Newsletter du 12 Janvier 2016

  • Annonces anticipées
  • Fibromyalgie
  • Powertrips
  • Méditation
  • Cancer : la mortalité ne recule pas
  • Le témoignage d’un médecin sur les virus et les bactéries
  • Prendre la responsabilité et vivre dans lunité
  • Intention, sincérité et persévérance :
  • L’éducation nouvelle
  • Contamination des vaccins par des rétrovirus
  • Vaccin contre le cancer du col de L’utérus : documentaire irlandais
  • Le vaccin cervarix a bouleversé nos vies
  • Jean Marie Pelt est parti vers les mondes de lumiere
  • Les guides spirituels
  • Quel futur pour notre planète ?
  • Devenir un être humain positif
  • Crèche de noel : lettre au tribunal administratif de nantes
  • Vidéos

 

être heureux

Chers amis,

Depuis Madagascar, Johanne, Gwen et Tal vous envoient leurs voeux les plus chaleureux ! Promettons-nous de faire de 2016 une FANTASTIQUE année…Nous avons en mains tous les atouts pour le faire et les informations de cette newsletter vous aideront à réaliser vos rêves les plus éblouissants. Car le temps est venu de ne plus rester dans l’immobilité et la souffrance. Nous sommes des cocréateurs divins capables de participer à la naissance d’une humanité consciente, libre des illusions intellectuelles qui nous avaient emprisonnés dans la soumission, la déprime et le désespoir. Nous avons en nous ce pouvoir spirituel qui nous extrait de la peur et nous propulse dans un monde amical et bienheureux.

Ici, à Mangily, c’est la marée haute. Les enfants crient et jouent dans la mer, où il fait si bon se plonger quand la température est élevée, car, ci, c’est l’été  dans toute sa plénitude. Au loin nous voyons les vagues du large se briser sur la barrière de corail et apprécions cet immense lagon si protégé et si agréable pour les pirogues à balancier dans lesquelles les pêcheurs vont et viennent sans bruit, en utilisant leurs pagaies ou le vent qui gonfle leurs voiles multicolores. Pas le moindre bruit de moteur…Quelle paix tranquille !

Nous nous faisons un bien fou ainsi que les amis qui nous ont rejoints pour des séjours régénérateurs.

Nous vous invitons à nous rejoindre l’hiver prochain pour des vacances inoubliables dans un pays vraiment étonnant par sa nature sauvage et le sourire de ses habitants qui vivent à l’écart du stress et de l’agitation occidentale !

 

Message de Gwen CLAPPE

Enrichi de l’expérience de plusieurs années de travail dans le développement personnel et l’holothérapie,

dans un premier temps en séances individuelles,

puis dans la gestion de stages à partir de 2015, en collaboration avec Tal et Johanne,

Je vois l’année 2016 dans le prolongement et l’épanouissement de mes / nos projets.

Cette nouvelle année débute pour moi de la plus belle des manières et ce voyage à Madagascar me permet de progresser toujours plus dans la compréhension et la compassion pour autrui ; l’être humain me passionne toujours plus et ma vocation à faire le bien et aider grandit avec puissance.

Mon travail sur les SPPA (Sous-Personnalités Psycho-Actives), l’Ego et l’Âme est quotidien, et nous savons tous que la Conscience Collective progresse, nous sommes en route vers un monde meilleur, de paix et d’amour, pour lequel je suis heureux de pouvoir apporter ma pierre à l’édifice.

La conscience de soi et du monde qui nous entoure est primordiale dans la quête du bonheur et de la vie sans conflits, aussi je vais continuer à transmettre nos nombreux outils de santé holistique et d’éveil spirituel, tout en développant de nouvelles techniques de guérison.

ALLONS TOUJOURS PLUS LOIN ET PLUS HAUT, DANS LA SANTE ET LA JOIE DE VIVRE !!!

Nous entendons tous parler de transition planétaire et nous avons tous un rôle à y jouer, sans échelle de valeur, et sans besoin de se comparer, de se demander si son rôle est minuscule ou grandiose, car chaque cellule ou organe que nous sommes est utile à cette belle planète. Nous sommes tous des êtres à la fois infimes mais pourtant indispensables à la vie de notre Terre-Mère, alors ne nous refusons pas à cette mission fabuleuse !

La communication est plus qu’importante aujourd’hui et Tal, Johanne et moi, ainsi que notre frère Jean-Marie Muller sommes toujours plus présents sur la scène médiatique et les réseaux sociaux, grâce auxquels il est toujours plus facile d’échanger et de transmettre malgré la distance physique. Mon site apparaîtra bientôt, le site de santeglobale.info évoluera encore, tandis que nos pages facebook, google+ ou youtube sont accessibles à tous et seront toujours mieux gérées.

Je vous invite d’ailleurs à joindre, sur facebook, nos groupes « Groupe des Humains Conscients » dédié à la santé sous tous ses formes, « CONSCIENCE SPIRITUELLE, les voies de l’âme » dédié à la spiritualité, « Les chamanes sauvages » dédié au chamanisme ou encore notre page pro dédiée aux powerstrips « Patchs FGXpress FOREVEGREEN ».

Nous participerons tous trois au Sommet de l’Abondance et différents webinar ou conférences virtuelles cette année et vous tiendrons informés au fur et à mesure.

Je vous souhaite à tous et à toutes mes vœux de bonheur et de joie pour cette année 2016 et je me rends disponible à titre professionnel pour ceux qui aimeraient une séance téléphonique ou via skype ou facebook en webcam afin de grandir encore dans la conscience de soi et d’autrui.

NB. Si vous appréciez mon énergie et ma vision, vous pouvez organiser des conférences et des ateliers pour moi ou pour nous tous.

Je nous aime.

 

Message de Johanne

Je me joins à Gwen et à Tal pour vous envoyer mes vœux les plus chaleureux. Tous ensemble nous allons faire de 2016 une année incroyable, merveilleuse, éblouissante, car nous sommes conscients que nos pensées créent le monde. Je suis d’ailleurs heureuse de vous annoncer que le livre que j’avais écrit avec Tal Réalisez vos rêves par la pensée positive et qui était épuisé va être réédité fin janvier par les éditions Lanore dans une version remodelée sous le titre Réalisez vos rêves par la pensée positive et le contact avec votre corps de lumière. Vous pouvez d’ores et déjà réserver votre exemplaire aux éditions Fernand Lanore ( 0143256661).

Nous collaborons depuis maintenant bien des années avec François-Xavier Sorlot, Alice Machado et toute leur équipe. Ils font un travail remarquable pour éditer des livres de valeur et nous saluons leur dynamisme, leur foi en la puissance des écrits pour transformer la vie des gens et leur enthousiasme communicatif. Si vous les avez déjà rencontrés dans un salon de bien-être, vous avez pu vous en rendre compte !

A Madagascar, comme je m’occupe de plusieurs projets d’aide et de développement, j’ai très peu de temps pour aller sur facebook… Ne m’en tenez pas rigueur mais envoyez-moi des pensées de soutien car, ici, il y a beaucoup à faire pour œuvrer à un développement original qui évite la pollution et les erreurs des pays riches pour mettre en avant la valeur des anciennes traditions respectueuses de l’environnement et des habitants de cette grande île si dénuée de tout sur le plan matériel mais si riche d’un passé chamanique toujours vivant et générateur d’harmonie.

Avec toutes mes pensées fraternelles et la chaleur de mon cœur plein d’amour !

 

ANNONCES ANTICIPÉES

Formation en chamanisme sur 5 week-ends : voir le flyer sur notre site ou sur le site de Jean Marie Muller

20 février : conférences au Salon de Martigny(Suisse) www.salonbienetre.ch

4,5 et 6 mars : conférence et ateliers à Lille. Danièle Lefranc 0676296160

11,12 et 13 mars : conférence et ateliers à Bruxelles. Site Bebooda.org

25 et 26 mars : conférence et atelier à Evian. Murielle 0685075807

9 avril : conférences à Montpellier. Site Dr Luc Bodin

15,16 et 17 avril : conférence et ateliers à Nantes. Bebooda

23 et 24 avril : conférence et atelier à Nice. http://luminame.overblog.com/2015. Didier 0609013258

30 avril et 1er mai : ateliers à Paris. Bebooda.

13, 14 et 15 mai. Montpellier : Festival Etre Bien avec Soi.

Luc 0619978730

11 et 12 juin : conférence et atelier à Bordeaux. Bebooda

23,24 et 25 septembre. Montpellier. Salon Ecole de la Vie. Julien

Stages du printemps et de l’été : seront annoncés ultérieurement

 

La fibromyalgie et l’aluminium

par michel dogna : un nouvel article sur le site santeglobale.info :

La fibromyalgie et l’aluminium par michel dogna


Une vision très détaillée de cette maladie et des moyens de se guérir naturellement.

 

POWERSTRIPS FOREVERGREEN

Nous sommes très enthousiastes de l’efficacité de ces patchs. Un exemple parmi bien d’autres ? Unl ami hollandais, qui vit à Madagascar depuis de nombreuses années, souffre d’une angine de poitrine sévère. Il a été opéré plusieurs fois du cœur mais, il y a une semaine, il nous confie que ses nuits sont un vrai cauchemar tant il souffre. Il nous dit n’avoir pas le courage d’aller se faire opérer encore une fois. Nous lui remettons quelques patchs et quand nous le revoyons, une semaine plus tard, il nous dit avec un grand sourire: « C’est un vrai miracle ! Depuis que j’utilise les powerstrips, je dors comme un bébé, je n’ai plus eu la moindre douleur et je vais mieux de jour en jour ! » Du coup, il n’a qu’une envie : en parler autour de lui à ceux qui souffrent… Le voilà devenu un bienfaiteur heureux de partager ce qui peut si merveilleusement aider autrui. Forevergreen, c’est la rencontre de deux éléments puissants : un produit de nutrition cellulaire exceptionnel (le patch) et un système de marketing de réseau vraiment extraordinaire puisqu’il n’a pas toutes les lourdeurs de la vie des entreprises conventionnelles structurées de manière hiérarchique et rigide. Dans le marketing de réseau, chacun peut s’épanouir, matériellement et spirituellement, en faisant du bien tout autour de lui, à son rythme, sans horaires imposés ni patron despotique…On est vraiment entré dans une nouvelle ère ! L’économie au service de chacun, quelle vision révolutionnaire. De nombreuses compagnies font déjà du marketing de réseau, mais, à notre connaissance, aucune n’accumule autant de bons points que Forevergreen qui offre des « outils de bien-être » naturels d’une efficacité stupéfiante puisque, par des tests musculaires, on peut en montrer l’effet instantané. Et, pour finir, ce qui nous a vraiment enthousiasmés, fut de voir à Munich, début novembre 2015, les qualités humaines des dirigeants de cette société. Ron Williams, le fondateur, est un visionnaire remarquable. Les concepts de sa « University of You » mettent en avant le développement harmonieux de chacun sur tous les plans. Il s’agit de former des leaders, pas des vendeurs ! Comment ne pas adhérer à une telle dynamique qui perçoit que le succès et le bonheur correspondent avant tout à une attitude intérieure, une zénitude qui place l’Etre au-dessus de l’Avoir. Evidemment, il faut faire des efforts pour réussir mais attention, l’effort avec stress est voué à l’échec ! Il faut veiller constamment à son équilibre personnel et ne pas mettre le résultat financier en but prioritaire. L’important, dans le succès, c’est que chaque pas soit vécu dans la joie et la paix du coeur. Aider des gens à mieux se porter et à avancer vers l’autonomie, en douceur et sans violence, telle est notre motivation spirituelle. Qu’elle nous amène aussi du profit financier, c’est bien mais ne devenons pas des requins sans âme car cela nous priverait du bonheur de vivre en harmonie avec tous nos personnages intérieurs.

