Newsletter du 21 décembre 2010

Cher amis,

En ces jours de fin d’année nous vous souhaitons des pluies d’étoiles
de joie et d’amour ! Les jours les plus sombres de l’année donnent le
signal du renouveau, de cette « nouvelle naissance » qui correspond à
se rappeler que nous ne sommes pas des êtres de matière obligés de
vivre dans la peur et la frénésie de la société de consommation mais
des êtres de lumière magnifiques, dotés de potentiels merveilleux et
capables de créer toujours plus de succès et de joie de vivre. Des
êtres de lumière qui savent que nous pouvons sortir des divisions et
des conflits pour créer en nous et autour de nous de la félicité et de
la fraternité. Des êtres de lumière conscients que lorsque nous nous
donnons la main, nous sortons de la solitude et de la souffrance pour
façonner ensemble un monde d’unité dans la diversité. « We are many but
we are one » disent les anglophones. « Nous sommes nombreux mais nous
sommes un », c’est ce que vivent les êtres de lumière libérés des
croyances limitées de l’intellect privé de conscience spirituelle.
Saint Exupéry (dans une de ses dernières lettres) écrivait : » Il n’y a
qu’un seul problème de par le monde. Rendre aux hommes une
signification spirituelle, des inquiétudes spirituelles. Faire pleuvoir
sur eux quelque chose qui ressemble à un chant grégorien, redécouvrir
qu’il existe une vie de l’esprit plus haute encore que la vie de
l’intelligence. » Quant à Kryeon (dans 2011,Devenir, éveiller le grand
potentiel humain, éditions Ariane) il affirme « La compassion est la
seule énergie qui puisse élever rapidement le taux vibratoire de la
planète. Les scientifiques eux-mêmes ont découvert que la planète
physique réagit à la compassion suscitée par un événement. Certains
effets que l’on pense être uniquement géologiques sont dus à
l’humanité. Autrement dit pour la première fois les êtres humains
voient que la Gaïa physique elle-même réagit à la conscience humaine.
La compassion permet un regard furtif de l’autre côté du voile car elle
est une énergie d’amour mutuel qui comporte tous les attributs de
l’amour de Dieu. Elle est ce qui se rapproche le plus de l’énergie
présente de l’autre côté du voile. » Ou encore Anna (même ouvrage) :
« L’année 2011 sera une période où les forces cosmiques bienveillantes
supporteront magnifiquement votre voyage. Toutefois vous sentirez aussi
la résistance des forces polarisées vers la peur qui s’opposent aux
changements inévitables qui se produisent en vous et autour de vous.
Par la pratique de l’attention éclairée nous permettons au flot des
transitions constamment en mouvement de circuler autour de nous et à
travers nous. Et, dans ce grand lâcher prise, nous découvrons une paix
merveilleuse. »

Nous vous rappelons aussi que nous, Johanne et Tal, donnons des séances
de channeling par téléphone : si vous désirez avoir le point de vue des
guides spirituels sur votre cheminement spirituel et comment vous
libérer des maux, des blocages et des sabotages qui polluent votre vie,
appelez-nous et nous conviendrons d’un rendez-vous téléphonique. La
séance de channeling sera enregistrée et vous recevrez le CD par la
poste. Coût 100 euros, durée d’environ une heure. Les personnes qui ont
fait appel à nous depuis vingt ans ont été impressionnées par la
qualité des informations qu’elles ont reçues. Elle se sont senties
soutenues et guidées vers une vie libérée des poids et des chaînes du
passé, une vie toujours plus lumineuse…Même si nous pouvons tous avoir
de la résistance à mettre en pratique les conseils reçus, c’est quand
même merveilleux de pouvoir recevoir une guidance spirituelle dotée
d’une immense intelligence, sans jugements, toujours chaleureuse,
consciente de tous nos potentiels et débordante d’amour
inconditionnel ! (Tél Johanne 0033687746978 et Tal 0033685022537)

