Newsletter du 20 mai 2011

Signalons la parution aux éditions Lanore, du livre de Béatrice
Kilchenmann Apprendre et enseigner le yoga, avec une préface de Tal
Schaller. Un manuel de yoga pour adultes et pour enfants, avec des
illustrations ravissantes faites par l’auteur elle-même. Bénéficiez des
trente ans d’expérience pédagogique d’une enseignante de talent !

Nous recevons d’excellents échos au livre de Johanne Nos personnages
intérieurs, créateurs de nos succès et de nos maladies. Ainsi un
lecteur nous a écrit : « Ce livre est bouleversant parce qu’il permet
de comprendre le sens de tout ce qui survient dans notre vie. Il
apporte un éclairage spirituel puissant qui fait disparaître les nuages
de l’ignorance spirituelle, de la confusion et du doute pour nous
donner les clés d’une vie consciente et heureuse. Les récits des
personnes qui décrivent leur vie passée depuis l’au-delà sont
stupéfiants. Ils permettent de discerner à la fois la difficulté mais
aussi l’immense valeur de nos vies sur la planète-école Terre ! Ces
récits sont des joyaux pour ceux qui ont une quête spirituelle ! »

– Yoda Peter : CONFESSIONS D’UN MEDECIN REVOLTE

Voici ce qu’en dit le docteur Georges BONED (sur son site
[: « Mon ami éditeur Alain
Labussière a le courage de publier un ‘‘LIVRE Choc” du Professeur
Peter Yoda (pseudonyme, car a reçu des menaces de mort). C’est la
traduction intégrale de l’édition Allemande.

Nous sommes dans une époque où les vérités doivent éclater car nous
retrouvons notre liberté d’être. »

Extrait : « Les médecins sont soumis à une sorte de lavage de cerveau
durant leurs études et ils croient presque tous ces mensonges enseignés
volontairement. Ils prétendent donc qu’il existe des cellules humaines
malignes, dégénérées, appelées cellules cancéreuses. D’après les
« experts du cancer » ces cellules malignes doivent impérativement être
tuées au moyen de thérapies destructrices. Qu’elles fassent partie d’un
ensemble plus grand de cellules, nommé être humain, n’entre évidemment
pas en ligne de compte. De même il n’est discuté dans aucune faculté
occidentale si les cellules cancéreuses sont réversibles et si elles
peuvent de nouveau se différencier en cellules tout-à-fait normales. Un
cancérologue connaît l’anatomie et pourra vous dire pourquoi vous avez
tel ou tel organe. Mais que sait-il au fond du cancer ? Dans les
facultés et les cliniques, il apprend seulement qu’il faut procéder à
l’ablation de la tumeur ou la détruire par chimiothérapie ou
rayonnement. Et si la théorie de la destruction indispensable de la
tumeur était FONDAMENTALEMENT fausse ? Ne vous êtes vous jamais demandé
pourquoi 230.000 personnes environ meurent chaque année du cancer en
Allemagne MALGRE, dans la plupart des cas, une destruction préalable de
leur tumeur ? Avez-vous seulement osé vous demander si tant de
personnes ne seraient pas mortes PARCE QUE leur tumeur a été tuée ? Je
dis bien tuée ! »

D’autres extraits sur santeglobale.info sous le titre « Yoda,
confessions d’un médecin révolté ».

– UN CAS DE RESPIRIANISME EN INDE : PRAHALLAD JANI

L’association médicale de la ville d’ Ahmenabad, dans le nord de
l’Inde, association qui regroupe plus de 400médecins, généralistes et
appartenant à toutes les spécialités médicales, a été amenée à étudier
le cas de Monsieur Prahallad Jani, une homme de 76 ans qui vit près de
Gabbar et déclare avoir été béni par la déesse Matajee lorsqu’il avait
8 ans. Depuis, il affirme n’avoir plus jamais eu besoin d’aliments ni
de boissons. Il dit qu’aucune urine ne sort de son corps.

Pendant 10 jours Monsieur Jani fut placé dans un hôpital avec des
contrôles très stricts, notamment des caméras de vidéosurveillance. Les
conclusions du comité de médecins qui a supervisé ce test sont les
suivantes :

– Monsieur Jani n’a rien bu ni mangé pendant 10 jours.

