• Annonces et stages
  • Merci de votre fidélité
  • Forevergreen : en avant !
  • Médicaments toxiques
  • Cancer du sein
  • Vaccin Gardasil
  • Antillais contaminés
  • Crèmes solaires
  • Livre Les racines de nos maladies
  • Vaccins inutiles
  • Chômage en France
  • Folie des carburants
  • Big Pharma et la malaria
  • Tendances positives
  • La souffrance est-elle inévitable ?
  • Vidéos

 

Chers amis,

En ce début d’été les énergies spirituelles qui sont en train de modifier en profondeur la vie sur Terre se manifestent de plus en plus. Il est donc important de se centrer constamment sur le beau, ; le bon, le positif et de « travailler sur soi » pour apporter à nos SPPA encore immatures l’amour et l’éducation dont elles ont besoin pour rejoindre celles qui sont déjà conscientes, éveillées, heureuses et rayonnantes. Nous serons heureux de vous accueillir pour l’un ou l’autre de nos stages d’été, ces stages qui sont des occasions magnifiques d’apprendre à grandir dans la joie, l’amour et la conscience de notre vraie nature, celle d’êtres de lumière qui habitent dans des corps de matière et se libèrent de toutes les mémoires de solitude, de désespoir, de colère et de déprime. Toutes ces mémoires de souffrance qui peuvent être guéries afin que plus rien ne nous sépare de notre source de vie.

Vive la vie immortelle, éternelle et sans limites !

Merci de votre fidélité

Vous êtes très nombreux à continuer de nous suivre et pour vous en remercier nous sommes heureux de vous offrir l’ebook : Rire c’est la santé.

Ce livre du Docteur Tal Schaller, édité en 1986 sous le pseudonyme de “docteur Samuze” est épuisé mais toujours d’actualité ! Un histoire étonnante y est attachée : le clown Kinou, bloqué dans a vie professionnelle par un AVC, ne pouvait plus parler normalement. Les médecins l’avaient condamné à l’invalidité. Après quelques mois de désespoir il chercha une solution… et tomba sur le livre de Tal. Comme il y avait un clown sur la couverture il l’acheta et mit en pratique tout ce qui y était enseigné dans l’acte 3, qui se lit à l’envers puisque, pour avancer vers la santé, il faut changer ses habitudes ! S’étant guéri grâce aux conseils de ce livre, Kinou prit contact avec Tal et, de leur amitié naquit une collaboration qui dura plus de 15 ans. Ils parcoururent le monde pour enseigner dans des conférences-spectacles le fait que «Le rire est un formidable médicament» (C’est le titre du livre qu’ils ont écrit ensemble sur ce sujet) Dans la boutique du site vous pouvez d’ailleurs acheter un DVD “Rire c’est la santé” qui est le film d’une de leurs prestations. Un document très ludique et amusant à regarder qui montre à quel point quand nous rions le corps fabrique toutes les substances que nous achetons sur la marché des drogues illégales (dealers) et des drogues légales ( médecins et pharmaciens).

Cliquez-ici pour le téléchager.

Nous proposons également ce cadeau aux nouveaux abonnés de la newsletter, vous pouvez dès aujourd’hui annoncer la nouvelle et en parler autour de vous avec ce lien : https://www.santeglobale.info/newsletters/

 

ANNONCES DE STAGES

Deux stages simultanés à Pierrelatte le Samedi 23 et le Dimanche 24 Juin : Horaire : de 10h à 19h le samedi et de 9h à 17 h le dimanche

1°) – LA GESTION DES ÉMOTIONS QUI NOUS EMPOISONNENT LA VIE ET BRISENT NOS RELATIONS

Par Christian Tal Schaller

Pour vivre libres, nous devons être capables d’accueillir toutes nos émotions et celles des autres, en les laissant couler à travers notre corps et ainsi ne plus être bourreau ou victime mais devenir un guérisseur joyeux et dynamique ! De cette manière, nous assumerons mieux nos missions de vie comme choix souverain avant notre incarnation et ne feront plus autant de maladies dégénératives ni perdre nos temps et énergie à chercher à pardonner !

2°) – LES OUTILS FONDAMENTAUX DE LA VIE RELATIONNELLE pour un bien-être sûr et un bonheur total et solide.

Par Johanne RAZANAMAHAY et Gwen CLAPPE

Découverte des SPPA (ces personnages intérieurs dont nous sommes tous porteurs et qui sont à l’origine de nos succès comme de nos malheurs ! ) et de Bouboule (notre épouvantable Ego présenté autrement ! ) et comment les intégrer dans sa vie pour sortir de tous les conflits à l’origine des maladies.

Prix : 300 euros + 20 euros par nuit de logement sur place. Pour être pris à la gare de Pierrelatte, rajoutez 15 euros pour l’aller et pour le retour.

Renseignements et inscriptions : +33/685022537

 

Trois stages simultanés à Pierrelatte : le Samedi 30 juin et dimanche 01 juillet 2018. Renseignements et inscriptions : +33/685022537.

1°) – LES SECRETS POUR DEVENIR UN BON THÉRAPEUTE OU UN ENSEIGNANT À SUCCÈS ! Par Johanne RAZANAMAHAY

Beaucoup parmi nous sont déjà des bibles ambulantes de savoir et de connaissances capables d’enseigner et de soigner avec succès. Et pourtant, ils restent méconnus et ne peuvent pas nourrir leurs élèves ni vivre dans un minimum d’aisance matériel. Qui est à l’origine de ces échecs ? Ce stage va vous présenter les vrais responsables de tout ce qui survient dans vos vies.

De même beaucoup de malheureux et de malades ont déjà eu recours à toutes sortes de fabuleuses techniques pour s’en sortir. Et pourtant, la souffrances comme les maladies ne les quittent pas. Dans ce stage, vous découvrirez qui résiste à guérir et pour quelles raisons ?

Les SPPA (ou Sous-Personnalités Psycho-Actives) dont nous sommes tous porteurs sont les responsables de tout ce qui nous arrive. Aussi, il est grand temps de les découvrir et de les attraper « main dans le sac », en train d’agir, pour telle ou telle raison…

 

2°) – SE LIBÉRER DE LA TYRANNIE DE Bouboule (l’Ego). Par Gwen CLAPPE.

Nous sommes toujours sous le règne de Bouboule malgré le fait que l’humanité est de plus en plus consciente. Et beaucoup frappent encore par peur ou par jalousie, en empêchant l’avènement du Bonheur et de l’Ascension sans se rendre compte qu’il n’y a pas de cimetière de l’Ego sur Terre ni de contribuer au règne des conflits, des malheurs et des maladies. Ce stage présentera qui est l’Ego, à quoi il joue et comment le distinguer de la Voix de l’Âme. Les divisions et les séparations qui sont à l’origine de tous nos maux pourront alors disparaître pour faire place à la paix et à l’harmonie.

 

3°) – LES TRÉSORS DU CHANNELING : EXPÉRIENCE ET PARTAGES. Par Christian Tal SCHALLER

Qu’est-ce que le channeling ? C’est l’art de laisser passer à travers ses canaux médiumniques des messages merveilleux et guérisseurs venant de Guides/Esprits spirituels, des Anges et des Ancêtres réalisés. Ce stage présente les diverses dimensions existantes et donne à chaque stagiaire la possibilité d’ouvrir sa médiumnité à travers des exercices pratiques.
Horaire de tous ces stages : de 10h à 19h le samedi et de 9h à 17 h le dimanche

Prix : 300 euros + 20 euros par nuit de logement sur place. Pour être pris à la gare de Pierrelatte, rajoutez 15 euros pour l’aller et pour le retour.

Renseignements et inscriptions : Tal +33/685022537.
Une cuisine collective est mise à disposition de tous pour préparer vous-mêmes vos repas. « Le chant des arbres » est proche des magasins et commerces.

Stages d’été 🌞

Stage « Médecine Holistique, Chamanisme Sauvage et Sous-Personnalités Psycho-Actives »

A Val Consolation (près de Besançon) : 6,7 et 8 juillet avec Johanne et Tal

En savoir plus : www.artisansdepaix.org

A Pierrelatte : par Johanne, Tal et Gwen

du 12 au 15 juillet

du 18 au 21 juillet

du 3 au 6 août

du 9 au 12 août

horaires : 10h à 13h et 16h à 19 h les trois premiers jours9h à 12h et 14h à 17h le dernier jour

Logement 20 euros, Prix du stage 120 euros par jour. Cuisine à disposition pour préparer vous-mêmes vos repas. Inscriptions au 0685022537.

Ces stages d’été sont à la fois des vacances merveilleuses mais aussi un puissant moteur pour accroître votre capital-santé et apprendre l’art de vivre dans le bonheur concret, sans conflits (grâce à la compréhension du jeu des SPPA dont nous sommes tous porteurs)

NE MANQUEZ PAS CES OCCASIONS MAGIQUES D’ACQUERIR LES OUTILS DU BIEN-ETRE ET DE LA PLENITUDE DANS UNE AMBIANCE FRATERNELLE ET SANS CONFORMISME RIGIDE ! VOUS NE REGRETTEREZ JAMAIS VOTRE INVESTISSEMENT. NOUS VOUS EN FAISONS LA PROMESSE !