Et voici diverses informations destinées à vous soutenir sur le chemin
de la conscience et de la santé globale :

– Vivre les émotions avec son corps

Le petit livre que Johanne et Tal ont publié dans la collection
« Pratiques » de Jouvence et que nous avons annoncé dans la dernière
newsletter peut être commandé chez nous en envoyant 8 euros
(livre+port) (BVR pour les suisses et RIB pour les belges). Un joli
cadeau pour créer une année 2011 au cours de laquelle toutes les peurs,
colères, tristesses et désespoirs pourront être évacuées instantanément
pour faire place à la sérénité et à l’ouverture du coeur !

– ALIMENTATION ET CONSCIENCE (Extrait d’un mail reçu d’un ami) :

« De plus en plus de personnes commencent à se rendre compte de
l’importance de ce qu’ils mettent dans leurs corps, de l’impact de
la nourriture sur la santé et sur la « clarté d’esprit ». Comme je
base mes opinions sur le vécu, ce que je relate ici n’est pas une
synthèse des principes naturopathiques ou new-age, il s’agit de mon
expérience, donc de mes résultats. Comme tout chercheur, je « valide »
un résultat quand il se répète identique à lui-même, un nombre de fois
suffisante, dans des conditions d’expériences quasi identiques. Mes
voyages intérieurs m’ont amené à de nombreuses reprises à Voir et à
Sentir des choses très clairement, parfois douloureusement. Ce fût en
tout cas une bénédiction, car cela me permet d’appréhender vraiment
l’enjeu actuel que l’humanité traverse dans sa relation à la
nourriture, et de faire des choix personnels conscients.

Je suis végétarien depuis plus de quinze ans, cela est apparu à moi
comme une évidence lorsque j’ai rencontré un homme qui, après avoir
passé quatre ans à ne boire que des jus de fruits et légumes, respirait
la santé et ne ressentait plus le froid. J’ai passé des heures avec
cette personne qui faisait cinquante kilomètres par jour à vélo pour se
rendre à son lieu de travail, en débardeur, en short et en sandales, en
plein hiver et très souvent la nuit! Quand il m’a dit avec affirmation
et grand détachement, « normalement, l’homme n’a pas le droit de
manger des animaux », cela m’a fait un court-circuit dans le cerveau.
Je crois qu’une vérité universelle a un impact majeur sur la
conscience lorsqu’elle est prononcée par quelqu’un de conscient! Ce
fût le cas pour moi, du jour au lendemain, j’arrêtais la viande. Quand
quelqu’un de plus conscient tape à votre porte, on adopte en général
deux attitudes. Le repli, synonyme de « courage fuyons! », ou la
confiance. Quand je parle de repli, cela témoigne à mon sens d’un
refus de l’évolution, que l’on justifie par des raisonnements de type
logique cérébrale. La peur d’évoluer, de perdre ses « acquis » est
parfois indéracinable durant la vie du corps physique, et c’est sa
mort qui réveille notre conscience en dernier recours. Quand je parle
de confiance, je parle de cette petite voix dans notre coeur qui dit
« Mais oui il a raison! » Je souligne aussi que cette confiance n’est
validée que lorsqu’on a mis en pratique sur soi l’idée nouvelle.
Ainsi je suis végétalien, au sens où j’ai arrêté de consommer toute
chair animale, viande et poisson. En très peu de temps après
l’adoption de ce régime, j’ai vu mes furoncles et autres problèmes de
peau disparaître, et ils ne sont jamais revenus. Si maintenant je mange
de la chair animale, et il m’est arrivé de le faire en de rares
occasions, ma vitalité chute drastiquement! Je fais des cauchemars dans
lesquels des entités très moches m’attaquent et s’agrippent à moi
jusqu’au stade du réveil, jusqu’à la sensation d’être touché
physiquement parfois! Je ne me considère néanmoins pas comme un exemple
dans le domaine de la nutrition. Notamment j’ai consommé parfois
beaucoup d’alcool, de sucre, de café et de chocolat, et souvent tout
ça dans la même journée! Heureusement pour moi, j’ai appris et
pratiqué la technique des lavements intestinaux (ayant découvert que je
pouvais aspirer l’eau par l’anus et me vider le gros intestin), je
bois mon urine régulièrement (effet laxatif et dynamisant garanti), je
fais beaucoup de sport, des diètes liquides et des jeûnes de courtes
durées, des saunas, et enfin je fais circuler autant que possible mes
émotions dans la nature.

