symptômes, et notamment sur les douleurs. Ils peuvent vraiment venir en aide à de nombreuses personnes qui ont besoin de soutien pour avancer dans une démarche holistique de santé. N’hésitez pas à nous demander par mail quelques patchs, qui vous seront gracieusement offerts pour vous permettre d’en tester l’efficacité. Si vous pratiquez des tests de kinésiologie, vous pourrez aussi constater leur valeur en quelques secondes !  La compagnie qui les produit est au top niveau de l’intégrité et son rayonnement planétaire est exceptionnel. Nous sommes très reconnaissants à Xavier BARBAY de nous avoir introduits dans cette dynamique. Il vient de rentrer d’une rencontre fgxpress à La Vegas et son enthousiasme a été décuplé par des contacts avec des scientifiques, des médecins et des distributeurs tous aussi émerveillés les uns que le autres par l’efficacité de ces patchs ! Il faut aller voir sur youtube (http://www.youtube.com/watch?v=hdoZQbQfks) l’incroyable histoire de Tom Harper, qui fabriquait du  phytoplancton pour nourrir des crustacés et qui, souffrant d’un mésothéliome, s’est mis à en manger…il s’est guéri en quelques semaines !  Quelle merveille de pouvoir bénéficier de ces microalgues ! Nous leur devons beaucoup puisqu’elle fabriquent 90% de l’oxygène que nous consommons. Elles contiennent toute une série de vitamines, enzymes et substances biologiques qui ont la capacité de relancer l’activité de nos cellules déficientes. C’est l’un des éléments  permettant de comprendre pourquoi ces patchs sont vraiment extraordinaires…

Plus d’infos sur le site santeglobale dans « articles », sous « patchs forevergreen ».

 

CELEBRATION DU CHAMANISME :

Du 20 au 23 mars 2014 nous avons vécu des moments intenses, avec une quarantaine de chamanes venus du monde entier, lors de la célébration de Trimurti. Si vous avez manqué cet événement, vous pouvez en voir des images sur you tube en tapant « trimurti2014 ». Cela vous donnera envie de venir apprendre  -ou pratiquer- le chamanisme avec nous pendant nos stages d’été ! Car vivre avec le cerveau droit ouvert, ce qui signifie être en contact constant avec son corps de lumière, ses guides, ses ancêtres, ses animaux de pouvoir et tous les Esprits bienveillants qui peuplent les « multiples demeures du Père Céleste », c’est quand même beaucoup plus agréable et plus enthousiasmant que de lutter jour après jour pour essayer de survivre dans la société matérialiste moderne axée sur la compétition, la consommation et l’ignorance spirituelle !

Nous sommes des êtres de lumière et en prendre conscience  change la vie du tout au TOUT. Par un « travail sur soi » et les voyages chamaniques de la psychothérapie spirituelle, nous pouvons nous libérer des mémoires douloureuses que notre EGO a accumulées pendant toutes ces vies vécues dans la peur, l’égarement, la solitude, les jeux de victime et de bourreau. Nous ne sommes pas condamnés à la souffrance et la soumission, comme nos parents ont voulu nous le faire croire ! Nous pouvons nous libérer des griffes de notre EGO qui a peur de toutes les émotions à cause des blessures du passé et peu à peu le spiritualiser pour que toutes nos SPPA puissent enfin vivre et s’épanouir en remplissant leurs missions. Nous avons tous la capacité d’ouvrir nos ailes pour voler hors de la basse-cour du conformisme social.  Dans le ciel illimité de notre pouvoir créateur enfin retrouvé nous pouvons vivre dans cette joie et cet émerveillement intenses que nous avons connus dans nos jeux de petit enfant encore souverain ! Le Royaume des Cieux n’est-il pas pour ceux qui redeviennent de petits enfants, comme l’a dit Jésus ? Dans ce sens, on peut dire que le chamanisme consiste  à apprendre à redevenir un enfant heureux, joueur et passionné par la vie, l’enfant que nous étions avant que le rouleau compresseur de nos éducations occidentales ne nous « aplatissent » en quelques années d’obéissance aux parents, puis d’école et d’études intellectuelles abêtissantes, robotisantes et déshumanisantes. Mais il est bon de réaliser qu’il n’est jamais trop tard pour avoir une enfance heureuse !

Nous sommes conscients que les enseignements dont nous somme porteurs, qu’il s’agisse de la médecine holistique, du chamanisme sauvage ou de la découverte des SPPA (Sous Personnalités Psycho-Actives), sont vraiment des outils puissants et efficaces pour ceux qui ont envie de vivre libérés des limitations anciennes. Nous serons donc heureux de vous accueillir dans les divers stages que nous proposons à Pierrelatte dans les semaines et mois à venir ! Les renseignements détaillés et les  inscriptions se font par téléphone (0033685022537) ou par mail. Il n’y a pas d’arrhes à verser et tout changement est accepté à tout moment. Nous travaillons dans la souplesse et la bonne humeur !

Mentionnons encore que sur notre site dans « boutique » vous pouvez trouver des livres, des CD et des DVD qui sont des outils de grande valeur pour avancer vers la santé et la plénitude. Osez investir dans votre apprentissage du bien-être, vous ne le regretterez jamais ! Et ne manquez pas, en offrant des livres utiles à vos proches, de jouer un rôle positif dans la naissance d’une nouvelle humanité !

 

 

 

 

 

PROGRAMME JOHANNE ET TAL

– Samedi 12 avril er dimanche 13 avril : Conférences-Ateliers à Villeneuve avec Jean Marie Muller (Suisse) : Une journée sur le sens de notre vie sur Terre ! Plusieurs intervenants, des réponses à vos questions les plus fondamentales ! Voir les infos sur son site. Détails et inscriptions au 027 : 3982283 (Librairie Idées-lire)

– Mardi 22 avril : participation au festival « MADRE TIERRA » à Messine en Sicile dans le cadre de la Journée Mondiale pour la Terre. Helena 00393397499632. Séjour en Sicile du 17 au 24 avril.

– Samedi 26 avril conférences à Narbonne, journée organisée par le Docteur Luc Bodin.www.conseilslucbodin.canalblog.com ›

– Mardi 29 avril au dimanche 4 mai Festibonheur à Frontignan.www.ecolederire.org/evenements-ecole-internationale-du-rire-festi-bonheur.