Descriptif détaillé des techniques enseignées sur le site www.santegbloale.info, rubrique MEDECINE HOLISTIQUE ET CHAMANISME SAUVAGE. Si vous voulez en parler autour de vous, incitez vos proches à regarder les vidéos sur le site ou sur youtube. Ils pourront ainsi sentir si cette approche leur fait envie !

 

Avec en supplément estival :

UNE JOUNEEE de PRATIQUE INTENSIVE DE CHAMANISME SAUVAGE.
Par Johanne RAZANAMAHAY. Suite à de nombreuses demandes lors des récents festivals de chamanisme, Johanne est prête à animer ces journées destinées aux personnes qui veulent découvrir les trésors du chamanisme sauvage ou développer leurs talents dans ce domaine.

A Pierrelatte de 10h à 19h

Le mercredi 27 juin

Le mercredi 1er août

Prix 150 euros la journée. Inscriptions 0687746978

 

 

ANNONCE pour PARIS , de CHANDRA

Nous avons de nouveau l’honneur et le plaisir de nous produire au chant et à la harpe, le virtuose et brillant Emilio Bissaya et moi-même, Chandra :

Vendredi 22 juin, 21h00, Théâtre Aleph, en première partie de François Essindi, musicien, conteur, chanteur camerounais aux multiples  talents – 10 – 12 euros – http://www.theatrealeph.com – 30 rue Ch. Colomb. Ivry Sur Seine (Métro Pierre et Marie Curie, ligne 7, ou RERC station Ivry Sur Seine)

Samedi 23 juin, 20h00, O grand Breton – 18 rue de la légion d’honneur – Saint-Denis (Métro Basilique). Possibilité de consommer au bar (lieu du concert) – Réservation conseillées pour le restau : 0148201158

 

RASSEMBLEMENT DES JEUNEURS

Bernard Clavière relance sa Croisade pour la santé et organise le plus grand rassemblement de jeûneurs au monde. 14 jours sans manger, avec un programme d’activités diverses, concerts, conférences, ateliers, loisirs… 14 – 28 juillet 2018 « Je relance la Croisade pour la santé, en la sédentarisant. Nous n’étions qu’une cinquantaine de marcheurs/jeûneurs en 2008 (de la Gironde à Paris, arrivée sous les fenêtres du Ministère de la Santé) et 2009 (de Bordeaux à Toulouse le long du canal de Garonne). Il serait impossible d’héberger un plus grand nombre de participants dans un lieu différent chaque soir. « Nous allons donc investir un lieu magnifique, une ancienne ferme qui deviendra la clinique naturopathique Ahmara Oasis, en Gironde. « La logistique sera ainsi beaucoup plus facile et nous pourrons développer tout un programme d’activités afin que ce séjour soit le plus enrichissant possible. Et ça facilitera aussi le travail des journalistes et du public, qui sauront où nous trouver, quel que soit le jour de leur visite ». Bernard Clavière reprend le slogan des Croisades 2008 et 2009, qui n’aura jamais été aussi pertinent : « Une formidable aventure humaine, un événement militant et éducatif sans précédent ! » En effet, la Croisade n’est pas un stage de jeûne comme il en existe des centaines dans le monde – plus de 120 en France. Néanmoins, les bénéfices sur la santé d’une participation à la Croisade sont importants, d’autant plus que les stages, eux, ne dépassent qu’exceptionnellement les 6 jours. « Un jeûne de 14 jours, ça décrasse ! » La cohabitation de tant de personnes, jeûneurs, certains très expérimentés, d’autres moins, offrira une opportunité unique de rencontres et de partage. Bernard Clavière n’a qu’un objectif : faire connaître le 1er moyen naturel de santé en imposant le débat au sein du public et de la communauté médicale par l’ampleur et l’originalité de l’événement. « L’homme a besoin de spectaculaire pour sortir de son apathie » (du film « Batman begins ») Le film documentaire « Le Jeûne, une nouvelle thérapie ? » produit par la chaîne Arte et plusieurs fois rediffusé, ainsi que la publication de nouveaux livres sur le sujet, on bien fait avancer la cause du jeûne depuis la publication du livre de Bernard Clavière en 2008 « Et si on s’arrêtait un peu de manger… de temps en temps ». Aujourd’hui, il pense que le moment est venu d’enfoncer le clou, alors que plusieurs médecins ont publié récemment leur propre livre sur le jeûne. Pour cette Croisade nouvelle formule, il prévoit un programme fourni d’activités diverses : – éducatives (conférences), – récréatives (jeux, excursions, visites,…), – artistiques (concerts de musique tous styles, danse, chant, mime…), – et thérapeutiques, avec de nombreux ateliers et consultations… Bernard Clavière voit grand : « Pourquoi pas 500 participants ? Ou 1 000 ?! ». Pour parvenir à cet objectif, il mise sur une communication internationale grâce aux réseaux qu’il a tissés à travers ses conférences dans divers pays. Son livre emblématique sortira prochainement en espagnol et en anglais, ce qui facilitera grandement les choses. https://www.CroisadepourlaSante.org https://www.facebook.com/croisadepourlasante/ Organisation : info@croisadepourlasante.org Relations presse : presse@croisadepourlasante.org Pour vous proposer comme bénévole, voir la page dédiée sur le site : https://www.croisadepourlasante.org/toutes-les-facons-de-participer/#devenir-benevole

 

Nous, Johanne et Tal y participerons du 24 au 28 juillet. Nous y donnerons des ateliers de médecine

holistique, de chamanisme et autres sujets en rapport avec le jeûne. Venez faire la fête avec nous !

 

FOREVERGREEN : EN AVANT !

«  Foodwatch a calculé qu’une alimentation avec viande et produits laitiers non-bio pendant un an a le même effet de serre qu’un trajet de 4758 km en voiture, contre 291 km pour une alimentation bio sans viande et sans produits laitiers ! »

Il est donc temps de changer nos habitudes…il faut sortir de l’«empire MacDonald »

Mais pour beaucoup de gens les changements sont difficiles. Avec FOREVERGREEN nous allons faciliter le démarrage d’une vie plus harmonieuse.

Les habitudes alimentaires modernes créent des carences multiples au niveau des cellules de notre corps, ce qui pousse les gens qui vont mal à avaler des pilules pour soulager leurs maux. Avec les produits FOREVERGREEN on apporte aux cellules les éléments fondamentaux qui vont permmettr un meilleur fonctionnement de tous les organes du corps. C’est vraiment étonnant et spectaculaire. De plus la société FOREVERGREEN s’est mieux organisée encore que dans le passé et c’est donc le moment idéal pour entrer dans l’aventure ! Ne manquez donc pas d’aller voir sur santeglobale.info/boutique l’article sur les PATCHS FOREVERGREEN puis n’hésitez pas à  appeler Tal au 0033685022537 pour vous inscrire et participer à cette belle histoire qui consiste à faire du bien de manière naturelle à vous et à ceux qui souffrent en entrant dans la « famille FOREVEGREEN » qui va vous soutenir pour améliorer votre vie sur tous les plans.

 

MEDICAMENTS TOXIQUES

Aux Etats-Unis, en Floride, chaque jour 15 personnes meurent à cause des médicaments antidouleur appelés opioïdes (comme le Fentanyl par exemple) qui sont abondamment prescrits : 260 millions d’ordonnances sont faites par des médecins à des gens qui souffrent. Mais ces médicaments sont addictifs et il est plus difficile de s’en sevrer que de se passer de drogues dures comme l’héroïne ou le crack ! Du coup les « médecins-dealers légaux » sont de plus en plus remis en question et de nombreux procès leur sont intentés pour ne pas avoir informé leurs patients des dangers encourus avec ces substances.

La chimie ne guérit personne, elle empoisonne tout le monde ! Notre cerveau n’a pas besoin de « drogues légales » mais d’éducation holistique !

Conférence du Dr Klinghardt, je vous cite un passage clé :

« Si je voulais mettre l’humanité à genoux, alors je pulvériserais du glyphosate sur toute votre nourriture (récemment autorisé par les députés européens).

Je polluerais l’air avec de l’aluminium (épandages aériens dit : chemtrails), et si ce n’étais pas assez, alors j’ajouterais de l’aluminium à tous les vaccins.

De cette manière je parviendrais à vous rendre tous débiles et à vous faire disparaître en 2 ou 3 générations.

Pour parfaire tout cela, j’aurais besoin de certaines fréquences électromagnétiques qui désactivent les enzymes qui éliminent ces toxines du corps. Ce sont précisément les fréquences qui arrivent par les ondes des téléphones portables.