Un des plus grands drames de notre époque est d’avoir cru que les médicaments chimiques peuvent guérir. Quand une personne souffre, elle consulte un médecin qui, au lieu de l’aider à comprendre les causes physiques, émotionnelles, mentales et spirituelles de ses maux, l’écoute quelques minutes à peine et lui fait une ordonnance avec plusieurs médicaments chimiques. Ces médicaments soulagent quelques symptômes mais aggravent le problème de base de toutes les maladies qui s’appelle l’intoxication de l’organisme ! Il est tout simplement hallucinant de voir que, dans le monde entier, cette croyance qui considère que le médicament est la seule chose importante pour guérir soit devenue aussi répandue. Des millions de gens ont confié leur santé à la seule chimie et aux vaccins avec comme conséquence funeste une diminution de leur immunité naturelle. Du coup les maladies de civilisation font de la vie de ceux qui en souffrent un véritable enfer dont aucune pilule ne peut les faire sortir.

Pour sortir du « Tout chimique » et des drames qu’il engendre, il faut s’occuper de nutrition car, quand nos cellules reçoivent ce dont elles ont besoin, elles se chargent elles-mêmes de la guérison !

La sagesse du corps est des millions de fois plus grande que celle des scientifiques et des médecins. Avec les patchs, nous travaillons avec le corps, jamais contre lui. Bien sûr cela n’empêche pas de s’occuper aussi des causes émotionnelles, mentales et spirituelles de nos maux, mais c’est un excellent point de départ pour une démarche de conscientisation et d’apprentissage de la santé globale.

Et puis, pour un thérapeute, quelle joie d’aider ses patients sans plus les empoisonner ! Car quand on lit la liste des effets secondaires des médicaments chimiques, c’est vraiment la roulette russe ! Vous espérez que vous pourrez « passer entre les gouttes » sans dommages. Mais, même si vous réussissez, par chance, à éviter les effets secondaires invalidants, tout médicament chimique diminue la vitalité de votre système immunitaire, ce qui va à rebours du simple bons sens, puisque c’est le système immunitaire qui assure la guérison !

Il faut sortir de cette époque où a prévalu le « Soyez malades, l’industrie pharmaceutique et vaccinale a besoin de vous ! » Il faut mettre la médecine au service des patients et plus les patients au service de la médecine. Et il faut éduquer chacun à devenir responsable de sa santé. Car, comme le disait Hippocrate il y a plus de 2000 ans : « Toutes les maladies sont la conséquence de nos habitudes de vie ». Cette vérité est toujours d’actualité !

Fort heureusement et d’une manière de plus en plus rapide les gens s’éveillent et cherchent à sortir de cette hypnose médico-pharmaceutique matérialiste qui a créé des empires financiers qui n’ont aucun intérêt à ce que les gens se portent bien puisque la maladie et la souffrance sont leur fonds de commerce. Et leur immense puissance financière leur a permis de contrôler les hôpitaux, les écoles de médecine, les politiciens, les medias et les organismes d’Etat qui sont sensés veiller sur la santé des populations. Mais cet empire, comme tous les empires, a connu son heure de gloire mais il va perdre son pouvoir en très peu d’années car toute forme de tyrannie est condamnée à disparaître quand les consciences s’ouvrent. Le succès grandissant de la médecine holistique, de la médecine intégrative et des thérapies naturelles en est la preuve.

Les powerstrips sont un outil de choix pour avancer vers la santé-responsabilité personnelle, la grande aventure d’une humanité qui, en retrouvant les lois naturelles universelles, va créer bien-être, partage, fraternité et prospérité pour tous !

Lisez les informations sur ce sujet passionnant sur notre site www.santeglobale.info, article « patchs Forevergreen » et rejoignez-nous dans la grande famille Forevergreen en devenant ambassadeur. Vous ne le regretterez pas, d’autant plus que vous pourrez en sortir très facilement, si un jour vous souhaitez le faire. Car, chez Forevergreen, vous ne devez pas, pour être inscrit, verser de grosses sommes d’argent, tout est vraiment léger et à la portée de tous. Il n’y a pas de risques cachés ni d’ « anguille sous roche ». Il n’y a qu’une grande famille de gens enthousiastes, dynamiques, qui apportent leur soutien et leur expérience à tous. N’est-ce pas la forme d’entreprise dont nous avons tous rêvé depuis si longtemps ?

patch forevergreen en savoir plus

 

MEDITATION

De Jean HUDON

Un sage prophète, ayant vécu au Moyen-Orient il y a plusieurs siècles, a dit un jour que chaque fois que deux ou trois sont assemblés en son nom, il est là parmi eux. C’est une autre façon d’exprimer la même vérité que lorsque de nombreuses âmes unissent délibérément leurs cœurs à la fois pour invoquer la Présence sacrée qui vit en toutes choses et pour communier par la pensée et par la vibration d’Amour avec toutes les autres âmes prenant part à cette même expérience, cette Présence Christique se manifeste alors spontanément à travers l’adoration mutuelle et la fusion délibérée des âmes qui en résulte. Cet archétype vibratoire universel, diversement appelé Conscience Christique, Conscience Bouddhique ou Conscience de Krishna, ici-même sur Terre, et d’une infinité d’autres noms dans une infinité d’autres langues et de formes-pensées, d’un bout à l’autre de cet univers, est exactement la même vibration d’Amour qui imprègne tous les êtres et maintient en existence sa manifestation physique. L’Amour, cette mystérieux Force déclenchant cette indicible félicité qui s’empare de leur être tout entier lorsque deux ou plus de deux âmes communient ensemble est en effet ce qui perpétue l’existence de l’univers, relie toutes les âmes entre elles à leur niveau le plus fondamental, et constitue la longueur d’onde fondamentale régnant dans les sphères et royaumes vibratoires supérieurs de la Création que nous sommes destinés à atteindre grâce à la transformation ascensionnelle désormais proche de son point culminant vers une dimension d’existence supérieure plus raffinée.
Ainsi, chaque fois que vous méditez, que ce soit seul ou avec d’autres, rappelez-vous qu’il existe une sainte fraternité transdimensionnelle, un « âmité » universelle de l’Amour, d’où s’élève éternellement un chant de joie célébrant la conscience permanente de leur nature divine et immortelle, de fait de leur Unité avec Tout Ce Qui Est. Soyez conscient que vous avez toujours été et demeurerez toujours Un avec cette Communauté d’Amour universelle et sacrée, et qu’il est dans votre nature même d’exprimer et d’Être cet Amour dans tout ce que vous faites et tout ce que vous Êtes. Ayez foi en Qui Vous Êtes et laissez votre Moi divin briller de tous ses feux à travers vous, sans jamais penser, dire ni faire quoi que ce soit qui puisse nuire à une autre expression de votre Moi, mais exprimant toujours en toute douceur la Bonté absolue qui afflue naturellement de cette Présence aimante que Vous Êtes en ce plan d’existence-ci. Ce faisant et ce étant, vous contribuerez grandement à éveiller chez les autres la conscience de leur véritable nature divine. Et peu importe leur degré d’inconscience à l’égard de Qui Ils Sont, lentement mais sûrement, la radiance aimante de votre Bonté et de votre Amour finira par réchauffer leur âme et toucher leur cœur telle la grâce éveillante du soleil levant, après une longue et sombre nuit de torpeur silencieuse dans le périple auto-choisi de l’auto-oubli qui était nécessaire pour mieux apprécier d’où nous venons et Qui nous sommes, une fois conquis le fléau de notre propre peur de connaître et d’embrasser la Lumière de l’Amour, au cœur de notre Êtreté Omniverselle.

www.earthrainbownetwork.com/FocusArchives/MeditationSolsticeDec2015.htm

 

Cancer : la mortalité ne recule pas

Le cancer est la première cause de mortalité en Europe. 

Les décès par cancer représentent 37 % des décès prématurés (avant 65 ans) dans l’Union Européenne et sont la première cause de mortalité.

Pour les hommes, c’est la France qui est frappée par le taux de décès par cancer le plus élevé d’Europe, avec un fort écart par rapport au pays suivant, la Belgique. Les taux de décès les plus faibles s’observent en Finlande et en Grèce.

En France, selon l’Institut de Veille Sanitaire, le taux de décès par cancer est passé de 148 décès par an pour 100 000 hommes en 1950 à plus de 300 décès pour 100 000 hommes en 1990, soit plus du double, et s’est maintenu depuis à ce niveau jusqu’à présent.

Concernant les femmes, il est passé d’environ 170 décès par an pour 100 000 femmes en 1950 à 190 décès pour 100 000 femmes aujourd’hui. Cette augmentation est faible mais régulière. La population atteinte à la fois de cancer du sein et de cancer du col de l’utérus est de plus en plus jeune.

Il semble donc que l’optimiste « Guerre contre le Cancer » mise en œuvre par les gouvernements et les instituts sanitaires ne se déroule pas au mieux pour nous. Pour l’instant, c’est plutôt le cancer qui est en train de gagner.

Le sentiment du grand public selon lequel la médecine sait mieux guérir le cancer aujourd’hui qu’il y a 10 ans doit être tempéré par un examen honnête et rigoureux de la réalité.

 

L’illusion du dépistage

Certes, les moyens de dépistage ayant beaucoup progressé, on détecte aujourd’hui les cancers beaucoup plus tôt. Il est certain que c’est une bonne chose puisqu’il est plus facile de soigner un cancer au stade précoce. Il reste que plus le cancer apparaît chez une personne adulte jeune, plus grave il est, plus il est difficile à combattre.

Toutefois, le dépistage précoce peut créer une illusion. Même si, au bout du compte, vous ne vivez pas plus longtemps, vous avez été malade plus longtemps. Vous avez donc l’impression que les traitements ont été plus efficaces, car votre durée de survie est plus longue après la découverte de votre cancer.

Avec les progrès de l’imagerie ces dernières décennies, on est capable de détecter de toutes petites tumeurs. Le problème est qu’il est impossible de savoir à l’avance comment une tumeur cancéreuse va évoluer.

Il existe un système de gradation pour mesurer l’agressivité d’une tumeur, mais la fiabilité n’est pas de 100 %.

Existe toujours le risque de se lancer dans des traitements pénibles, voire invalidants, alors que ces tumeurs n’auraient de toute façon jamais évolué.

Souvent ce sont des lésions dites « borderline » (limite) qui sont d’évolution lente et ne sont pas inquiétantes chez les personnes très âgées.

