Newsletter du 21 décembre 2011

C’est le moment de vous souhaiter de joyeuses fêtes, en évitant le
piège des excès alimentaires et en savourant l’énergie de paix qui
rayonne dans le monde très puissamment en ce solstice d’hiver. Prenez
le temps de méditer et d’ouvrir vos cœurs pour recevoir les énergies
spirituelles qui se déversent des mondes de lumière et de joie vers la
Terre afin de nous guider vers l’émergence d’un monde serein, prospère
et merveilleux.

– CHANNELLING : Nous faisons des séances de channelling par téléphone
qui vous permettent d’avoir le point de vue des guides spirituels sur
tout sujet qui vous intéresse. Ils répondent à toutes les questions et
aident les êtres humains que nous sommes à comprendre le sens profond
de nos expériences de vie. Pour eux nous sommes dans l’école de la
planète Terre, l’école de l’amour qui dissout tous les jugements, et
chaque situation de notre vie est une occasion d’apprendre à remplacer
l’amour du pouvoir par le pouvoir de l’amour ! Ils montrent les
personnages intérieurs (SPPA) que nous ne laissons pas vivre et qui
sont à l’origine de nos malheurs et de nos maladies. Ils décrivent tant
les personnages du présent que ceux qui sont restés immobilisés dans
les caves du passé. Ils donnent des outils efficaces pour améliorer
notre santé, nos relations avec les autres, notre relation avec nos
propres guides et alliés spirituels, notre relation avec « tout ce qui
est » afin de nous délivrer des illusions de la dualité et des
divisons. Ils nous donnent des clés pour nous ouvrir aux merveilleuses
énergies de notre futur.

Nous, Johanne et Tal, chaque fois que nous terminons une séance par
téléphone (ou par skype), nous passons par un bref moment de doute
quand nous remettons notre cerveau gauche en action, car souvent nous
ne connaissons absolument pas la vie des gens qui s’adressent à nous et
vivent parfois à des dizaines de milliers de kilomètres ! Et nous
sommes chaque fois surpris d’entendre les gens dire : « Cela m’a
éclairé et aidé d’une manière fantastique ! »Alors nous ne pouvons que
dire aux guides : « Nous vous aimons. Merci pour votre aide précieuse
afin que la vie s’illumine toujours plus dans tous les cœurs ! »

Pour en bénéficier appelez Johanne au 0033687746978 ou Tal au
0033685022537(Coût de la séance d’environ une heure 120 euros,
comprenant l’envoi par poste d’un enregistrement sur CD).

INFORMATIONS DIVERSES puisque comme dit Anne Roumanoff, la comique
française : « On ne nous dit pas tout ! » Le but de cette rubrique est
de stimuler votre réflexion personnelle par des informations non
conformistes. Car ceux qui veulent nous maintenir dans l’hypnose
collective qui leur permet de continuer leurs folies destructrices
censurent impitoyablement, dans les grands médias qui sont tous à leur
solde, les informations qui pourraient faciliter l’éveil des
consciences et la remise en question de l’ordre établi. Heureusement
qu’internet permet la circulation de ces infos !

– LE PETROLE BLEU

Il s’agit d’une découverte fantastique : transformer du CO2 en
pétrole, grâce à des algues microscopiques et quelques rayons de
Soleil.

D’une pierre deux coups : Le “photobioréacteur” est relié par un
pipeline à la cheminée de l’usine polluante la plus proche, dont il
purifie les rejets qu’il transforme en pétrole de haute qualité.

Enfin de l’énergie totalement propre, de l’énergie si propre qu’elle
dépollue!

Une usine pilote de la société espagnole Bio Fuel Systems (BFS)
fonctionne déjà à plein régime à Alicante. Elle transforme le gaz
carbonique de la cimenterie voisine en un pétrole bio exemplaire.

Des photobioréacteurs particulièrement bienvenus en France et qui nous
permettraient de sortir directement du nucléaire par la grande porte,
et sans repasser par la case énergies fossiles, montrant ainsi
l’exemple aux autres nations.