Lorsqu’on mon énergie croît, il y a comme un coup de projecteur sur
mon état intérieur. Et quand la lumière s’allume, l’ombre apparaît
plus forte en premier! Qu’est ce que je vois? Par exemple, je vois une
plaque de chocolat (mon addiction préférée), et là je vois toute la
chaîne à laquelle cet aliment est relié, en une image holographique
avec tous les acteurs participant à la « chaîne chocolat », dont je
suis le cautionnaire. Il y a des arbres coupés, des enfants esclaves et
rachitiques, des personnes obèses qui meurent mais ne peuvent
s’empêcher de manger, des personnes en cravate qui ricanent, des
créatures type petits gris mi-homme mi-lézards qui surveillent et se
nourrissent en coulisses, des entités logées et accrochées dans
l’intestin qui réclament leur ration, des myriades de toxines qui
permettent à ces entités de s’incarner en nous, bref, une chaîne
morbide qui détruit la nature et nos corps qui ont font partie!

A de nombreuses reprises j’ai vu cette chaîne qui joue un rôle de trou
noir en aspirant la Vie, et en suscitant chez tous les acteurs une
excitation agréable que l’on confond facilement avec l’énergie de la
vie. C’est malin, car les « bons vivants » peuvent se nourrir de la
mort en éprouvant du plaisir! Au delà de toute ces maillons
inter-reliés, que ce soit pour la viande, le chocolat, l’alcool, le
café, le sucre blanc, etc, il y a une indicible souffrance que j’ai
ressentie dans mon corps et dans ma conscience, une souffrance que
l’on inflige à la Terre, à nos corps, et même à d’autres plans
d’existence qui font le maximum pour réparer les dégâts avec une
patience illimitée! Ce que je vois « sous éclairage » n’est autre que
l’inconscient personnel et collectif qui gouverne la majorité de
l’humanité, et qui bloque l’accès à la conscience, aux plans lumineux
où tout est joie et harmonie. Et j’ai compris que quand on voit cela,
on a une double responsabilité:

– La première est d’arrêter de cautionner les chaînes morbides et de
s’inscrire dans les chaînes de la Vie. Notre conscience une fois
reconnue comme fruit divin de l’Amour cosmique, comment supporter de
participer à la souffrance de l’homme et de la Terre? De plus le
décalage vibratoire énorme entre la pulsation de l’âme et celle des
peurs viscérales est tel qu’il engendre une tension énorme dans le
corps physique et des troubles émotionnels accentués. Il faut ajuster
au mieux les fréquences de nos différents corps pour assurer la
continuité du flux de vie. Peut-être même que dans le futur tous nos
corps fusionneront avec notre âme !

– La deuxième est d’informer afin que chacun réveille en lui ce
surplus de conscience qui permet de sortir de l’asservissement
automatisé aux forces obscures. Donc, j’ai décidé d’arrêter les
aliments qui volent la vie et de consommer au maximum des aliments qui
y participent! Dans une de mes visions, j’ai vu un homme et une femme
d’allure angélique, qui évoluaient dans un jardin d’eden rempli
d’une multitude de fruits. Ils s’embrassaient tendrement et durant ce
baiser, chacun se transformait en une aile, donnant naissance ainsi à
un magnifique papillon qui s’envolait vers un monde de pure lumière !

C’est le destin que je veux vivre !!