– Samedi 17 et dimanche 18 mai Romans. Atelier de chamanisme sauvage. Planétaiire.

Samedi 10 et dimanche 11 mai, Lutry (Suisse) Atelier Sortir de l’Hypnose collective. Venez découvrir les outils holistiques, chamaniques et ludiques pour se délivrer du conformisme et du matérialisme ! Recto-verseau. www.recto-verseau.ch .

– Samedi 24 et dimanche 25 mai : Pierrelatte : Le monde fascinant des « SPPA »et leur missions respectives. Pour saluer la parution de MAESTROS tome 2 de Johanne, un week-end consacré à ces fantastiques personnages intérieurs qui créent notre réalité et ont chacun une mission précise à accomplir. Nous aborderons aussi la Psychothérapie spirituelle qui consiste à délivrer les SPPA restées bloquées dans les caves de notre inconscient.

– Lundi 26 et mardi 27 mai : Pierrelatte
Deux jours consacrés à approfondir les sujets traités pendant le week-end des 25 et 26 mai.

-Samedi 7 et dimanche 8 à Lutry (Suisse) : Participation au congrès sur les sons organisé par Recto-verseau. www.recto-verseau.ch

– Samedi 14 juin : Pierrelatte : Les bienfaits du jeu.

Apprendre à s’amuser en tout temps et à tout âge pour transformer sa vie en source de positivité, de joie et de santé.

– Dimanche 15 juin : Pierrelatte : Devenir androgyne en réconciliant en soi les énergies masculines et féminines :

Pour rencontrer son âme-sœur il faut d’abord connaître ses SPPA homme et femme et les pacifier. Ce « mariage intérieur » va permettre de donner naissance à des « enfants heureux » sous formes de pensées positives, d’émotions positives et d’actes positifs !

-PARIS : LE CHAMANISME SAUVAGE, libéré des traditions.

CONFÉRENCE le 20 juin à 19h30, 9 Rue des Trois Bornes, 75011 Paris
STAGE  le weekend 21 et 22 juin 2014 10h-18h30

Tel : 06 83 27 41 65 Mail : miranafaith@gmail.com

 

-Mardi 24 juin  19h30 GENEVE :  conférence de BRIAN CLEMENT, traduit par Tal SCHALLER. Infos sur www.hautevitalite.ch/

– Samedi 28 et dimanche 29 juin : Rivoire (entre Lyon et Genève) : Chamanisme sauvage ( formation sur 5 week-end donnée avec notre collègue chamane Jean-Marie Muller, voir sur son site et sur notre site)

Jeudi 3 au dimanche 5 juillet : Nous participons au 2ème festival « ETRE BIEN AVEC SOI » à  Sainte FOY, près d’Alès dans le Gard, organisé par Luc MAGNAT avec de nombreux chamanes pleins d’énergie engagés pour le Bien-Etre de chacun et pour celui de la Planète Terre !  www.etrebienavecsoi.com ou  0619978730 et 0610130001

– Jeudi10 au dimanche 13 juillet : Pierrelatte Grand stage d’été numéro 1 :

Le stage d’été est une synthèse de tous les stages donnés en cours d’année ! C’est une occasion unique de passer des vacances inoubliables qui vous donneront un « punch » puissant pour toute l’année grâce aux outils holistiques et chamaniques ! Chaque année les participants repartent avec des étoiles pleins les yeux, de l’enthousiasme plein le cœur, des idées inspirées plein la tête et un contact joyeux avec leur âme de lumière, ce qui est vraiment la clé du bonheur !

Prix : 110 euros la journée. Pour ceux qui le désirent il peut être prolongé par le stage suivant :

– Lundi 14 au mercredi 16 juillet : Grand stage d’été suite

– Jeudi 24 au dimanche 27 juillet : Pierrelatte : Grand stage d’été numéro 2 :

Le stage d’été est une synthèse de tous les stages donnés en cours d’année. Pour ceux qui le désirent il peut être prolongé par le stage suivant :

– Lundi 27 au mercredi 29 : Grand stage d’été suite

– Samedi 16 et dimanche 17 août : Pierrelatte : Que se passe-t-il après la mort ?

Pour nous préparer à cette aventure ou pour nous permettre d’accompagner nos amis et proches. Trop de gens vivent dans la peur de quitter le monde terrestre. Or cette peur est infondée puisque mourir c’est partir de l’école de la planète Terre pour rentrer à la maison dans les mondes de lumière ! Le voyage chamanique permet de « mourir sans mourir », soit d’aller visiter l’au-delà avec sa conscience. Cette expérience libère à tout jamais de la peur et de l’ignorance spirituelle !

– Lundi 18 et mardi 19août : Pierrelatte : Danse de l’ego conscient : une thérapie puissante et libératrice qui permet de retrouver sa souveraineté et de mieux gérer les « Bouboules » (ou egos) des autres. Comment libérer les SPPA que l’ego a immobilisé par peur des jugements et des critiques. Une formidable libération énergétique en est l’un des bienfaits immédiats !

Reflétothérapie : Outil qui nous a été inspiré en vue d’aider en profondeur la nature humaine à se connaître toujours mieux. Réservé à des personnes courageuses pour vouloir se découvrir avec le regard, le soutien et la conscience aimante des autres  afin de pouvoir changer leurs comportements de despotes ou de victimes. Le but est d’entrer dans un monde lumineux, tolérant et réellement compatissant.

-Samedi 19 et dimanche 20 septembre, Genève. Participation au salon Holistica organisé par Recto-Verseau. www.recto-verseau.ch

-Samedi 22, dimanche 23 et lundi 27 novembre. Ravoire (France entre Lyon et Genève) participation au congrès de chamanisme organisé par Recto-Verseau. www.recto-verseau.ch

NB : Ce programme est susceptible de modifications… nous vous en ferons part dans les prochaines newsletter !

-BRETAGNE : Nos amis de Bretagne, sous l’impulsion de Didier CATTIAUX,  organisent   La troisième édition de la fête de “Tous Un”
dans le Finistère, au Renouveau Vacances à Beg Meil,

http://www.vacances-bretagne-begmeil.fr/.

 

-CURE DETOX  (alimentation vivante)  DANS LES CEVENNES :

Cette cure basée sur les jus verts  et l’Alimentation Vivante permet de nettoyer les cellules, les organes et les articulations en les débarassant des toxines .