– NUCLEAIRE : LE CAUCHEMAR JAPONAIS (extraits d’infos de Sortir du
nucléaire)

Alors que le gouvernement japonais vient de décréter l’arrêt à froid
des réacteurs de Fukushima (comme s’il y avait encore des « réacteurs »
à Fukushima !), un journaliste japonais indépendant, Tomohiko Suzuki, a
donné une conférence de presse très instructive. Cet homme courageux,
journaliste de terrain, s’était fait embaucher à la centrale de
Fukushima Daiichi comme ouvrier par l’intermédiaire d’une filiale de
Toshiba. Il a pu ainsi enquêter à l’intérieur même du site du 13
juillet au 22 août 2011, assigné à une tâche liée au retraitement de
l’eau contaminée. Ses révélations décapantes nous amèneront à nous
interroger une nouvelle fois sur la disparition de dizaines, voire de
centaines d’ouvriers sur les listes administratives de la centrale
nucléaire.

Tout d’abord, les déclarations de Tomohiko Suzuki sont à l’opposé de la
communication officielle qui proclame que tout est sous contrôle. Selon
lui, aucun progrès n’a été fait vers une quelconque sortie de la crise
nucléaire : seuls des travaux de façades ont été effectués pour faire
croire à une maîtrise de la situation. On peut citer en effet
l’installation de la tente de protection du réacteur n°1 et le
nettoyage de la façade sud du réacteur n°4. Il s’agit d’actions
concrètes et visibles propices pour donner une image de maîtrise de la
situation. Or en réalité il n’en est rien. Ces actions de sécurisation
à court terme ne règlent aucun problème :

– On ne sait toujours pas quoi faire de l’eau contaminée par le
refroidissement des réacteurs, eau que l’on essaie de retraiter mais
qui en fait s’entasse sur le site, au risque de la voir se répandre par
des fuites diverses dues à des failles dans le sol, à des tuyaux de
mauvaise qualité, à des normes techniques différentes selon les
entreprises qui interviennent, et peut-être cet hiver à cause du gel de
certains circuits exposés en plein air. Au 15 novembre, les réservoirs
installés sur le site pouvaient contenir 106 000 tonnes d’eau
contaminée. S’il n’y avait pas une pression de l’opinion public, TEPCo
aurait déjà relâché cette eau dans la mer.

Tomohiko Suzuki témoigne également des conditions de travail
inadmissibles, de l’absence de vérification de la qualification des
intérimaires, de la guéguerre entre les constructeurs Toshiba et
Hitachi qui dissimulent des données qu’ils devraient partager. Toutes
ces informations sont habituellement cachées au Japon car les ouvriers
du nucléaire n’ont pas le droit de parler, comme cela est stipulé dans
leur contrat d’embauche. C’est pour cela que cette conférence de presse
est exceptionnelle. Les informations sont de première main et c’est
suffisamment rare pour être remarqué.

Pour lui, il fallait évacuer une zone de 80 km autour de la centrale,
comme les Etats-Unis l’avaient préconisé pour leurs propres
ressortissants. « Il ya des gens qui vivent dans des zones où personne
ne devrait être. C’est presque comme s’ils vivaient à l’intérieur
d’une centrale nucléaire », explique Suzuki.

Tomohiko Suzuki a ainsi dénoncé les dangers et les risques pour la
santé des travailleurs. Il existe d’ailleurs toujours des doutes sur
l’état de santé des travailleurs que TEPCo a « perdu » de ses listes
dans les premiers mois et qu’il serait « impossible » de retrouver
aujourd’hui. Il est impossible de savoir aujourd’hui où sont passés les
ouvriers disparus.

Les travailleurs de Fukushima sont furieux d’avoir entendu leur
premier ministre déclarer que non seulement la température dans les
réacteurs avait baissé mais que la situation était désormais sous
contrôle : « Le gouvernement ment » ; « Je ne comprends pas ce qu’il
dit » ; « On ne peut même pas entrer dans les bâtiments et on ne sait
même pas comment récupérer les combustibles ». Un des travailleurs qui
regardait la conférence à la télévision commenta aussi : « J’ai cru
que je ne comprenais plus le japonais. Je ne crois pas qu’il parle de
la centrale que je vois tous les jours. Il nous faudra encore des
années pour pouvoir gérer la situation… »

Et pendant ce temps-là, les grands médias francophones diffusent en
continu une information officielle rassurante (Je vous laisse deviner
qui titre quoi !):

L’accident nucléaire de Fukushima est considéré comme terminé

Fukushima : le Premier ministre japonais se veut rassurant

Fukushima: le gouvernement décrète l’état d’arrêt à froid

Etranger : À Fukushima, l’état des réacteurs stabilisé

Fukushima : les réacteurs sont froids, la situation se stabilise

Fukushima: une étape franchie pour la stabilisation du site

Fukushima: la situation se stabilise à la centrale

Fukushima: arrêt à froid des réacteurs

La centrale nucléaire de Fukushima stabilisée

Japon: la procédure d’arrêt à froid de Fukushima menée à bien

L’accident nucléaire de Fukushima est désormais considéré comme
terminé

Fukushima : les réacteurs officiellement en “arrêt à froid”

Les réacteurs de Fukushima sont arrêtés

L’arrêt à froid des réacteurs de Fukushima confirmé

Réussite de la procédure d’arrêt à froid

Situation stable à la centrale de Fukushima

etc.