– Il n’a émis aucune urine. L’urine vue par radiographie dans sa vessie
semble s’être résorbée dans le corps

– Tous les examens médicaux sont normaux, avant, pendant et après cette
période de test.

Le comité de médecins qui a suivi ce protocole n’a aucune explication
scientifique permettant de comprendre ce phénomène. Il espère que
d’autres études permettront de mieux analyser ces faits hors du commun.

Association of physicians of Ahmenabad

2nd floor, AMA House, Near Natraj Cineam, Ashram Road, Ahmenabad,
380 009. India.

– NUCLEAIRE :

L’expert nucléaire Chris Busby a révélé dans une interview au Alex
Jones Show, que les conseillers nucléaires américains et français se
sont affrontés sur les mesures d’urgence à prendre à Fukushima.Selon
Chris Busby, la situation serait bien plus tragique que ce que les
autorités reconnaissent. Plusieurs réacteurs seraient à l’air libre et
leur réaction hors de contrôle, impliquant un rejet permanent de
radionucléides notamment du plutonium provenant du coeur n°3 qui était
alimenté au MOX. Les niveaux de radiation devenant trop élevées pour
que des équipes puissent être maintenues sur place les experts se
querellent sur le choix de solutions plus radicales. Les USA
envisageraient de bombarder la centrale pour la noyer dans la mer. La
France, qui a fourni le MOX, veux croire qu’il est possible de noyer
les réacteurs dans du béton. La querelle traduit l’impuissance des
experts devant l’ampleur du désastre et les proportion titanesques des
l’impacts avérés et potentiels qui laissent les autorités désemparées.
Nous vivons la conséquence du syndrome de dénégation consciente de
l’industrie nucléaire. Des catastrophes d’une telle ampleur et aux
conséquences tellement dramatiques n’ont tout simplement pas été
envisagées car elles ne sont ni maitrisables ni justifiables. On a donc
décidé de les ignorer purement et simplement et de se bercer
d’illusions. L’extrémité des mesures envisagées montre à quel point
les autorités sont désemparées. La perte de contrôle n’état pas
avouable, le blackout médiatique est total et la minimisation
criminelles de dispositions de protection en cas de radiation. Le plus
préoccupant demeure l’incapacité des autorités à mettre un terme à la
contamination de l’environnement, que se soit l’air, le sol ou la mer
dans laquelle des tonnes d’eau radioactive sont constamment déversées.
Ces pollutions sont largement dispersés par les courants comme par les
vents et cela à l’échelle de la planète.

Autres infos dans la même ligne :

– 15 mai 2011: Forte contamination au plutonium dans des champs de riz
à 50 km de Fukushima. Cette nouvelle a été rapportée par Japan Business
Press. C’est une entreprise de processing de nourriture qui a organisé
ses propres test privés et qui a découvert ces taux de radioactivité
élevés au plutonium dans des champs de riz. Ces taux n’ont rien à voir
avec ceux publiés par le gouvernement, selon l’entreprise.

– 15 mai 2011: Contribution du physicien nucléaire Michio Kaku. Pour
les anglophones. Michio Kaku précise, pour ceux qui l’auraient oublié,
que le cauchemar de Fukushima n’est absolument pas fini. Il le qualifie
de bombe sur le point d’éclater à tout moment. Il est persuadé que le
Gouvernement Japonais ment continuellement et que TEPCO se caractérise
par une incompétence notoire. Rien de bien nouveau si ce n’est que
c’est un physicien nucléaire de plus qui sonne, une fois de plus,
l’alarme.

– 15 mai 2011: La température continue de monter dans le réacteur 2.
TEPCO a décidé d’augmenter l’eau injectée dans le réacteur 2 de trois
tonnes/heure passant ainsi à 15 tonnes d’eau/heure, à savoir 360 tonnes
par jour. Rappelons que c’est ce réacteur qui contient du MOX au
plutonium.

– 15 mai 2011: Le niveau d’eau contaminée dans la tranchée du réacteur
2 est en croissance. Il a grimpé de 4 cm depuis le 19 avril, date à
laquelle TEPCO commença à transporter l’eau contaminée vers un centre
de retraitement. A ce jour, ce sont 5070 tonnes d’eau contaminée qui
ont été pompées de cette tranchée.

