Newsletter du 20 août 2010

RESOUDRE LA CRISE ?

Ça se passe dans un village qui vit du tourisme, sauf qu’à cause de la
crise il n’y a plus de touristes. Tout le monde emprunte à tout le
monde pour survivre. Plusieurs mois passent, misérables. Arrive enfin
un touriste qui prend une chambre. Il la paie avec un billet de 100 €.
Le touriste n’est pas encore monté dans sa chambre que l’hôtelier
court porter le billet chez le boucher, à qui il doit justement cent
euros. Le boucher va aussitôt porter le même billet au paysan qui
l’approvisionne en viande. Le paysan, à son tour, se dépêche d’aller
payer sa dette au boulanger auquel il doit 100 euros. Le boulanger
boucle la boucle en se rendant à l’hôtel pour rembourser l’hôtelier
auquel il doit la même somme. Comme il dépose le billet de 100 € sur le
comptoir, le touriste, qui venait dire à l’hôtelier qu’il n’aimait
pas sa chambre et n’en voulait plus, ramasse son billet et disparaît.
Rien n’a été dépensé, ni gagné, ni perdu. N’empêche que plus personne
dans le village n’a de dettes !

L’ALIMENTATION INDUSTRIELLE, UN VERITABLE GENOCIDE !

Un spécialiste nous parle de la Bouffe industrielle. Effrayant de
vérités, à voir absolument avant le retrait de ce lien et de cette
vidéo. (sous-titré en français).La fin de la vidéo est très positive.

Il devient vital de manger le plus naturel et BIO possible si nous
voulons sauver notre peau, et surtout pour nos enfants.Voir le livre de
France GUILLAIN : “Manger bio c’est pas cher” Editions Jouvence..Elle
a élevé 8 enfants en bio avec de petits revenus.

MANGER DE LA VIANDE ?

Si, il y a 2000 ans, Jésus et les thérapeutes esséniens nous mettaient
déjà en garde contre les dangers de l’alimentation carnée et le
non-respect de la vie animale,… dans la même période, des grands
hommes comme Socrate, Platon, Aristote, Diogène, … nous prévenaient
également, tout comme l’avaient déjà fait, cinq cent ans auparavant,
Hippocrate et Bouddha…

Sénèque disait :«Toutes les choses créées sont liées entre-elles, et,
lorsqu’on tue un animal c’est donc un véritable crime, tant contre
l’âme animale que l’âme humaine !… »

Quant à Pythagore, il affirmait :« Tant que l’homme continuera à être
le destructeur impitoyable des êtres inférieurs, il ne connaîtra ni la
santé, ni la paix.

Tant que les hommes massacreront les bêtes, ils s’entretueront ; Celui
qui sème le meurtre et la douleur ne peut, en effet, récolter la joie
et l’amour. »

CONTE DU PECHEUR MEXICAIN

Au bord de l’eau, dans un petit village côtier mexicain, un bateau
rentre au port, ramenant plusieurs thons. L’Américain complimente le
pêcheur mexicain sur la qualité de ses poissons et lui demande combien
de temps il lui a fallu pour les capturer.

– Pas très longtemps, répond le Mexicain.

– Mais alors, pourquoi n’êtes-vous pas resté en mer plus longtemps pour
en attraper plus ? demande l’Américain.

Le Mexicain répond que ces quelques poissons suffiront à subvenir aux
besoins de sa famille. L’Américain demande alors :

– Mais que faites-vous le reste du temps ?

– Je fais la grasse matinée, je joue avec mes enfants, je fais la
sieste avec ma femme. Le soir, je vais au village voir mes amis. Nous
buvons du vin et jouons de la guitare. J’ai une vie bien remplie.

L’Américain l’interrompt :

– J’ai un diplôme de l’Université de Harvard et je peux vous aider.
Vous devriez commencer par pêcher plus longtemps. Avec les bénéfices
dégagés, vous pourriez acheter un plus gros bateau. Avec l’argent que
vous rapporterait ce bateau, vous pourriez en acheter un deuxième et
ainsi de suite jusqu’à ce que vous possédiez une flotte de chalutiers.
Au lieu de vendre vos poissons à un intermédiaire, vous pourriez
négocier directement avec l’usine, et même ouvrir votre propre usine.
Vous pourriez alors quitter votre petit village pour Mexico City, Los
Angeles, puis peut-être New-York, d’où vous dirigeriez toutes vos
affaires.

Le Mexicain demande alors :

-Combien de temps cela prendrait-il ?

-15 à 20 ans, répond le banquier américain.

-Et après ?

-Après, c’est là que ça devient intéressant, répond l’Américain en
riant, quand le moment sera venu, vous pourrez introduire votre société
en bourse et vous gagnerez des millions.