Claudine Richard

Tel : + (33) 06 74 93 04 96

Internet : www.naturopathie-alimentation-vivante.net

Marie-Christine Lhermitte

Tél : + (33) 04 66 75 22 29 ou 06 11 44 24 81 –

Internet : www.algotonic.com/

 

-Alimentation Vivante – Séjour au Centre de Réflexologie de Midi.

www.sejours-alimentation-vivante.fr/

Monique SCHWEITZER. et toute l’équipe des Animateurs Professionnels. vous proposent un “Programme de Changement de Vie”, un véritable « Rééquilibrage «  .

Le centre de Carole DOUGOUD à Haute Nendaz (Suisse) 

www.haute-vitalite.ch organise des séjours avec le programme de l’Institut Hippocrate, comme les deux centres mentionnés ci-dessus.

 

L’alimentation vivante est l’un des clés de la santé qu’il vaut la peine de découvrir et de mettre ne pratique pour se délivrer de la folie des aliments industriels qui sont des « armes de destruction massive »vraiment toxiques pour la santé des êtres humains ! C’est le paradoxe de notre temps : empoisonnez votre belle-mère avec de la mort-aux-rats et vous finirez vos jours en prison. Empoisonnez des millions de gens avec des additifs alimentaires toxiques et, grâce à vos bénéfices, vous paierez les politiciens et les médias pour vous présenter comme un « bienfaiteur de l’humanité » !

 

QUELQUES  INFOS  UTILES  

-UN BON ARTICLE DE PRESENTATION DE LA PUCE QUE JACQUES SURBECK A CREEE POUR NEUTRALISER LES ONDES NEGATIVES DES TELEPHONES PORTABLES (avec photos) http://www.bluewin.ch/fr/digital/redaction/2014-03/une-puce-magiquepoursepremunircontreleseffetsdutelephoneportable.html

 

ONZE SEPTEMBRE

 

Le 11.09.2001, les tours de World Trade Center de New-York s’effondraient. La version officielle est que 19 arabes, dont aucun d’entre eux ne savait piloter un avion efficacement, ont perpétré le crime du siècle sous la direction de Ben Bella, probablement à ce moment-là sous dialyse dans une caverne d’Afghanistan. Tous ceux qui osent contester cette version sont traités de « conspirationnistes » et dénigrés par toutes les autorités et médias.  Mais ceux qui osent douter de la thèse officielle ont un point commun : ils ne veulent pas faire passer une théorie en particulier mais bien montrer que la théorie officielle est pleine de non sens, d’absurdités colossales et de sottises totalement dépourvues de fondements. Ainsi l’effondrement de la tour numéro 7, qu’aucun avion n’a percutée, montre de façon évidente qu’il s’agit de destructions d’immeubles par des explosifs, des destructions programmées. Toute personne de bonne foi qui va regarder sur les sites qui remettent en question la thèse officielle ne peut que constater que ce sont les Américains eux-mêmes qui ont fait sauter les tours. C’est important car savoir que nous sommes gouvernés par une élite à la fois militaire, pétrolière et bancaire, au niveau mondial, est essentiel pour nous réveiller, sortir de l’hypnose collective, cesser de faire confiance à ceux qui nous dirigent sans autre souci que leur pouvoir et leur folie destructrice. Il est temps de nous réveiller et de prendre notre vie en mains ! Dans mon livre Sortir de l’hypnose collective, la fin des grands mensonges, je montre de façon détaillée tous ces « mythes » qui nous empoisonnent la vie et n’ont aucun fondement scientifique ou spirituel. Oui, nous pouvons nous libérer des croyances limitées et ouvrir nos cœurs et nos esprits à la sagesse universelle.

GARDASIL : Michèle RIVASI, députée européenne Vice présidente du groupe des Verts/ALE au Parlement européen, a organisé une conférence de presse à Paris sur le thème du Gardasil, le vaccin destiné à prévenir le cancer du col de l’utérus.

En France, François Hollande a annoncé le 4 février 2014 lors de la présentation du plan cancer qu’il voulait doubler d’ici cinq ans la couverture vaccinale des jeunes filles contre le cancer du col de l’utérus. Des propos qui ont choqué les familles des victimes du Gardasil, dont celle d’Océane Bourguignon, qui, à l’âge de 15 ans, a déclaré rapidement une EMAD* à la suite de ce vaccin et a vécu un véritable enfer. Fin 2013, 10 jeunes femmes ont déposé plainte à l’encontre du vaccin Gardasil au motif qu’il aurait suscité chez elles des troubles neurologiques. Dans le reste de l’Europe et du monde le nombre de victimes augmente, la polémique enfle. Il est aujourd’hui urgent d’informer le grand public des risques potentiels liés au Gardasil, et de prendre en compte la survenue d’effets indésirables graves. Il faut sortir du déni sociétal : les victimes d’effets secondaires médicamenteux continuent d’éprouver  les pires difficultés pour faire reconnaitre leurs préjudices face à des laboratoires de plus en plus puissants.

 

« Chaque vaccination cause une encéphalopathie, même mineure qui détruit des cellules du cerveau…Avec les vaccins, nous ne causons pas que des encéphalopathies mineures, nous modifions aussi le code génétique. » 

Dr Gerhard Buchwald, MD , père médecin d’un garçon gravement handicapé après vaccination

http://expovaccins.over-blog.com/article-vaccination-violence-sociale-criminalite-122879976.html

 

Signalons aussi qu’en France  420 médecins ont écrit une pétition pour demander une réévalutation des bénéfices/risques de ce vaccin qui est de plus en plus controversé !

 

NB. Sur le site santeglobale.info  vous trouverez de nombreuses informations sur les vaccins… et je défie toute personne capable de sortir de la « pensée unique » de lire ces infos, en toute sérénité, puis de continuer à croire que « tout va bien, il n’y a pas de problème, les vaccins sont efficaces, et sans effets secondaires, merci Pasteur et merci aux multinationales qui veillent sur notre santé et celle de nos enfants… ! »

Eveillez-vous avant d’être les victimes d’un  système anti-vie, un « génocide planétaire » d’autant plus insidieux qu’il vous est présenté comme LE moyen d’éviter les maladies ! Pour ma part, en plus de 40 ans de pratique médicale, j’ai vu tant de parents désespérés de voir leur enfant chéri être devenu un « légume » après un vaccin que je ne peux cautionner un système totalement faux sur le plan scientifique, humain et spirituel. Sur Youtube, tal schaller, vaccins, j’en parle de vive voix. Les réactions à mes propos sont parfois violentes car, pour beaucoup, il est vraiment difficile de remettre en question les dogmes en vigueur !!