– LES 2/3 DES CAS DE COQUELUCHE SONT APPARUS CHEZ DES VACCINES

Ces cas SONT APPARUS dans la région de San Diego (Californie) chez des
enfants et des personnes qui avaient reçu le schéma COMPLET de la
vaccination… La coqueluche que nous voyons aujourd’hui est probablement
causée par un mutant, différent de ce que nous trouvons dans le vaccin.
Tout juste ce qu’il faut pour faire perdre toute valeur au vaccin
actuel. Nous avons toujours des cas de coqueluche aux Etats-Unis après
avoir vacciné les gens pendant des années. Il paraît évident que le
vaccin ne marche pas…

L’industrie pharmaceutique est attachée au mythe que les vaccinations
éradiquent les maladies…

Patricia Doyle, PhD

– CE BANDEAU DE MILLARDS DE DOLLARS… ENLEVEZ-LE DE VOS YEUX !

Missy Fluegge, 18 déc. 2010

Achèteriez-vous une boîte de vitamines sans marque, sans indications
dans un magasin d’alimentation naturelle ? Accepteriez-vous de donner
ces vitamines à vos enfants ? Feriez-vous confiance à un coiffeur
styliste qui ne vous demanderait pas votre avis sur ce que vous
souhaitez obtenir comme résultats ? Accorderiez-vous votre confiance à
l’habileté d’un vendeur si vous saviez qu’il recevait des sommes
importantes de la compagnie qui fabrique ce produit ?

La plupart d’entre nous ne pourraient accepter de rentrer dans un salon
de coiffure et, les yeux fermés, permettre à un styliste de couper ou
de teindre nos cheveux sans que nous ayons notre mot à dire. Nous ne
pourrions imaginer administrer à nos enfants la pilule mystérieuse
d’une boîte quelconque de vitamines ou une prescription médicale qui
porterait des inscriptions inintelligibles.

Cependant beaucoup de parents continuent sans s’interroger d’accepter
les vaccins, avec leurs effets secondaires dangereux et parfois de très
longue durée. Ces parents continuent à permettre aux médecins et aux
infirmières d’injecter à leur fils ou à leur fille des ingrédients dont
on ne sait pas grand-chose, des produits chimiques qu’ils ne
permettraient jamais à leur enfant d’avaler, de boire ou même de
toucher.

Quand les parents s’interrogent sur la sécurité des vaccins recommandés
par le gouvernement , les professionnels de santé et leurs sites web,
ils reçoivent une information qui est souvent biaisée et trompeuse.
Savez-vous qui fournit l’information sur les vaccins sur les sites
officiels supposés dignes de confiance ? Savez-vous qui finance les
organisations médicales connues qui encouragent les vastes programmes
de vaccinations ?

En tête de liste d’ une recherche d’informations sur Google au sujet
des vaccins, il existe un site qui, en apparence, paraît bien informé,
scientifique et digne de confiance. Ce site précise qu’il fournit aux
professionnels de santé, aux médias et au public une information
scientifique régulièrement mise à jour : il s’adresse à tout qui
souhaite obtenir une information factuelle au sujet des vaccins et de
l’immunisation.

Combien de parents pourront découvrir au-delà des belles paroles, des
graphiques fantaisistes que le site National Network for Immunization
(NNii) est financé par des organisations connexes (affiliées) comme
l’Association Médicale Américaine et autres groupes qui, en fait,
reçoivent des fonds des fabricants de vaccins et sont influencés par
eux ?

Le site précise aux parents que l’information ne doit pas subir
l’influence du sponsor d’un site quelconque ou d’une source de
financement. L’information sur la santé se doit d’être précise et non
biaisée.
Il convient cependant de noter que les sites réputés «sources
d’information dignes de confiance» reçoivent en fait directement ou
indirectement des fonds d’organisations et de compagnies qui ont des
liens avec l’industrie pharmaceutique. Le « disclaimer » de ce site
devrait en fait ajouter une clause sur sa propre hypocrisie !

