Newsletter du 22 octobre 2011

Le but est de vous apporter ces infos que les médias ne diffusent pas,
ou presque pas, car elles remettent en question l’ordre établi, les
dogmes de la « pensée unique » et les propos lénifiants des experts et
des politiciens qui souhaitent ardemment que vous continuiez à dormir
pour qu’ils puissent avancer dans cette « course au Progrès » menant
tout droit à la destruction ! Nous avons aujourd’hui toutes les preuves
de leur aveuglement. Mediator et autres médicaments toxiques, métaux
lourds dans les vaccins, Fukushima, chimie omniprésente, politiciens
corrompus, etc. la liste est longue ! N’est-il pas temps de nous
réveiller, de sortir des peurs et dépendances, de reprendre notre
pouvoir souverain pour créer dans notre vie quotidienne bien-être,
harmonie et joie de vivre ?

– LES INDIGNES DE WALL STREET :

Des milliers d’Américains occupent Wall Street, rejoignant ainsi un
mouvement mondial qui, de Madrid à Jérusalem, vise à reprendre la
démocratie des mains d’intérêts corrompus. Alors que les travailleurs
paient la facture d’une crise financière causée par des élites
corrompues, les manifestants demandent une réelle démocratie, la
justice sociale et la lutte contre la corruption. Mais ils subissent de
fortes pressions de la part des autorités, et certains médias les
rejettent d’emblée en les qualifiant de groupes marginaux. Si nous
sommes des millions du monde entier à les soutenir, nous renforcerons
leur détermination et montrerons aux médias et aux dirigeants que ces
protestations font partie d’un immense mouvement dominant pour le
changement.

Cliquez pour rejoindre l’appel à une réelle démocratie – un compteur
géant, qui affichera en temps réel le nom de chacun d’entre nous qui
aura signé cette pétition, sera érigé en plein milieu de l’occupation
à New York et sera diffusé en continu sur la page de la pétition:

[

La vague de protestation étendue au monde entier est le dernier
chapitre en date dans l’histoire du pouvoir citoyen mondial qui s’est
écrite cette année. Le suicide d’un marchand de fruits désespéré en
Tunisie a déclenché le combat pour la démocratie dans tout le monde
arabe. En Egypte, les gens ont envahi la Place Tahrir et renversé leur
dictateur. En Inde, le jeûne d’un homme a amené des millions de
personnes dans la rue et a mis le gouvernement à genoux, pour déboucher
sur des mesures concrètes pour mettre fin à la corruption. Pendant des
mois, les citoyens grecs ont protesté sans relâche contre les coupes
injustes dans les dépenses publiques. En Espagne, des milliers
d’”indignés” ont défié l’interdiction de manifestations
pré-électorales et ont monté un camp de protestation sur la Puerta del
Sol pour dénoncer la corruption politique ainsi que la gestion de la
crise économique par le gouvernement. Et cet été, dans tout Israël, les
gens ont construit des “villes-tentes” pour protester contre les coûts
croissants du logement et exiger la justice sociale.

Ces épisodes nationaux convergent vers un même appel mondial et
déterminé à mettre fin à la corruption des élites et des dirigeants
politiques, qui dans de nombreux pays ont contribué à causer une crise
financière désastreuse et veulent désormais que les familles et les
travailleurs paient la facture. Le mouvement de masse en réponse peut
non seulement s’assurer que le poids de la récession ne soit pas
assumé par les plus vulnérables, mais peut aussi aider à rétablir le
rapport de force entre la démocratie et la corruption.

– NUCLEAIRE :L’EPR finlandais coûterait au final 6,6 mds d’euros !

Le député Marc Goua chargé d’étudier les comptes d’Areva et d’EDF a
estimé jeudi que le réacteur nucléaire EPR de 3ème génération en cours
de construction en Finlande devrait coûter au final 6,6 milliards
d’euros, soit près d’un milliard de plus que la dernière évaluation
connue.

-Victoire sans précédent : AREVA condamnée ! Le 30 septembre 2011, le
Réseau “Sortir du nucléaire” a remporté une victoire judiciaire sans
précédent contre l’industrie nucléaire aux cotés d’autres associations.
AREVA a en effet été condamnée en appel pour pollution des eaux, suite
au déversement en juillet 2008 de 74 kg d’uranium, matériau hautement
radioactif, dans les cours d’eaux avoisinant le site nucléaire du
Tricastin dans la Drôme. La pollution correspondait à 27 fois la limite
annuelle des rejets autorisés. La population a été privée d’eau potable
et des lieux de baignade ont été pollués. Cette condamnation écorne
sérieusement l’image “respectable” que l’industrie nucléaire française
essaie de se donner.