L’étude de la Cleveland Clinic faite par les pathologistes de Détroit (USA) dans les années 80 au sujet de la prostate a révélé que vous découvrirez un « cancer de la prostate » chez 45 % des hommes de 50 à 59 ans si vous allez fouiller dans leur prostate avec une aiguille (un examen appelé biopsie).

La proportion d’hommes que l’on peut considérer atteints du cancer de la prostate monte à 68 % des hommes de 60 à 69 ans et 82 % des hommes de 70 à 79 ans.

Même parmi les hommes entre vingt et trente ans, près de 10 % ont déjà un « cancer de la prostate ».

Mais cela ne veut pas du tout dire qu’il faille systématiquement traiter ou opérer.

De nombreux cancers de la prostate sont « non-progressifs » :

  • certains cancers s’atrophient (se réduisent) parce qu’ils dépassent la capacité d’apport sanguin des vaisseaux qui les irriguent ;
  • d’autres sont repérés par le système immunitaire de l’hôte qui parvient à les détruire ;
  • d’autres ne sont pas agressifs et stagnent jusqu’à la mort du patient (qui décède donc d’une autre cause) ;
  • d’autres enfin évoluent si lentement que, de la même façon, le patient souffrira et mourra d’une autre maladie avant que sa taille ne soit devenue gênante.

Il existe de nombreuses causes biologiques expliquant l’absence d’évolution négative d’un cancer, que les scientifiques sont en train de découvrir actuellement].

L’éradication de ces tumeurs borderline donne l’impression que l’on a réussi à guérir le patient du cancer. Ce cas est donc particulièrement fréquent pour le cancer du sein et de la prostate. En résultent des interventions inutiles, potentiellement invalidantes (pertes urinaires, impuissance), mais les personnes sont convaincues qu’elles ont eu la vie sauve grâce aux « progrès de la médecine » !

 

Pourquoi les cellules deviennent-elles folles ?

A l’origine d’une tumeur, une ou plusieurs cellules se dérèglent : une partie – encore méconnue – de leur ADN mute et elles deviennent capables de se multiplier sans compter et même de déjouer la régulation du système immunitaire.

Plusieurs facteurs sont identifiés comme mutagènes (qui font muter les cellules) :

  • le tabac ;
  • les produits chimiques (benzènes, alcool) ;
  • les radiations ;
  • les infections (bactérie Helicobacter pour l’estomac, papillomavirus pour les maladies sexuellement transmissibles que sont les cancers du col de l’utérus ou de la zone ORL, hépatite B ou C pour les cancers du foie) ;
  • les traitements hormonaux synthétiques (pilule contraceptive, traitements hormonaux de la ménopause) ;
  • les mauvaises habitudes alimentaires qui conduisent à l’obésité ;
  • le sida (du fait de la baisse de l’immunité) ;
  • et aussi… plus rarement mais de façon certaine, les traitements contre le cancer. Par exemple, une radiothérapie intense centrée sur le sein ou le rectum peut induire des sarcomes des zones irradiées. Le traitement de la leucémie aigüe chez l’enfant, qui nécessite des rayons et de la chimiothérapie à haute dose, déclenche très souvent une leucémie chronique à la fin de l’adolescence.

Ensuite, on vous parlera bien sûr d’hérédité, de « génétique », mais la vérité est qu’on n’a pas la moindre certitude de pourquoi et comment certains gènes provoquent le cancer. Au risque de choquer, je considère que déclarer à quelqu’un qu’il a un risque héréditaire ou génétique de cancer revient à lui annoncer qu’il a « la malédiction du cancer » qui pèse sur sa tête. Dans certains cancers, il y a plus de 500 anormalités génétiques identifiables – dont aucune n’est clairement désignée comme la cause.

L’exception est des « gènes du cancer du sein » BRCA 1 et 2, dont tout le monde a entendu parler avec la célèbre Angelina Jolie qui a décidé de se faire une ablation des seins pour cette raison. Cependant, même dans le cas de ces gènes, il est désormais admis que les principaux facteurs déclenchant le cancer restent le mode de vie et l’environnement.

Le phénomène a été reconnu tout récemment quand on s’est aperçu que entre les actuelles mères et filles portant ces mêmes gènes, les mères (nées avant la Seconde guerre mondiale) ont nettement moins de risque que leur fille d’avoir un cancer du sein. Ce sont les travaux parus l’année dernière de la chercheuse de Toronto (Canada) Joanne Kotsopoulos .

 

Les chercheurs ne produisent pas de miracle

Il existe beaucoup d’autres choses que l’on ne comprend pas sur le cancer. Par exemple, dans les pays occidentaux, le nombre de décès par cancer de l’estomac, très dangereux, s’est effondré depuis les années 30, représentant moins de 2 % des cancers alors qu’il reste la deuxième cause de mortalité par cancer à travers le monde. On pense que la conservation des aliments au froid, qui a permis d’éviter les conserves et les conservateurs en excès, est sans doute à l’origine de cet effondrement. C’est donc l’industrie de l’électroménager qui aurait permis cet important progrès.

Les scientifiques avancent aussi l’hypothèse qu’il est dû au recul de la consommation d’aliments salés, fumés ou marinés, depuis l’introduction des réfrigérateurs dans les foyers. L’industrie agro-alimentaire serait donc responsable de ce recul du cancer de l’estomac. Dans un cas comme dans l’autre, elle ne serait donc pas due au progrès médical.

Concernant la piste génétique, les choses paraissaient plus simples au départ : on imaginait que l’ADN était un simple ruban d’informations codant le développement de l’organisme à la manière d’un simple programme d’ordinateur. Et s’il y avait un problème ou une mutation, il suffisait de changer le code du programme.

Aujourd’hui, on s’aperçoit que les choses sont infiniment plus complexes. Qu’il existe de l’ADN liquide et des bouts d’ADN en dehors du noyau de la cellule. Que les gènes s’activent et se désactivent dans le temps, et selon l’environnement, sans qu’on ait la moindre idée de la raison pour laquelle cela se produit. Que les mutations sont incontrôlables, le plus souvent anodines, et qu’il est très difficile de savoir quelles mutations empêcher, et comment, pour éviter que la cellule ne devienne cancéreuse. Que deux jumeaux ont beau avoir exactement le même ADN au départ avec le même risque génétique de cancer, vivre au même endroit et manger les mêmes choses, les deux ne déclencheront jamais la maladie au même moment, sous la même forme, et avec la même évolution. Il se peut d’ailleurs parfaitement que l’un développe la maladie et l’autre non. Les facteurs environnementaux, le mode de vie, l’alimentation, vont déterminer l’expression de certains gènes (ce qu’on appelle l’épigénétique) et leur possible dérèglement.

La recherche sur le cancer peut être comparée à l’astronomie : une science qui paraissait relativement simple au départ, avec les planètes et les étoiles qui semblaient tourner sur des trajectoires plus ou moins régulières. Mais aujourd’hui on ne découvre plus que des phénomènes incompréhensibles : par exemple que « l’espace est courbe », ou qu’il existe de « l’antimatière » ou des « univers parallèles ». Ne vous y trompez pas : si vous n’y comprenez rien, c’est normal. Ce sont des expressions inventées pour mettre des mots sur des équations mathématiques, mais que le cerveau humain ne peut pas concevoir (et pas plus celui des chercheurs qui ont fait les découvertes que le vôtre).

Dans la recherche sur le cancer, c’est la même chose. On vous dit que vous avez un foyer cancéreux, une tumeur, des métastases, mais personne ne sait en réalité pourquoi cela s’est produit, ni comment cela va évoluer, ni quelle sera l’efficacité des traitements. D’ailleurs, la quasi-totalité des traitements contre le cancer sont « empiriques ». Cela veut dire qu’on s’est aperçu qu’ils marchaient, mais personne ne sait vraiment pourquoi ils marchent. Les mécanismes d’action eux-mêmes ne sont pas connus.

Dans la presse grand public, on nous promet constamment des progrès fantastiques, pour nous rassurer.

Dans la réalité, avant tout, on piétine, j’oserais même dire on bidouille (ce qui peut donner parfois aux malades une très désagréable impression…).

Le Dr Leonard Saltz, spécialiste du cancer du côlon au Memorial Sloan-Kettering Cancer Center, le centre le plus connu de traitement du cancer aux USA, a expliqué dans le New York Times la dure réalité :

« Les gens arrivent trop souvent chez nous en imaginant que les tout derniers médicaments peuvent guérir le cancer métastasé. Ils sont souvent étonnés d’apprendre que la dernière technologie ne guérit pas.  »

« Ce serait très dur et manquer de délicatesse que de leur dire “Tout ce que nous avons, c’est un médicament qui coûte 10 000 $ par mois et qui allonge en moyenne votre délai de survie d’un mois ou deux.” »

Mais très souvent, c’est la vérité. La semaine dernière, le Wall Street Journal a annoncé que la firme Pfizer lançait un nouveau traitement contre le cancer du sein à 9850 $ par mois. « Petit » problème, il n’existe aucune preuve que ce traitement ait le moindre effet pour prolonger la vie des patientes].

Plutôt prévenir que guérir

Le meilleur moyen d’éviter d’avoir un jour à consulter un cancérologue, c’est d’adopter aujourd’hui un mode de vie anti-cancer, qui minimise les risques de mutation de vos cellules. C’est un ensemble de mesures concrètes documentées dont on peut raisonnablement penser qu’elles réduiront votre risque de cancer. L’effet d’un mode de vie n’est pas facile à évaluer et à chiffrer scientifiquement.

Mais on sait que les meilleures choses à faire pour faire baisser vos risques immédiats sont de :

 

1. Adopter une alimentation la moins transformée possible

Limitez la consommation des nourritures et boissons raffinées : sodas, céréales transformées, acides gras trans, bonbons, biscuits salés et sucrés en tout genre, plats préparés.

Consommez des légumes achetés sous forme non transformée, de saison, et si possible locaux, en évitant les cuissons à haute température (surtout le barbecue et les fritures) ; choux, cresson, radis et légumes-feuilles sont à privilégier.

Choisissez des viandes et des poissons de haute qualité, si possible sauvages, ou au minimum élevés dans leurs conditions de vie normale (poules laissées libres de picorer, bétail en pâturage, poissons sauvages).

 

2. Optimiser vos apports en antioxydants et en omega-3

Réduisez votre consommation d’huiles riches en oméga-6 (maïs, tournesol) au profit de l’huile d’olive et de l’huile de colza, en première pression à froid. Pour optimiser vos apports en omega-3, reprenez l’habitude de manger des petits poissons gras fréquemment (anchois, sardines, harengs et maquereaux sont les meilleurs pour la santé, grâce à leur haute teneur en EPA et DHA, des sortes d’oméga-3.)

Consommez des aliments riches en antioxydants : un carré de chocolat noir (70 % de cacao), un ou deux verres de bon vin rouge par jour, 3 tasses de thé vert japonais par jour (sans sucre).

Veillez aussi à la qualité de votre digestion et à avoir un tube digestif sain en consommant des fibres prébiotiques et des probiotiques (aliments fermentés).

Optimisez votre taux de vitamine D par une exposition régulière au soleil et la prise d’un complément alimentaire (1500 UI par jour) d’octobre à avril. Veillez aussi à entretenir des apports suffisants en magnésium, potassium, vitamines, et oligo-éléments.