Alors que les Japonais soit pleurent, soit sont en colère en entendant
leur premier ministre annoncer cet « arrêt à froid », le reste du monde
est hilare ou ahuri devant ce mensonge d’état. Le monde entier ? Non,
la France aux 58 réacteurs soupire d’aise et se donne pour objectif de
construire 30 nouveaux EPR d’ici 2050…

– NUCLEAIRE : Il y a plus de 50 ans l’OMS avait déclaré que toutes les
radiations produites par l’homme sont nuisibles à l’être humain sur le
plan génétique. On ne peut être plus clair ! C’est ce qui a incité
l’AIEA (Agence internationale pour l’énergie atomique à mettre sous
tutelle l’OMS. C’est encore le cas aujourd’hui : Les promoteurs de
l’énergie nucléaire (qui sont aux commandes de l’AIEA) contrôlent
l’OMS. La désinformation protège l’atome. Un rapport de l’OMS dit
néanmoins : « La solution la plus satisfaisante pour l’avenir de
l’énergie atomique serait de voir monter une nouvelle génération qui
aurait appris à s’accommoder de l’ignorance et de l’incertitude ».
Incroyable mais vrai !

Heureusement, la Suisse, l’Allemagne, l’Autriche et l’Italie ont entamé
une sortie du nucléaire pour sortir de cette EDM (Energie de
destruction massive) développée grâce à une imposture dans laquelle
l’OMS s’est retrouvée piégée et condamnée au silence. Quittons au plus
vite cette énergie obsolète dont les victimes se comptent par
milliards. Le docteur R. Bertell (Prix Nobel) les estimait à 1,3
milliards pour la période de 1943 à 2000 seulement. Et n’oublions pas
que nous devons gérer pendant les centaines de milliers d’années à
venir les déchets de cette industrie qui, selon le président Sarkozy
« est l’une des grandes fiertés de la France ! »

– LA MORT DU NUCLEAIRE

Jeremy RIFKIN :

Le nucléaire, c’est terminé ! Je préside un groupe des 120 compagnies
les plus importantes du monde. Elles savent que le nucléaire est fini.
Voici pourquoi :

– Il existe dans le monde 443 centrales nucléaires. Elles sont vieilles
et ne représentent que 6% de toute l’énergie que nous produisons.

– On ne sait toujours pas quoi faire des déchets nucléaires. Aux USA on
a dépensé 8 milliards de dollars pour faire une voûte dans une montagne
pour stocker ces déchets mais il y a eu des problèmes avec les
fondations. Car la planète est en perpétuel mouvement à cause des
plaques tectoniques. On ne peut donc les stocker nulle part.

– Le moindre petit accident peut provoquer un nouveau Fukushima.

– 40% de toute l’eau potable consommée en France est utilisée pour
refroidir les réacteurs nucléaires. Quand cette eau est rejetée, elle
est chaude et déshydrate les écosystèmes nécessaires à un secteur
agricole vivant et durable.

– Ho’oponopono

Ho’oponopono signifie en hawaïen : “rendre droit, rectifier,
corriger”.

Voici l’histoire du docteur Hawaïen Ihaleakala Hew Len. II m’a
expliqué qu’il avait travaillé quatre ans à l’hôpital de l’état
d’Hawaii. La salle où ils gardaient les malades mentaux était
dangereuse. Les psychologues ne tenaient pas longtemps. Le personnel
prenait beaucoup de congés de maladie ou s’en allait tout simplement.
Les gens marchaient en gardant le dos contre le mur, craignant d’être
attaqués par les patients….Len, lui ne voyait jamais ses patients. De
son bureau, il consultait simplement les dossiers des malades. Pendant
qu’il regardait les dossiers, il travaillait sur lui-même.