Si j’étais une mauvaise personne, je pourrais dire que derrière tout cela il y a un groupe de scientifiques et de politiciens extrêmement malveillants »

 

CHIMIOTHERAPIE :extrait d’un éditorial de Yves RASIR :

CANCER DU SEIN : Après neuf ans de suivi, les chercheurs ont en effet  découvert que chez une majorité de femmes, la chimio n’apportait aucun bénéfice thérapeutique et ne réduisait nullement le risque de récidive.

le Dr Mahin Khatami a publié un article  scientifique doté de 154 références et montrant que le taux d’échec des traitements  et vaccins anticancéreux actuels avoisine les 90%, tandis que leur prix a augmenté de 340% en quelques années. Sont-ce des « fake news » lancées par une illuminée fanatique des médecines douces ? Pas du tout : Mme Khatami a longtemps dirigé l’Institut National de Santé (NIH) et l’Institut National du Cancer (NCI) aux États-Unis. Aujourd’hui, elle n’a de cesse de déplorer le « réductionnisme » de la science oncologique et ses  coûts financiers insupportables en regard  de ses maigres victoires.

 

VACCIN GARDASIL

Mail reçu :

Bonjour Monsieur Schaller,

J’envoie ce message  à vous et dans l’univers car il me reste encore un peu d’espoir de voir ma nièce sortir de son enfer. Elle a reçu le vaccin gardasil à l’école il y a déjà 9 ans. Le lendemain  de l’injection de ce vaccin, elle a commencé à vomir, rumination intensive et amaigrissement . Vous connaissez probablement la suite…Elle a été hospitalisée pendant 5 ans à l’hôpital Ste-Justine de Montréal et faute de chercher et de trouver la cause de tous ces maux, les médecins l’ont placée sur l’étage des anorexiques. À 18 ans, plus aucun suivi possible, personne ne peut rien faire pour elle. Elle a maintenant 22 ans et toujours aussi malade; sa vessie a développé une maladie chronique, ses intestins sont pleins de polypes et très infectés, ses dents déchaussées, elle ne pèse environ que 35 kilo. Elle est pleine d’antibiotiques, etc.

S’il y a quelque chose de possible malgré que nous demeurions dans le nord du Québec, nous sommes prêtes à faire tous les efforts et à entendre ce que vous avez à dire par rapport à cette aberration.

Je vous remercie de votre attention à ce message,

Note de Tal  : N’est-ce pas bouleversant ? Je tiens à la disposition de tous ceux qui me le demandent par mail un

 

LISTE DES COMPOSANTS DES VACCINS

Document hallucinant

Cette liste est tirée d’un document du CDC (Center for Disease Control) des Etats-Unis.(06.01.2017) Cette liste comprend des métaux toxiques, des cellules de divers animaux, des OGM, du barium radioactif, du glutamate, etc…

IL FAUDRAIT LIRE CE DOCUMENT A TOUTE PERSONNE PRETE A SE FAIRE VACCINER OU A FAIRE VACCINER SES ENFANTS !

 

  • betapropiolactone
  • CTAB (cetyltrimethylammonium bromide)
  • formalin
  • L-cystine
  • 2-phenoxyethanol
  • a continuous line of monkey kidney cells
  • acetone
  • African Green Monkey kidney (Vero) cells
  • alcohol
  • aluminum hydroxide
  • aluminum phosphate
  • aluminum salts
  • amino acid supplement
  • amino acids
  • amino acids solution

 

Et cela continue avec plus de 200 produits du même genre !!

ANTILLAIS CONTAMINES

Ce qui vous allez lire est édifiant , absolument incroyable !!! Une énorme scandale ! La quasi-totalité des Guadeloupéens et des Martiniquais sont contaminés par un  pesticide ultra-toxique qui provoque entre autres des cancers de masse ! Mais il y a pire, la molécule persiste dans l’environnement pendant …. 700 ans !!!! C’est DINGUE !!! Z  Le Chlordécone, un  pesticide ultra-toxique a été utilisé pendant plus de vingt ans dans les bananeraies en Guadeloupe et Martinique. Il a contaminé sols, rivières, bétail, poissons, crustacés, légumes-racines… et la population elle-même. La quasi-totalité des Guadeloupéens et des Martiniquais sont contaminés par ce pesticide ultra-toxique, utilisé massivement de 1972 à 1993 dans les bananeraies. Une situation unique au monde. Cette histoire, entachée de zones d’ombre, est méconnue en métropole. Elle fait pourtant l’objet d’une immense inquiétude aux Antilles ;

Qu’est-ce que le chlordécone ?

C’est un pesticide ultra-toxique, utilisé massivement dans les bananeraies en Guadeloupe et en Martinique pendant plus de vingt ans à partir de 1972 pour lutter contre le charançon de la banane, un insecte qui détruisait les cultures.

Le chlordécone est un perturbateur endocrinien reconnu comme neurotoxique, reprotoxique (pouvant altérer la fertilité), et classé cancérogène possible dès 1979 par l’Organisation mondiale de la santé.

La France a fini par l’interdire en 1990. Le chlordécone a toutefois été autorisé jusqu’en 1993 par deux dérogations successives, signées par les ministres de l’agriculture de l’époque.

Pourquoi pose-t-il encore problème alors qu’il n’est plus utilisé ?

Les Antilles sont contaminées pour des siècles, car la molécule est très persistante dans l’environnement − jusqu’à sept cents ans.

A partir du début des années 2000, on a découvert que le chlordécone, qui passe dans la chaîne alimentaire, avait non seulement contaminé les sols, mais aussi les rivières, une partie du littoral marin, le bétail, les volailles, les poissons, les crustacés, les légumes-racines… et la population elle-même.

La quasi-totalité des 800 000 habitants de la Guadeloupe (95 %) et de la Martinique (92 %) sont aujourd’hui contaminés, comme le révèle une étude menée pour la première fois à grande échelle par Santé publique France, et dont les résultats, très attendus, seront présentés publiquement en octobre.

L’intoxication se fait essentiellement par voie alimentaire. Les plus contaminés sont ceux qui s’approvisionnent sur les circuits informels (autoproduction, don, vente en bord de route), très prisés, en particulier par les plus pauvres, mais où les aliments contiennent souvent un fort taux de chlordécone.

Quels effets le chlordécone a-t-il sur l’homme ?

En 1975, les ouvriers de l’usine Hopewell (Virginie), qui fabriquait le pesticide, ont développé de sévères troubles neurologiques et testiculaires après avoir été exposés à forte dose : troubles de la motricité, de l’humeur, de l’élocution et de la mémoire immédiate, mouvements anarchiques des globes oculaires…

Ces effets ont disparu par la suite, car le corps élimine la moitié du chlordécone au bout de 165 jours, à condition bien sûr de ne pas en réabsorber. Mais l’accident fut si grave que les Etats-Unis ont fermé l’usine, et banni le produit dès 1977.

CREMES SOLAIRES en question

De Néonutrition

Eric Muller
Chère lectrice,
Cher lecteur,

Saviez-vous que la plupart des crèmes solaires contiennent des anti-inflammatoires ?

C’est très problématique… car ces substances bloquent les réactions inflammatoires naturelles de votre corps (rougeurs, coups de soleil…) qui devraient vous signaler que vous avez dépassé le temps d’exposition raisonnable au soleil.

Ces crèmes solaires qui bâillonnent votre corps lorsqu’il vous lance des SOS !

Les crèmes solaires sont conçues pour bloquer les UV pendant un certain temps, généralement 3h. Ceci vous permet de vous exposer au soleil plus longtemps sans abîmer votre peau.

Après 3h, lorsque le filtre UV cesse d’être efficace, votre peau redevient vulnérable.

C’est alors que sont censées se déclencher les réponses inflammatoires bien connues : coups de soleil, rougeurs.

Seulement, les fabricants ajoutent à leurs crèmes des substances anti-inflammatoires qui empêchent votre corps de vous envoyer des SOS. Et ces substances anti-inflammatoires restent actives beaucoup plus longtemps que la protection UV.

Là où votre peau commencera à cuire après 3h, votre réponse inflammatoire peut rester silencieuse pendant 12h !

C’est vicieux…

Les dégâts sur votre peau seront bien réels. Mais vous n’en saurez rien…

Par conséquent, on peut considérer que cela vous accroît votre risque de cancer de la peau, sans que vous ne puissiez prendre conscience du danger.

Ce scandale a été révélé par des chercheurs de l’Université de Nantes [1].

Comment les chercheurs ont-il découvert ça ?

L’indice de protection solaire d’une crème est généralement mesuré en SPF. Or pour des raisons éthiques, le SPF n’est calculé ni sur des humains, ni sur des animaux, ni même sur des cellules.

Le problème, c’est qu’on ne mesure plus à quel point la crème retarde l’inflammation. Or, il n’est pas possible de déterminer le pouvoir anti-inflammatoire d’une crème solaire ni en consultant l’indice SPF, ni même la liste des ingrédients.

Pour évaluer ceci, des souris suisses ont été élevées dans des conditions standards en laboratoire afin d’effectuer des tests. Le principe est le suivant : mesurer l’épaisseur de l’oreille des souris, appliquer un filtre UV sur l’oreille droite des souris et un produit placebo sur l’oreille gauche, puis appliquer sur chaque oreille une solution hydroalcoolique afin de provoquer un léger œdème. Ensuite, l’épaisseur des oreilles a été à nouveau mesurée, et certains produits ont montré un effet anti-inflammatoire significatif, en inhibant l’œdème de plus de 70% !