-Des millions ? Mais après ?

-Après, vous pourrez prendre votre retraite, habiter dans un petit
village côtier, faire la grasse matinée, jouer avec vos petits-enfants,
faire la sieste avec votre femme et passer vos soirées à boire et à
jouer de la guitare avec vos amis.

-A quoi bon perdre toutes ces années ! répondit le pêcheur, j’ai déjà
tout ça ! Bonne journée monsieur !

Auteur inconnu

Dans le contexte où le système de l’argent s’écroule, ce raccourci
poétique de la frénésie de certains est un vrai bonheur. Il faudrait le
faire passer en boucle sur les écrans de contrôle des salles des
marchés boursiers !

VOUS AVEZ DIT CANCER ?

Dans le livre « Vous avez dit cancer ? » un collectif d’étudiants, sous
la direction de Martin Rieussec, se posent la question : « Pourquoi la
prévalence du cancer a-t-elle augmenté de 93% dans les 25 dernières
années en France ? »Ils donnent la parole à ces chercheurs courageux
qui, hors de la « pensée unique » de la médecine officielle ont osé
dénoncer les pesticides, la chimie, les aliments industriels, les OGM,
les vaccins et autres folies de notre époque qui, si les
multinationales n’avaient pas le pouvoir de contrôler les
gouvernements, les experts et les médias, auraient été bannies ou mises
sous contrôle strict depuis longtemps.

Danger des écrans cathodiques (Jacques Surbeck)

En 1989, l’OMS avait publié les résultats de l’étude scientifique des
Professeurs

Johansson & Aronsson, montrant qu’à partir d’une exposition de 2h
devant un écran

d’un humain adulte, les courbes de rejets d’adrénaline par les urines
s’inversent à 90° et l’organisme agresé par ces REMP (Radiations
ElectroMagnétiques Pulsées) se met en état de défense-réaction en
conservant son hormone de stress-agressivité…

Le 23 janvier 1990, l’éminent Pédo-psychiatre français : l’
Professeur Marcel Rufo

publiait une étude montrant qu’à partir de la 40° minute d’exposition
d’enfants impubères devant un écran (ordinateur, TV, jeux-vidéo,
etc..) l’agressivité est augmentée de facteur 3

En 1994, une équipe de 79 médecins di travail français publiait
l’étude TEC2, montrant qu’à partir de la 4° heure d’écran, les
humains adultes présentent une augmentation de 35% des troubles
neuro-psychologiques, avec agressivité accrue

En 1996, grâce à l’appareil DFM/Véga (voir résultats sur notre
web-site ) nous avons

pu MONTRER que le corps calleux d’enfants de 7/10 ans est en
saturation électro-

magnétique dès la 20° minute d’exposition devant un écran TV (couvert
d’un drap

noir, pour éviter les artefacts) ce qui bloque toute capacité de
mémorisation 3 h…

500 milliards $ volés aux pays pauvres chaque année

Il est essentiel en effet de s’attaquer à ce fléau qui mine tous les
pays, développés et non développés, mais qui se révèle particulièrement
catastrophique pour ces derniers, parce qu’ils se trouvent entraînés,
depuis des dizaines d’années, dans la spirale de l’appauvrissement,
bien loin de pouvoir donner un commencement d’espoir à leurs habitants.
C’est une impunité organisée au bénéfice de la criminalité économique.
On a pu parler en effet de « génocide exsangue » pour désigner les
ravages produits par la grande pauvreté tout particulièrement en
Afrique, où les flux financiers qui sortent de pays pauvres très
endettés sont bien supérieurs à ceux qui viennent de toutes les aides
possibles, rendant ces dernières dérisoirement inefficaces.

En 2004, Raymond Baker, dans le Financial Times, affirme que chaque
année 500 milliards de dollars sortent des pays les plus pauvres. Sur
ce montant, 50 milliards viennent de la corruption, 200 milliards des
transferts des bénéfices des grandes sociétés transnationales, 250
milliards des activités criminelles (trafics d’armes, de diamant, de
drogue). En quasi-totalité ces sommes aboutissent dans les paradis
fiscaux sous couvert de la bienfaisante opacité qui les met à l’abri de
toute enquête judiciaire. Ces sommes excèdent très largement le montant
des aides financières internationales octroyées à ces pays . Il conclut
que les mouvements de capitaux sont virtuellement incontrôlés.