Il me confia : “Après quelques mois, des patients à qui l’on avait dû
mettre des entraves furent autorisés à marcher librement. D’autres,
qui avaient dû être mis sous drogues lourdes commencèrent à abandonner
leurs traitements. Certains qui n’avaient aucune chance d’être
relâchés furent libérés. Et pas seulement cela, le personnel commença à
se plaire à venir travailler là, l’absentéisme prit fin”.

Je lui posai alors la question clé : “Que faisiez-vous donc en vous
même qui amenait ces gens à changer ?”.

“Tout simplement, je guérissais la partie de moi qui les avait créés”,
m’a-t-il répondu.

Je ne comprenais pas. Len m’a alors expliqué que tout ce qui se passe
dans votre vie est de votre totale responsabilité. En sens littéral, le
monde entier est votre création. Bon, c’est quand même difficile à
avaler, tout ça ! Être responsable de ce que chacun dit ou fait autour
de soi n’est pas banal. De vrai, le blâme est beaucoup plus facile que
la responsabilité totale. Donc, la vérité d’après Len, c’est que tout
ce que vous voyez, entendez, goûtez, touchez ou expérimentez est de
votre responsabilité, simplement parce que c’est dans votre vie. Cela
signifie que la politique, le président, l’économie, c’est à vous
qu’il revient de le guérir. Considérez que cela n’existe que comme
des projections venant de l’intérieur de vous. Le problème n’est pas
leur, il est vôtre et pour le changer, vous avez à vous changer.

À mesure que je parlais avec Len j’ai commencé à réaliser que la
guérison dans le ho’oponopono signifie s’aimer soi même. Si vous
voulez améliorer votre vie, vous devez guérir votre vie. Si vous voulez
guérir quelqu’un vous le ferez en guérissant la partie de lui même qui
est en vous.

J’ai demandé à Len qu’est ce qu’il faisait exactement quand il
regardait les dossiers de ses patients ?

II me dit : “Je ne fais juste que répéter : je m’excuse. Pardon. Je
vous aime. Encore et encore…C’est tout ! »

À vous d’essayer simplement en toute sincérité. Ce ne sont pas les
soucis qui manquent autour de nous. Tous ceux qui ont essayé la méthode
ont vu des miracles s’accomplir. Et plus simple…,ce n’est pas
possible !

Lire à ce sujet : La voie la plus facile de Marcel KATZ.

Victor HUGO :

« Je dis que le tombeau que sur les morts se ferme

Ouvre le firmament

Et que ce qu’ici-bas nous prenons pour le terme

Est le commencement. »

– LES TROIS MEDECINES

Pierre Lessard dans Manifester ses pouvoirs spirituels :

« Il y a trois médecines :

– La médecine énergétique,

– La médecine naturelle,

– La médecine conventionnelle.

Les trois médecines sont complémentaires. Les concurrences
conflictuelles entre elles ne servent pas l’humain et son évolution.
Elles créent la confusion chez les individus qui recherchent un
véritable accompagnement durant leur processus d’auto guérison. Elles
créent aussi des lacunes importantes chez les pratiquants de chacun
d’elles en limitant leur champ de vision et de possibilités. Chacune
des médecines et leurs intervenants partagent un but commun, celui
d’accompagner l’individu qui recouvre la santé. Puisque le même but les
unit, leur union dans l’application devrait être naturelle ! La fusion
des trois médecines est essentielle pour offrir le meilleur de chacune.
Quels que soient les soins proposés, rappelez-vous que la guérison est
votre parcours. Tous les soins et toutes les médecines ont pour but de
vous assister dans votre propre auto guérison. Vous êtes le guérisseur
et les soins et remèdes suggérés sont des outils. Tous les intervenants
en médecine sont invités à s’ouvrir aux trois médecines afin de guider
de façon globale et harmonieuse les individus qu’ils accompagnent. »

– MEDECINE HOLISTIQUE par Tal Schaller :