Il faut aussi savoir que les filtres UV se détériorent avec le temps… et ce, d’autant plus vite qu’ils sont exposés à la lumière (on dit qu’ils sont photo-instables). C’est pourquoi, il faut respecter leur date de péremption.

Gardez bien cela en tête lorsque vous vous exposez longtemps au soleil.

La crème peut être utile, mais lors de longues promenades, il vaut mieux vous couvrir la tête et porter des vêtements longs – comme les Touaregs du désert.

Note de Tal :

Les crèmes solaires sont une colossale arnaque : elles contiennent en outre de nombreux produits chimiques toxiques qui vous empoisonnent et polluent la mer… le bon sens nous dit qu’il faut s’exposer PROGRESSIVEMENT au soleil, c’est simple ! Appréciez le soleil mais avec modération au début. Pour moi qui vais chaque hiver à Madagascar où le soleil des tropiques est ardent, je n’ai jamais de coups de soleil car j’apprivoise peu à peu mon corps à l’intensité du soleil sans crèmes artificielles !

Livre Les racines de nos maladies, les conséquences insoupçonnées de la toxicité de Elke AROD

Un livre important qui met en évidence les méfaits de la pollution industrielle, alimentaire environnementale et vaccinale sur la santé. Ayant eu un enfant autiste,

Un livre important qui met en évidence les méfaits de la pollution industrielle, alimentaire environnementale et vaccinale sur la santé. Ayant eu un enfant autiste, l’auteur a découvert qu’avec un régime sans viande ni lait ni gluten son enfant allait de mieux en mieux. Avec son centre de recherche STELIOR, l’auteur a créé un collège de spécialistes et de scientifiques reconnus dans le domaine de la toxicologie.Livre Les racines de nos maladies, les conséquences insoupçonnées de la toxicité de Elke AROD.

Elle écrit à propos de son fils : « Aujourd’hui il n’a plus le moindre symptôme. Guéri il est devenu un superbe jeune homme de 1,83 mètres qui croque la vie à pleines dents et est en parfaite santé à condition d’observer un régime alimentaire dépourvue de gluten et de produits laitiers. Quand je pense à tous ces pédiatres inconscients qui ont toujours vacciné mon fils, même quand il était malade, alors que c’est interdit (stipulé sur la notice). Ils vaccinent en outre sans chercher à en savoir plus sur le petit patient, sans fournir aux parents des informations importantes quant aux risques éventuellement encourus. Ils nous font croire que tous les vaccins sont obligatoires alors que ce n’est pas le cas. Certains pédiatres se croient autorisés à nous donner des leçons de morale et nous qualifient de mères irresponsables si nous ne vaccinons pas nos enfants. Certains ne nous laissent pas poser la moindre question, préférant nous culpabiliser avec les risques auxquels nous les exposons. Mais au fait combien d’entre eux sont victimes des graves conséquences des vaccins ? Combien de millions d’autistes existe-t-il aujourd’hui dans le monde ? Le chiffre vertigineux de cent millions va bientôt être atteint !

L’humanité existe depuis des millions d’années, sans vaccins. Et nous qui sommes depuis cent ans à l’ère du progrès, du génie génétique, de la santé, pourquoi avons-nous tellement de maladies, et surtout si graves, malgré une immense couverture vaccinale ? Ce n’est pas logique, il faut le dire ! »

D’où la question : « On nous a dit que la vaccination était censée protéger le plus grand nombre au prix de quelques accidents chez un petit nombre. Il s’avère que, tout au contraire, cette vaccination provoque un grand nombre de maladies chez le plus grand nombre, en ne protégeant qu’hypothétiquement d’un petit nombre de maladies qu’on pourrait tout simplement soigner mieux. »

 

 

VACCINS INUTILES ET DANGEREUX

Extrait de la newsletter de Michel DOGNA

Après plus d’un siècle de polémiques stériles autour des vaccins et des vaccinations, la situation s’est même aggravée. Face à d’incessants constats flagrants des dégâts vaccinaux déposés par de multiples scientifiques éminents, les serviteurs patentés du trust médico pharma se contentent de nier sans même essayer d’argumenter. Il n’est plus question de fonctionnement scientifique mais de religion pour ne pas dire de secte, partant du principe qu’un mensonge assené suffisamment longtemps finit par devenir une vérité.

Et c’est ainsi que dans l’inconscient collectif a été ancré l’idée que “les épidémies ont régressé grâce à la vaccination” – Il suffit de se donner le mal d’ouvrir quelques statistiques historique pour constater que c’est faux – Si c’était vrai aucun humain n’aurait survécu aux grandes épidémies de peste et de choléra… Mais le premier qui dit la vérité doit être “éliminé” (méthode inquisition).

Mentir et faire peur

Voilà les deux outils majeurs de manipulation des peuples. Nous sommes en face d’un fonctionnement purement satanique : la séduction en s’affichant en tant que sauveur, suivie d’une action exactement inverse à ce qu’on promet – et tant pis pour les “simples d’esprit” ! Tous les moyens sont bons pour culpabiliser les dissidents potentiels, voire les mettre à l’index, en affichant par exemple dans les mairies (je l’ai vu) :

“Si vous aimez votre enfant, vaccinez-le”

Une manipulation bateau a été l’interprétation de la décroissance des épidémies par rapport à la vaccination. Chaque épidémie s’effectue selon une courbe de Gauss en cloche. Les plus faibles meurent, les moyens sont malades et s’en sortent plus ou moins bien, les forts passent au travers sans encombre ; c’est en fait une sélection naturelle qui permet à la nature de lutter contre la dégénérescence des races.
Après tout, est-ce si grave lorsque l’on sait que la preuve scientifique est maintenant établie (pour ceux qui veulent bien l’entendre) que la mort physique n’est en rien la mort de la conscience ; en effet des milliers de rapports sur des cas de NDE (near death experiments) ont pu prouver que la conscience fonctionne parfaitement en dehors du corps physique, même cœur arrêté et électroencéphalogramme plat (voir les excellents ouvrages du Dr JeanJacques Charbonnier, anesthésiste réanimateur).

Mais revenons à la vaccination massive qui à chaque fois n’a été appliquée qu’après le sommet de la cloche, ceci permettant de prétendre que la décroissance s’est effectuée grâce au vaccin. A noter que pour la polio, il y a eu un petit hic ; en effet, les enfants de moyenne vitalité qui avaient eu la chance d’échapper à un contact direct, se sont fait rattraper par le vaccin – du coup, la courbe a stoppé sa décroissance pour remonter 6 ans après vers un pic bien supérieur au premier.
C’était bien embarrassant pour les promoteurs de la “vaccinomania” puisqu’il était clair que la remontée subite correspondait exactement au début de la campagne vaccinale. Alors, les tricheurs officiels ne se sont pas embarrassés : ils ont effacé le début de décroissance et raccordé directement le premier pic au second pic, laissant croire ainsi que la décroissance était bien liée au vaccin.
La réalité est que l’épidémie de polio a pris 6 ans de retard dans son extinction naturelle, le vaccin n’ayant eu aucun effet scientifiquement prouvé. Evidemment tout le monde a cru à cette supercherie et les médecins en tête. Chacun peut vérifier la véracité de mes propos dans l’un ou l’autre des 40 ouvrages cités en fin du livre.

Les campagnes vaccinales plus rentables que les médicaments

Ceci est facile à comprendre. Les médicaments ne sont vendus qu’aux malades alors que les vaccins sont vendus à tous ceux qui ont peur d’être malades – alors lorsque par décret un vaccin est rendu obligatoire, c’est le jack pot !

Si nous prenons l’exemple de la grippe, chaque année Big Pharma fait planer le spectre d’une pandémie générale par un nouveau virus Terminator, avec des ordres aux médecins de convaincre massivement leur clientèle de se faire vacciner. Il ne tombe en réalité que la petite ration annuelle de faiblards dont la vie ne tenait qu’à un fil. Fort heureusement, les gens se méfient de plus en plus grâce à la contre info qui se généralise sur Internet.

Une grippe ordinaire, çà se soigne en deux jours – nos grands-mères n’appelaient même pas le médecin pour cela. Ce ne sont pas les remèdes qui manquent, même de nos jours. En fait on accompagne une grippe qui est toujours un grand ménage utile – Tous les bons ouvrages de médecines naturelles donnent des recettes efficaces, quelquefois millénaires – mais ce n’est pas le sujet de ce livre.
Même chose pour les maladies infantiles qui sont indispensables à la structuration des défenses immunitaires. Les grands-mères géraient cela toutes seules. Maintenant la médecine prétend que ces maladies sont très dangereuses – Ce n’est vrai que si elles sont traitées aux antibiotiques… Des articles qui suivent montrent l’extrême dangerosité des vaccins spécifiques et pire, des mélanges multivalents.

Maintenant les vaccins ne sont plus des vaccins

Là nous allons faire court, et je vais aller droit au but ; on a assez discutaillé inutilement depuis cent ans avec des organisations autistes et malveillantes.