– TCHERNOBYL : A Lire ! Un livre édité par Le Souffle d’Or dirigé par
notre ami Yves Michel écrit par Yuri BANDAJEVSKI : Tchernobyl, 25 ans
après. Des infos très différentes de ce véhiculent les médias et l’OMS,
institution hélas totalement assujettie aux lobbys du nucléaire et de
la chimie. Au lieu de défendre la santé des populations, l’OMS protège
les intérêts des industriels !

Ecrit par des scientifiques travaillant depuis 25 ans en zones
contaminées, cet ouvrage poursuit deux objectifs :

– Donner aux lecteurs des informations exactes, à jour, de source citée
identifiée et fiable sur les conséquences de Tchernobyl sur la santé et
la démographie ;

– Proposer un plan d’action visant à améliorer l’état de santé des
populations vivant dans des zones contaminées, nommée modèle de système
de vie dans un territoire contaminé par la radioactivité.

– VACCINS :

« Après des recherches intensives dans la littérature médicale, nous
avons découvert que les vaccinations pouvaient provoquer le cancer de 6
manières différentes, soit directement, soit indirectement. Alors que
les cas de cancers ne cessent d’augmenter, on pourrait s’interroger sur
les raisons qui font que les « autorités » n’entreprennent pas des
recherches objectives pour cerner les risques.

La réponse que les parents ont trouvée se résume à un simple mot :
l’argent . Pratiquement toute la recherche médicale de ce pays est
financée par les compagnies pharmaceutiques ou par le gouvernement
américain. L’un comme l’autre ont intérêt à maintenir le statu quo.
Qu’est-ce qui pourrait motiver une compagnie pharmaceutique à payer des
études qui pourraient démontrer que leurs produits seraient
susceptibles de provoquer le cancer ? Pourquoi les gouvernements
fédéraux financeraient-ils des recherches qui mettraient en danger des
programmes qu’ils ont résolument rendus obligatoires ?

La médecine officielle ne sait absolument pas si les vaccins sont
cancérogènes .

Nous commencerons par la question de base – les vaccins sont-ils
cancérogènes ?

La réponse à cette question est que personne ne le sait parce qu’aucune
étude n’a jamais été réalisée. Les notices des fabricants de vaccins
l’attestent.

Aucun des vaccins injectés chez les enfants n’a jamais été testé quant
à ses potentiels cancérogène, mutagène et tératogène (susceptible de
provoquer des malformations), pas un seul. Est-ce que ces produits
chimiques qui sont injectés dans le corps de nos enfants en parfaite
santé peuvent provoquer le cancer ? Les gens qui fabriquent les vaccins
et les bureaucrates qui rendent ces vaccins

obligatoires ne peuvent le dire pour la simple raison qu’aucune étude
n’a jamais été menée dans ce sens.

En résumé, les gouvernements fédéraux et l’état obligent les bébés et
les enfants à avaler ou à se faire injecter des substances qui n’ont
jamais été testées quant à leurs possibilités de provoquer le cancer,
des mutations ou des malformations. Entre-temps, les compagnies
pharmaceutiques empochent des milliards sur la vente de ces produits
potentiellement cancérogènes.

Les vaccins contiennent des produits cancérigènes connus .

Si vous contactez l’Association Américaine de Pédiatrie pour leur
demander quelles sont les doses de dérivés de mercure, d’aluminium et
de formaldéhyde que l’on peut injecter sans danger à un enfant, ils
pourront vous suspecter de maltraitance d’enfants. Ils pourront aussi
vous expliquer que pour ces produits il n’existe pas de seuil en ce qui
concerne la sécurité parce que ces produits sont tous potentiellement
cancérogènes.

Mais des dérivés de mercure, d’aluminium et de formaldéhyde constituent
les ingrédients de la plupart des vaccins. Comment donc est-il possible
qu’ils soient sans danger ? La réponse dépend de la personne qui
injecte ces produits. Si vous ou moi injectons du mercure ou du
formaldéhyde à un enfant nous allons directement en prison. Mais si une
compagnie pharmaceutique et un médecin injectent les mêmes produits,
alors là, ces produits sont parfaitement sans danger.