 

3. Faire régulièrement de l’exercice physique

Une très large étude qui vient de sortir (42 000 athlètes de haut niveau suivis) conclut que les athlètes meurent moins de maladies cardiaques et de cancers que la population générale. La diminution du cancer est de 40 % par rapport à la population générale et de 27 % pour les maladies cardiaques [9].

 

4. Eviter le contact avec les substances cancérigènes

Que ce soit dans l’environnement (épandages d’herbicides et pesticides, pollution atmosphérique), dans la nourriture et les vêtements, dans vos intérieurs (vernis, détergents, parfums chimiques, peintures…), évitez au maximum le contact avec les produits chimiques et préférez des alternatives non-toxiques.

 

5. Réduire votre niveau de stress

Le stress physique et mental est aussi néfaste à l’ensemble de vos cellules. Apprenez à respirer profondément, à adopter une bonne posture, à vivre au calme et à pratiquer une activité physique régulière en plein air et au soleil (marche en montagne, bains de mer si vous pouvez).

Cultivez un jardin ou des fleurs sur son balcon, occupez-vous de son animal domestique si vous en avez un, achetez par exemple des livres pour mieux le connaître.

 

6. Soignez votre moral

Faites des choix de vie conjugaux, familiaux, éducatifs, professionnels qui vous apportent un réel équilibre sur le long terme. Ayez des activités sociales, artistiques, spirituelles qui vous épanouissent intérieurement.

Soignez vos relations avec les membres de votre famille, vos amis, vos voisins ; la qualité du réseau social est un des principaux facteurs de longévité et de chances de survie en cas de cancer.

Plus vous progresserez dans un mode de vie sain global, prenant en compte toutes les dimensions de votre vie, moins vous risquez de vous retrouver un jour face à un cancérologue qui vous expliquera… qu’il ne peut rien pour vous.

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

Extrait de La Lettre Santé Nature Innovation

 

Note de Tal

Pour les Omega trois, les graines germées et autres aliments naturels, c’est mieux que les poissons qui sont tous pollués gravement par les métaux lourds. Aucun aliment d’origine animale n’est nécessaire, les végétaux ont tout ce qu’il faut pour nos cellules. Pour le cancer de la prostate, j’explique en détail dans mon livre sur la prostate que l’on est maintenant sorti du dogme » cancer de la prostate=opération » et que l’on distingue mieux la valeur de l’approche holistique dans ces cas.

Quant à croire que la première cause de mortalité, c’est le cancer, je crois que c’est une illusion : la première cause de mortalité, c’est la médecine moderne !

Le livre de Gary NULL (Deathly Medicine) prouve, chiffres officiels en mains, que la médecine occidentale est devenue la cause première de mortalité dans les pays riches !

Aux Etats-Unis (et ces chiffres sont transposables aux pays européens) qui tue 500.000 personnes par an ? Le cancer ! Qui tue 600.000 personnes par an ? Les maladies cardio-vasculaires ! Qui tue 700.000 personnes par an ? La médecine chimique et chirurgicale contemporaine. Cela représente six avions airbus qui s’écrasent au sol chaque jour de l’année ! Difficile à croire mais pourtant incontestable !

Il s’agit de s’éveiller et de prendre sa santé en mains plutôt que de la confier au corps médical et à l’industrie pharmaceutique et vaccinale.

On ne peut plus garder la croyance que « Plus de médecine va apporter plus de santé ! » Nous en sommes à « Trop de médecine nous tue ! » Il ne s’agit pas de renoncer à la médecine moderne mais de ne plus en abuser. Elle a pris trop de place en nous faisant croire qu’elle allait tout guérir sans que nous n’ayons rien à changer dans nos habitudes ! Un bon usage de toutes les médecines, en privilégiant l’éducation de santé, c’est cela le point fort de la médecine holistique, qui est à la fois la médecine du passé, puisque toutes les grandes médecines millénaires étaient holistiques et aussi celle de ce futur qui va nous apporter une brillante synthèse de toutes les écoles de pensée dans une vision globale, au service de l’être humain. Et puis n’oublions pas que la première des thérapies à considérer en cas de cancer, c’est le jeûne, qu’on a appelé la « chirurgie sans bistouri ». Plus bien sûr un travail sur soi pour comprendre quelles sont les SPPA refoulées qui appellent au secours, un apprentissage de la gestion des émotions et d’ouverture du cerveau droit pour se relier à son corps de lumière. Alors la maladie cesse d’être une catastrophe pour devenir une merveilleuse occasion de développer ses talents de guérisseur et de chamane !

Rappelons aussi que Michel DOGNA, sur son site, offre en téléchargement gratuit un livre précieux sur toutes les méthodes naturelles ayant fait leurs preuves dans le traitement du cancer.

 

LE TÉMOIGNAGE D’UN MÉDECIN SUR LES VIRUS ET LES BACTÉRIES

<< … En tant que médecin pratiquant depuis plus de cinquante ans, je suis arrivé à des conclusions fondamentales en ce qui concerne la cause et le traitement de la maladie : Ce ne sont pas les germes qui sont la cause primaire de la maladie ! La maladie est causée par une intoxication qui provoque une détérioration des cellules, frayant ainsi le chemin à la prolifération et à l’agressivité des germes !…

Les germes ne provoquent pas un état maladif mais se manifestent plus tard, après que le corps ait été atteint par la maladie !…

Appelez-moi “non-conformiste”, si vous voulez. Des années d’observation et d’expérimentation m’ont appris que les germes ne provoquent pas la maladie.

Les germes sont de simples accompagnateurs, toujours présents, et capables de se multiplier dans un organisme malade parce que son

fonctionnement est déréglé. Si l’on vous demandait quels hommes vous rangez parmi les plus grands bienfaiteurs de l’humanité, le chimiste français Louis Pasteur figurerait en bonne place sur votre liste.

Il fut le premier à déclarer que la maladie est causée par des germes.

Et si je vous disais que je ne suis pas d’accord avec la théorie des germes de Pasteur ? Ces paroles pourraient sembler blasphématoires à beaucoup d’entre vous. Cependant mes propres recherches (et beaucoup de recherches faites auparavant) démontrent que la théorie des germes n’explique pas tout !…

Déjà en 1883 John Shaw Billings, l’éminent spécialiste de la santé publique, a dit : « Il est important de noter que la simple introduction de microbes dans un organisme vivant ne provoque pas automatiquement leur multiplication et la maladie. La condition de l’organisme lui-même a beaucoup d’influence sur le résultat. »

En 1994, le Dr Willner s’est fait injecter du sang d’un hémophile H.I.V.+ devant les caméras de la T.V. espagnole, et il a répété la démonstration à San Diego pour la T.V. américaine.

Peter Duesberg avait déjà proposé de faire cela en 1990 si on lui garantissait assez de couverture médiatique (mais à l’époque, on a traité le Pr. Duesberg de fanatique, de crétin, de fou,…)

Cette technique apparemment suicidaire, de Duesberg et Willner, n’est pas nouvelle, déjà, dans les années 1890, alors que le Prix Nobel Robert Koch

prétendait vacciner contre la tuberculose et le choléra, et qu’il rentrait triomphal des Indes, accueilli en héros et recevant de l’empereur lui-même “l’Ordre de la Couronne avec l’Etoile”… l’attendait à Munich, un trouble-fête en la personne du vieux professeur d’hygiène Max Pettenkofer, qui, en organisant des services sanitaires efficaces avait fait de Munich la ville la plus saine d’Europe, et était convaincu, comme Béchamp, et à l’opposé de Koch et de Pasteur (cependant revenu sur sa position à la fin de sa vie, reconnaissant l’influence déterminante du terrain, et non du microbe), que le responsable des infections n’était pas la virulence du germe mais surtout un terrain favorable :

«Votre bacille ne peut rien, mon cher Koch, ce qui compte, c’est l’organisme. Si votre théorie était exacte, je serais un homme mort dans les 24 heures. »Il arracha des mains de Koch une éprouvette remplie d’une culture pure de germes du choléra, suffisante pour infecter un régiment et, devant ses collègues horrifiés, il en avala tout le contenu !…

Koch fut le seul à en faire une maladie !…

Une petite anecdote au sujet de “l’épidémie de virus du Sida”, relaté dans le Corpus 10 de “l’Encyclopaedia Universalis”, l’histoire de “l’épidémie de virus Epstein-Barr” (virus Herpès, tumeur leucémique de Burkitt) ; Comme le HIV, il était alors complètement inconnu (vers 1960).Puis les savants de laboratoire, comme pour le HIV, accumulent les preuves de sa culpabilité dans la maladie…

ON VA MÊME JUSQU’À LE « PROUVER » en réussissant à l’inoculer à un malheureux singe, le marmouset d’Amérique.

Puis – comme cela ne tardera pas avec le VIH – c’est la grande surprise : ce virus dont on avait irréfutablement prouvé qu’il était l’agent de cette maladie étroitement localisée… était en réalité un virus universel, on le trouve partout dans le monde, plus répandu encore que de nombreux autres virus très connu comme celui de la varicelle ou de la rougeole !

Pour mieux comprendre encore ce phénomène d’hystérie collective, fruit d’une focalisation générale, voici une histoire vraie qui illustre parfaitement la supercherie HIV/Sida (ou “grippe aviaire” et tout autre délire où les laboratoires vaccinalistes se posent alors en messie sauveteur de l’humanité) : Un jour, un habitant de la ville de Seattle (USA) découvre que son pare-brise est griffé. Il fait sa déposition au commissariat du quartier. Le lendemain, un voisin, apprenant les faits, découvre lui aussi qu’il a été la cible du même vandale. Un autre voisin examine sa voiture et c’est ainsi que de voisin en voisin, le commissariat se retrouve rapidement envahi par des plaintes similaires. D’abord les journaux, puis les radios, puis les chaînes de télévision répercutent la nouvelle. Les autres régions sont progressivement touchées par le phénomène. On ne pense plus que le coupable est un individu, mais qu’il s’agit plutôt d’un phénomène collectif inquiétant. Jusqu’au Président Eisenhower qui charge une équipe d’experts d’élucider ce mystère. Deux causes furent envisagées : des retombées dues aux récents essais nucléaires (ceux effectués par les Russes bien-sûr !!!), ou des gouttes d’acides provenant du revêtement des autoroutes avec un produit nouveau !…

Finalement, cette “épidémie de virus du pare-brise” prit fin lorsqu’on apprit qu’il n’y avait pas plus de pare-brise griffés qu’auparavant. En fait, il s’agissait d’un cas isolé : quelqu’un avait observé son pare-brise sous un éclairage particulier et avait constaté qu’il était griffé. La presse ayant grossi l’information, chaque automobiliste s’était mis à examiner consciencieusement le pare-brise de sa voiture et avait constaté également sa détérioration. L’idée n’était venue à personne que le pare-brise d’une voiture utilisée depuis un certain temps était normalement griffé. En observant minutieusement les pare-brise, on avait simplement mis en évidence un fait qui n’avait jamais été relevé auparavant !…

Et il en est ainsi pour les autres “épidémies»: Les virus ont toujours existé, certains ont été répertoriés, d’autres non. Cependant, si on a depuis longtemps observé la présence spécifique de tel ou tel virus ou microbe pour tel ou tel type de maladie, il n’existe aucune preuve causale de la maladie par le virus, seulement une forte croyance, un dogme partagé par la quasi-totalité des médecins (évidemment, lors de leurs études, ils ont tous été conditionnés de la même manière !).