Les vaccins sont en vérité devenus des armes furtives de destruction massive et de contrôle humain à effet retard afin que l’on puisse difficilement établir des relations de cause à effet. Ce sont des alibis pour camoufler leurs véritables missions dont je vais présenter la synthèse brute dans ce qui suit.

Quelles sont les missions secrètes des vaccins ?

Elles font partie du plan « BLUE BEAM » du gouvernement Mondial, qui consiste à :

Injecter des maladies qui nécessiteront des traitements à vie.

Stériliser certaines populations.

Dégrader les défenses immunitaires.

Installer un terrain cancérinique.

Fragiliser les bébés.

Abaisser le QI des enfants.

Modifier le génome de l’ADN par de la nanotechnologie incorporée.

Couper les jeunes des énergies spirituelles.

Injecter des implants de télécommande psy par satellites et WIFI.

Fabriquer des nouveaux stéréotypes d’humains robotisés, (liste non exhaustive)…

En conclusion

Il ne s’agit pas de croire ou de ne pas croire mais de se renseigner, et ailleurs que chez un “médecin-perroquet”. Sachez qu’un médecin n’a AUCUNE FORMATION sur les vaccins : (0 heure) – on lui apprend juste le calendrier vaccinal… Et c’est à cet “ignorant aux ordres” que vous faites confiance pour jouer votre santé à la roulette russe, voire votre vie, mais surtout, un comble, celle de vos enfants ?

J’ai vu tant de catastrophes d’enfants réduits à l’état de légumes et aussi d’infirmières professionnellement obligées de se faire vacciner, qui se sont retrouvées en fauteuil roulant, souffrant le martyre, perdant leur emploi et n’arrivant pas à faire reconnaître le lien vaccinal par les instances médico sociales… des vies fichues, et plus que les yeux pour pleurer !

Pour vous faire une idée, allez voir le site belge “INITIATIVE CITOYENNE” : http://www.initiativecitoyenne.be

Michel Dogna

(extrait de mon ebook “Le crime vaccinal”)
téchargeable sur le site www.irelia-editions.com

 

“Les vaccins ne sont plus des vaccins”…

mais des armes de destruction massive ! Et si Pasteur n’était pas celui que vous croyez ?…

« VACCINATION – Violence sociale et criminalité »

« L’agression médicale sur le cerveau des Américains »

(445 références bibliographiques)

Par Harris Coulter, historien de la médecine

Aujourd’hui, la société paye un lourd tribut en maladies et décès pour le monopole qui fut accordé à la profession médicale dans les années ‘1920. En fait, la situation ressemble singulièrement à celle de 1830, époque à laquelle les médecins avaient recours à la saignée, aux médicaments mercuriels et à la quinine, bien qu’ils en connaissaient le caractère intrinsèquement nocif. Ce sont précisément les mêmes arguments qui furent employés pour défendre ces thérapies qui sont repris aujourd’hui : les bénéfices l’emportent sur les risques ! (sous-entendu : « et tant pis pour les victimes ! ») Harris L. Coulter

L’AVIS DE SPÉCIALISTES

«  Cet ouvrage parfaitement documenté sur les dangers des vaccinations infantiles va choquer notre société satisfaite d’elle-même. Si le Dr Coulter a raison – et les preuves qu’il avance sont aussi irréfutables qu’alarmantes – les parents, les enfants et la civilisation elle-même sont en train de payer chèrement une acceptation dépourvue d’esprit critique d’« avancées » médicales insuffisamment vérifiées. Ce livre va sans doute lancer un vigoureux débat sur les bénéfices connus et les coûts cachés des programmes de vaccination des enfants. »  Dr Bernard Rimland, PhD

« …Un chef d’œuvre ! L’un des ouvrages les plus importants de ces dernières décennies. Il met en accusation les programmes de vaccination des enfants comme représentant un facteur majeur des troubles neurologiques et immunologiques des enfants d’aujourd’hui. Les preuves présentées dans ces pages ne peuvent désormais plus être ignorées. Dr Harold E. Buttram, M.D.

« Les générations futures pourront nous considérer comme un groupe d’apprentis sorciers irresponsables qui ont mis en marche des processus qu’il sera difficile d’inverser. Que les vaccinations infantiles soient vraiment sans danger constitue un acte de foi en médecine qui est accepté par les médecins comme par le public. L’historien de la médecine, Harris Coulter, nous montre que cette hypothèse n’est nullement confirmée par des preuves, comme le montrent les données de la littérature spécialisée, ainsi que les interviews de nombreux parents.

Coulter étudie la relation entre vaccination, autisme, hyperactivité, allergies, maladies auto-immunes et difficultés d’apprentissage. Dans le domaine social, il suggère une relation entre les dommages neurologiques et le taux élevé de criminalité. » Dr Russel Jaffe, M.D., PhD

Suite de l’article dans santeglobale.info, article « Vaccins nouvelles 2018 »

 

 

CHOMAGE EN FRANCE

Frank Mauerhan

Entendue hier matin dans la bouche d’un dirigeant d’entreprise, cette démonstration chiffrée qui jette, avec une confondante simplicité, un éclairage assez cru sur les chiffres du chômage

« Quand je donne 100 € bruts à l’un de mes salariés, ça me coûte, avec les charges patronales,150 €. Sur ces 100 € bruts, ce salarié va percevoir 70 € nets. Comme il va être imposé sur le revenu à environ 30 %-—soit 21 € d’impôt—, il va donc lui rester 49 € de pouvoir d’achat.

Mais sur ces 49 €, ce qu’il va dépenser sera soumis à une TVA de 20 % Ce qui fait qu’au final son pouvoir d’achat réel ne sera que de 39 €. Moralité: sur les 150 € que j’aurai déboursés pour lui, mon salarié ne va effectivement disposer que de 39 €, l’État prélevant 110 € au passage.

Voila le vrai coût du travail en France ! Voilà pourquoi on a tué notre industrie et nos emplois !

Et voilà pourquoi, si on ne fait rien pour changer la donne, ce n’est pas demain la veille qu’on va inverser significativement et durablement la courbe du chômage”

CQFD. ‘-

 

FOLIE DES CARBURANTS !

Carlos Tavares (patron de PSA)

“Le monde est fou. Le fait que les autorités nous ordonnent d’aller dans une direction technologique, celle du véhicule électrique, est un gros tournant.

Je ne voudrais pas que dans 30 ans on découvre quelque chose qui n’est pas aussi beau que ça en a l’air, sur le recyclage des batteries, l’utilisation des matières rares de la planète, sur les émissions électromagnétiques de la batterie en situation de recharge?

Comment est-ce que nous allons produire plus d’énergie électrique propre ?

Comment faire pour que l’empreinte carbone de fabrication d’une batterie du véhicule électrique ne soit pas un désastre écologique ?

Comment faire en sorte que le recyclage d’une batterie ne soit pas un désastre écologique ?

Comment trouver suffisamment de matière première rare pour faire les cellules et les chimies des batteries dans la durée ?

Qui traite la question de la mobilité propre dans sa globalité ?

Qui aujourd’hui est en train de se poser la question de manière suffisamment large d’un point de vue sociétal pour tenir compte de l’ensemble de ces paramètres ?

Je m’inquiète en tant que citoyen, parce qu’en tant que constructeur automobile, je ne suis pas audible.

Toute cette agitation, tout ce chaos, va se retourner contre nous parce que nous aurons pris de mauvaises décisions dans des contextes émotionnels.”

 

STÉPHANE LHOMME

(Directeur de l’Observatoire du nucléaire)

– Le cycle de vie d’un véhicule électrique le rend aussi polluant qu’un véhicule thermique.

Le subventionner n’a pas de sens, explique le directeur de l’Observatoire du nucléaire, Stéphane Lhomme.

La fabrication des batteries est tellement émettrice de CO² qu’il faut avoir parcouru de 50 000 à 100 000 km en voiture électrique …. Pour commencer à être moins producteur de CO² qu’une voiture thermique.  Soit 15 à 30 km par jour, 365 jours par an, pendant 10 ans !

 

AFP / DANIEL ROLAND

Or, contrairement à ce que croient la plupart des gens, soumis à une propagande continuelle des politiques et des industriels, la voiture électrique n’est pas plus vertueuse pour le climat que la voiture thermique, essence ou diesel.

Ce sont là les conclusions d’une étude, déjà ancienne, de l’Agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie (Ademe),ignorées délibérément par le gouvernement (Élaboration selon les principes des ACV des bilans énergétiques, des émissions de gaz à effet de serre et des autres impacts environnementaux induits par l’ensemble des filières de véhicules électriques et de véhicules thermiques à l’horizon 2012 et 2020, (novembre 2013)

Sachant que ces voitures servent essentiellement à des trajets courts, il est probable que le kilométrage nécessaire pour s’estimer « vertueux » ne sera jamais atteint.

De plus, tout le CO² émis par une voiture électrique est envoyé dans l’atmosphère avant même que ne soit parcouru le moindre kilomètre.