Les virus peuvent être cancérogènes

Dans les vaccins on trouve des virus et les virus peuvent être
cancérogènes. Au cours des vingt dernières années, la science a
identifié un certain nombre de virus à potentiel cancérogène. (Etiology
of Cancer : virus ; 5th edition of the book – Cancer Principles &
Practice of Oncology)

L’association de certains virus et de certains cancers est un fait
médical bien établi….Un virus peut en lui-même être relativement bénin,
mais combiné à d’autres virus, il peut provoquer le cancer. Combien de
combinaisons de différents virus peuvent provoquer le cancer ? Personne
ne le sait.

Mais :

– On injecte des bactéries à des enfants ( bactéries qui peuvent
contenir des virus)

– On injecte des virus dans certains vaccins

– Les bactéries et les virus sont cultivés sur des tissus animaux (
singes, oeufs etc .) qui possèdent aussi leurs propres populations de
virus.

Il n’est vraiment pas possible de connaître les combinaisons virales
qui vont se former et quelle va être la nature finale de la « soupe »
qui va être injectée à un enfant en bonne santé. Les tests de toxicité
utilisés par les fabricants de vaccins sont aussi bruts que l’on puisse
imaginer. Ils injectent des vaccins à des souris, et si un pourcentage
déterminé de celles-ci continuent à manger et à prendre du poids, alors
le vaccin est déclaré sans danger pour les enfants . Incroyable !

– UNE ETUDE REVELE QUE LES AMPOULES « ECO » POURRAIENT PROVOQUER LE
CANCER Paul Joseph Watson Inforwars.com 20 avril 2011.

Une étude accablante réalisée par des scientifiques allemands a montré
que les ampoules basse consommation d’énergie contiennent des
cancérogènes dangereux qui pourraient provoquer le cancer et devraient
« être tenues le plus loin possible de tout environnement humain ». Des
scientifiques allemands ont signalé que plusieurs produits chimiques
cancérigènes, de même que des toxines étaient largués quand ces
ampoules fluorescentes étaient allumées. Les produits incriminés
seraient le phénol, le « naphtalène » et le « styrène ».

L’étude, dirigée par Peter Braun au Laboratoire de Berlin Alab ont
amené les scientifiques impliqués dans l’étude à avertir le public que
ces ampoules devraient être utilisées avec modération et dans des
endroits bien ventilés et « surtout pas à proximité de la tête » étant
donné le danger de smog électrique que génèrent des ampoules et qui ont
un impact sur la santé humaine.

– CANCER DE LA PROSTATE

En France on pratique 2,7 millions de tests PSA pour un coût de 63
millions d’euros chaque année. Mais une étude du British Medical
Journal montre que ce test, qui est censé permettre de diagnostiquer un
cancer de la prostate, est une véritable imposture puisque 70 % des
résultats anormaux liés à ce test ne correspondent pas à un cancer ! La
promotion de ce test de soi- disant dépistage ne vient ni de l’OMS ni
d’autres institutions médicales mais elle est faite par l’Association
française d’urologie, qui est financée par l’industrie pharmaceutique !
Et c’est ainsi que des milliers d’hommes, à cause d’un test PSA, qui en
réalité ne veut rien dire, se font opérer la prostate, ce qui engendre
incontinence et impuissance. Oh médecine moderne que de crimes on
commet en ton nom ! (Nexus)

– LETTRE AUX DIRIGEANTS : Jesse Ventura, ancien gouverneur du
Minnesota : « Vous contrôlez notre monde. Vous avez empoisonné l’air
que nous respirons, contaminé l’eau que nous buvons, exigé des droits
sur la nourriture que nous prenons. Nous nous sommes battus dans vos
guerres, nous avons perdu la vie pour vos causes, nous avons sacrifié
nos libertés pour vous protéger. Vous avez dilapidé notre épargne,
détruit la classe moyenne et vous avez utilisé nos impôts pour
renflouer votre insatiable cupidité. Nous sommes les esclaves de vos
sociétés, les zombies de vos dictats, les serviteurs de votre
décadence. Vous avez volé nos élections, assassiné nos leaders, aboli
nos droits fondamentaux d’êtres humains. C’est vous qui possédez nos
biens, qui avez délocalisé nos emplois, détruit nos syndicats. Vous
avez profité des désastres, déstabilisé nos monnaies et alourdi le coût
de la vie. Vous avez monopolisé notre liberté, vous avez démoli notre
éducation et avez pratiquement éteint la flamme de nos vies. Nous
sommes blessés… nous sommes ensanglantés, mais nous n’avons plus le
temps de saigner. Nous allons mettre les géants à genoux et vous allez
assister à notre révolution ! Sincèrement vôtre : Les serfs.
– ARGENT / Trouvé sur le net :

