Newsletter du 21 juillet 2010

Notre objectif est de vous soutenir dans la découverte des moyens
naturels qui permettent de créer chacun le monde de ses rêves,
notamment en apprenant à tenir compte de tous ses personnages
intérieurs afin qu’aucun d’entre eux ne soit plus tenté de créer des
conflits ou des maladies pour se faire entendre ! C’est d’ailleurs ce
que le dernier livre de Johanne Nos personnages intérieurs montre avec
une clarté et une précision qui suscite un grand enthousiasme chez ses
lecteurs et nous vaut des courriers et courriels très chaleureux. De
plus, cette dynamique de « devenir conscient » permet d’entrer toujours
mieux en contact avec les habitants des mondes non matériels, comme le
montre le dernier livre de Tal Communiquer avec ses guides spirituels
qui affirme : « Vous êtes un être multidimensionnel, immortel, éternel
et sans limites… et vos guides vous tendent les bras pour vous
accueillir dans l’amour et la joie illimitée ! »

Quelques infos diverses :
– Voici la preuve indubitable que les adjuvants huileux sont
ultratoxiques!
Oui, IL FAUT OSER LE DIRE: les gens à qui on a proposé le vaccin
adjuvanté ont été traités moins bien que des bêtes, pire que du bétail!
La preuve? Très simple, la voici, le texte provenant de l’Office
vétérinaire fédéral suisse, tout ce qu’il y a de plus officiel…. On
y parle en effet des adjuvants de type huileux (OR, faut- il le
rappeler le squalène, contenudans les vaccins anti grippe, est
précisément un adjuvant de type huileux !!):
« Les vaccins contenant un adjuvant huileux sont largement répandus en
médecine vétérinaire. Les adjuvants permettent de renforcer la réponse
immunitaire en gardant la même quantité d’antigènes. Les principaux
domaines d’utilisation des adjuvants huileux sont les vaccins pour les
porcs et pour la volaille, ils sont occasionnellement aussi utilisés
chez les chevaux et les petits animaux. Après application correcte de
vaccins contenant des adjuvants huileux, les animaux ne présentent que
rarement des réactions d’intolérance massives, tandis que l’homme
peut en revanche développer des complications sévères. En particulier
en cas d’injections accidentelles dans les doigts, des inflammations
gangréneuses nécrotisantes peuvent se développer si un traitement
médical approprié n’est pas immédiatement entrepris. La gangrène peut
progresser au point que les membres ou une de leurs parties doivent
être amputés. Une élimination chirurgicale immédiate du vaccin injecté
permet d’éviter des complications sévères. En cas d’auto- injection
de vaccins contenant des adjuvants huileux, il faut se rendre
immédiatement chez un médecin ou à l’hôpital
– VACCINS ET AUTISME : Alors que l’autisme avait, aux Etats- Unis, une
incidence de 1/10000 dans les années 90 quand les enfants recevaient
une dizaine de vaccins, elle est à présent de 1/60 enfants aujourd’hui
alors que le calendrier vaccinal prévoit plus de 36 vaccins….
[184]http://expovaccins.over-blog.com/article-une-nouvelle-etude-confir
me-le-lien-entre-vaccination-et-autisme-54029129.html
Et dire que le monde politique continue de couvrir par son silence
voire sa complicité active ce sinistre calendrier vaccinal quand il
n’applaudit pas aux affirmations criminelles comme quoi le thiomersal