 

 L’acte thérapeutique est-il un acte d’amour ?

-UNE MEDECINE EN QUETE DE  SENS

Augustin de Livois (Protection de la Santé Naturelle)

 

Depuis qu’elle existe, la médecine occidentale n’échappe pas à la critique. Qu’elle émane de pièces de théâtre populaires telles que Le malade imaginaire et Knock (« tout bien portant est un malade qui s’ignore ») ou des médecins eux-mêmes, on lui reproche souvent ses certitudes, son orgueil, et même de faire plus de tort que de bien.

Depuis les critiques de Samuel Hahnemann (fondateur de l’homéopathie) à la fin du XVIIe siècle, ou celles d’Andrew Taylor Still (fondateur de l’ostéopathie) au XIXe siècle, la situation a changé mais une part du problème reste la même. Notre médecine, heureusement, n’a plus rien à voir avec la boucherie mi-superstitieuse mi-sadique que l’on pouvait rencontrer dans les siècles passés, mais elle ne propose pas de schéma global et reste focalisée sur les symptômes et la maladie au point parfois d’oublier qu’elle s’adresse d’abord à des humains.

On ne cherche pas à aider la personne à guérir mais à lui retirer sa maladie. Autrement dit, on a pour la maladie les attentions dont le patient n’ose plus rêver. La médecine actuelle, malgré ses moyens et sa technicité, paraît aveugle. Elle semble agir à côté du patient, sans le voir. Ce problème s’explique par le refus d’associer nos actes médicaux à une vision globale de la vie et du patient. Évidemment, ces questions renvoient autant à la philosophie et la spiritualité – sujets sensibles – qu’à la médecine. On comprend la réticence des médecins. Pourtant, tout ce qu’on leur demande c’est de prendre en compte le patient tel qu’il est, avec son histoire et son environnement. Claude Bernard le disait déjà : « Le microbe n’est rien, le terrain est tout » [1].

Le Dr Olivier Soulier, quant à lui, affirme que tout être humain doit s’accomplir selon un projet de vie qui lui est propre. La maladie apparaît lorsque nous dévions de ce chemin, comme pour nous ramener sur la bonne voie.

Les maladies aiguës (la fièvre, les diarrhées…) que l’on contracte souvent durant l’enfance sont donc en réalité des étapes nécessaires à notre bon équilibre. « Une journée de fièvre d’enfant vaut trois mois de psychothérapie chez l’adulte », précise-t-il. A l’instar de Thierry Janssen et d’autres médecins chercheurs, Olivier Soulier nous propose d’aller à la rencontre de nous-même et d’apprendre à écouter notre corps qui, souvent, dit vrai. Nos maladies parlent de nos besoins mais le meilleur moyen de les éviter est d’arriver à identifier ces besoins suffisamment tôt.

C’est là le sens d’une vraie démarche de proposition où l’on retrouve la sagesse antique du connais-toi toi-même, de Socrate à Hippocrate qui proposait « que ton aliment soit ton médicament. » Quant au proverbe chinois, il affirme : « Attendre d’être malade pour se soigner, c’est attendre d’avoir soif pour creuser un puits. »

Pour les scientifiques, ces recherches fondées sur l’expérience de la médecine clinique ouvrent de nouveaux champs d’études et de grands espoirs : c’est l’homéopathie, la science de la matière et de l’information ; c’est la médecine quantique.
Mais la médecine du sens doit surtout nous servir à tous, au quotidien. Car elle nous rappelle que les solutions sont en nous et que les médecins, avec tout leur art et leur talent, sont là pour nous aider à les trouver par nous-même. Cela demande beaucoup d’humilité et de force de leur part, et dans cas-là l’acte thérapeutique, indéniablement, est un acte d’amour.

COMMENT LE SUCRE ET LA MALBOUFFE INFLUENCENT NOTRE COMPORTEMENT

Dr Russell Blaylock, neurologue américain (vous pouvez aussi le voir sur youtube)

On n’a pas beaucoup parlé des constatations qui ont été faites, il y a quelques années, par le Dr Staye, agent de probation dans un cadre de liberté surveillée de délinquants dans l’Ohio. Le Dr Staye a remarqué que ces délinquants avaient une très mauvaise alimentation avec beaucoup de sucre, beaucoup de malbouffe, de nourriture avec des additifs tels que le glutamate monosodique (exhausteur de goût) et l’aspartame (boissons light). Elle a également noté que plus de la moitié d’entre eux continuaient d’avoir un comportement antisocial, violent, et commettaient des vols pendant leur peine. Mais si on les mettait sous un régime équilibré, seulement 8% persistaient dans leur violence.

Concernant les drogues, les résultats sont aussi intéressants. D’autres études ont montré que parmi ceux qui consommaient beaucoup de sucre et de malbouffe, 47% continuaient la drogue durant leur période de liberté surveillée. Par contre, parmi ceux qui avaient accepté une alimentation contrôlée, seulement 13% continuaient la drogue.

Au centre d’enfants d’Oklahoma, on a réduit de 43% les crimes des jeunes délinquants en réglant simplement les problèmes de malbouffe. Et puis, on est allé plus loin en étudiant les électroencéphalogrammes des prisonniers. Chez les prisonniers violents, on a trouvé 14 anomalies dans les électroencéphalogrammes. Avec le changement de régime, ces anomalies sont passées au nombre de 2.

Il y a aussi une relation importante avec les comportements suicidaires. Dans des prisons d’Alabama, on a fait les mêmes études. En changeant le régime des prisonniers, il y a eu 42% de réduction des actes suicidaires et 61% de réduction des comportements antisociaux sur une seule année.