A la Libération, la Banque de France eut ordre de faire des prêts, à
taux quasiment zéro, à l’Etat, au nom du développement des services
publics. Pendant 28 ans, ni déficit, ni dette publique. Dans
l’agriculture et l’industrie, les gens, remplacés par les machines,
furent nombreux à devenir fonctionnaires au service de l’intérêt
général, il n’y avait pas de chômage…La production des biens matériels
étant assurée par un nombre décroissant de gens, le temps libéré par la
technologie était massivement déversé dans le secteur des activités
immatérielles au service de l’intérêt général (écoles, hôpitaux,
dispensaires, médecine préventive, recherche, culture, transports …).

Pour la première fois, un gouvernement mettait en pratique la gratuité
de l’argent créé par les banques. Une gratuité reconnue de fait par
l’abandon de la parité-or au XXème par tous les états de la planète.
Grâce aux prêts gratuits accordés par la Banque de France, les services
publics pouvaient se développer en intégrant ceux qui dans l’industrie
et l’agriculture avaient été remplacés par les machines. Le
fonctionnaire ne perçoit pas un salaire mais un traitement. Le
fonctionnaire n’est plus un salarié parce que son activité ne sert plus
à l’enrichissement d’actionnaires qu’ils soient de la banque ou
d’autres secteurs du privé. En ce sens, le service public est un
sanctuaire qu’il nous faut défendre.

Mais, par la loi du 3 janvier 1973, Giscard et Pompidou, interdirent
les prêts gratuits de la Banque de France à l’Etat, ce dernier fut
contraint d’emprunter (en payant des intérêts) auprès des banques
privées et des marchés. Ainsi commence l’endettement de l’Etat :
démantèlement des services publics avec chômage croissant. Les
cliniques privées se développèrent au détriment des hôpitaux… En
introduisant cette loi dans le Traité Constitutionnel Européen, le
rédacteur de ce traité, Giscard d’Estaing, soutenu par Dominique
Strauss-Kahn et son parti, a généralisé l’endettement à toute l’Europe.

Les banquiers privés règnent en maîtres absolus. Ils font payer le
crédit à l’Etat comme aux particuliers. Un véritable racket, quand on
sait que l’argent « prêté », c’est 95% de monnaie électronique pour 5 %
de billets et de pièces (papier et métal vulgaire de très faible valeur
marchande…). Nous faire payer, pour un prêt à 5% sur quinze ans, deux
fois le prix de la maison achetée, sous prétexte que l’argent coûte
cher, c’est une escroquerie ! Quand on sait qu’aucune monnaie dans le
monde n’est alignée sur l’or. La création monétaire est totalement
dissociée de l’obligation pour les banquiers d’acheter des réserves
d’or comme autrefois. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

top

Recevez gratuitement notre livre : «Rire c’est la santé»

Pour que nous puissions tous avancer sur le chemin de la médecine holistique nous sommes heureux de vous offrir notre  livre (sous forme d’ebook) “Rire c’est la santé”. Afin de le recevoir inscrivez-vous si-dessous et un mail vous sera envoyé pour télécharger l’ebook :

Nous respectons votre privée : nous ne transmettrons votre email à aucun tiers et vous pouvez à tout moment vous désinscrire. En vous inscrivant vous acceptez de recevoir notre newsletter qui contient des offres informations  au sujet de nos activités et celles de nos amis. Nous collectons votre prénom afin de personnaliser nos emails. Pour tout renseignement contactez-nous à support@santeglobale.info