Un autre résultat concernant l’information sur les vaccins fournie par
Google est le lien d’un site sponsorisé par une organisation qui est
elle-même financée par plusieurs producteurs de vaccins, y compris
GlaxoSmithKline, Merck, Novartis Vaccines, Sanofi pasteur, CSL
Biotherapies, MedImmune, Baxter Healthcare Corporation, et Ortho
Clinical Diagnostics.
Que faut-il penser de l’American Academy of Pediatrics ? La plupart des
parents pensent généralement que l’AAP est constituée par un groupe de
médecins qui sont qualifiés pour venir en aide au public en ce qui
concerne les recommandations et les décisions concernant la santé des
enfants. Cependant sur son propre site l’AAP précise qu’elle reçoit un
soutien libre (« unrestricted » illimité) de fondations, d’individus,
de corporations et d’agences gouvernementales.
A leur tableau d’honneur figurent les fabricants de vaccins tels Sanofi
Pasteur et Novartis.
Savez-vous qui finance l’Organisation Mondiale de la Santé ? L’OMS est
présentée dans les grands médias comme une organisation digne de
confiance animée d’intentions honorables pour s’occuper des problèmes
ayant trait aux besoins de santé des citoyens du monde. Ce groupe
familier qui est le département santé des Nations Unies est davantage
financé par des organisations dont les objectifs sont cachés que par
ses propres nations membres

Un bailleur de fonds, la Fondation Rockefeller, possède des liens
puissants avec de nombreuses compagnies pharmaceutiques.

La fondation Bill et Melinda Gates est un autre donateur important de
l’OMS.

Comment l’Organisation Mondiale de la Santé pourrait-elle fournir une
information non biaisée au sujet des vaccins alors qu’elle est
largement financée par des groupes qui sont essentiellement motivés par
le profit et des intérêts personnels pour la promotion et l’utilisation
généralisée des vaccins ?

En tant que parents, il nous faut apprendre à ne pas nous fier à ces
organisations, à leurs sites pour prendre des décisions au sujet du
bien-être de nos enfants. Leurs bailleurs de fonds profitent évidement
de l’utilisation généralisée des vaccins. Il en résulte que
l’information qu’ils font circuler au sujet de la sécurité des vaccins
ne peut être jugée totalement fiable.

Les compagnies qui fabriquent les vaccins veulent que nous gardions sur
les yeux le bandeau de milliards de dollars qu’ils distribuent
secrètement au travers de sites web, d’associations médicales
respectables pour leur permettre de continuer à moissonner des
récompenses financières de la vente de vaccins tout en poursuivant
leurs programmes sociaux d’une immoralité notoire.

Quand nous enlèverons ces bandeaux de nos yeux et que nous effectuerons
notre propre recherche, nous fiant à des sources d’informations non
biaisées qui ne reçoivent aucun argent ou soutien des fabricants de
vaccins, nous découvrirons la vérité au sujet des vaccins pour nous et
nos familles.

– Solutions locales pour un désordre global Film de Coline SERREAU

Un magnifique chant d’espoir !

Caméra au poing, Coline Serreau (auteur de films célèbres, dont La
Crise, Chaos, La belle verte, etc et qui a écrit une préface au livre
Le rire, une merveilleuse thérapie) a parcouru le monde pendant près de
3 ans, à la rencontre de femmes et d’hommes de terrain qui
expérimentent un peu partout, avec succès, de nouveaux systèmes de
production agricole, réparent les dégâts environnementaux, et proposent
une vie et une santé améliorées en garantissant une sécurité
alimentaire pour tous. Un enfant de 10 ans en mangeant une alimentation
non bio, équilibrée et classique absorbe des dizaines de produits
chimiques dont de nombreux sont cancérigènes. Boycottons la bouffe
industrielle qui nous tue. Mangeons le plus naturel, le plus bio
possible et privilégions le local.
– MESSAGE DE NOEL DE BARBARA LOE FISHER

” Comment est-il possible que les médecins ne puissent réaliser que le
premier vaccin contre la variole – de même que tous les autres vaccins
qui sont apparus dans la suite puissent provoquer des inflammations du
cerveau qui entraînent toute une série de dysfonctionnements cérébraux
chroniques de faible gravité ou réellement graves? ” Barbara Loe
Fisher

– ALUMINIUM

Allons-nous vers un scandale semblable à celui de l’amiante dont on a
nié les effets délétères pendant plus de 50 ans ?