Comment le sucre influence le cerveau

L’explication de l’influence de la consommation de sucre sur l’humeur est assez simple. Quand le sucre est consommé en excès, le pancréas s’affole et fournit trop d’insuline, celle-ci comme on le sait, devant régler le taux de sucre dans le sang ; du coup, le sang se trouve en carence de sucre, et c’est l’hypoglycémie. Le corps tente alors de remonter ce taux de sucre en stimulant les surrénales qui vont produire deux hormones : d’une part l’adrénaline et d’autre part l’épinéphrine et sa cousine la norépinéphrine. Ces hormones excitent le cerveau et le mettent en hyperactivité. Mais comme le cerveau manque de sucre (son principal carburant est le glucose), il produit du glutamate, qui est un neurotransmetteur excitateur. Il en résulte alors une grande nervosité.

La consommation de sucre est toujours suivie d’une hypersécrétion d’insuline. Le taux de sucre dans le sang tombe si bas, que l’on est pris d’une sensation d’anxiété, de colère, de fatigue, et même de faiblesse intense, accompagnée … d’une envie impérative de sucre ! Et l’on est piégé dans un cycle infernal d’addiction…

Le syndrome de perte de contrôle

Les effets remarquables chez les individus les plus agressifs sont au niveau du lobe temporal, qui ne sert pas qu’à la mémoire mais est responsable des émotions, particulièrement de la colère. Les personnes qui ont un dysfonctionnement du lobe temporal peuvent, lorsqu’elles sont en hypoglycémie, devenir folles de rage sans aucune raison ou pour des raisons insignifiantes.

Une électrode installée dans ce site pourrait vous transformer en criminel d’une minute à l’autre, d’une façon incontrôlable. Dans un groupe d’Indiens du Pérou, on a trouvé que 50% étaient hypoglycémiques, et c’est l’une des tribus les plus violentes de la planète.

L’ascension vertigineuse du sucre

En 1900, un américain consommait en moyenne, 2 kilos de sucre par an. Actuellement, il en consomme 60 kilos ! Plus de 60% du sucre vient de l’alimentation industrielle (43% entre jus de fruits et sodas). Nous ne sommes pas Américains, je veux bien, mais nous suivons la même pente.

Dès que les bébés sont en âge de manger, les mères leur donnent des jus de pommes en brique qui contiennent 35 gr de sucre ! Tous les jus ont de fortes concentrations en sucre, et les parents élèvent leurs enfants avec cela.

Puis vient l’adolescence et la consommation de sodas. Toujours aux USA, les ados boivent l’équivalent de 54 cuillères à café de sucre par jour, seulement en sodas. La limite maximum ne devrait pas dépasser 10 cuillères par jour.

Même les personnes plus âgées sont tombées dedans. Une étude de l’UMC-Chapel Hill montre que les adultes de 40 à 60 ans ont augmenté leur consommation de boissons sucrées de 250% entre 1972 et 2001. Ceux de plus de 60 ans ont augmenté de 300%. On sait que cela provoque une augmentation des radicaux libres dans le cerveau et on a en outre trouvé que les grands consommateurs de sucre ont 6 fois plus de chances d’avoir un Alzheimer, en raison des lésions permanentes faites au cerveau.

Sucre et alcool, mêmes effets

Par ailleurs, de nombreuses études montrent qu’il y a aussi une forte corrélation entre l’abus d’alcool, l’hypoglycémie et les comportements criminels. En fait, les métabolismes de l’alcool et du sucre sont les mêmes. La plupart des prisonniers violents des prisons sont hypoglycémiques et alcooliques. A chaque fois qu’ils boivent de l’alcool, nous savons que leur taux de sucre diminue dramatiquement dans le sang. Cela peut aller jusqu’au coma hypoglycémique et même un AVC mortel.

Près de 97% des alcooliques sont hypoglycémiques, comparés à 18% dans la population générale. La raison en est qu’à chaque fois que l’alcoolique est en hypoglycémie, il reboit, se sent mieux provisoirement, et c’est le cycle infernal !…Quand on règle la glycémie de ces gens, 71% deviennent sobres, comparés à 25% pour les Alcooliques Anonymes.

Aspartame et glutamate :
des faux sucres super-dangereux

Il y a aussi l’aspartame qui est un grand responsable de l’hypoglycémie, ainsi que le glutamate monosodique  (GMS) qui sont deux puissants stimulateurs de l’insuline. Les deux rendent hypoglycémique. Selon la FDA, un de leurs effets rapportés est la prise de poids. Tout le monde croit les publicités affirmant que ces produits vont leur faire perdre du poids, alors que c’est l’inverse car ils poussent au grignotage.

Quand vous être hypoglycémique et que vous prenez du glutamate, les effets se démultiplient. C’est extrêmement courant dans la société. Le mélange « chips-soda » peut devenir explosif et vous rendre enragé, sans compter que les excitotoxines détruisent le cerveau ! Avec une injection de glutamate dans l’hypothalamus, une souris peut attaquer un chat !

Une étude finlandaise de 1983 s’est intéressée aux délinquants violents en prison. Chez les impulsifs qui attaquaient sans raison, les chercheurs ont remarqué que le sucre chutait soudainement dans leur sang, puis remontait rapidement. Parmi les délinquants mineurs (vols à la tire…..), le taux de sucre chutait rapidement mais remontait doucement.

Le Dr Ron Prinz de l’Université de Floride, fut le premier à étudier l’effet du sucre sur le comportement des enfants en 1980. Il constata d’abord que généralement 40% des rations caloriques de ces enfants étaient composés de sucre. Les plus gros consommateurs (25% de ces enfants), étaient hyperactifs et avaient un déficit de l’attention. C’est ce genre d’enfant qui se frappe la tête contre les murs et que l’on met sous Ritaline.

La Dr Jayne Goldman de l’Université du Connecticut, a fait une expérience intéressante en 1986. Elle donna une dose de sucre à des enfants, correspondant à un Coca-Cola. Elle constata une chute des performances mentales 30 mn après cette consommation, et qui atteignait son maximum une heure après l’ingestion.

Judith Worthman et son mari, neuroscientifiques, ont mené une étude sur la nutrition du cerveau. Ils ont fait une corrélation entre l’absorption de sucre, le comportement, et le niveau de sérotonine dans le cerveau.

Il faut noter que tous les antidépresseurs, que l’on appelle « IRS », sont des drogues qui régulent la production de sérotonine dans le cerveau. Réguler, cela peut vouloir dire diminuer. Mais chez certaines personnes, ces drogues diminuent le taux de sérotonine, et ces personnes se suicident ou commettent des meurtres. Les « serial killer » consomment pratiquement toujours ces drogues anti-dépressives. Donc, on rend meurtriers des enfants en diminuant leur taux de sérotonine, alors que l’on prétendait l’augmenter. Le taux de sérotonine est en relation avec le taux de sucre. Nous avons vu que l’on peut créer des souris tueuses en diminuant simplement leur taux de sérotonine dans le cerveau.