« L’immense puissance de la voie holistique est de tout intégrer dans
une vision globale qui ne rejette rien mais fait la synthèse de toutes
les approches de la santé. Ainsi la médecine matérialiste, qui ne voit
que la réalité du corps physique, n’est nullement méprisée et ses
magnifiques succès en médecine d’urgence sont hautement appréciés.
Quand vous êtes écrabouillé dans un accident de voiture, quoi de mieux
qu’une prise en charge de vos fonctions vitales par une unité de
réanimation où la technologie médicale modern vous sauve la vie ? Mais
cette médecine d’intervention chimique et chirurgicale a des limites :
face aux maladies chroniques, elle est totalement impuissante,
puisqu’il ne s’agit pas tant de normaliser l’individu que d’aider le
corps de se dépolluer lui-même. Les médecines douces, qui soutiennent
les efforts de guérison de l’organisme sont alors plus indiquées. Mais
elles ont aussi leurs limites car si l’individu ne change pas les
habitudes qui l’ont rendu malade, elles pourront gagner quelques
batailles mais elles perdront la guerre. Il faut alors se tourner vers
l’éducation de santé, soit apprendre à respecter les lois universelles
de la santé et du bien-être. La beauté de la voie holistique est
d’englober toutes ces diverses voies en voyant leur complémentarité. La
médecine holistique est à la fois celle du passé, puisqu’elle était
pratiquée par les chamanes depuis la nuit des temps, et celle du futur,
qui réunit toutes les écoles de pensée dans une lumineuse unité. Et
surtout elle prône la mobilité de l’esprit et du corps.

Un conte chinois exprime cela avec finesse :

« Après des années de recherche, un sage en quête de la vérité trouva
enfin un maître qui lui indiqua le chemin :

– La vérité se trouve, dit-il, à la croisée des routes à l’intérieur
d’un village.

Plein d’espoir le chercheur de vérité se rendit à l’endroit indiqué
mais il n’y trouva que trois échoppes banales, l’une vendant des pièces
de métal, l’autre des morceaux de bois et la troisième des fils de
métal.

Découragé et déçu, l’homme reprit son chemin jusqu’à un champ où il
s’étendit pour se reposer. Il entendit alors une merveilleuse musique.
Il aperçut alors un musicien qui tirait de sa cithare des sons
mélodieux. Soudain, l’homme qui cherchait la vérité réalisa que la
cithare était faite de bois, de pièces et de fils de métal. Il comprit
que la vérité est dans la synthèse. »

– UNE PROPHETIE de Georges OHSAWA, le fondateur de la Macrobiotique
(1958) :

« La médecine scientifique a trouvé enfin

Le Roi-Tueur de toute l’humanité

Ce Roi-Tueur est visible et invisible

Il est physique et en même temps métaphysique

Il existe et non-existe : Le virus (fantôme ou cauchemar de la médecine
symptomatique)

Cette absurdité a absorbé des milliers de médecins désespérés

Et continue encore d’en absorber…

Elle absorbera un jour la médecine toute entière.

L’humanité sans médecins ?

Mais non. Le Roi Virus fera tomber les écailles des yeux de l’homme et
cela lui permettra de contempler tous les horizons de l’univers infini
qui est la vie éternelle.

L’homme devra au virus une nouvelle médecine fondamentale et une
nouvelle science qui s’occupera de la vie et de l’homme non pas d’une
façon analytique, dualiste, cartésienne, mais d’une façon universelle
et panoramique ».

Extrait de Les chroniques des gardiens la Terre de James Tyberron.
L’archange Metatron dit : « Vous êtes venus ici pour apprendre à
cocréer, car vous êtes cocréateurs de l’univers.

Écoutez attentivement et ayez foi en la vérité de ce que nous
présentons : le niveau du quotient de lumière de la planète est plus
élevé maintenant qu’à n’importe quelle autre époque de l’histoire
planétaire. Cela vous étonne-t-il ? Presque dix pour cent des sept
milliards d’habitants de la planète portent désormais suffisamment de
lumière pour témoigner de l’ascension. Vous êtes venus ici-bas pour
orchestrer la formation d’une nouvelle réalité sur la planète de la
dualité, la Terre. Vous êtes venus guider la race humaine au travers
les calamités probables et les catastrophes potentielles afin d’éviter
les ravages comme cela s’est produit tant de fois auparavant au cours
de période tumultueuses. Vous êtes ici pour garantir que l’histoire ne
se répète pas. Sachez que vous êtes près de la réussite. A une époque à
venir, dans plusieurs siècles selon votre mesure du temps, lorsqu’on
demandera à plusieurs d’entre vous : « L’Ascension s’est–elle vraiment
produite ? » Vous sourirez avec une joie profonde et vous
répondrez : « Là où règnent l’amour et la lumière il y a toujours une
ascension ! » Et vous vous exprimerez d’après votre expérience car vous
saurez que vous êtes venus ici pour accroître la lumière, dans le
présent éternel de cet instant. »

Extraits de EVOLUTION SPONTANEE de Bruce H. Lipton et Steve Bhaerman

Un livre exceptionnel pour comprendre comment les idées de Newton,
Descartes, Darwin et les scientifiques matérialistes nous ont amené au
bord de l’autodestruction et comment la nouvelle science quantique
permet de sortir des dogmes faux et nous libérer pour guérir nos maux
et créer un monde harmonieux !