serait “sans danger” à “de si petites doses”!
D’autant plus détestable quand on sait que les vaccins H1N1
contenaient eux aussi leur “petite dose” de mercure en plus de tout le
reste!
Quand on pense qu’il y a encore des médecins et des professeurs de
médecine qui affirment qu’il n’y a aucun rapport entre l’autisme et les
vaccins ! On voit la puissance de l’industrie pharmaceutique et
vaccinale au fait que jamais les grands médias ne parlent de ce genre
d’études !
– Malou Legrand – 5 Juillet 2010 YAOURTS ACTIVIA ET ACTIMEL: DANONE
OBLIGÉ DE RETIRER SA PUBLICITÉ MENSONGÈRE APRÈS 15 ANS DE MATRAQUAGE ET
DE DÉGÂTSLe « pavé dans le pot de yaourt » qu’a lancé Didier Raoult,
chercheur français dans la prestigieuse revue scientifique « Nature »
de septembre 2009 a fini par être payant.
Pour le patron du labo de virologie de la Timone à Marseille, les
yaourts et autres boissons lactées farcis aux probiotiques que l’on
nous fait avaler depuis près de 20 ans auraient une grosse part de
responsabilité dans l’épidémie d’obésité qui frappe les enfants.
Les probiotiques que Danone ajoute à tout va dans divers yaourts sont
selon les allégations de la marque assénées à la télévision, censées «
booster » les défenses immunitaires.
On en trouve plus de 1 milliard par pot d’Activia ou d’Actimel. Le hic
est que ces bonnes bactéries « actives et vivantes », dixit Danone,
sont les mêmes que celles utilisées depuis longtemps dans les élevages
industriels comme activateurs de croissance pour faire grossir plus
rapidement cochons et poulets. Un porc ainsi gavé de probiotiques,
c’est plus de 10 % de gagné sur la balance. Danone pousse donc à «
élever » nos enfants comme des cochons ! ! ! . . . ou des poulets ….En
fait, en début d’année, des chercheurs ont eu l’idée de comparer la
flore intestinale des obèses et des non obèses. Et là, surprise, les
premiers étaient bourrés de probiotiques, ceux qu’on trouve justement
dans les yaourts « santé plus ».
Didier Raoult commente : « On a autorisé pour l’alimentation humaine
des activateurs de croissance utilisés dans les élevages, sans chercher
à savoir quel serait l’effet sur les enfants ».
Du coup, celui- ci a réclamé des études pour connaître le rôle précis
de TOUS les produits lactés dans l’épidémie d’obésité infantile. En
outre, il n y a pas que les enfants qui sont victimes de cette
supercherie ; j’ai rencontré de nombreuses femmes potelées bien que
sous alimentées, et qui cherchaient désespérément à maigrir en se
limitant à quelques yaourts par jour plus quelques babioles.
C’est ainsi que le groupe Danone a été, selon les termes délicats des
grands journaux, sommé de « revoir sa copie» (Un monstre comme Danone,
çà se ménage…). Il faut tout de même réaliser que cela pourrait être un
coup dur pour le lobby puisque les groupes Actimel Europe et Activia
Europe pèsent ensemble > 1,5 milliards d’Euros sur un chiffre total
Danone de 15 milliards, soit 10 %.
Mais je ne me fais guère de soucis pour cette entreprise de tricheurs,
car entre ses discrètes et adroites manoeuvres de retrait publicitaires
et les addictions de beaucoup de consommateurs automatisés, il n’y a
pas vraiment le « feu au lac », en attendant qu’on nous invente une
autre « salade à la mode »