Tant que dure cet état de fait, on pourra continuer à déplorer, comme
l’a révélé l’ONG Transparency International, que sur les 28 milliards
de dollars versés par la Banque mondiale et le Fond monétaire
international au Nigeria, 5 soient allés dans la poche de l’ancien
dictateur Sani Abacha, tout comme 5 autres étaient allés dans celle de
Mobutu, sur les 10 milliards versés au Zaïre. Aucun montant n’a pu être
récupéré, ces sommes ayant disparu sur des comptes off shore. Par
ailleurs les codes des investissements dans les pays pauvres sont
extrêmement favorables, permettant les transferts les plus avantageux.
En cinq ans les capitaux sont amortis. Le milieu politico-affairiste,
notamment français, qui tient l’Afrique peut ainsi engranger des
bénéfices considérables qui ne viendront jamais bêtement directement en
France. Ils iront grossir les comptes suisses, comme on a pu en avoir
une petite idée avec ce qu’on a dévoilé des pratiques de Elf, dans
l’affaire du même nom. Ou alors ils effectueront des voyages
compliqués, passant, d’un simple clic informatique, aux îles vierges
puis à une banque new-yorkaise, pour se retrouver au Luxembourg avant
d’atterrir candidement sur le compte d’un honorable particulier des
Yvelines. Il n’y a aucune raison pour que ces pratiques changent
spontanément. Enfin, dans des pays où règne la corruption,
s’épanouissent et prospèrent sans aucun frein toutes les activités
financières criminelles possibles, générant les flux financiers les
plus importants, qui prennent les même chemins, après avoir vampirisé
littéralement ces malheureux pays, condamnant leurs populations au
désespoir.

Connaissant ces faits et impuissants à les faire cesser, nous sommes,
dans la situation des serfs du Moyen-âge, courbant l’échine sous
l’arbitraire des seigneurs. Les grands prédateurs d’aujourd’hui
échappent au contrôle démocratique. Nos élus sont, au mieux aussi
impuissants que nous devant les puissances de l’argent, au pire
complicesOdile Tobner

Les paroles de la chanson ” Imagine ” de John Lennon sont toujours
d’une incroyable véracité :

Imagine qu’il n’y a aucun pays,
Ce n’est pas dur à faire,
Aucune cause pour laquelle tuer ou mourir,
Aucune religion non plus,
Imagine tous les gens,
Vivant leurs vies dans la paix…

Tu peux dire que je suis un rêveur,
Mais je ne suis pas le seul,
J’espère qu’un jour tu me rejoindras,
Et que le monde vivra uni

Imagine aucune possession,
Je me demande si tu le peux,
Aucun besoin d’avidité ou de faim,
Une fraternité humaine,
Imagine tous les gens,
Partageant tout le monde…

Tu peux dire que je suis un rêveur,
Mais je ne suis pas le seul,
J’espère qu’un jour tu me rejoindras,
Et que le monde vivra uni….

Un livre, à propos de la monnaie : Le complot de la Réserve Fédérale,
Antony Sutton :

Vous êtes-vous jamais demandé si les Peuples dits “souverains” de nos
grandes nations industrielles, soi-disant démocratiques, jouissaient
encore du droit essentiel de battre monnaie ? Remarquable à cet égard,
l’exemple de la Réserve Fédérale américaine, la banque centrale des
Etats-Unis, montre bien à quel point le Peuple de cette nation s’est
vu déposséder de ce qui constitue l’essence même de son économie.

C’est à travers une enquête aussi haletante qu’indiscutablement
documentée, qu’Antony Sutton retrace pour nous les agissements
frauduleux qui ont conduit le Congrès américain à voter une loi qui
livrait les Etats-Unis pieds et poings liés à ses banquiers – ratifiée
en 1913 par un Président Wilson qui devait tout de son ascension à Wall
Street.

On restera en outre songeur en découvrant que ces manœuvres
s’inspirèrent du modèle des banques centrales européennes de
l’époque, dont les propriétaires on ne peut plus privés mirent un
point d’honneur à conseiller et appuyer leurs collègues
d’outre-atlantique.

Un livre clé qui éclaire d’un jour nouveau les problèmes de nos
économies, par un auteur trop longtemps méconnu du monde francophone.

Sur youtube Denissto déclare : La dette de la France, de 1973 à 1988
s’élève à 1300 milliards d’euros. Aujourd’hui la France paie120
millions d’euros par jour d’intérêt sur sa dette, ce qui est plus que
l’impôt sur le revenu. Or ces intérêts sont une véritable rente aux
banquiers qui ont prêté cet argent qui ne leur a rien coûté qu’une
écriture ! Depuis 1973 la France n’a plus le droit de produire de la
monnaie, elle doit l’emprunter aux banquiers. Kissinger avait
dit : »Contrôlez l’alimentation et vous contrôlerez les populations
contrôlez l’énergie et vous contrôlerez les pays, contrôlez l’argent et
vous contrôlerez le monde ! » Aujourd’hui 3% de la population mondiale
contrôle 90% des richesses !