« Une nouvelle science est née afin de remplacer la croyance erronée
selon laquelle les gènes ont les maîtres de notre destin. Elle
s’appelle l’épigénétique et démontre que l’expression du patrimoine
génétique d’un organisme est directement influencée par ses
interactions avec le milieu ambiant. Le contrôle que nous avons de
notre environnement nous permet de contrôler notre biologie et de nous
assure la maîtrise de notre destin plutôt que d’être les victimes de
nos gènes. »

« Le rejet du féminin dans la société occidentale depuis des siècles
nous a fait perdre presque tout contact avec le monde naturel. Pendant
des siècles, les pouvoirs dominants, dont le déséquilibre a été aggravé
par la croyance en en Dieu exclusivement masculin et par une science
qui était l’apanage des hommes ont détraqué de plus en plus notre monde
au point que nous sommes à deux doigts de détruire le sol même sur
lequel nous nous trouvons. Or, dans son sens de l’humour infini,
l’univers nous demande enfin de concilier les hémisphères gauches et
droit, soit le Nord et le Sud. Cette période de renouveau spirituel,
tandis que nous unissons le masculin au féminin sacré, ne concerne pas
uniquement le domaine de la spiritualité autochtone ou celui du culte
renouvelé de la déesse. »

« La société humaine actuelle a pris à cœur la notion de compétition
comme moyen de survie ».

« La pratique médicale mécanique se résume généralement à la version
médicale des 3R, soit réparer, remplacer ou retirer. C’est toute
l’histoire de la médecine biochimique moderne qui est fondée sur cette
métaphore mécanique. Depuis le jour où Descartes a proclamé que le
corps est une machine, au point même où il a soutenu que les animaux ne
souffrent pas lors d’une vivisection, comparant leurs cris au
« grincement d’une roue », nous avons été sous l’emprise de l’idée que
la médecine a plus à voir avec les parties qu’avec le tout. »

« Les ventes de produits pharmaceutiques représentent à elles seules un
chiffre d’affaire annuel de plus de 600 milliards de dollars…

L’industrie pharmaceutique est la plus rentable du monde ».

« Le mythe prévalent depuis Newton, Descartes et Darwin est :

– Seule la matière compte,

– La survie du plus fort,

– C’est génétique,

– L’évolution est aléatoire. »

« Pour asseoir leur domination les multinationales utilisent des armes
de distraction massive afin de dominer les esprits sans laisser de
traces pour révéler une quelconque manipulation. En plus de chercher à
nous distraire de notre bonté innée et de notre capacité à communiquer
les uns avec les autres, on cherche aussi à nous distraire d’une autre
chose, peut-être la plus importante de toutes, soit de notre propre
pouvoir, à commencer par celui que nous avons de reprogrammer nos
croyances et de restructurer les mentalités dysfonctionnelles. »

« Pour être parfaitement sain d’esprit il faut pouvoir faire appel à
toutes les capacités de son esprit et faire surgir la dimension
holistique cachée dans les dualités engagées dans un perpétuel duel. »

« Nous devons dépasser l’obéissance aveugle de l’enfant et la révolte
aveugle de l’adolescent. Nous devons devenir les « adultes de Dieu ».

« Ainsi que les physiciens quantiques ont fini par réaliser, il y a bel
et bien un champ universel d’énergie qui projette sur la matière ce que
nous appelons la réalité. L’impression d’êtres séparés les uns des
autres et de la nature que nous éprouvons si distinctement dans notre
réalité est une illusion perpétuée par nos propres croyances. «

« La vision holistique affirme que :

-Nous en sommes arrivés là par une combinaison de création et
d’adaptation évolutive. Notre rôle est de prendre soin du jardin
planétaire et de développer notre conscience afin de favoriser
l’évolution de l’humanité, en vivant en harmonie avec la nature et en
reconnaissant que tout est lié.