Les chercheurs encore obnubilés et aveuglés par les travaux de Pasteur n’ont fait que mettre en évidence certains virus que l’on trouve plus couramment chez les malades souffrant de déficiences immunitaires, et se sont imaginés qu’ils pourraient bien être la cause des maladies !…

Oui, les microbes sont nos alliés plutôt que nos ennemis. Actuellement, des grands thérapeutes comme par exemple l’Américaine Ann Wigmore, disent que : « les bactéries, virus et parasites ne sont pas des choses qui “apparaissent” de temps en temps, mais sont, en fait, partout dans l’organisme. Ils ne devraient pas être considérés comme des “méchants” parce qu’ils sont des éléments naturels des processus de la Nature. Ils sont toujours présents mais ne deviennent actifs que lorsqu’il y a pourriture et mort. En fait, c’est de la pourriture et de la mort (des toxines) qu’ils se nourrissent. Quand quelque chose n’est pas sain et n’est pas en accord avec l’équilibre naturel de l’organisme, il est “composté” par des équipes de nettoyage composées de virus, de bactéries et de parasites »

Ainsi donc, en tuant tout cela, les vaccins et médicaments chimiques contribuent, pour une bonne partie, à affaiblir les défenses de l’organisme. Les germes recherchent leur habitat naturel – le tissu malade – sans être eux-mêmes la cause de la maladie du tissu. Par exemple, les moustiques recherchent l’eau stagnante, mais ils ne sont pas la cause qu’une mare d’eau est stagnante !Dans la même optique, on pourrait tout aussi bien accuser les mouches d’êtres les responsables de nos ordures et, au lieu de faire en sorte d’assainir notre comportement “merdique”, décider de faire la guerre aux mouches comme l’on fait la guerre aux virus à grands coups de vaccins et thérapeutiques dans une agitation des plus fébriles !… Diriez-vous également que, puisque l’on retrouve quasiment toujours des policiers et ambulanciers sur les lieux des accidents, ceux-ci en sont responsables ?

Non bien-sûr, cela serait absurde… Eh bien, ce n’est pas moins absurde de croire que les microbes, virus ou autres bactéries sont responsables des maladies parce qu’on les retrouve eux aussi très souvent sur les lieux de “l’accident” !…

Thomas Sydenham, surnommé le “Hippocrate Anglais” a exprimé tout le concept de maladie en une simple phrase : »La maladie n’est rien d’autre qu’un effort fourni par le corps pour se débarrasser de ses matières morbides. »

 

Prendre la responsabilité et vivre dans l’unité.

Roger McGowen a vécu plus de 25 ans dans l’un des pires couloirs de la mort des Etats-Unis. Dans son univers de 6 mètres carré il a simplement fait le choix de pardonner, de bénir et d’aimer en vivant un itinéraire spirituel hors du commun.

Pierre Pradervand a beaucoup aidé Roger McGowen notamment en écrivant plusieurs ouvrages qui ont fait connaitre son histoire. L’extrait suivant a été tiré de l’un d’eux, « Messages de vie du couloir de la mort ».

Dans ce livre Roger écrit à Pierre :

« Je crois que chacun est responsable de sa vie . . . à un moment j’étais une victime, et je commençais à me sentir comme une victime, blâmant tous les autres pour mes problèmes. Mais j’ai réalisé que je devais prendre la responsabilité de mes propres actions, et que c’était la seule façon de ne plus me sentir une victime. Chaque jour je trouve une chose pour laquelle remercier la providence. Quand il fait froid, et que les autres s’en plaignent et ne veulent pas sortir du lit le matin, moi je me roule en bas de mon lit et je commence à faire des pompes. Et tout le temps je remercie Dieu que je sois capable d’avoir froid et de ressentir le froid. Chaque journée et tout ce qu’elle contient est pour moi une bénédiction.
Pierre . . . Nous sommes responsables de tout ce qui entre dans notre vie, car les choses mêmes que nous laissons entrer dans nos vies, forment nos vies. C’est nous qui choisissons si ces choses sont de l’enfer, ou du ciel. Je tâche toujours de me rappeler, quelles que soit les conditions auxquelles je fais face, que partout dans le monde il existe des gens qui sont capables de reconnaitre mes bénédictions, de telle sorte que je ne me plaindrai pas des choses que je n’ai pas . . .

Je crois que nous sommes tous un. Nous sommes un avec tout et tous, partout, et tout et tous est un avec nous. Il n’y a ni toi, ni moi, tout ceci est nous. C’est pour cela que quand nous voyons des choses qui sont perpétrées contre l’un d’entre nous, nous souffrons car elles sont perpétrées contre nous. »

 

INTENTION, SINCERITE et PERSEVERANCE

Pierre PRADERVAND (extrait de sa dernière newsletter)

Certes, il y aura certainement dans les décennies à venir de très grandes crises à surmonter au niveau planétaire, mais dans cet univers où l’Intelligence amoureuse inouïe qui a mis en place le scénario «planète terre» conspire à chaque instant pour notre bien, nous pouvons nous reposer sur cette assurance que le résultat final positif est pour ainsi dire garanti.

Dans le documentaire Temps Présent extraordinaire de Nicolas Pallay sur notre ami du couloir de la mort, Roger W. Mc. Gowen (sorti déjà en janvier 2013), Roger donne tout au début du film le secret de sa liberté intérieure : «Ils peuvent seulement m’enfermer si je leur donne mon consentement, et je refuse de leur donner mon consentement.»

C’est nous qui décidons souverainement si nous allons donner notre consentement à la peur, à la croyance au manque (le problème numéro un de la planète), aux modes de pensée et de consommation… bref, à toute croyance qui nous diminue, où si nous allons nous ancrer dans nos convictions personnelles profondes. Cette liberté, nous l’avons tous, mais nous ne la vivons pas tous.

Alors je vous souhaite, chère amie, cher ami, de prendre un moment de pause pour vous demander : à quoi est-ce que je donne vraiment mon consentement dans ma vie? Mon existence actuelle me rapproche-t-elle vraiment de mes objectifs de vie les plus chers ? Est-ce que je me donne les outils et les moyens de les atteindre ?

Je crois qu’au moins trois ingrédients sont indispensables pour atteindre n’importe quel but significatif: une intention ferme, claire et indéracinable, une profonde sincérité et une persévérance sans faille.

 

Pour mettre un peu d’optimisme dans l’air, une rafraîchissante vidéo de Jeremy Demay à voir sur YouTube, sur ce lien: https://youtu.be/5Ivy54gV3IY

 

L’ÉDUCATION NOUVELLE

L’ancien paradigme (ensemble de concepts) de l’éducation est :

  • L’intelligence existe d’une manière quantitative et limitée. On peut la mesurer avec des formules intellectuelles (le fameux quotient intellectuel).
  • Cette intelligence se mesure par des talents en mathématique et en verbalisation. Une bonne mémoire est une mesure importante de l’intelligence et permet d’atteindre le succès.
  • Le seul moyen d’acquérir de la connaissance est d’utiliser les sens physiques.

Le nouveau paradigme est le suivant :

  • Le potentiel humain est sans limites.
  • L’intelligence est une fonction multidimensionnelle qui peut s’exprimer de multiples façons.
  • Les enfants apprennent de différentes manières, à différents rythmes et ils expriment leurs connaissances à travers des modes variés.

La plupart des jeunes qui ont de la peine à apprendre dans les systèmes intellectuels sont doués pour l’apprentissage global. Ils ont besoin d’une image large pour comprendre et apprendre.
Les lois cosmiques que l’on voit décrites dans les textes sacrés, la médecine, la psychologie, l’éducation et la science peuvent se résumer ainsi :
Tout est vivant. L’univers vivant est beaucoup plus vaste que la réalité physique perçue par nos cinq sens. La compréhension qu’il existe des réalités non physiques permet de développer une nouvelle psychologie et une nouvelle éducation qui passent par l’écoute intérieure et la perception subtile.
2– La matière et l’esprit sont la même énergie qui vibre à des fréquences différentes. Cela signifie que l’esprit est aussi réel que la matière. Cette prise de conscience permet de passer d’une prédominance intellectuelle à une prédominance intuitive. Le cerveau gauche se met à l’écoute du cerveau droit.
3– La manifestation. Tout commence par être de l’énergie et cette énergie est créée par la pensée. Nous sommes les créateurs de notre réalité. Nous sommes des co-créateurs interdépendants les uns des autres. Cette compréhension permet de passer d’un rôle de victime, qui se croit conditionnée par le monde autour d’elle à un rôle de créateur qui crée consciemment son monde par ses pensées.
4– La loi de cause à effet. Toute cause a un effet et tout effet a une cause. Tout ce que nous pensons, disons ou faisons entraîne une réaction. À chaque instant nous récoltons ce que nous avons créé dans le passé et à chaque moment nous fabriquons notre futur. Les conséquences des choix individuels ne sont pas seulement liées à cette vie, nous les transportons d’une vie à l’autre. Cette loi nous apprend le sens de la responsabilité.
5– La loi d’attraction. C’est à travers cette loi d’attraction que nous comprenons que l’âme et la personnalité cherchent à se réunir pour fusionner. Tout ce qui est semblable s’attire. Ce que nous sommes attire ce qui vient à nous. Si les jeunes commencent à comprendre que, dans le monde personnel, le chaos et le conflit sont des éléments qu’ils ont attirés par leurs pensées, ils peuvent changer leurs pensées et par conséquent changer leur expérience.
6– La loi d’amour. L’amour se manifeste à travers le temps et l’espace dans tout l’univers. L’amour forme la trame même de toutes les formes de vie.
7– La loi des relations humaines justes. Les relations humaines justes consistent à vivre harmonieusement en coopération avec la planète et tous les êtres vivants. Elles commencent par le fait de développer une relation saine avec soi-même, physiquement, émotionnellement, mentalement et spirituellement. I1 s’agit d’apprendre à se respecter soi-même pour apprendre à respecter les autres, à s’aimer soi-même pour aimer les autres.

 

(extraits)

Contamination des vaccins par des rétrovirus: la découverte explosive du Dr Judy Mikovits

Judy Mikovits, Ph.D., biochimiste,  spécialiste en biologie moléculaire avec plus de 33 ans d’expérience. Connue internationalement comme une véritable « Rock Star » du monde scientifique, elle a été directrice, à l’Institut National du Cancer, du laboratoire qui étudie les mécanismes des médicaments antiviraux avant de prendre la direction du programme de la biologie du cancer à l’ « EpiGenX Pharmaceuticals ». C’est elle qui a fondé le premier institut de neuroimmunologie. Ses premiers travaux se sont centrés sur le cancer et le HIV. Ensuite, elle a étudié le Syndrome de Fatigue Chronique et l’autisme.  Elle a publié plus de 50 articles évalués par les pairs.