Alors qu’il est partout prétendu que la voiture électrique n’émet pas de particules fines, comme le signale le magazine Science et Vie (janvier 2015), « les pneus, les freins et l’usure des routes émettent presque autant de microparticules que le diésel ».

 

La voiture électrique émet certes moins de particules que la voiture thermique, puisqu’elle ne dispose pas d’un pot d’échappement, mais elle possède bien des freins, des pneus, et roule sur le goudron !

Au final, la voiture électrique n’est pas plus écologique que la voiture thermique.

L’argent public consacré à son développement est donc totalement injustifié.

Or, il s’agit de sommes astronomiques :

– Le gouvernement a lancé un plan d’installation de 7 millions de bornes de rechargement à environ 10 000 euros pièce, soit un cout d’environ 70 milliards d’euros.

Il est d’ailleurs poignant de voir les élus de petites communes, croyant faire un geste pour l’environnement, casser la tirelire municipale pour s’offrir une borne ;

– Le bonus « écologique » à l’achat d’une voiture électrique dépasse

10 000 € par véhicule, souvent complété par une prime de la région.

La quasi-totalité des acheteurs sont des ménages aisés, car ces véhicules sont très chers : une fois de plus, l’argent de tous est offert aux plus privilégiés.

En réalité, au pays de l’atome, tous les moyens sont bons pour « booster » la consommation d’électricité, en baisse continue depuis des années.

Car la voiture électrique en France peut être considérée comme une « voiture nucléaire » : la quasi-totalité des bornes de rechargement installées sont branchées sur le réseau électrique ordinaire, à 80 % nucléaire.

Il ne faut pas se laisser abuser par les certificats mis en avant par M. Bolloré et ses Autolib (Paris), Bluecub (Bordeaux) et Bluely (Lyon), assurant qu’elles sont rechargées aux énergies renouvelables : il ne s’agit que de jeux d’écriture ; l’électricité utilisée est la même qu’ailleurs.

Nous ne faisons pas ici la promotion de la voiture thermique, elle-même une calamité environnementale.

Mais, justement, personne n’aurait l’idée d’offrir 10 000 euros à l’achat d’une voiture diesel, de lui réserver des places de stationnement et de remplir son réservoir à prix cassé…

C’est une très bonne analyse démontrant que nos politiques (et les verts) nous font du spectacle:

La paranoïa du diésel ne concerne que les automobilistes !!!

Pourquoi Les Poids lourds, Autocars, Navires, sont exclus ???
Juste pour situer le degré de paranoïa des plus virulents détracteurs du véhicule diesel,  il faut leur révéler les données de l’’industrie maritime qui a démontré qu’en considérant la taille des moteurs et la qualité du carburant utilisé, les 40 plus gros navires-cargos du monde polluent autant que l’ensemble des 760 millions d’’automobiles de la planète.

Vous savez, ces porte-conteneurs qui nous alimentent en produits que l’on fabriquait dans nos usines délocalisées, aujourd’hui, ils brulent chacun 10.000 tonnes de carburant pour un aller et retour entre l’Asie et l’Europe.

Ces malheureux 40 navires font partie d’une flottille de 3.500, auxquels il faut ajouter les 17.500 tankers qui composent l’ensemble des 100.000 navires qui sillonnent les mers.

Pour ne pas quitter le domaine maritime, rappelons que la flotte de plaisance française est d’environ 500.000 unités, dont 5.000 yachts de plus de 60 mètres, et que le plus moyen de ceux-ci brule environ 900 litres de fuel en seulement une heure, alors que les 24 % de foyers français qui se chauffent au fioul ont du mal à remplir leur cuve pour l’hiver.

Pour continuer sur le chemin de la schizophrénie paranoïde, prenons en compte toute la flottille de pêche et les 4,7 millions de poids lourds en transit à travers la France et les milliers d’avions qui sillonnent le ciel.

Pour compléter cette petite fable, n’oublions pas l’indispensable domaine agricole où la consommation moyenne d’énergie est de 101 litres de fuel par hectare.

Cela prouve également que les journaleux sont achetés par  le pouvoir pour la boucler et nous laver les cerveaux.

 

Scandale : Big Pharma empêche les Africains de guérir !

Chers amis du Naturel,
Ce drame se produit loin de chez nous, mais il doit absolument nous mobiliser.
Ce qui est en jeu, c’est :

  • Un quart de milliard (250 000 000) de malades dans le monde ;
  •  Et 500 000 morts chaque année ;

 

Voilà les dégâts causés par le paludisme (malaria), principalement en Afrique.
La bonne nouvelle, c’est qu’on a découvert une plante traditionnelle incroyablement efficace contre ce fléau.
Mais la catastrophe, c’est que l’Organisation Mondiale de la Santé et les lobbys pharmaceutiques font TOUT pour empêcher les Africains d’en profiter !!!
Je sais que cela paraît très difficile à croire.
C’est pourtant la triste réalité :

La plante médicinale « couronnée » du Prix Nobel de Médecine  !
Cette plante miracle contre le paludisme, c’est l’Artemisia annua (armoise).
Les données scientifiques sur son efficacité sont très solides.
La preuve ? Un Prix Nobel de Médecine a été décerné en 2015 à la chercheuse chinoise YouYou Tu qui a redécouvert son efficacité contre le paludisme !
Je dis bien « redécouvert », car il s’agit d’une plante très connue en médecine traditionnelle chinoise pour son efficacité contre les fortes fièvres.
Enfin, l’humanité tenait une vraie solution contre le paludisme : une plante traditionnelle, validée par la science moderne !
Et le plus incroyable, c’est que cette plante a d’autres bienfaits :

Elle est très efficace contre les infections intestinales ;

 

Elle serait utile contre le diabète, pour stabiliser le sucre sanguin ; [1]

 

Elle régule le cycle féminin, et calme les règles trop abondantes ;

 

Et elle pourrait avoir de solides effets anti-cancer ! [2], [3]

 

Tout cela, sans effet indésirable quand elle est correctement utilisée !
Jamais on a été si proche de vaincre le paludisme et de stopper les ravages que cette maladie cause en Afrique !
Mais il y a un « gros » problème :

Trop efficace, elle est déconseillée par l’OMS !
L’Organisation mondiale de la Santé n’est plus une organisation en qui on peut avoir confiance.
Parce qu’elle est en partie financée par les laboratoires pharmaceutiques. Parce qu’elle est dirigée par des médecins ayant des liens d’intérêt avec Big Pharma.
Souvenez-vous de sa gestion de la grippe H1N1 en 2011… elle a rapporté des milliards aux labos qui ont produit les vaccins anti-H1N1… sans le moindre intérêt médical !
Aujourd’hui de nombreuses personnalités se lèvent pour dénoncer cette dérive dramatique. [4] Un documentaire récemment diffusé sur Arte était intitulé L’OMS : dans les griffes des lobbyistes.
Et voilà pourquoi, sans doute, l’OMS a déconseillé l’usage de Artemisia annuasous forme traditionnelle, malgré son efficacité contre le paludisme.
Pour se justifier, l’OMS a parlé de raisons techniques et sanitaires – l’usage d’Artemisia en tisane serait « moins efficace » ou pourrait induire un risque de « résistance ».
Mais tous ces arguments sont fallacieux, et ils ont été réfutés par les faits. [5] En réalité, il fallait protéger le monopole pharmaceutique sur les médicaments anti-palu.
Car savez-vous comment les laboratoires pharmaceutiques ont réagi à la découverte de l’efficacité de l’Artemisia ?

Ils ont fait ce qu’ils savent faire : un médicament vendable à bon prix, en mélangeant le « principe actif » de l’Artemisia annua (artémisine) à d’autres médicaments anti-palu plus anciens.
On appelle ces médicaments les « ACT » (Artemisinin Combined Therapy)… ils coûtent beaucoup plus cher que la plante séchée Artemisia seule… et ils sont moins efficaces !

La preuve finale apportée par une ONG !

Sur le terrain, en Afrique, les témoignages de l’efficacité de la tisane d’Artemisia Annua ont commencé à se répandre comme une traînée de poudre.

Mais il manquait une grande preuve scientifique, pour mettre tout le monde d’accord.

Aujourd’hui, c’est chose faite.

Grâce au travail acharné de nombreuses associations, un grand essai clinique a été organisé au Congo.

Et cette étude, réalisée en double aveugle, a prouvé que l’Artemisia annua en tisane était plus efficace que les ACT[6] de l’industrie pharmaceutique !

Sous Artemisia, le taux de guérison était de 99,5 %… contre 79,5 % pour le médicament !

Une belle preuve que la plante dans son entier (le totum) peut être plus efficace qu’un seul de ses principes actifs !

La plante qui met KO les milliards de Bill Gates

Au total, l’Artemisia en tisane est le plus grand espoir contre le paludisme, de très loin.

C’est aussi la preuve la plus flagrante que notre médecine moderne va dans le mur.

Le milliardaire Bill Gates a dépensé des milliards d’euros, avec sa fondation, pour essayer de développer un « vaccin » contre le paludisme… sans le moindre succès !

Alors qu’il suffisait, une fois encore, de chercher la solution dans nos remèdes traditionnels !