( Extraits d’un article du Dauphiné Libéré 09/11/2010 ):

Que ce soit dans les vaccins, le cacao ou encore les cosmétiques,
l’aluminium s’est invité un peu partout dans notre vie quotidienne. Il
est partout. À l’état naturel dans l’écorce terrestre, l’aluminium
s’est peu à peu “invité” dans notre vie quotidienne à travers beaucoup
de produits de consommation courante. Avec quelles incidences ? C’est
toute la question. Dans son ouvrage Quand l’aluminium nous empoisonne
(éditions Max Milo), Virginie Belle dénonce rien de moins qu’un
“scandale sanitaire”. Elle relance le débat principalement sur les
vaccins. L’Académie de Médecine n’est pas d’accord…

OÙ TROUVE-T-ON DE L’ALUMINIUM ?

– Beauté : il est présent dans les cosmétiques et les crèmes solaires,
les rouges à lèvres, les vernis, les fonds de teint et les crèmes de
soins. On le trouve également dans les déodorants antitranspirants, en
vaporisateurs ou autres.

– Alimentation : il se trouve à l’état naturel dans les céréales et les
légumes (épinards, radis, laitue, champignons). Ainsi que dans
certaines boissons d’origine végétale comme le thé ou le cacao. On le
trouve également dans certains biscuits, les produits laitiers, et
d’une façon générale les aliments riches en sucre.

– Cuisine : lorsque l’on cuisine, l’acidité ou le sel conjugués à une
cuisson à haute température peuvent faire migrer l’aluminium de la
casserole aux aliments. Même phénomène bien sûr lorsque la cuisson a
lieu en papillote, c’est-à-dire dans un papier d’aluminium.

– Vaccins : selon certaines sources, 47 % des vaccins contiennent de
l’aluminium. Et ce pourcentage atteint 56 % pour les vaccins destinés
aux enfants de zéro à 2 ans.

– Eau : le sulfate d’aluminium permet de rendre l’eau potable claire et
transparente. À Paris, l’aluminium a été remplacé par le chlorure
ferrique.

COMMENT SE PROPAGE-T-IL DANS LE CORPS ?

Il était couramment admis que le corps élimine l’aluminium par les
reins. À partir des années 70, il fut établi que les insuffisants
rénaux connaissaient une accumulation d’aluminium dans de nombreux
tissus, dont le cerveau, ce qui pouvait entraîner des troubles
neurologiques. Ce dysfonctionnement était mis le sur compte de la
déficience des reins. Cependant dans les années 90, la teneur en
aluminium dans les eaux de dialyse fut réduite, des normes imposées
afin d’éviter ces effets toxiques.

Tout récemment, le professeur Romain Gherardi de l’hôpital Henri-Mondor
de Créteil a mené une expérience en introduisant des nanoparticules
d’aluminium sur des souris. Selon cette étude -non publiée- 50 % de
l’aluminium reste dans le muscle, le reste circule par le sang, atteint
le foie, la rate et termine dans le cerveau. “Contrairement aux autres
organes” constate le Pr Gherardi “le cerveau ne laisse pas ressortir
les particules d’aluminium”, peut-être en raison d’une “fonction
protectrice du cerveau”.

QUELS EFFETS SUR LA SANTÉ ?