Nos esprits cocréent activement le monde que nous percevons. Par
conséquent il suffit de changer nos croyances pour contribuer à changer
le monde. »

« Jamais il n’a été plus nécessaire de dissiper le dysfonctionnement
perceptuel selon lequel la polarité du masculin/féminin représente des
forces opposées. »

« En 2007, une étude a montré que 85% des Américains croient que « nous
sommes tous fondamentalement liés en un seul tout » et 95% s’entendent
pour dire qu’il est « important d’enseigner à nos enfants de se sentir
connectés à la Terre, aux autres êtres humains et à toute vie ».

Les auteurs font une brillante démonstration du fait que les 70
milliards de cellules qui forment notre corps nous donnent un
magnifique exemple de coopération dans l’unité et qu’elles nous
montrent la voie d’une humanité consciente et unifiée dans un but
commun d’évolution.

Albert Einstein a écrit : “Un être humain est une partie du tout que
nous appelons l’Univers, une partie limitée dans l’espace et le temps
Il fait l’expérience de lui-même, de ses

pensées et de ses sentiments comme étant séparés du reste -une sorte
d’illusion d’optique de sa conscience. Cette illusion est une sorte
de prison pour nous Elle nous limite à nos désirs personnels et à
l’affection éprouvée pour le petit nombre de personnes qui sont les
plus proches de nous. Notre tâche doit être de nous libérer nous-mêmes
de cette prison, en élargissant la portée de notre compassion, afin
d’embrasser toute créature vivante et l’ensemble de la nature dans sa
beauté. Personne n’est capable d’accomplir cela complètement, mais
essayer d’atteindre un tel accomplissement fait, en soi, partie de la
libération et est la base de la sécurité intérieure.”

– LE JEUNE

« Jeûner, c’est descendre et remonter par toute la gamme de nos forces.
C’est s’enfoncer dans nos racines, c’est connaître nos limites en les
touchant. On peut jeûner presque indéfiniment, pourvu qu’on boive
assez, l’eau étant la véritable essence de toute nourriture, tout de
même qu’une fleur garde sa fraîcheur dans un vase d’eau pure presque
aussi longtemps qu’à la branche.

Jeûner est un jeu qui consiste à ne pas penser qu’on jeûne. La règle du
jeu veut qu’on tienne la pensée assez occupée toute le jour pour
qu’elle ne puisse couler selon sa pente. Il faut donc se tenir plus
actif, plus tendu, plus ardent que de coutume, c’est là le gain qu’on
tire du jeu même.

Si l’on subit le jeûne au lieu de la maitriser, on plie, on languit, on
sue à froid, la respiration baisse, le cœur se serre. Mais si l’on
reste le plus fort, on découvre à la fin, au-delà des limites d ses
propres forces, une source de force inépuisable. Et cette source est
sans doute céleste puisque la force vient sur nous comme une musique,
nous emplit comme un baume, nous ôte notre poids, nous lève de
nous-mêmes… »

Lanza del Vasto (Le pélerinage aux sources)

– Extrait de La marche de vision de Brandt Morgan.

« Vous êtes un être humain mais vous êtes aussi l’univers. Vous êtes
une goutte d’eau mais vous êtes aussi l’océan. Il y a une part de vous
dans chaque galaxie, chaque tasse de thé, chaque brin d’herbe. Votre
vrai moi existe toujours et partout, il fait un avec l’Etre unique.
Certains le nomment Dieu. Oui, vous faites partie du Dieu vivant. Mais
il n’y a pas de quoi prendre la grosse tête. Après tout, tout fait
partie du Dieu vivant. Pas de quoi en faire un plat. Il n’y a que l’ego
qui en fasse tout un plat, notamment parce qu’il agit ainsi à l’égard
de toute choses, mais aussi parce que le mot Dieu a été galvaudé depuis
bien longtemps. Il serait plus juste de l’appeler Vie. Au niveau le
plus profond, nous sommes la vie, la vie qui se vit à travers la pensée
et l’émotion humaines, la vie qui danse, qui joue et qui sourit à la
myriade de visages qu’elle arbore, la vie qui se délecte de ses propres
reflets. Votre moi personnel veut que vous vous croyiez séparé du
Créateur, afin de pouvoir continuer à contrôler votre vie. Imaginez un
instant que votre perception s’inverse complètement : au lieu de voir
l’univers avec vos yeux d’humain, vous voyez désormais un humain avec
les yeux de l’univers. Imaginez que vous soyez la force universelle en
personne. Imaginez que vous ne soyez qu’une conscience pure et intense;
et que vous ayez créé toutes choses par amour; que vous ayez vu les
galaxies naître et mourir; et qu’au fil des âges de l’histoire, votre
plus grande joie ait été de vous exprimer et de vous découvrir à
travers toute la diversité de vos créations.