Faut-il rappeler que la plupart des grands médicaments sont issus de plantes ?

  • L’aspirine est simplement composée d’acide acétylsalicylique… contenu dans l’écorce de saule blanc, utilisé depuis le Moyen-Age comme anti-douleur efficace ;
  • La metformine, le médicament de référence contre le diabète de type 2, a été synthétisée à partir d’une plante traditionnelle, la Galega officinalis ;
  • La L-Dopa, le médicament phare contre Parkinson, est une substance naturelle trouvée dans la « fève des marais » et le « pois mascate » (Mucuna Pruriens) ;
  • Le curare, si précieux pour anesthésier les patients avant une opération chirurgicale, a été inventé par les Indiens d’Amazonie, avec leurs plantes locales ;
  • Et tout le monde sait que la morphine, cet antidouleur parfois indispensable en soins palliatifs, est issue du pavot.
  • Et le plus beau, avec Artemisia Annua en tisane, c’est que c’est une solution simple, peu coûteuse, efficace, durable et éthique [7] :Car cette plante peut facilement pousser dans les différentes régions d’Afrique… et un seul hectare de culture peut protéger jusqu’à 125 000 personnes !
  • Et en plus, elle place les populations locales comme de vrais acteurs de la lutte contre le paludisme, plutôt que de les déresponsabiliser, en leur donnant au compte-gouttes des pilules inaccessibles pour beaucoup.
  • Alors il est temps de changer les choses et de répandre l’information sur ce remède !

Cela commence à bouger, heureusement.

Récemment, un documentaire fracassant a été diffusé sur France O, Malaria Business, dont je vous conseille de voir la présentation :

Les esprits commencent à se réveiller… et la meilleure chose que nous pouvons faire, vous et moi, c’est de les y aider !

Alors n’hésitez pas à transférer cette lettre à tous vos contacts… la vérité doit passer !

Votre dévoué,

Guillaume Chopin
Association Santé Naturelle 

Sources

[1] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27957318

[2] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29061778

[3] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29495461

[4] http://www.lepoint.fr/editos-du-point/anne-jeanblanc/l-oms-dans-les-griffes-des-lobbyistes-04-04-2017-2117123_57.php

[5] https://malariaworld.org/blog/artemisia-efficient-banished-french-version

[6] http://maison-artemisia.org/Maison-Artemisia-Brochure.pdf

[7] https://poesybysophie.com/artemisia-annua-malaria/

Youtube : [DOCUMENTAIRE] Malaria Business, l’Artemisia au secours du paludisme

TENDANCES POSITIVES

Extrait de la newsletter de VIVRE AUTREMENT

Pierre PRADERVAND

Chère amie ou cher ami de Vivre Autrement,

En cette période de préparation des grandes vacances d’été, je voudrais partager avec vous une information vraiment positive qui, j’espère, aura pour effet de vous « booster ». C’est une liste de dix tendances positives sur la planète qui donnent un immense espoir pour l’avenir de la planète. Les Trump, Assad et Poutine ne font que passer, même s’ils tiennent à faire le maximum de bruit possible pour laisser leur marque (pas toujours heureuse) sur l’histoire contemporaine, alors que les tendances ci-dessous sont des tendances « longues » qui influencent notre avenir durablement et en profondeur. Plusieurs des points mentionnés sont inspirés de l’excellente lettre circulaire de PEERS, un service gratuit d’informations positives mis sur pied par Fred Burks, un ancien traducteur des présidents américains qui a quitté le Département d’Etat de ce pays après avoir dû sans doute traduire des choses qui ne se répètent pas en public. (www.peerservice.org et emaillist@peerservice.org).

DIX LAMES DE FOND QUI DONNENT DE L’ESPOIR

Les phénomènes mentionnés ci-dessous sont tous porteurs d’un immense espoir pour la planète.
1. La population mondiale est en train de se stabiliser : nous ne sommes pas des lemmings ! Le nombre moyen d’enfants par femme sur le globe a passé de 5.06 en 1964 à 2.45 aujourd’hui, une chute de plus de 50%! Dans les années 70, quand j’étais actif à promouvoir les premiers programmes de planning familial en Afrique francophone, on parlait de surpopulation et de l’impact catastrophique qu’aurait cette dernière. Aujourd’hui plusieurs pays européens ne maintiennent leur niveau de population que grâce à l’immigration et les Nations Unies estiment que la population du globe devrait se stabiliser entre 2050 et la fin du siècle.

2. Dans nombre de pays, l’énergie solaire est en passe de devenir l’énergie la meilleure marché et la tendance va inévitablement s’accentuer avec la mise au point de panneaux solaires de plus en plus performants

3. Le « miracle » internet : bien que nous utilisions tous internet, peu de gens réalisent que cet outil est une des plus grandes découvertes de l’humanité qui est un des premiers facteurs de transformation du monde actuel. Grâce à Google, n’importe qui a accès au bout des doigts à pratiquement n’importe quelle information, y compris visuelle. Bien sûr, on y trouve le meilleur et le pire, mais chacun-e a la possibilité de faire ses choix. Alors qu’avant la circulation de l’information était monopolisée par une petite élite politique, économique et médiatique, aujourd’hui presque n’importe quel citoyen du globe peut faire circuler une idée dont le temps est venu, parfois comme un feu de brousse, et cela à l’échelle de la planète.

4. Les enfants deviennent des êtres autonomes ayant leurs droits : il y a moins d’un siècle, les punitions corporelles étaient la norme et personne n’aurait même osé soulever le problème de l’abus sexuel. Aujourd’hui, les châtiments corporels excessifs sont punis dans certains pays et l’abus sexuel est sur toutes les lèvres. Avant tout, l’enfant est considéré comme une entité autonome qu’il faut respecter, aimer et consulter. Et nos enfants aujourd’hui sont déjà des citoyens du monde à 8-9 ans avec souvent une étonnante conscience planétaire.

5. La conscience de notre unité comme race et de notre solidarité planétaire s’affirme de plus en plus chaque jour. La Papou de Nouvelle-Guinée, l’autochtone des fins fonds de l’Amazonie n’est plus une curiosité ethnologique, c’est mon voisin qui m’attend dans la chambre d’à côté et de plus en plus me demande ce que je fais pour lui permettre de survivre.

6. La prise de conscience écologique devient planétaire : il y a une conscience de plus en plus répandue que notre survie comme race dépend d’actions urgentes et à long terme auxquelles chacun-e peut et doit participer.

7. Un respect qui n’a jamais auparavant existé pour le monde animal est en train de se forger. La cruauté envers les animaux est de plus en plus honnie, parfois légalement réprimée, avec comme corollaire que le végétarisme et le véganisme se répandent de plus en plus. Il y a 40-50 ans, rares étaient les restaurants avec un plat végétarien, aujourd’hui de tels établissements sont l’exception.

8. Pour la première fois, l’homme de la rue devient conscient de la concentration du pouvoir et des richesses aux mains d’une minuscule « élite » constitué de multinationales (dont les banques), des détenteurs des médias et de supra-riches – la quinzaine de personnes (les estimations ici varient un peu) qui détiennent à elles seules une richesse équivalente à celle de la moitié la moins fortunée de la planète. (Chiffre avancé pour la première fois à Davos en 2016 par Oxfam, GB). Une nouvelle race de citoyens courageux se manifeste depuis peu, les lanceurs d’alerte, qui dénoncent les abus de cette concentration du pouvoir et des magouilles qui s’ensuivent et pour lesquels il faudrait créer un Nobel spécial, tant leur rôle est indispensable

9. L’intérêt pour le développement personnel a littéralement explosé : il y a 30 ans, peu de personnes en parlaient. Maintenant, tout un chacun suit des cours de développement personnel et le choix est immense. Ceci est un facteur clé de l’autonomisation des gens et un début d’assurance que nous ne serons pas manipulés comme des robots par les centres de pouvoir. De plus en plus de personnes prennent conscience qu’elles sont entièrement responsables de leur vie et il s’ensuit que la mentalité de victime en prend un sérieux coup ! (On peut facilement manipuler une personne qui se sent victime.)

10. Une croissance très encourageante d’intérêt pour la spiritualité se manifeste, parallèlement à cette explosion du développement personnel. Pendant des millénaires, les religions ont joué un rôle fondamental et souvent très positif quand l’humanité était dans l’école enfantine du développement. Mais maintenant nous sommes au secondaire et ces structures souvent très autoritaires, voire culpabilisantes, n’ont plus leur raison d’être (du moins dans leur forme traditionnelle) avec des individus de plus en plus autonomes qui assument de plus en plus la responsabilité de leurs choix. (Ce développement est en grande partie dû à internet.) De plus en plus cette nouvelle spiritualité s’est ouverte à la joie de vivre et la plénitude, à des pratiques qui pendant des millénaires étaient le fait de quelques éclaireurs (comme la guérison spirituelle – voir les stages offerts ci-dessous), au dépassement de toute peur de la mort, à la disparition de ces subtils outils de contrôle des consciences comme la crainte de l’enfer, des rituels qui, pratiqués mécaniquement, deviennent mortifères, tout cela disparaît pour faire place à des formes de spiritualité qui de plus en plus vont unir les hommes au lieu de les diviser comme les religions l’ont fait (et le font encore !) trop souvent.