En 2011, elle a fait une découverte qui a détruit sa carrière. Elle a découvert que 30% au moins de nos vaccins sont contaminés par des gammarétrovirus. Cette contamination est, non seulement associée à l’autisme et au syndrome de fatigue chronique, mais également à la maladie de Parkinson, la maladie de Lou Gehring et à la maladie d’Alzheimer.

Quand elle a publié cette information choquante, elle fut avertie par le Dr A.Wakefield qu’elle risquait de devenir une cible comme ce fut le cas pour lui. Mais elle lui a assuré que tout son travail avait été dûment examiné et que, bien sûr, elle était en sécurité.

Elle avait tort. Elle fut menacée et sommée de détruire ses données. Comme elle refusa, elle fut licenciée. Puis arrêtée pour avoir prétendument volé ses données sur son lieu de travail. Elle a dû faire face à plusieurs accusations et fut réduite au silence par ordre d’un tribunal au cours des quatre dernières années. Il y a peu, les charges ont été abandonnées et l’ordre de bâillonage levé. Aujourd’hui, le Dr Mikovits est libre de parler et elle ne s’en prive pas.

Les rétrovirus qui contaminent les vaccins proviennent des souris utilisées pour la recherche. Le Dr Mikovits se demande : «  combien de nouveaux rétrovirus avons-nous créés au cours de ces recherches avec les souris, les recherches effectuées sur les vaccins, la thérapie génique ? Plus important encore : combien de nouvelles maladies avons-nous créées ?

Lorsqu’on l’interroge sur les enfants dont la santé a été endommagée par les vaccins, elle répond : «  Ce sont eux les victimes ! Et c’est la raison pour laquelle je travaille d’arrache-pied, parce que je ne me tairai jamais. Ce sont des victimes que l’on a négligées. »

Le Dr Mikovits prend clairement position contre les vaccins et le calendrier vaccinal actuels. Les rétrovirus cependant ne sont pas sa seule préoccupation. Elle parle également des effets de l’aluminium, du mercure, du formaldéhyde et du polysorbate 80. Elle estime que ces neurotoxines jouent un rôle précis dans la contamination par rétrovirus, comme dans l’augmentation de plusieurs maladies qui touchent le pays.

En raison de la contamination des vaccins par des rétrovirus et des neurotoxines, le Dr Mikovits pense que personne ne devrait recevoir des vaccins avant qu’ils n’aient été purifiés. Pour en savoir davantage sur les travaux du Dr Mikovits et comment le gouvernement a tenté de la faire taire, lisez son livre : PLAGUE (la Peste, le fléau) la recherche acharnée de la vérité sur les rétrovirus humains, le Syndrome de Fatigue Chronique, l’Autisme et autres maladies.

La science ne certifie pas que les vaccins sont sûrs et efficaces. Ce n’est là nullement une conclusion scientifique. Il s’agit d’un slogan de marketing enseigné aux médecins dans les Facultés de médecine. Si vous êtes préoccupés par les dommages vaccinaux, vous auriez intérêt à consulter: « How to detoxify and heal from vaccinations for adults and children » (Comment se détoxifier et se guérir après des vaccinations d’enfants ou d’adultes).

Article complet sur le site d’Initiative Citoyenne

VACCIN CONTRE LE CANCER DU COL DE L’UTERUS

Un nouveau documentaire irlandais dénonce le mensonge

C’est en 2010 que l’Irlande a introduit la vaccination contre le HPV. Il ne fallut pas longtemps avant que des parents commencent à se rendre compte des effets indésirables graves qui ont rapidement suivi les vaccinations. Comme le nombre des personnes touchées augmentait, il devenait indispensable qu’un groupe de soutien et un activisme puissent se former pour venir en aide aux familles dans leurs recherches de réponses. C’est donc ainsi que REGRET fut formé pour répondre à ces besoins.

Les médias traditionnels irlandais et une poignée de courageux politiciens sensibilisés au problème ont répondu à l’appel lancé par les familles pour pouvoir faire toute la lumière, faire éclater la vérité. Contrairement aux médias américains qui auraient tendance à taire toute information défavorable aux vaccins, les journalistes irlandais semblent avoir plus d’autonomie pour faire face à des enquêtes difficiles. Des mois de reportages radio, télévisés et diverses publications sur le nombre croissant de jeunes filles souffrant de réactions indésirables graves au vaccin Gardasil ont abouti à la création d’un documentaire intitulé : «  Le vaccin contre le cancer du col de l’utérus est-il sans danger ? » Récemment diffusé sur les grandes chaines de télévision irlandaises, ce nouveau documentaire a mis toute l’Irlande en effervescence. Le pays s’est maintenant éveillé  et réalise  que leur système de santé  associé à l’apathie et à l’incompétence politique a pu permettre que tous ces dommages de santé se poursuivent jusqu’à aujourd’hui.

Suite sur le site d’Initiative citoyenne

 

LE VACCIN CERVARIX A BOULEVERSE NOS VIES

Par Christina Berry-McIntosh, 11 décembre 2015

« Tous les jours, je regrette de lui avoir fait administrer ce vaccin contre le HPV. Je ne puis m’empêcher d’imaginer combien nos vies auraient pu être complètement différentes si nous avions pris une autre décision. »

Notre fille Ellen, 12 ans, était une fille heureuse et en parfaite santé. Elle adorait la natation, la compétition et participait à des courses de charité. Elle se plaisait très bien à l’école secondaire et faisait partie de l’orchestre de l’école qu’elle représentait à divers événement sportifs.

C’est le 14 janvier 2010 qu’Ellen reçut sa première dose du vaccin Cervarix. Elle reçut la seconde dose le 25 février.

Depuis ces vaccinations, notre vie de famille a été complètement bouleversée. Ellen n’est plus du tout la jeune fille indépendante, confiante et en bonne santé qu’elle était.

Suite sur le site initiative citoyenne

JEAN MARIE PELT EST PARTI VERS LES MONDES DE LUMIERE

Une dernière conversation avec Jean-Marie Pelt… Evelyne Chevillat

Ce dont je voudrais témoigner ici, simplement, c’est de notre dernière conversation téléphonique, qui a eu lieu mercredi dernier, il y a juste une semaine. Il se trouvait alors à l’hôpital à cause d’un fort mal de dos, suite à une sciatique.

Je lui ai demandé si, dans la nature, on pouvait dire qu’il y a des arbres veilleurs. Il m’a longuement parlé de ces arbres en Afrique qui se transmettent des messages d’alerte à travers de savants cocktails chimiques comme par exemple les acacias de la savane africaine pour se protéger de ces petites antilopes (Koudous) qui viennent ronger leur tronc ou brouter  leurs feuilles. Un arbre lance l’alerte et immédiatement les arbres voisins augmentent leur proportion de tanin, ce qui empêche les koudous de se régaler et de ce fait les éloigne. “On peut dire que ce sont des veilleurs. Je m’émerveille toujours de l’intelligence de la nature.” avait-il conclu. Puis il avait ajouté : “Je vous sens très en paix, Evelyne”.  Après quelques échanges à ce sujet, d’une voix très douce et tendre, il termina notre conversation en disant : “Moi aussi, dans ce lit d’hôpital, je me sens en grande paix.”

 

Michel Maxime Egger (extrait d’un texte posté sur son site Trilogies)

… Cet été, il était intarissable sur la joie que lui avait apportée la publication de Laudato Si, l’encyclique du pape François, la première entièrement dédiée à l’écologie. Une « révolution » réconfortante pour lui qui, en tant que militant chrétien de la sauvegarde de la Création, s’était toujours senti à la périphérie de l’Eglise. D’une certaine manière, le pape – l’« une des rares grandes voix de l’humanité à s’élever aujourd’hui dans notre monde troublé » – confirmait ce qu’il avait toujours dit, prophétiquement aux côtés de quelques rares figures comme Jean Bastaire. Il visait juste en appelant à sortir du consumérisme pour embrasser la « sobriété heureuse » chère à Pierre Rabhi.
Comme saint Bernard, qu’il se plaisait à citer, Jean-Marie affirmait qu’il avait plus appris des arbres et des plantes que des livres. Il les abordait avec un respect, une admiration et une humilité infinis. Alors que je m’approchais de lui pour le saluer lors de l’Ecofestival de Chardenoux (juin 2013), il me dit : « Un petit instant, permettez que je termine ma conversation si agréable avec cette petite fleur de la famille des violacées, dont la présence met mon cœur en joie ». Il était comme un enfant, émerveillé. , « Don de Dieu », la Terre était notre « maison commune » et notre « mère sublime », dont il glorifiait la beauté et la diversité.
Jean-Marie revenait toujours sur l’interdépendance entre la nature et l’être humain, notre communauté d’être, de vie et de destin avec toutes les créatures. D’où le besoin impérieux d’établir avec elles des relations non seulement équilibrées, mais intimes et tissées d’affection. Car, pour lui, les vivants « autres qu’humains » étaient doués d’une intelligence, d’une grande sensibilité et d’une mémoire s’étendant sur quatre générations. Contrairement à la vision de Darwin centrée sur la loi de la jungle, leurs relations n’étaient pas que de compétition et de prédation, mais plus encore de coopération et d’alliance, de complémentarité et d’entraide. Les plantes constituent en ce sens des exemples dont les humains feraient bien de s’inspirer.
Jean-Marie Pelt croyait en la possibilité d’une « civilisation de l’amour », selon l’expression du pape Paul VI. Les effondrements en cours étaient, paradoxalement, une chance pour un tel avènement. Le temps était venu de mettre en pratique la parole du Christ, dont il se sentait si proche : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. » Quand on lui rétorquait que, depuis 2000 ans, cela n’avait pas vraiment marché, il répondait : « Mais on n’a jamais essayé pour de bon ! »

 

LES GUIDES SPIRITUELS

Par Tal Schaller

Une enfant de trois ou quatre ans est seul. Soudain il perçoit son père ou sa mère et court se jeter dans leurs bras. Puis il marche à leur côté, sa petite main dans la leur, et il se sent en sécurité. Il rit et chante, tout heureux. C’est exactement ce que l’on ressent quand on fait le contact, par le cœur, avec ses guides spirituels. Ne sont-ils pas nos vrais parents ? Pas les parents d’une seule vie, non, les parents de toutes nos vies. Toujours attentifs, toujours aimants, toujours dans l’émerveillement, nous félicitant de nos progrès sans jamais nous reprocher nos lenteurs, incapables du moindre jugement négatif, de la moindre critique, du moindre reproche. Ils nous guident avec tendresse et délicatesse, sans jamais imposer quoi que ce soit. Des êtres magnifiques, magiques, somptueux, parés de lumière, de sagesse et d’un amour sans limites. Une fois que le contact aura été rétabli avec eux, vous vous direz : « Mais comment ai-je pu vivre si longtemps sans être conscient de leur présence ? »

Nous avons perdu la connexion en développant nos facultés intellectuelles d’une manière déséquilibrée. Au lieu d’apprendre à raisonner à partir des informations venant de nos guides et de notre corps de lumière par l’intermédiaire des images et des rêves du cerveau droit, nous avons structuré les mécanismes de pensée du cerveau gauche avec les croyances de nos parents et de nos professeurs qui tous disaient : « Les mondes spirituels, ça n’existe pas ! »

Et nous sommes devenus des orphelins spirituels, des êtres privés de ce courant fluide qui vient des mondes spirituels et non seulement donne vie aux cellules de notre corps physique mais est aussi porteurs des informations dont nous avons besoin pour suivre le plan d’apprentissage que nous avons élaboré dans les mondes célestes avant de venir nous incarner sur terre, cette planète-école qui fait partie des millions et des millions d’écoles qui existent dans tous les univers. Un des éléments fondamentaux de la vie est que chaque être vivant a des leçons à apprendre afin de participer de plus en plus consciemment à cette gigantesque aventure d’une création de plus en plus consciente.