Egger et Carter ont étudié – en1985 – 76 enfants hyperactifs qui ont été mis à un régime pauvre en glucide, sans colorant. 82% se sont améliorés et 18% sont redevenu normaux. Les réactions les plus violentes ont été avec le colorant jaune E102 et le benzoate de sodium E211.

Pour conclure, une petite précision : dans la tribu indienne des Kuolla dont je vous parlais, où 55% des hommes sont très agressifs et hypoglycémiques, l’alimentation quotidienne principale est composée de pommes de terre, qui sont connues pour être fortement hypoglycémiantes…

COMMENT RENDRE VOS ENFANTS BEAUCOUP PLUS CALMES ET PLUS INTELLIGENTS EN TRES PEU DE TEMPS ? 
Et c’est aussi pour tout adulte qui cherche à mieux préserver sa santé.

Michel Dogna

Hyperactivité et manque de concentration chez les enfants : 80 % dus aux additifs alimentaires.

Des expériences ont été faites dans des écoles : en quinze jours : les parents et les enseignants étaient très surpris par les résultats incroyables.

Et on s’étonne qu’il y a de plus en plus de violences !!! Quand on voit comment sont nourris les cerveaux des enfants, avec de véritables poisons, c’est normal que cela disjoncte. On ne mettrait pas le centième de mauvais carburant dans sa voiture !!!

Ce n’est pas en mettant des caméras de surveillance partout et en construisant encore plus de prisons que l’on va s’en sortir. On devrait mettre en prison les vrais criminels, ceux qui nous mettent des poisons dans la nourriture et les gouvernements qui les cautionnent et les encouragent. Les vrais coupables et criminels ne sont pas les hyper violents mais ceux qui les rendent hyper violents.

A diffuser au maximum dans les écoles et à tout votre fichier. Inondons le net pour sauver des vies et pour un monde meilleur.

Le lien du film http://www.youtube.com/watch?v=Fs-N0Gjf4C8

L’article de Sylvia Onusic, PhD, CNS, LDN, « Comportements violents : une solution évidente« , tente de comprendre l’augmentation des comportements violents en Amérique, en particulier chez les adolescents.  Pour Onusic :

« Nous pouvons reprocher aux médias et aux familles recomposées d’être à l’origine de la violence, mais le fait est qu’un grand nombre d’américains, se nourrissant principalement d’aliments transformés dévitalisés, souffrent de malnutrition. Dans de nombreux cas, cela signifie que leurs cerveaux sont affamés. »

Les médecins assistent en effet à un retour des maladies carentielles comme le scorbut ou la pellagre, que les autorités de la santé publique considéraient comme éradiquées depuis longtemps. Nombre de ces maladies provoquent aussi des lésions cérébrales.
Parmi les symptômes de la pellagre, ont trouve l’anxiété, l’hyperactivité, la dépression, la fatigue, les maux de tête, l’insomnie et les hallucinations. La pellagre est une maladie causée par une carence en vitamine B3. La carence en zinc est liée à des comportements colériques, agressifs et hostiles qui se traduisent par la violence. Les meilleures sources alimentaires de zinc sont la viande rouge et les crustacés.

Le syndrome de l’intestin perméable et la sensibilité au gluten peuvent aggraver les carences en nutriments. L’intolérance au gluten est fortement liée à la schizophrénie.
Et Onusic indique que : « Les excitotoxines si répandues dans l’offre alimentaire, comme le glutamate monosodique (MSG) et l’aspartame, ne font qu’empirer les choses. Les personnes qui se nourrissent d’aliments transformés et qui boivent des boissons gazeuses « sans sucre » s’exposent à des niveaux très élevés de ces produits chimiques psychotropes. » Dans le but de réduire l’obésité infantile, l’industrie laitière a récemment demandé à la FDA (Food and Drug Administration) d’introduire de l’aspartame et d’autres édulcorants dans les boissons à base de lait servies dans les cantines scolaires, sans étiquetage approprié. De récentes recherches ont établi le fait que l’aspartame conduit en fait à une prise de poids en raison de son effet sur l’insuline.
Parmi les autres ingrédients de l’offre alimentaire qui sont liés aux comportements violents, il y a le sucre, les colorants et arômes artificiels, la caféine, l’alcool et les produits à base de soja. A cela s’ajoute l’incidence toxique de l’environnement avec le mercure, l’arsenic, le plomb, les retardateurs d’incendie, les pesticides, les métaux lourds et le Téflon. Les médicaments psychiatriquessont la goutte d’eau qui fait déborder le vase, mettant tout le monde en danger.
« La seule réponse à l’augmentation de la violence consiste à revenir à une nourriture réelle, riche en nutriments, » affirme Sally Fallon Morell, présidente de la Fondation Weston A. Price. « Il faut créer une culture dans laquelle les aliments transformés sont perçus comme « pas cool », et où cuisiner chez soi est considéré comme une compétence améliorant la vie quotidienne. »

DES PESTICIDES JUSQU’A 1000 FOIS PLUS TOXIQUES QUE PREVU !

De l’Institut pour la Protection de la Santé Naturelle :

Et il est vrai qu’il y a urgence à réformer notre système agricole à bout de souffle. Une étude récente du Professeur Gilles-Eric Séralini publiée le 14 février 2014 [1], démontre que le système d’homologation des produits toxiques utilisés dans l’agriculture (pesticides, herbicides, fongicides) est obsolète, voire frauduleux, et qu’en réalité ces produits sont jusqu’à mille fois plus toxiques que ce que nous pouvions raisonnablement penser jusqu’à présent.

Lors d’une interview accordée à l’émission « Terre à terre » de France Culture, Gille-Séralini l’explique dans le détail [2]. Il précise d’abord que les pesticides sont composés d’un principe actif et d’adjuvants. Le principe actif est la molécule principale du pesticide (ou d’un médicament). Les adjuvants sont les molécules ajoutées pour en accentuer l’effet. Il s’agit souvent de résidus de pétrole, de gaz, de produits détergents ou de graisses animales oxydées. Si l’on prend l’exemple du célèbre « Round up », le principe actif est le glyphosate, produit réputé peu toxique seul. En revanche, les adjuvants et la formulation finale sont eux très toxiques.