En 2000, une étude appelée Paquid est réalisée dans les départements de
Dordogne et de Gironde. Elle démontre que le risque de contracter la
maladie d’Alzheimer est 1,99 fois supérieure là où l’eau contient plus
de 0,1mg/l d’aluminium que dans les régions où elle en comporte moins
de 0,1mg/l. En France, la norme est de 0,2 mg/l.

Dans un rapport conjoint publié en 2003 par l’InVs (Institut de veille
sanitaire), l’Afssa (Agence française de sécurité sanitaire des
aliments) et l’Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des
produits de santé), le lien entre aluminium et maladie d’Alzheimer est
qualifié de “hasard statistique”. De son côté, l’Académie de Médecine
réfute également tout lien entre l’eau du robinet et la maladie
d’Alzheimer.

LA QUESTION DES VACCINS

Le livre de Virginie Belle pointe principalement les adjuvants qui
entrent dans la composition des vaccins depuis 1926.

Il y a quelques années, le cas de patients souffrant de douleurs
articulaires et musculaires, de fatigue chronique intense et de
troubles du sommeil interpelle les médecins. En 1996, l’AFM
(Association Française contre les Myopathies) est saisie et les
chercheurs détectent des cristaux noirs dans les muscles des malades.
Ils déterminent qu’il s’agit de cristaux d’hydroxyde d’aluminium et la
maladie dont ils souffrent est la myofasciite à macrophages. Il est
établi que 100 % des malades recensés ont reçu un vaccin contre
l’hépatite B, l’hépatite A ou le tétanos.

En 2004, l’Afssaps enquête à son tour mais ne reconnaît pas la
myofasciite à macrophages comme une complication des vaccins.

LA COMMUNAUTÉ SCIENTIFIQUE DIVISÉE

La question de l’innocuité de l’aluminium empoisonne la communauté
scientifique. Interrogé par le Dauphiné Libéré le professeur Pierre
Bégué de l’Académie de Médecine affirme que “rien ne permet, dans
l’état actuel des connaissances, d’imputer à cet adjuvant vaccinal des
troubles systémiques et neurologiques”. En outre le Pr Bégué s’étonne
que des “travaux soient rendus publics avant d’être publiés” [ceux du
Pr Gherardi] et qu’en tout état de cause “ces travaux ne sont pas
indubitables”. Enfin, il redoute que tout le bruit fait autour des
adjuvants ne “détourne le public de la vaccination” avec tous les
risques épidémiologiques que cela suppose.

De son côté, les professionnels de l’aluminium par la voix de
l’Association Française de l’Aluminium dénoncent une campagne à charge
qui repose “sur des études anciennes et contredites depuis”. Concernant
le livre de Virginie Belle, l’AFA affirme “qu’aucune expertise
collective internationale ou française ne vient étayer le parti pris de
l’auteur”.

– Qu’est-ce que la liberté ? (Osho)

La liberté est un phénomène qui comporte trois niveaux.

Le premier niveau est celui de la liberté physique. Vous pouvez être
physiquement privé de liberté, c’est la situation de l’esclave. Pendant
des milliers d’années, l’homme a été vendu sur le marché comme
n’importe quelle autre marchandise. Les esclaves n’avaient absolument
aucun droit. Ces personnes n’étaient pas réellement considérées comme
des êtres humains, elles étaient traitées comme des sous-hommes. Et
cela existe encore .En Inde, les intouchables vivent encore aujourd’hui
en esclavage. Dans le monde entier, la femme n’est pas considérée comme
l’égal de l’homme. Elle n’est pas aussi libre que l’homme. Cette
liberté physique est la base même de la liberté.

Il existe ensuite un second niveau de liberté : la liberté
psychologique.