Quand vous faites cela, observez ce qui se passe. Comment peut-on
encore se faire du souci ou avoir des angoisses quand on sait que la
vie n’est qu’un film ? Comment peut-on encore prendre quoi que ce soit
personnellement si l’on n’est pas une personne ? Comment peut-on avoir
peur de mourir lorsque l’on sait qu’on est immortel ? Comment la vie
peut-elle nous énerver quand on est la vie ?

Au final le vrai moi est au-delà des mots. Appelez-le intuition,
appelez-le conscience, vie, attention. Appelez-le Dieu ou l’Etre ou
votre nature de Bouddha. Peu importe le nom que vous lui donnez, cette
présence, d’une sagesse infinie, vous attend patiemment et paisiblement
au tréfonds de votre cœur, s’efforçant de vous atteindre. Elle a
toujours été là; elle sera toujours là, brillante comme un fanal
derrière tous les masques sociaux, toutes les obligations et les
devoirs, toutes les contraintes et jugements contre vous-même qui vous
ont empêché de vous mettre en quête de ce que vous vouliez. »

– ALIMENTATION ET SPORT :

Carl LEWIS, le sprinter qui a gagné 10 médailles olympiques dont neuf
médailles d’or et dix championnats du monde où il a gagné huit
médailles d’or. Il fut déclaré le « sportif du siècle » par le Comité
Olympique International. Lewis affirme que ses résultats exceptionnels
sont dus en grande partie à son régime vegan (végétaux uniquement sans
aucun produit d’origine animale)

-UN FILM EXCEPTIONNEL : « Thrive » (Prospérer)

Ce film sorti le 11 Novembre 2011 aux Etats-Unis.

Son réalisateur, Foster Gamble a réalisé un film tout-à-fait
remarquable. Outre le fait que les images sont magnifiques, ce
documentaire non-conventionnel lève le voile sur ce qui se passe «
réellement » dans le monde, en suivant notamment l’argent qui nous
gouverne actuellement et en remontant à sa source – la découverte de la
consolidation mondiale du Pouvoir dans presque chaque aspect de nos
vies. Avec l’interview de nombreuses personnalités-clés, la
manipulation des élites qui veulent dominer le monde est mise en
lumière d’une manière claire et irréfutable. Ceux qui ne croient pas à
une « conspiration » seront stupéfaits ! Gamble montre ce qui se passe
VRAIMENT derrière les mensonges des politiciens et des médias. Les
grands sujets de l’énergie libre, des extraterrestres, du
pseudo–terrorisme qui justifie la dictature militaro-financière, de la
faillite de la médecine matérialiste et de l’essor de la médecine
holistique, tout cela est brillamment expliqué. En final, les
stratégies que nous pouvons mettre en œuvre pour récupérer le Pouvoir
sur nos vies et notre avenir sont mises en lumière. Eveillons nous,
libérons-nous des peurs et des croyances fausses qui nous poussent à la
soumission pour créer tous ensemble ce futur de la « prospérité pour
tous ! »

Avec nos meilleurs vœux pour les fêtes et pour que 2012 soit une année
pleine de prises de conscience qui émerveillent, de joie qui coule, de
lumière qui nous guide et de sérénité en réalisant que :

NOUS SOMMES IMMORTELS, ETERNELS ET SANS LIMITES !

Que la Paix soit avec vous !

Johanne et Tal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

top

Recevez gratuitement notre livre : «Rire c’est la santé»

Pour que nous puissions tous avancer sur le chemin de la médecine holistique nous sommes heureux de vous offrir notre  livre (sous forme d’ebook) “Rire c’est la santé”. Afin de le recevoir inscrivez-vous si-dessous et un mail vous sera envoyé pour télécharger l’ebook :

Nous respectons votre privée : nous ne transmettrons votre email à aucun tiers et vous pouvez à tout moment vous désinscrire. En vous inscrivant vous acceptez de recevoir notre newsletter qui contient des offres informations  au sujet de nos activités et celles de nos amis. Nous collectons votre prénom afin de personnaliser nos emails. Pour tout renseignement contactez-nous à support@santeglobale.info