Voilà notre petite liste ! Envoyez-nous vos propres tendances positives et nous les répercuterons ici si elles sont vraiment significatives. Car je suis bien conscient que celle-ci est nécessairement subjective et incomplète : par exemple nous n’avons pas mentionné les médecines douces ou bien d’autres signes d’espoir. Alors à vos tablettes !

La souffrance est-elle inévitable ?

Par Christian Tal SCHALLER

Pour mon père pasteur protestant et pour ma mère, femme de pasteur, la souffrance était inhérente à la vie humaine sur Terre. Ils m’ont éduqué dans cette vision. Souffrir est notre lot. Mais si nous remettons nos vies dans les mains de Jésus, disaient-ils, celui-ci peut alléger nos misères, apporter un baume sur nos douleurs et nous guider vers l’acceptation de nos misères. « Je ne suis qu’un pauvre pécheur, incapable par lui-même de faire le bien, mais avec l’aide de Dieu, je vais moins souffrir, avancer vers la paix et la lumière ! »

Hélas, dans cette vision calviniste et intellectuelle, personne ne va me donner les outils de la libération… Au contraire, les autorités religieuses tentent de me persuader qu’en suivant des principes moraux stricts je vais, avec une ascèse continue, mériter le paradis, dans un futur lointain… Dramatique jeu de dupes qui consiste à vendre un avenir positif en bloquant le présent dans un immobilisme mortifère !

La réalité spirituelle est toute autre : elle affirme qu’en osant apprendre à être heureux à chaque instant je vais pouvoir devenir libre, dynamique et rayonnant ! C’est l’enseignement des chamanes : pas de vie en salle d’attente, pas de longues études intellectuelles, pas d’années passées dans un monastère tibétain ou chez un chamane mexicain, non, le bonheur tout de suite par la libération instantanée !

Il s’agit simplement de comprendre que la douleur engendre forcément une émotion négative : peur, colère ou tristesse. Si nous acceptons cette émotion et la laissons couler à travers tous les muscles et tissus de notre corps, alors, instantanément, notre cerveau va produire des endorphines et autres neurotransmetteurs qui vont faire disparaître la douleur ! Notre corps n’a pas été conçu par Mère Nature et le Père Céleste pour souffrir. La douleur, ça peut arriver, mais la souffrance est la conséquence d’une mauvaise gestion de nos émotions : si nous bloquons les émotions négatives, alors nous entrons dans le monde de la souffrance ! C’est incroyablement simple : douleur, oui, souffrance, non !

Notre drame vient de l’éducation occidentale qui, dès que l’enfant a quatre ans, lui apprend à ne plus extérioriser ses émotions à travers le corps, comme il l’a fait jusque là, mais à se taire, se contrôler, s’immobiliser…et ainsi devenir peu à peu comme ses parents : un être humain souffrant et persuadé que c’est inévitable ! Bien sûr, le stockage d’émotions dans son corps pousse l’adulte occidental à consommer des médicaments anti-douleur, des psychotropes, des neuroleptiques, des aliments industriels ou des drogues illégales afin de moins souffrir. Le « marché du bien-être artificiel » rapporte des milliards aux multinationales mais c’est un marché d’illusions car tous ces produits venant de l’extérieur perturbent les mécanismes naturels de régulation de l’organisme et sont la cause d’un empoisonnement progressif qui mène vers les maladies de civilisation et leur cortège de souffrances innombrables…

Pour ne plus souffrir, il faut donc accueillir nos émotions et les laisser couler à travers notre corps comme le font si bien tous les enfants de trois ans : pleurer, crier, gesticuler, rire, se contorsionner dans tous les sens, en un mot cesser d’être « bien élevé » pour redevenir vivant, naturel, sauvage, libre et dynamique. En quelques instants nous entrons alors dans la détente et la gratitude. Quelle merveille d’avoir un corps si intelligent, capable de miracles incroyables, quel bonheur d’être en vie, relié à son corps de lumière et aux forces du cosmos, quelle joie de savoir que nous pouvons être heureux tout le temps puisque nous avons le « mode d’emploi » d’une vie délivrée des tabous et des conditionnements éducatifs ! Bien sûr nous vivrons ces « moments d’enfance » hors de la vue des adultes sérieux qui, devant toute manifestation d’intensité émotionnelle, ont peur. Dans leur vision, toute émotion puissante est soit violence soir folie.

Alors isolez-vous pour vivre vos émotions, sinon vous risquez fort d’être neuroleptisé par le psychiatre de garde et interné dans un de ces étranges asiles où errent, dans les salles et les couloirs, tous ces zombies bourrés de médicaments chimiques qu’on appelle les « malades mentaux » mais qui sont, en réalité, des « malades médicamentaux » puisque le propre des médicaments neuroleptiques et de faire de vous un mort-vivant abruti, assommé, calmé de force par la toute-puissante chimie…

Quel drame ! Si on enseignait, dans les hôpitaux psychiatriques, la « danse de libération émotionnelle » que de souffrances on pourrait éviter, que de malades on pourrait transformer en thérapeutes !

VIDEOS

Youtube : Un chœur qui sauve des vies – Documentaire

Dans le sud de Madagascar, à Tuléar, un chœur permet à 150 jeunes filles qui vivent dans une situation d’extrême pauvreté, de retrouver la joie de vivre grâce au chant choral. Cette pratique de la musique transforme leur vie, mais également celle d’un public inattendu, de détenus…

Emmanuel FONTANA, un des membres de « documentinG 21c3 » nous a écrit ;

« Bonjour à tous les deux,

Cela a été un grand bonheur de faire votre rencontre et de partager ces instants autour de sujets qui nous tiennent tous à cœur.

Tal, je te remercie de m’avoir fait découvrir les patchs, ils ont permis une baisse très sensible de la douleur. Je suis très intéressé pour faire une commande et d’en avoir à disposition lors d’autres manifestations douloureuses.

Vous trouverez ci-dessous, les liens vers les documentaires tournés avec Arsène à Madagascar et en Indonésie.

Court métrage documentaire de présentation de l’action de l’association DOCUMENTING 21C (2014, 10 mn) :

https://www.youtube.com/watch?v=C_04HDqaaUU&list=UURnGTKsZnKroiGCHhEf5TLQ&index=15

Manifestation en Pologne pour la liberté vaccinale (très courte video) :

https://www.youtube.com/watch?v=getwDw-V7oE

La dictature des vaccins
Interview de Serge Rader, pharmacien sur TV libertés

Depuis le 1er janvier 2018, les parents sont contraints de faire administrer non plus 3 mais 11 vaccins à leurs enfants. L’obligation, mais également la crainte d’effets secondaires possibles inquiètent de plus en plus. De son côté, le ministre de la Santé, Agnès Buzyn, reste totalement fermée au dialogue. Serge Rader, pharmacien spécialiste des vaccins, pousse un cri de colère pour qu’un véritable débat scientifique puisse avoir lieu, sans la mainmise des laboratoires pharmaceutiques.

www.youtube.com/watch?v=6ds8O5Au2jI

Youtube : TOUT est faux en médecine , depuis le plagieur et faussaire

Louis Pasteur montrant la voie ! Un interview du docteur ELMIGER, de Lausanne, un grand visionnaire et un grand médecin humaniste !

 

POUR RECEVOIR DES NOUVELLES, DES ARTICLES INÉDITS, DES VIDÉOS GRATUITES, etc…

 

Inscrivez-vous en cliquant le lien ci-dessous

http://www.myhippocrate.net/sante-globale/

 

VISITEZ NOS SITES et INSCRIVEZ-VOUS ÉGALEMENT

www.santeglobale.info

www.jeanmariemuller.ch

Bon été à tous ! Que la force du soleil et la puissance de votre corps de lumière inondent tous vos corps de

cette totale confiance en la vie qui ouvre la porte du paradis ! Nous ne sommes pas des minables condamnés

à subir les folies esclavagistes des gouvernants et des forces noires, nous pouvons nous éveiller et nous

mettre à rire toujours plus en retrouvant notre énergie spirituelle, la connexion avec notre corps de lumière et avec nos amis des mondes de lumière afin de réenchanter notre vie quotidienne !

top

Recevez gratuitement notre livre : «Rire c’est la santé»

Pour que nous puissions tous avancer sur le chemin de la médecine holistique nous sommes heureux de vous offrir notre  livre (sous forme d’ebook) “Rire c’est la santé”. Afin de le recevoir inscrivez-vous si-dessous et un mail vous sera envoyé pour télécharger l’ebook :

Nous respectons votre privée : nous ne transmettrons votre email à aucun tiers et vous pouvez à tout moment vous désinscrire. En vous inscrivant vous acceptez de recevoir notre newsletter qui contient des offres informations  au sujet de nos activités et celles de nos amis. Nous collectons votre prénom afin de personnaliser nos emails. Pour tout renseignement contactez-nous à support@santeglobale.info