Le drame des sociétés civilisées consiste à avoir éduqué les enfants à ne plus écouter la voix intérieure du cerveau droit mais les croyances sociales imprimées dans le cerveau gauche.

Quelle différence entre la voix intérieure venant des mondes spirituels et la voix extérieure, sociale, dépendante de la société dans laquelle on a été éduqué ?

C’est simple : la voix spirituelle ne contient aucun jugement de valeur. Elle est empreinte de sagesse, d’amour et de tolérance, alors que la voix extérieure juge, critique, sépare, reproche, compare, condamne, exclut… elle est conforme à la morale d’une époque ou d’une société mais ne correspond pas aux lois immuables de la sagesse éternelle. Comme le dit Abdul Beka (dans Entretiens avec Abdul-Beka ) : «  Dans vos écoles, vous enseignez tout ce qui favorise la connaissance de la forme mais non l’Essence des choses et de leur Etre. Depuis votre enfance, vous vous efforcez ainsi d’utiliser l’intelligence, mais elle ne chemine pas de pair avec la Raison. Jour et nuit, vous essayez d’atteindre des buts spirituels en abandonnant leur base qui est le Naturel. Ainsi se forment des personnes qui emploient leurs connaissances uniquement pour faire le mal et d’autres qui utilisent l’intelligence d’une façon si dérisoire qu’elles parviennent à tout annuler y compris elles-mêmes : elles sont instruites mais non raisonnables. Unissez donc l’Intelligence à la Raison et vous ne serez plus des intellectuels mais des Sages. Vous ne cheminerez plus contre la Nature, mais avec elle. La Vraie Science est aussi près du cerveau que du cœur. Elle implique de s’identifier à ce que l’on observe jusqu’à ne devenir plus qu’un avec lui et le sentir jusque dans son plus petit battement. Pour réussir cela, il faut un dialogue de cœur à cœur et non de mort à mort. Nul ne peut étudier la Vie dans la mort des choses. Ce que nous captons par nos sens n’est que le transitoire et la mort des choses. Cherchons donc ce qui demeure pendant tous ces changements et, face à nous, nous retrouverons leur Etre. La Vraie Science naît uniquement de la Connaissance intérieure. Sachez que tout vient de l’intérieur de l’homme : Il ne sait que ce qu’il expérimenté en lui-même. Le reste lui est seulement prêté, créant les couches d’un apparent savoir, plus nuisible que bénéfique. »

 

QUEL AVENIR POUR NOTRE PLANÈTE ?

Par Tal Schaller

Dans le livre  You are becoming a galactic human  Virginia Essene et Seldan Nidle décrivent comment les habitants de la planète Sirius vivent et soutiennent les êtres humains pour développer leur conscience cosmique. Ils présentent une extraordinaire histoire de la Terre et de l’humanité, depuis 35 millions d’années…ainsi que la Fédération Galactique qui a été formée il y a 45 millions d’années et regroupe 200.000 systèmes planétaires. Cette fédération est une sorte de « Nations Unies » de planètes et s’occupe d’assurer que la lumière continue sans cesse à couler dans la galaxie de la Voie lactée. Cette lumière est la source qui crée l’amour. Cette organisation regroupe des sociétés pacifiques et conscientes. Depuis la destruction de l’Atlantide, il y a 10.000 ans, la Terre a été « mise en quarantaine » et n’a plus reçu de soutien officiel de la Fédération Galactique. Du coup des énergies négatives ont pu mettre les êtres humains dans une sorte d’esclavage dans lequel, pour survivre, il faut obéir aux dirigeants politiques, religieux, militaires et économiques. Bien sûr, ceux qui se croient libres parce qu’ils ne réalisent pas qu’ils ont été conditionnés, formatés, traitent ceux qui dénoncent ces faits de « complotistes ». Ainsi ceux qui disent que les vaccins sont toxiques sont présentés au peuple comme des « membres de sectes dangereuses » ou « des illuminés psychotiques ».

Et les médias du monde (qui sont gérées par une dizaine de personnes seulement !) ont maintenu les populations dans la peur et la soumission. Mais temps du réveil est venu !

Sur le site « Invitation à la fédération galactique » on trouve ces lignes :

Chers amis,
Nous mettons en place une action qui peut se répandre à la vitesse de la lumière.
Nous savons que notre monde est dirigé par des individus corrompus, qui travaillent tous ensemble pour nous maintenir sous leur contrôle.
Nous savons aussi que notre monde a été visité par des espèces bienveillantes d’Extraterrestres, dont bon nombre d’entre eux sont humanoïdes et travaillent ensemble dans une très grande organisation appelée La Fédération Galactique de la Lumière.
Pourquoi ne nous aident-ils pas et ne nous libèrent-ils pas de ce régime corrompu alors que tant de personnes souffrent et meurent de faim?
Et bien la principale raison dépend d’une loi universelle appelée « La Loi de Non-interférence». Cela signifie qu’une civilisation plus élevée ne peut pas intervenir sur une plus basse, car l’évolution naturelle serait alors perturbée.
Mais tout ceci peut changer s’ils sont INVITÉS à descendre. Là ce n’est plus un cas d’intervention, c’est accepter une invitation.
Aujourd’hui nous les invitons officiellement. Non pas sous l’égide de nos gouvernements corrompus, qui connaissent la présence Extraterrestre mais la cache, mais en notre nom, comme des êtres humains souverains.
Toute personne qui est éveillée et a évolué spirituellement, sait que quand une pensée est émise, elle arrive toujours à destination. C’est ainsi que fonctionnent les communications télépathiques, par exemple, ou les prières. Nous avons tous cette capacité et aujourd’hui, nous allons l’utiliser.
Ce que nous allons faire est envoyer cette pensée, ou quelque chose du genre avec vos propres mots : « Chers membres de la Fédération Galactique, et tous les êtres élevés qui veulent nous aider, mais ne peuvent pas à cause de certains lois universelles. S’il vous plaît aidez-nous. Nous vous INVITONS à le faire. En mon propre nom comme un être humain souverain, habitant de la planète Terre, je vous demande de descendre et de nous aider. Nous savons que vous nous suivez et nous avez rendu visite depuis des siècles. Nous savons que vous avez une technologie qui peut résoudre nos plus gros problèmes, comme la faim, la pollution et les guerres, presque en un clin d’œil. Mais vous êtes limités à nous aider ouvertement, à cause de lois universelles et de nos représentants “officiels” et gouvernements corrompus qui n’ont jamais coopéré avec vous chaque fois que vous avez proposé votre aide. Aujourd’hui, nous disons ÇA SUFFIT. Ces gouvernements corrompus NE NOUS REPRÉSENTENT PAS. Nous nous représentons nous-mêmes et nous demandons votre aide. Il y a eu suffisamment de souffrances sur cette planète, nous souhaitons que cela s’arrête. S’il-vous-plaît, venez nous rejoindre et aidez-nous. Nous vous accueillerons à bras ouverts avec un cœur plein d’amour.”
C’est juste ce que nous avons à faire.
Il s’agit juste d’une question de nombre. Si 200 gouvernements mondiaux leur disent « NON, non, non », mais que derrière eux, des centaines de milliers de citoyens du monde crient « YES ! YES ! YES!”, qui vont-ils regarder comme représentants de l’humanité? Certainement, nous-mêmes. Aujourd’hui nous pouvons le faire arriver. ENSEMBLE! S’il-vous-plaît allez-y et ajoutez votre voix.

Sur le site « Fédération galactique » de Sheldan Nidle, on trouve des messages inspirants des Siriens ou des Maîtres Ascensionnés dont voici un extrait :

« Au fur et à mesure que l’interférence de l’obscurité diminuera, votre réalité, telle l’aiguille d’un compas, se tournera vers sa réelle direction et toutes les joies et merveilles qui s’y trouvent. Vous êtes préparés pour une nouvelle réalité, une réalité qui nécessite votre compréhension sur la façon dont l’obscurité a utilisé l’argent comme outil de contrôle sur ce que vous pensez et sur votre comportement. Le sujet de la dette nationale n’est rien de plus qu’une illusion, un mécanisme de contrôle, délibérément mis en place par l’obscurité afin de maintenir son économie basée sur la dette. Nous sommes occupés à forger un partenariat entre nous et ceux qui remplaceront, les malfaiteurs qui ont encore une emprise sur vos gouvernements mondiaux et vous escroquent tous les jours. L’énorme quantité d’activités illégales qui se passe chaque jour est vraiment étonnante et nous avons très hâte d’évacuer ces bandits ! Les gouvernements doivent être vus comme un instrument qui garantit votre souveraineté et votre bien-être plutôt que l’adhérence exclusive à des intérêts spéciaux égoïstes. Plus vous croîtrez en conscience, plus vous saurez comment un gouvernement nécessite une supervision stricte de la part du peuple.

L’obscurité n’a plus aucune issue et il reste peu de temps avant que la trompette sacrée ne retentisse. A ce moment-là, une grande Lumière se répandra à travers Gaïa et une nouvelle époque commencera formellement. Une nouvelle histoire et un récit réel de vos origines pourront alors êtes officiellement écrits, permettant ainsi l’évaporation de nombreux mensonges qui vous ont été dits depuis votre enfance. C’est le moment où vous apprendrez les joies de la pleine conscience.

En fait chacun de vous porte le fardeau de croyances inhibantes, enracinées en vous depuis l’enfance. Nos mentors ont hâte de vous aider à aller au-delà de ces conceptions limitées de la réalité et de vous apprendre qui vous êtes vraiment.

Les temps qui viennent seront des temps de prospérité, de joie et de coopération harmonieuse. La paix remplacera la guerre et le désarmement général mettra fin à l’angoisse face à la violence massive. Au fur et à mesure que votre conscience croîtra, vous expérimenterez le besoin d’une réelle communauté et le rétablissement d’interactions honorables entre le peuple et le gouvernement. La division sera remplacée par l’union, la compétition par la coopération et les préjugés par l’acceptation.