– HUMOUR par le prix Nobel de médecine, l’oncologue brésilien
Drauzilio Varella :

« Dans le monde actuel nous investissons cinq fois plus d’argent en
médicaments pour la virilité masculine et le silicone pour les seins
des femmes, que pour la guérison de la maladie d’Alzheimer. Dans
quelques années, nous aurons des femmes avec des gros seins, des vieux
à la verge dure, mais aucun d’entre eux se rappellera à quoi ça sert. »

– SCLEROSE EN PLAQUES : HISTOIRE D’UNE GUERISON : voir le site

bonventlasclerose.fr

– ROUGE A LEVRES : DANGER !

Les rouges à lèvres qui contiennent du plomb sont les marques suivantes
:

CHRISTIAN DIOR

LANCOME

CLINIQUE

Y.S.L

ESTEE LAUDER

SHISEIDO

RED EARTH (Lip Gloss)

CHANEL (Lip Conditioner)

MARKET AMERICA-MOTNES LIPSTICK.

Plus le taux de plomb est élevé plus il est dangereux et peut causer le
cancer. Après avoir fait des tests, il a été trouvé que Y.S.L.
lipstick contenait la plus grande quantité de plomb. Surveillez les
rouges qui doivent avoir un effet prolongé. Si votre rouge tient plus
longtemps, il contient plus de plomb.

Voici le test que vous pouvez faire vous-même:

1. Mettez du rouge sur votre main.

2. Utilisez une bague en or et grattez le rouge.

3. Si le rouge devient noir, vous saurez qu’il contient du plomb.

– LA CHIMIE NOUS TUE :

Voici les propos du docteur Matthias Rath: « L’industrie
pharmaceutique , qui promet la santé sur ses publicités, ne fait
qu’accroître la maladie. La prévention, qui est le fondement même de
l’éradication des maladies, menace les intérêts des multinationales de
la maladie. Du coup celles-ci font tout pour entraver ses efforts. Il
est navrant que l’industrie qui prétend avoir le monopole de la santé
soit devenue le principal obstacle qui empêche les peuples de la terre
de jouir d’une bonne santé ! Ainsi la vitamine C, qui peut permettre de
prévenir les maladies cardio-vasculaires, est ridiculisée par les
multinationales de la chimie qui ne prônent que des traitements
chimiques toxiques pour lutter contre ce fléau.

L’Organisation Mondiale de la Santé, créée il y a plus de 50 ans, avait
pour but d’améliorer la santé de tous les peuples. Mais, après 15 ans
d’exercice déjà, elle était devenue l’instrument des cartels de la
chimie pour vendre leurs produits. Elle est aujourd’hui le filtre qui
empêche les populations de recevoir les informations qui pourraient
sauver leurs vies en évitant, par des mesures nutritionnelles simples,
la plupart des maladies actuelles. »

Le docteur Rath montre, d’une manière saisissante, comment les grands
cartels de la chimie et du pétrole sont à l’origine des deux premières
guerres mondiales et veulent maintenant prendre la planète entière en
otage. Il a aussi découvert que le site wikipedia, qui se prétend
neutre, est, en réalité, totalement contrôlé par ces cartels et il le
montre sur le site

On peut voir sur you-tube une grande conférence du Dr Matthias Rath,
M.D. , qui est l’ « héritier spirituel » du Dr Linus Pauling, double
Prix Nobel, qui présente d’une manière incontestable, les faits
historiques des prises de pouvoirs des « maitres du monde »
actuels

– Laveriez-vous le visage de votre bébé avec du diesel ? (extraits)