– L’exposition de la mère aux pesticides favorise le cancer de l’enfant
Un rapport publié le vendredi 2 juillet 2010 par des scientifiques de
l’organisation anglaise The Chem Trust montre que des recherches
scientifiques soulignent que l’exposition à des pesticides avant la
conception, pendant la grossesse ou pendant l’enfance apparaît
augmenter le risque de cancer chez l’enfant, l’exposition pendant la
grossesse semblant particulièrement préoccupante à ce sujet. De plus le
rapport souligne que plusieurs études indiquent que les agriculteurs on
un risqué plus grand que le reste de la population de développer
certain cancers, comme les lymphomes non hodgkiniens, des leucémies,
des cancers de la prostate et autres cancers hormonaux dépendants .Le
rapport conclut en soulignant que l’incidence de certains cancers a
beaucoup augmenté durant les dernières décennies, les facteurs
environnementaux jouant un rôle important dans cette augmentation et
parmi ces facteurs les pesticides jouent un rôle important. En France
aussi l’incidence du cancer croit rapidement : “elle a doublé en 25 ans
et cette maladie concernera maintenant un homme sur 2 et une femme sur
3 au cour de leurs vies”.

– Les secrets du Big Mac
Pourquoi un Big Mac rutilant et « 100% pur bœuf », vous laisse- t- il
l’estomac noué et le moral dans les chaussettes ? Pour savoir ce qu’il
y a dans un Big Mac, il suffit de demander … Deux steaks hachés, du
cheddar fondu, 3 buns de pain, des oignons, des cornichons, deux lits
de salade et une sauce inimitable… apprend-on au comptoir de vente. On
pourrait s’arrêter là. Il vaut mieux creuser un peu.
Qu’est- ce donc qu’un « bun de pain » et« une sauce inimitable » ?
Juste un clic ou deux sur le site de Mc Donald. La réponse est là. Et
bien évidemment, on tombe des nues. La recette du pain a des allures de
posologie médicamenteuse. Une vingtaine d’additifs chimiques s’ajoutent
à la farine et l’eau. Agents anti- microbiens, agents de texture,
colorants, conservateurs tous azimuts. La plupart de ces produits
chimiques sont généralement utilisés dans l’industrie du plastique ou
même la métallurgie…
Comment toutes ces saletés sont arrivées dans un Big Mac , c’est un
véritable mystère… Il est probable d’ailleurs que personne ne le sache
vraiment…
Il suffit de lire la liste des ingrédients que Mc Donald’s met
gentiment à la disposition de tous ses clients pour comprendre qu’un
burger ou des frites Mc Do sont parfaitement in- di- gé- rables :
Le petit « pain » (dénommé Big Mac® Bun) : Seules les indications en
italiques sont des notes de l’auteur.
farine enrichie (farine de blé raffiné, farine d’orge malté, niacine,
fer (« reduced iron »), thiamine, mononitrate, riboflavine, acide
folique, enzymes),
eau,sirop de maïs à haute teneur en fructose,sucre, huile de soja et/ou
huile de soja partiellement hydrogénée
Le petit pain contient aussi 2% ( au plus) des ingrédients suivants
: Sel, sulfate de calcium, (E516) ,Carbonate de calcium (E170) colorant
blanc, Gluten de blé, Sulfate d’ammonium (E517) stabilisateur, Chlorure
d’ammonium (E510) Sale plus que le sel, Stéaryl de sodium lactylé,
(E481(i)) Emulsifiant, stabilisant, Esters mixtes acétiques et
tartriques des mono- et diglycérides d’acides gras (E472(f)) DATEM *
(Diacetyl Tartaric (Acid) Ester of Monoglyceride), Acide ascorbique*
(E300) , Azodicarbonamide* (E927), Mono- et diglycérides* (E471), Mono-
et di- glycérides éthoxyles (E488)*,Orthophosphate monocalcique*
(E341(i)), enzymes*,gomme de guar (E412)* ,peroxide de calcium
(E930),farine de soja*, Propionate de calcium (E282) *(conservateur),
Propionate de sodium (E281) (conservateur), Lécithine de soja, Graines
de sésame,Agent de panification.
La sauce « inimitable » (Big Mac® Sauce) :
huile de soja, condiment de cornichons, cornichons coupés en cubes,
sirop de maïs à haute teneur en fructose, sucre, vinaigre, sirop de
maïs, sel, Chlorure de calcium (E509), Gomme xanthane (E415), Sorbate
de potassium (E202) , Extraits d’épice, Monooléate de polyoxyéthylène
de sorbitane (polysorbate 80) (Émulsifiant), extrait de vinaigre, eau,
jaunes d’œufs, sirop de maïs à haute teneur en fructose, poudre
d’oignon, graine de moutarde, sel, épices, Alginate de propane- 1
(E405), sodium benzoate (conservateur), son de moutarde, sucre, poudre
d’ail, protéine végétale (maïs hydrolysé, soja et blé) – (Il s’agit en
réalité de glutamate de sodium), couleur caramel, extraits de paprika,
lécithine de soja, curcuma (couleur) ; Disodium de calcium d’EDTA
(E385) (conservateur d’arôme)

Un burger Mc Do ne moisit jamais. Il n’a jamais eu rien de vivant.
Gardez- le dans votre tiroir ou au fond de votre poche pendant des
années. Il restera tel quel. Indestructible. Hors- champ. L’air et le
temps n’ont pas d’impact sur cette matière- là. Les bactéries n’en
veulent pas. Le dernier des microbes, le plus petit des champignons
taille la route en le découvrant. Il n’y a que des humains pour
s’avaler pareille ignominie. Que devient ce genre de plat au fond du
corps humain ? Où s’accumulent les matières chimiques engrangées au fil
des jours ? Allez savoir…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

top

Recevez gratuitement notre livre : «Rire c’est la santé»

Pour que nous puissions tous avancer sur le chemin de la médecine holistique nous sommes heureux de vous offrir notre  livre (sous forme d’ebook) “Rire c’est la santé”. Afin de le recevoir inscrivez-vous si-dessous et un mail vous sera envoyé pour télécharger l’ebook :

Nous respectons votre privée : nous ne transmettrons votre email à aucun tiers et vous pouvez à tout moment vous désinscrire. En vous inscrivant vous acceptez de recevoir notre newsletter qui contient des offres informations  au sujet de nos activités et celles de nos amis. Nous collectons votre prénom afin de personnaliser nos emails. Pour tout renseignement contactez-nous à support@santeglobale.info

 

Pour toute commande jusqu’au 31 Décembre, nous vous offrons, en guise de « cadeau de Noël » le DVD « Naissance d’une humanité consciente », une conférence de Johanne et Tal sur la construction d’un futur lumineux ! Ignorer