L’homologation dépend de deux types de contrôles : les uns à long terme concernent le principe actif, les autres, destinés aux adjuvants, sont à court terme. Or l’homologation est donnée si l’on constate qu’il n’y a pas de risque à long terme. Donc les risques éventuels liés aux adjuvants ne sont pas pris en compte. Et c’est ainsi que l’on a autorisé le Round up depuis 1975…

C’est là que l’étude menée par le Pr Séralini devient intéressante : les chercheurs ont sélectionné 9 produits chimiques utilisés massivement dans l’agriculture. Ils ont prélevé des doses infimes de ces pesticides et les ont appliquées sur des cellules humaines. Ils ont ensuite comparé le résultat entre l’application de la formulation (principe actif + adjuvants) et du seul principe actif déclaré.

Le résultat est édifiant : la formulation est jusqu’à 1000 fois plus toxique que le principe actif !

Or, les scientifiques sont de plus en plus nombreux à pointer du doigt le lien qui existe entre notre environnement et les maladies que nous contractons. Toujours selon Gilles-Eric Séralini, l’impact mortifère des molécules chimiques sur notre santé est lié au fait qu’elles viennent perturber nos systèmes de communication internes.

Nos corps sont en vie parce que les 200 000 milliards de cellules qui les constituent communiquent entres elles grâce à nos deux systèmes de communication : l’un est électrique, c’est le système nerveux, l’autre chimique, ce sont les hormones. Les molécules chimiques que nous ingurgitons à longueur de journée (hydrocarbures, emballages plastiques, etc.) sont des molécules fossiles, résultat de millions d’années de transformation des végétaux.

Or les végétaux, pour assurer leur reproduction, émettent des parfums, des substances chimiques, qui sont autant d’hormones nécessaires à leur survie. Tous les produits à base d’hydrocarbures que nous utilisons sont donc des concentrés d’hormones qui viennent perturber et tuer à petit feu nos organismes. Le dérèglement de nos systèmes de communication qui en découle ne provoque pas des maladies bactériennes ou virales que la médecine est habituée à traiter, mais plutôt un délabrement général du corps qui aboutit aux maladies chroniques que l’on connaît : problèmes reproductifs, maladies hormono-dépendantes (thyroïde), maladies neurodégénératives (Alzheimer), et les cancers.

Ces inquiétudes ont été confirmées dans une étude menée au Sri Lanka par laquelle des chercheurs ont estimé qu’il existait un lien probable entre l’utilisation du Round up par les paysans dans le nord du pays, une région agricole défavorisée, et l’apparition d’une maladie chronique du foie [3]. L’étude montre que le glyphosate devient particulièrement toxique lorsqu’il est associé à l’eau naturellement riche en minéraux (magnésium, calcium, strontium et fer) de la région. Depuis l’utilisation massive de l’herbicide dans cette région, 15 % de la population active a contracté cette mystérieuse maladie du foie, soit 400 000 personnes, dont 20 000 sont décédées.

Alors que, depuis des années, les preuves de la toxicité des pesticides s’accumulent et que de plus en plus de citoyens doutent des bienfaits de l’agriculture industrielle, il n’y a aucune réaction politique nationale ou européenne. Les dernières discussions autour de la Politique agricole commune n’ont rien fait pour favoriser le développement de l’agriculture biologique qui reste globalement absente des négociations internationales dans le domaine. L’agriculture reste un terrain de spéculation entre les mains de quelques acteurs économiques très puissants, adoubés par les Etats depuis des années, tels que Monsanto ou Syngenta.

Le problème, c’est que notre santé est entre leurs mains et notre avenir aussi. Si notre environnement continue de se détériorer, nous n’aurons plus d’enfants dans 50 ans. Or nous avons toutes les solutions qu’il faut pour nourrir la planète tout en gardant la population en bonne santé. Nous devons nous détoxiquer, changer d’agriculture et manger sainement.

L’agriculture industrielle et ses méthodes archaïques ne sont pas une fatalité. Mais pour que les autorités nous entendent, nous devons continuer à leur mettre la pression notamment en faisant acte de signer la pétition lancée par l’association Bio-consom’acteursqui demande un moratoire sur l’importation des OGM et du Round up.
Sources :

[1] “Major pesticides are more toxic to human cells than their declared active principles” (2014) Biomedical Research International, par Robin Mesnage, Nicolas DEfarge, Joël Spiroux de Vendômois et Gilles-Eric Séralini

[2] Santé – Environnement 3 : “Médecine environnementale, plantes et détoxification, OGM, pesticides”

[3] Monsanto’s Roundup may be linked to fatal kidney disease – new study

[4] Selon la formule de Benjamin Sourice qui a écrit le livre :Plaidoyer pour un contre-lobbying citoyen, 20 février 2014, aux éditions Charles Léopold Mayer
EN UNITE AVEC TOUT CE QUI EST :

Jean HUDON :

« On dit que si l’on veut changer le monde, il suffit de se changer d’abord soi-même, et le reste du monde suivra. C’est une grande vérité à l’heure où notre planète est confrontée à des défis sans précédent.  Que faudra-t-il pour que tous réalisent enfin que quelque chose cloche et a vraiment besoin d’être guéri chez la plupart d’entre eux afin de rectifier ce qui ne va pas et faire en sorte que l’équilibre et l’harmonie règnent à nouveau au sein de la communauté humaine et avec l’ensemble de la nature ? »

 

« Lorsque suffisamment d’êtres humains auront atteint un stade dans leur processus de guérison et d’éveil où le véritable Amour pourra briller librement de tous ses feux, cette matrice vibratoire d’équilibre spirituel habitée d’une conscience divine accrue se propagera à toute l’humanité en une rapide expansion de la conscience globale unifiée et du sentiment toujours plus profond de notre Unité avec Tout Ce Qui Est. Ce processus alchimique en cours dans le coeur de chacun recèle la clé non seulement de la pérennité de notre existence sur cette merveilleuse et bien-aimée planète vivante, mais aussi de nos futurs voyages galactiques durant lesquels nous transmettrons la quintessence des leçons apprises dans le creuset de l’expérience physique à d’innombrables autres mondes où d’autres âmes cherchent également à découvrir leur héritage divin en tant qu’enfants du Créateur Omniversel. »

 

LE LIVRE  LES MISSIONS QUI DONNENT UN SENS A NOTRE VIE SUR TERRE, MAESTROS TOME 2 ,

 Le nouveau  livre de Johanne sortira de presse aux éditions Lanore vers le 20 avril. Vous pouvez le commander au 0033143256661. Un éclairage lumineux sur nos existences et leur sens…Pour la première fois l’ensemble des missions de nos SPPA décrites avec précision !

johanne-livre-maestros-tome-2

En voici un extrait :

« Nul ne peut laisser à l’abandon trop longtemps les

MISSIONS qui nous ont amenés sur Terre sans courir le risque

de perdre de l’énergie vitale et d’être de plus en plus frustré.