La nouvelle gouvernance proclamera votre libération des nombreuses formes d’esclavage illégal qui vous ont été imposées par les subalternes de la sombre cabale. Une classe restreinte, extrêmement riche, vous a asservis mais son existence n’a été possible que parce avez donné votre acquiescement. Ces citoyens de l’obscurité ont exercé beaucoup de pouvoir mais cela n’est rien en comparaison avec celui des Cieux et sa grande Lumière ! Cette radiance divine va engendrer une nouvelle époque pour l’humanité. Vous reprendrez contact avec les royaumes de l’Agartha ( La civilisation qui vit dans les profondeurs de la Terre) et vos familles spatiales. Sachez, très Chers, que les Ressources innombrables et la prospérité  infinie du Ciel sont réellement vôtres ! Que Cela soit ! »
Savoir qu’il existe, dans le vaste univers, des sociétés pacifiques et conscientes qui veillent sur nous, quel bonheur ! Savoir aussi que les êtres sages des civilisations galactiques conscientes collaborent avec nos guides spirituels, les anges et les archanges ainsi qu’avec les Maîtres Ascensionnés de l’humanité… quelle paix cela procure ! Nous ne sommes pas des orphelins abandonnés et livrés aux sévices de tortionnaires malades, nous sommes des êtres humains appelés à ouvrir leur conscience galactique !

Pour Johanne et moi, qui collaborons chaque jour avec nos Guides Spirituels pour apporter à ceux qui nous le demandent, où qu’ils soient dans le monde, des informations sur le sens de leur vie actuelle et des expériences qu’ils rencontrent, en tenant compte des personnages intérieurs qui, bloqués dans les caves du passé, appellent au secours en nous sabotant ou en nous créant des maladies, ces « informations galactiques » sont stimulantes pour persévérer sur la voie de la conscience et de l’amour. Car cela donne sens à tous nos efforts, comme vous pouvez le lire dans le livre que les éditions ARIANE ont consacré à notre parcours et à nos enseignements : Naissance d’une humanité consciente ainsi que dans le livre de Tal Sortir de l’hypnose collective, la fin des grands mensonges paru aux éditions Fernand LANORE.

Diverses sources spirituelles montrent que des changements très positifs comme la fin du règne des banksters et une refonte des finances mondiales devant déboucher sur la prospérité pour tous vont se produire en 2016. Nous avons un rôle important à jouer dans ces transformations en évitant toute pensée négative, plainte ou jugement et en nous concentrant sur des pensées et des images positives, lumineuses, pleines de joie et d’amour. Ne gardons en nous aucune peur, colère, tristesse ou frustration. Eliminons au plus vite ces émotions négatives par des gestes et des sons, hors de la vue des « gens normaux », bien sûr, et relions-nous à la guidance spirituelle qui coule sans cesse des mondes sages vers nous, les êtres humains.

Partageons pour finir ce message de DIEU accueilli par notre ami André SIMEANT :

« Te voici prêt, Mon enfant, à entrer vivant au cœur de cet AN 2016. Oui j’ai tout préparé pour que tu M’entendes à l’intérieur de toi afin de te guider. Cette Année est à toi. Tout ce qui vient et viendra‎ est de toi. Ce sont tes choix qui fabriquent ce qui est, ce qui arrive. En sortant de ton indifférence tu produis les actes de Lumière. C’est cela ton année: M’aimer, Moi La Source, Moi, l’Energie, Moi, TON DIEU. Alors, oui, ose être ce cœur aimant. A l’intérieur de toi JE SUIS pour ton Bonheur. Viens, accueille Mon “JE T’AIME”.  JE te BENIS. DE TOUT MON AMOUR, DE TOUTE MA LUMIERE‎ ET CELA EST ».

 

DEVENIR UN ÊTRE HUMAIN POSITIF

Se pourrait-il que pour un « ÊTRE-HUMAIN », il soit normal de :

Ressentir un état d’Être positif, tout simplement grâce à l’intention :

Amour, Joie, Félicité, Émerveillement, Sagesse, Centrage, Justesse, Énergie, Concentration, Contemplation… ?

Ressentir une centaine d’états d’Être positifs naturellement ?

Stabiliser 5mn, 1heure, une journée,… Un état d’Être positif ?

Être capable de transformer des émotions difficiles en puissance de vie au service de notre mission d’Être et d’Action ?

Apprendre à l’école à développer notre « corps de l’Être » au même titre que notre corps physique ou mental ?

etre humain heureux

 

Reconnaître en un éclat d’instant l’état d’Être Essence de quelqu’un que l’on croise au même titre que nous sommes capables de nommer la couleur de ses cheveux ou de ses yeux…

Se pourrait-il que ressentir, Être, Créer, un état d’Être fasse partie de notre hygiène de vie, au même titre que l’acte de manger, se laver, dormir…

Les actes essentiels de la Vie… ?

Plus d’infos sur http://sciencesdeletre.org/

 

CRÈCHE DE NOEL

LETTRE AU TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE NANTES

Cher monsieur le tribunal
J’ai pris connaissance il y a quelques jours de votre décision d’interdire la crèche de Noël traditionnellement installée dans le hall du Conseil Général de la Vendée.

Quelle mouche vous a donc piqué ?
Vous avez fait des études je suppose. Peut-être savez vous donc que Noël vient du latin ” Natalis” qui veut dire Naissance. Alors je vais vous livrer un secret que vous voudrez bien transmettre à vos confrères qui peut-être nagent avec complaisance dans la même ignorance que vous. La naissance dont il est question est celle d’un certain Jésus de Nazareth né il y a un peu plus de 2000 ans. Je dis ça parce qu’étant donné que vous n’avez pas interdit les illuminations de Noël, je suppose que vous ignoriez ce détail. Voyez-vous, Noel n’est pas l’anniversaire de la naissance du Père Noel ( Je suis désolé si je casse ici une croyance ancrée en vous ) mais bien celle de ce Jésus. Interdire une crèche sans interdire toute manifestation publique de cette fête est aussi stupide que si vous autorisiez la fête de l’andouillette tout en interdisant la consommation d’andouillette le jour de la fête de l’andouillette.
La crèche c’est ce qu’on appelle une tradition. Et ne me faites pas croire, Monsieur le Tribunal, que le principe de la tradition vous est étranger. Sinon comment expliquer que les magistrats exercent leur métier dans un costume aussi ridicule si ce n’est parce qu’il est le fruit d’une tradition ?

Vous êtes un briseur de rêves Monsieur, vous êtes un étouffeur de sens. La crèche c’est Noël et Noël c’est la crèche. La crèche c’est aussi l’histoire d’une famille qui faute de droit opposable au logement est venue se réfugier dans une étable. C’est un signe d’espoir pour tous les sans logement. La crèche c’est aussi un roi arabe et un autre africain qui viennent visiter un juif. C’est un signe d’espérance et de paix en ces temps de choc de civilisations et de conflit au Moyen Orient. La crèche c’est aussi des éleveurs criant de joie et chantant dans une nuit de décembre. Connaissez-vous beaucoup d’agriculteurs qui rigolent en cette période de crise? La crèche c’est un bœuf, symbole de la condition laborieuse de l’homme. Enfin, la crèche, c’est un âne, même si une rumeur court disant que cet âne a quitté la crèche en 2013 pour rejoindre le Tribunal administratif de Nantes et ne semble pas en être revenu.

Malgré le fait que vous allez sans doute, par souci de cohérence, vous rendre à votre travail le 25 décembre, je vous prie de croire, Monsieur le Tribunal, à l’expression de mes souhaits de bon et joyeux Noël.

Jean Pierre Santon

 

VIDEOS

YouTube : France : Compteur Linky: UN DOCUMENT IMPORTANT, VOIRE CAPITAL ! Ne laissez pas EDF vous empoisonner !

Julien Peron et le documentaire “C’est quoi le bonheur pour vous?”

http://www.neobienetre.fr/cest-quoi-le-bonheur-pour-vous-d…/

Ce film, est un documentaire de 52 minutes (Date de sortie 2016-2017), il regroupera les témoignages des participants ainsi que le point de vue de philosophes, d’écrivains, de scientifiques et de personnalités sur la thématique du bonheur Johanne et Tal y ont participé

Une très belle musique de guérison :

528 hz DNA Healing/Chakra Cleansing Meditation/Relaxation Music “Sounds of Nature”

Youtube : LE POINT SUR LES ATTENTATS DE PARIS /

Thierry Meyssan / Jean Loup Izambert / Gearoid O’Colmain sur les attentats de Paris / Meta TV 2/2

Comme le dit Thierry Meyssan : « Le terrorisme est façonné par des Etats » !

YouTube : The Heart’s Intuitive Intelligence: A path to personal, social and global coherence

The Spiritual Heart — is in a way a little like a smart phone, invisibly connecting us to a large network of information. It is through an unseen energy that the heart emits that humans are profoundly connected to all living things. The energy of the heart literally links us to each other. Every person’s heart contributes to a ‘collective field environment.’ This short video explains the importance of this connection and how we each add to this collective energy field. The energetic field of the heart even connects us with the earth itself.

The HeartMath Institute (http://www.heartmath.org) is helping provide a more comprehensive picture of this connection between all living things through a special science-based project called the Global Coherence Initiative (http:///www.heartmath.org/gci.) They hope to help explain the mysteries of this connection between people and the earth…and even the sun.

.

Objet : FILM LA BELLE VERTE de Coline Serreau

film venu d’une autre planète pour démarrer l’année autrement, juste un petit clin d’œil (film de Coline Serreau : La belle Verte!)

cliquez à droite de votre souris sur les liens en bleu http, puis cliquez sur ouvrir le lien hypertexte suivant , profitez bien !

http://www.libertyland.tv/films/streaming/1644-la-belle-verte.html
Pourquoi le sida ne peut pas être une maladie infectieuse : un excellent résumé de l’histoire presque incroyable d’un virus déclaré contagieux alors qu’il ne la jamais été !

http://www.kla.tv/7224

LE GRAND MENSONGE DU 11 SEPT 2001 en images :

On nous a menti et hypnotisés avec une fable sans fondement sérieux. Mais, maintenant, on dispose de toutes les informations utiles !

Sur le site de prepareforchange.net :
9/11 Conspiracy Solved: Names, Connections & Details Exposed

An excellent report on all the actors and societies involved in this tragedy. With incredible images that make the whole story very easy to understand.

Sur le même site:

UFOs over Uluru ~Australia

Beautiful ufo footage from James Gilliland and friends in Australia!

 

MA G N I F I QUE !
> Quel que soit l’âge, André RIEUX sait faire chanter les femmes! Cette version est inédite, vraiment belle performance de cet orchestre qui a remis au goût du jour une très belle chanson.
Cette chanson (Chariot) va été traduite en français et chantée par Pétula Clark (81 ans aujourd’hui) dans les années 60. En regardant cette vidéo, vous n’aurez que des pensées magiques et ça donne de l’énergie.

http://www.youtube.com/watch_popup?v=FcLF5wopyjo

top

Recevez gratuitement notre livre : «Rire c’est la santé»

Pour que nous puissions tous avancer sur le chemin de la médecine holistique nous sommes heureux de vous offrir notre  livre (sous forme d’ebook) “Rire c’est la santé”. Afin de le recevoir inscrivez-vous si-dessous et un mail vous sera envoyé pour télécharger l’ebook :

Nous respectons votre privée : nous ne transmettrons votre email à aucun tiers et vous pouvez à tout moment vous désinscrire. En vous inscrivant vous acceptez de recevoir notre newsletter qui contient des offres informations  au sujet de nos activités et celles de nos amis. Nous collectons votre prénom afin de personnaliser nos emails. Pour tout renseignement contactez-nous à support@santeglobale.info