En lavant notre bébé avec des lingettes de marque achetées au
supermarché, je me suis demandé ce qu’ils mettaient dedans pour
qu’elles soient si efficaces : elles éliminent toutes les matières et
toutes les odeurs en une fraction de seconde. Première chose : la liste
des ingrédients est impressionnante : pas moins de vingt-deux produits
chimiques différents. Mais surtout, cette liste est rédigée dans une
langue non-identifiée, à cheval entre l’anglais, le français et le
latin, dans le but évident de décourager les curieux : « Aqua,
paraffinum liquidum, parfum, butylen glycol »… si je ne m’abuse, les
deux premiers noms sont latins, le troisième français, le quatrième
anglais. La suite est à l’avenant. Il n’en fallait pas plus pour
piquer ma curiosité et lancer une recherche Google sur ces produits. Le
pire étant toujours sûr, il s’avère que treize produits contenus dans
ces lingettes sont des sous-produits de pétrole. Autrement dit, ce
produit que nous appliquons tous les jours plusieurs fois sur les
joues, la bouche et les yeux de notre bébé est très proche de celui que
nous mettons dans le réservoir de notre camion (et qui sent pendant des
heures quand on s’en met sur les doigts).La paraffine liquide
(paraffinum liquidum) qui est le principal ingrédient dans ces
lingettes, est ce produit miracle qui rend la peau instantanément
lisse, souple et brillante. Et pour cause, elle recouvre la peau comme
une fine couche de plastique, bouchant les pores, et bloquant
l’évacuation des toxines. La conséquence est que les cellules de la
peau sont littéralement étouffées, ce qui freine la division
cellulaires, perturbe les fonctions hormonales et pourrait être une
cause de cancer. Cela explique pourquoi l’utilisation de produits de
soin pour la peau (qui contiennent pour la plupart de la paraffine)
entraîne une forme de dépendance, puisque la peau souffre et se
dessèche, ce qui rend à moyen terme indispensable d’en utiliser
toujours plus pour que la peau conserve un aspect normal. L’autre
produit phare des lingettes est le propylène glycol. C’est un produit
anti-moisissure qui intervient dans la fabrication du polyester et que
l’on retrouve dans les liquides de refroidissement. S’il n’est pas
aussi toxique que son proche cousin l’ethylène glycol, le propylène
glycol est tout de même connu pour causer des dermatites, des
malformations des reins et du foie et inhibe la croissance des cellules
de la peau. Les lingettes que nous avions achetées sont certifiées
« Sans alcool », « alcohol free », etc., sur le paquet, ce qui fait
sourire quand on sait que le propylène glycol fait partie de la grande
famille des alcools. On remarque également la présence d’acrylate
crosspolymer, d’hexanediol, de glycéryl caprylate, etc., autres
produits issus de la pétrochimie. Dame Nature n’avait pas forcément
prévu que l’être humain les appliquerait un jour en masse sur la peau
de ses bébés. Effrayé, je décidai de jeter à la poubelle ce paquet et
de me tourner vers une autre marque de lingettes. En effet, la
publicité de ces autres lingettes affirme qu’elles sont « à l’eau
pure et à l’aloe vera doux », un produit en effet recommandé pour la
peau (voir ci-dessous).Elles « nettoient la peau de bébé avec autant de
douceur que de l’eau pure, respecte le pH physiologique de le peau, et
ne contient pas d’huile d’origine synthétique », c’est-à-dire de
pétrole. C’est ce qui est indiqué sur l’emballage.Et de fait, la
liste des ingrédients est beaucoup plus courte, avec neuf produits
seulement (contre vingt-deux chez les autres).Le problème est qu’on
retrouve dans ces lingettes du butylène glycol, et surtout du
méthylparabène. Or, des études indiquent que le méthylparabène,
appliqué sur la peau, accélère le vieillissement cutané et augmente les
dommages subis par l’ADN si la peau est exposée au soleil (1).Mais le
méthylparabène est surtout fortement soupçonné d’être un « disrupteur
endocrinien » : ses effets s’apparentent à ceux des oestrogènes. Il
perturbe l’équilibre hormonal et peut provoquer des problèmes de
fertilité ainsi que des risques de cancer chez les hommes comme chez
les femmes. Fort heureusement pour vous (et pour notre bébé), on peut
vivre bien, et même mieux, sans lingettes chimiques. Les marques bios
proposent des lingettes aux huiles essentielles qui ne contiennent
aucun produit nocif pour la peau ou la santé. Mais la meilleure façon
d’avoir un bébé avec une belle peau est de le nettoyer à l’eau et
avec un savon doux naturel, et de bien le nourrir. Si vous souhaitez
absolument lui appliquer des produits sur la peau, choisissez des
crèmes à base d’huile végétale (huile de palme, de noix de coco et de
jojoba sont toutes excellentes pour la peau). Elles sont riches en
phyto-nutrients, antioxydants et acides aminés, les « briques » de base
dont la peau a besoin pour se régénérer, guérir, et croître. Les
extraits d’aloe vera apaisent la peau et la protègent contre les
brûlures du soleil (attention cependant de ne jamais exposer plus de 20
mn une peau qui n’en a pas l’habitude au soleil). Et le beurre de
mangue est efficace comme crème solaire sans empoisonner la peau. A
votre santé ! Jean-Marc Dupuis