Refuser de vivre l’une ou l’autre de ces missions entraîne la

démission d’une SPPA qui peut appeler au secours par des

maladies puis finir par choisir la mort, ce qui va affecter la planète

Terre et l’Univers tout entier. Rappelez-vous que « le

bruissement des ailes d’un papillon fait bouger les étoiles ! ».

Puisque toutes nos SPPA existent pour vivre chacune son

aventure tout en enrichissant les autres, nous sommes à la fois

indépendants et interdépendants. Nous devons apprendre à

vivre dans la communion et l’unité. Nous avons besoin des

autres pour entrer dans l’Essentiel et fondre dans la Béatitude.

Si nos SPPA sont empêchées de réaliser leurs missions, elles

vont sombrer dans ce sentiment d’ennui et d’inutilité qui est à

l’origine de toutes les misères. Et nous en pâtirons tous !

Attention, il ne s’agit pas d’une punition pour autant car l’énergie

fondamentale que nous appelons DIEU et qui est composée

de tout ce que nous sommes est pure Lumière d’Intelligence,

de Conscience Spirituelle et d’Amour infini. Il nous donne tou-

jours de nouvelles occasions pour progresser… Hélas, dépourvus

de conscience spirituelle, nous vivons encore déséquilibrés

et créons de véritables fossés entre les personnages qui vivent

en nous et avec ceux qui existent chez les autres à l’extérieur !

Du coup nous avons de la peine à faire monter les énergies

pour entrer dans une nouvelle dimension, un nouveau monde.

Si nos SPPA ont toutes commencé leur existence comme un

nouveau-né, certaines ont pu grandir alors que d’autres sont

encore infantiles. Cependant, si avoir des personnages intérieurs

de tous les âges permet de vivre dans une dynamique de

santé, en sélectionner quelques-uns au détriment d’autres seulement

est antisocial, anti-vie ! Comme nos sociétés font des

préférences en étant elles-mêmes soumises à des dogmes

moralisateurs, judéo-chrétiens notamment, certains personnages

sont tout le temps refoulés et on organise même des

compétitions malsaines qui vont conduire des individus à se

comparer, à chercher à briller et même à éliminer les autres de

mille manières. Tout cela engendre des luttes de pouvoir qui

empoisonnent l’atmosphère. Les vainqueurs ne connaissent

pas de répit ! Insécurisés et toujours aussi assoiffés du pouvoir

qui vient de la reconnaissance sociale, ils se torturent l’esprit et

le corps pour rester au sommet de la pyramide et ce stress permanent

leur fait perdre toute joie de vivre.

À vrai dire, sans nous en rendre compte, nous souffrons tous,

chacun à sa manière, de ces situations malsaines, directement

ou indirectement puisque nous formons en réalité un seul et

même corps. Nous sommes des êtres vibratoires avant d’être

des personnes physiques. Nous émettons donc des informations

sous formes de sons, de cris de joie ou de douleur. Nos

pensées, nos phrases, nos soupirs et nos faits et gestes signalent

ce que nous vivons. Notre corps n’est en fait qu’un simple

instrument souple dans les mains de nos SPPA.

Hélas, dans notre réalité actuelle, ce sont encore les dénonciations

émises sous forme de plaintes ou de critiques qui

dominent dans la réalité humaine. Nous nous sabotons ou nous

nous suicidons de mille manières discrètes ou spectaculaires !

Les plus révoltés choisissent parfois de faire des scandales

pour enfin passer à la une des médias et montrer à tous combien

ils n’en pouvaient plus. À défaut d’avoir réussi à attirer

l’attention en vivant, ils essaient de faire mieux en mourant !

C’est attristant de voir des gens qui choisissent la mort pour

punir leurs parents, leurs maîtres ou leurs thérapeutes ou pour

culpabiliser la société.

Pour moi, en écrivant cet ouvrage, je cherche avant tout à

éveiller les consciences. Car actuellement encore, soit nous

subissons les agressions venant de nos SPPA refusées et refoulées

soit nous subissons les attaques de celles des autres.

Souvent nous cumulons même les unes et les autres !

Les sentiments de communion que nous éprouvons les uns

envers les autres accélèrent la croissance spirituelle. C’est

pourquoi de plus en plus de gens s’ouvrent à une dimension

plus vaste de la vie et osent chercher plus haut ou plus en profondeur,

en bravant les tabous et les interdits mis en place par

le conformisme social ! Ces personnes courageuses et réformistes

désirent tout simplement d’autres enseignements que

ceux qu’ils ont connus, des enseignements plus adaptés à leurs

besoins fondamentaux d’être humains. Ils ne veulent plus de

ces secrets et de ces hiérarchies qui gonflent seulement l’EGO

en semant la division et la souffrance. »

top

Recevez gratuitement notre livre : «Rire c’est la santé»

Pour que nous puissions tous avancer sur le chemin de la médecine holistique nous sommes heureux de vous offrir notre  livre (sous forme d’ebook) “Rire c’est la santé”. Afin de le recevoir inscrivez-vous si-dessous et un mail vous sera envoyé pour télécharger l’ebook :

Nous respectons votre privée : nous ne transmettrons votre email à aucun tiers et vous pouvez à tout moment vous désinscrire. En vous inscrivant vous acceptez de recevoir notre newsletter qui contient des offres informations  au sujet de nos activités et celles de nos amis. Nous collectons votre prénom afin de personnaliser nos emails. Pour tout renseignement contactez-nous à support@santeglobale.info