Très peu d’individus dans le monde sont libres psychologiquement… parce
que si vous êtes un musulman, vous n’êtes pas libre psychologiquement;
si vous êtes un chrétien, vous n’êtes pas libre psychologiquement.
Toute notre manière d’éduquer les enfants vise à en faire des esclaves
; des esclaves de nos idéologies politiques, de nos idéologies sociales
et de nos idéologies religieuses. Nous ne donnons pas aux enfants la
possibilité de pouvoir penser par eux-mêmes, de chercher par eux-mêmes.
Nous les forçons à rentrer dans un certain moule. Nous remplissons la
tête de l’enfant de plein de choses que nous n’avons même pas
expérimentées.

Des parents enseignent à leur enfant que Dieu existe alors même qu’ils
ne savent rien sur Dieu. Ils expliquent à leurs enfants qu’il existe un
enfer et un paradis mais en réalité là encore, ils n’en savent rien.

Le troisième niveau de liberté est la liberté ultime : c’est lorsque
vous savez que vous n’êtes ni le corps, ni le mental mais que vous êtes
seulement pure conscience. Cette connaissance vient avec la méditation.
En méditant, vous vous détachez de votre corps, vous vous détachez de
votre mental pour finalement n’être que pure conscience, pure
vigilance. C’est la liberté spirituelle.

Ce sont les trois niveaux fondamentaux de liberté de l’individu :
liberté physique, liberté psychologique et liberté spirituelle.

“Aliments pollués, carencés, empoisonnés par engrais, pesticides,
colorants, conservateurs, exhausteurs de goût, irradiés (on doit dire
maintenant ionisés), ont envahi le marché. Le consommateur croit être
protégé par les scientifiques et la législation. Un décret datant de
1912, et toujours en vigueur, interdit tout produit chimique dans les
produits alimentaires. Mais pour ceux qui ont les moyens financiers,
les lois ne font pas obstacle. La législation et la justice ne
plient-elles pas sous l’énorme poids de la finance ?”

(René BICKEL)

– “Une grande partie du Corps médical est devenue à tel point l’obligée
de l’industrie pharmaceutique que l’évaluation des médicaments en
devient aléatoire ; il est difficile de servir deux maîtres, je ne
comprends pas comment la plupart de mes confrères s’y prennent (…). Il
y a trop d’argent en jeu dans tout cela, notre jugement est influencé
par les cours de la bourse.”

(Prof. Robin WEISS, directeur de l’Institut de Recherche sur le Cancer
en Grande Bretagne)

– “Le complexe médico-agro-industriel détruit avec acharnement toute
opposition à ses concepts erronés et restrictifs de la maladie et de sa
cause.”

(Dr Robert WILLNER)

– “Quelle étrange religion que la médecine !C’est la seule religion qui
soit soutenue par la politique et, même lors de controverses
scientifiques, on ne peut la mettre en cause sans risquer d’être
persécuté ou ridiculisé.”

(Upton SINCLAIR)

– “La science, en cette fin du 20ème siècle, a abandonné toute
prétention philosophique et est devenue une affaire commerciale qui
modèle la mentalité de ceux qui la pratiquent. Les glorieuses
découvertes du passé ne sont plus utilisées comme des moyens
d’illumination mais comme des moyens d’intimidation.Il s’agit de faire
un pas en avant si l’on ne veut pas que la profession de scientifique
devienne un club de gens qui mettent leur contemporains en esclavage.”

(Pr P. DUESBERG)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

top

Recevez gratuitement notre livre : «Rire c’est la santé»

Pour que nous puissions tous avancer sur le chemin de la médecine holistique nous sommes heureux de vous offrir notre  livre (sous forme d’ebook) “Rire c’est la santé”. Afin de le recevoir inscrivez-vous si-dessous et un mail vous sera envoyé pour télécharger l’ebook :

Nous respectons votre privée : nous ne transmettrons votre email à aucun tiers et vous pouvez à tout moment vous désinscrire. En vous inscrivant vous acceptez de recevoir notre newsletter qui contient des offres informations  au sujet de nos activités et celles de nos amis. Nous collectons votre prénom afin de personnaliser nos emails. Pour tout renseignement contactez-nous à support@santeglobale.info