Newsletter Novembre 2008

Chers amis,

Bernard CLAVIERE, qui a organisé, en été 2008 une marche de jeûneurs de Bordeaux à Paris (voir [21]www.Croisadepourlasante.org) a publié un essai décapant sur notre addiction à la nourriture et la façon d’y remédier par les vertus du jeûne, ce moyen de santé ancien, simple, gratuit, efficace pour guérir bien des maux et qui s’avère être une source merveilleuse d’expériences spirituelles de haut niveau. S’il est vrai que la plupart des gens mangent quatre fois plus qu’ils n’en ont besoin, s’arrêter de manger de temps en temps est essentiel. Ce livre, préfacé par Tal (qui a connu Bernard Clavière il y a 30 ans, alors qu’il était pianiste et pilote d’avion à Ibiza !), contient de multiples informations passionnantes sur les bienfaits du jeûne. Le souhait de l’auteur : « Je rêve de voir la suspension temporaire de l’alimentation intégrée aux programmes de l’éducation nationale, des écoles primaires jusqu’aux universités et, bien sûr, dans les facultés de médecine …Mon objectif est de contribuer à l’élimination de la souffrance due principalement à la méconnaissance des lois de la vie saine » Pour le commander : www.docteurnature.org

Bernard Clavière a aussi mis au point un appareil qui permet de faire de l’hydrothérapie du côlon chez soi : voir le site www.colon-net.com

 

 

METAUX LOURDS

 

 

Malgré les nombreux travaux qui prouvent les dangers pour la santé des métaux lourds utilisés pour les amalgames, une grande partie des dentistes et des médecins sont maintenus dans l’ignorance parce que les autorités ont peur d’aborder ce genre de sujet qui remet en question les idées dominantes. Le résultat est que dans plusieurs pays les dentistes n’ont plus le droit de jeter de mercure à la poubelle, pour protéger l’environnement, mais ils ont encore le droit de le mettre dans la bouche de leurs patients ! L’intoxication par les métaux lourds, notamment le mercure, dont souffrent de très nombreux habitants des pays industrialisés, ne vient pas seulement des amalgames mais aussi de nombreux vaccins et de médicaments qui en contiennent. C’est devenu un problème de société majeur, qui provoque d’innombrables maladies et infirmités. Françoise Cambayrac, dans Vérités sur les maladies émergentes dresse un terrible constat : des millions d’habitants des pays riches ont été gravement empoisonnés par le mercure des amalgames dentaires qui sont considérés comme un poison violent par des scientifiques du monde entier et font l’objet de réglementations drastiques pour limiter leur diffusion dans l’écosystème. En France pourtant les rapports officiels les rendent inoffensifs une fois placé dans nos dents ! Son livre montre la toxicité du mercure et son rôle dans la genèse de nombreuses maladies modernes comme la fibromyalgie, la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, le syndrome de fatigue chronique, la dépression, les maladies auto-immunes, le diabètes, la sclérose en plaque, l’autisme, l’hyperactivité infantile, les allergies, etc.
De nos jours, les aliments sont de plus en plus pollués par les métaux lourds qui se concentrent dans la viande, les produits laitiers et le poisson (lire Viande et Lait, des aliments dangereux pour votre santé). Une simple tranche de requin de 200 grammes apporte la bagatelle de 200.000 microgrammes de mercure, soit, selon les normes en vigueur, la dose autorisée pour 36 années. Cela signifie que, pour suivre les recommandations officielles, vous devriez, après avoir mangé cette tranche de requin, ne plus consommer de poisson pendant 36 ans !
Avec les vaccins, les parents conscients peuvent-ils laisser des médecins conformistes et désinformés inoculer en toute innocence à leurs enfants des doses de métaux lourds qui dépassent des centaines voire des milliers de fois les normes admises ? (Lire : Vaccins, un génocide planétaire ? de Tal Schaller et Vaccins l’avis d’un avocat de Jean-Pierre Joseph)

Stop à l’abus de médicaments chimiques !
En tuant virus et bactéries, les médicaments chimiques contribuent, pour une bonne partie, à affaiblir les défenses de l’organisme. Les germes recherchent leur habitat naturel – le tissu malade – sans être eux-mêmes la cause de la maladie du tissu. Dans la même optique, on pourrait tout aussi bien accuser les mouches d’êtres les responsables de nos ordures et décider de faire la guerre aux mouches comme l’on fait la guerre aux virus à grands coups de vaccins et thérapeutiques dans une agitation des plus fébriles !… Diriez-vous également que, puisque l’on retrouve quasiment toujours des policiers et des ambulanciers sur les lieux des accidents, ceux-ci en sont responsables ?
Non bien sûr, cela serait absurde… Eh bien, ce n’est pas moins absurde de croire que les microbes, virus ou autres bactéries sont responsables des maladies parce qu’on les retrouve eux aussi très souvent sur les lieux de l’accident .Thomas Sydenham, surnommé l’« Hippocrate anglais » a exprimé tout le concept de maladie en une simple phrase « La maladie n’est rien d’autre qu’un effort fourni par le corps pour se débarrasser de ses matières morbides ».

top

Recevez gratuitement notre livre : «Rire c’est la santé»

Pour que nous puissions tous avancer sur le chemin de la médecine holistique nous sommes heureux de vous offrir notre  livre (sous forme d’ebook) “Rire c’est la santé”. Afin de le recevoir inscrivez-vous si-dessous et un mail vous sera envoyé pour télécharger l’ebook :

Nous respectons votre privée : nous ne transmettrons votre email à aucun tiers et vous pouvez à tout moment vous désinscrire. En vous inscrivant vous acceptez de recevoir notre newsletter qui contient des offres informations  au sujet de nos activités et celles de nos amis. Nous collectons votre prénom afin de personnaliser nos emails. Pour tout renseignement contactez-nous à support@santeglobale.info

 

Pour toute commande jusqu’au 31 Décembre, nous vous offrons, en guise de « cadeau de Noël » le DVD « Naissance d’une humanité consciente », une conférence de Johanne et Tal sur la construction d’un futur lumineux ! Ignorer