\”

RENDRE LES GENS SERVILES

Joseph Watson, 3 août 2010

L’establishment médiatique et la dictature médicale font la promotion
de vaccins altérant le cerveau qui, en lobotomisant pratiquement les
gens, restructurent leur mental dans un état de respect servile, de
sorte que leur instinct naturel à se fâcher et se rebeller contre la
tyrannie qui leur est imposée est rendu inopérant.Selon le Daily Mail,
« Des universitaires se disent prêts à développer le premier vaccin
contre le stress : une piqûre unique qui nous aiderait à nous détendre
sans décompresser. »Le Dr Robert Sapolsky, professeur en neurosciences
à l’université Stanford de Californie, affirme que ce vaccin est
destiné à imposer un état de « calme déterminé » (focused calm), en
modifiant la chimie du cerveau.Se sentir stressé, se mettre en colère,
exprimer des émotions et de la passion, tout cela est inné, naturel, et
représente un aspect vital du comportement humain. Réagir par le stress
à des situations dangereuses ou gênantes constitue une réponse
indispensable et saine, et s’associe à peu près à tout ce qui vit sur
la planète.Des scientifiques nous racontent à présent que la colère, le
bouleversement et la passion sont anormaux, et que ça doit être
« traité » par quelque nouvelle dose de drogue injectée qui nous
transformera en quasi lobotomisés dans un état de soumission docile. Ça
fait manifestement partie de l’éventail complet d’agressions contre
notre esprit, corps et système nerveux à travers la contamination de
nos aliments et eaux.La nouvelle recherche sur des vaccins altérant le
cerveau va de pair avec les projets d’ajout de lithium aux réserves
d’eau dans le but de traiter les « troubles de l’humeur. »Les gens sont
déjà bombardés à l’échelle planétaire de fluorure de sodium, un poison
qui agit au niveau du système nerveux et qui provoque le cancer, grâce
aux réserves d’eau, au dentifrice, et à de nombreux aliments. La
première affaire d’eau potable fluorée sur Terre s’est passée dans les
camps de prisonniers de l’Allemagne nazie. La Gestapo avait peu de
soucis au sujet de l’effet supposé du fluor sur les dents des enfants ;
leur raison alléguée du traitement de masse de l’eau au fluorure de
sodium était de stériliser les humains et contraindre à la soumission
calme la population des camps de concentration.

Comme de plus en plus de gens dans le monde commencent à se renseigner
sur ce qu’on leur fourre dans le corps et sur la manière dont ils font
l’objet d’attaques chimiques et biologiques avec la nourriture
[industrielle] qu’ils mangent, l’establishment devient de plus en plus
acharné à tenter de maintenir la population malade et abattue, en lui
racontant même que l’injection de poisons mercuriels dans le sang sera
un vrai bonheur pour sa santé.La tentative visant à lobotomiser
chimiquement le public fait partie du programme de l’« élite, »* visant
à créer une sous-espèce d’esclaves drogués et affaiblis, privés de
l’intelligence et de l’énergie qui leur permettrait de résister aux
mesures de contrôle imposées sur eux par une maigre population de
maîtres obsédés, qui sera libre de prendre du plaisir.

[* Ndt : je me suis permis de mettre élite entre guillemets car
l’auteur, comme beaucoup d’écrivains anglo-états-uniens, utilise ce
terme en faisant, à mon avis, un contresens, vu les actions de cette
élite. Sans doute pensait-il à « psychopathes qui tiennent lieu
d’élite » ?]

Infowars lance une nouvelle expression de recherche spéciale sur Google
pour cerner au maximum ce grave problème.

En recherchant « brain eating vaccines » (vaccins dévoreurs de
cerveau), on peut obtenir des millions de nouvelles personnes que l’on
n’auraient jamais pu trouver autrement par hasard.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

top

Recevez gratuitement notre livre : «Rire c’est la santé»

Pour que nous puissions tous avancer sur le chemin de la médecine holistique nous sommes heureux de vous offrir notre  livre (sous forme d’ebook) “Rire c’est la santé”. Afin de le recevoir inscrivez-vous si-dessous et un mail vous sera envoyé pour télécharger l’ebook :

Nous respectons votre privée : nous ne transmettrons votre email à aucun tiers et vous pouvez à tout moment vous désinscrire. En vous inscrivant vous acceptez de recevoir notre newsletter qui contient des offres informations  au sujet de nos activités et celles de nos amis. Nous collectons votre prénom afin de personnaliser nos emails. Pour tout renseignement contactez-nous à support@santeglobale.info

 

Pour toute commande jusqu’au 31 Décembre, nous vous offrons, en guise de « cadeau de Noël » le DVD « Naissance d’une humanité consciente », une conférence de Johanne et Tal sur la construction d’un futur lumineux ! Ignorer