– GARDASIL :Témoignage d’une mère désespérée

– MAREE NOIRE

Extrait d’un article de Georges Salvanos paru dans le Journal de Franz
Weber (septembre 2011) :

Le 20 avril 2010, dans le golfe du Mexique, 800 millions de litres de
pétrole ont constitué la plus grave marée noire de l’histoire. « Comme
dans les scandales financiers, c’est la démesure même des dégâts qui
nous anesthésie face à la catastrophe. Le naufrage de l’Exon Valdez, en
1989, avait pollué durablement les eaux arctiques et soulevé la colère
du monde entier avec « seulement » 41 millions de litres. Vingt fois
moins ! « La mort d’un homme, c’est une tragédie, la mort de millions
de gens, c’est de la statistique ! » remarquait cyniquement Joseph
Staline. La même loi des nombres s’applique à la fuite du Golfe, mais
aussi ces autres cataclysmes que nous avons fini par accepter comme
patrie intégrante de notre quotidien : les guerres coloniales de l’OTAN
aux quatre coins de la planète. Lorsque Madeleine Allbright, alors
Secrétaire d’Etat, affirmait qu’un demi million de morts civils en Irak
était un prix « acceptable » pour la victoire sur Saddam Hussein, la
traîna-t-on en justice pour apologie de crimes contre l’humanité ? Non.
Elle ne fut jamais inquiétée. Lorsque des dizaines de milliers
d’innocents périssent chaque semaine dans de lâches et absurdes
attaques de drones en Afghanistan ou au Pakistan, répudie-t-on les
Etats responsables de ce terrorisme technologique ? Non. Lorsque des
banquiers irresponsables font payer leurs spéculations hasardeuses par
des millions de contribuables, les peuples se révoltent-ils ? Non.
Lorsque les responsables de BP diffèrent le colmatage de la colossale
fuite de pétrole en essayant de ménager « leur puits » en vue d’une
reprise de l’exploitation, les pend-t-on sur la place publique ? Bien
entendu que non. Au contraire : fin juin 2010, les autorités
américaines finirent par interdire au public et aux journalistes
l’accès aux plages et le survol des zones polluées afin de ménager les
intérêts des groupes pétroliers dont elles se montraient les fidèles
serviteurs. Même CNN a fini par dénoncer la collusion entre l’angélique
président Obama-Yes-We-Can et le lobby pétrolier… L’humanité entière,
sous l’impact de ce traumatisme, a préféré regarder ailleurs. Ainsi
anesthésiée par la plus grande catastrophe pétrolière de l’histoire,
elle a accueilli comme un fait divers ce qui semble déjà être le plus
grand désastre nucléaire : Fukushima ».

– MIGRATION DES EMBALLAGES DANS LES ALIMENTS :

De quoi se faire un sang d’encre ! Paris, le 27 septembre 2011

A la suite des résultats accablants d’un test sur la migration des
encres alimentaires1, l’UFC-Que Choisir exige la mise en place sans
délai d’une réglementation pour protéger la santé des consommateurs.

Alertée par les analyses de nos confrères allemands et suisses,
l’UFC-Que Choisir a réalisé un test sur 20 produits alimentaires vendus
en France (pâtes alimentaires, riz, couscous, chapelure, sucre en
poudre) afin de vérifier si les substances chimiques présentes dans les
encres et emballages en carton étaient susceptibles de se retrouver
dans les aliments qu’ils contiennent. Les résultats sont tristement
sans appel : les dérivés pétroliers, présents dans les encres
d’emballage et le carton, se retrouvent dans les aliments !

– Sur les 20 produits testés, 14 contiennent, à des niveaux
préoccupants, des huiles minérales provenant des encres des emballages
en carton ;

Loin d’être bénins, ces composés peuvent s’avérer dangereux pour la
santé. Si aucune étude n’existe sur la toxicité des huiles minérales
saturées sur l’homme, les données sur les animaux sont particulièrement
préoccupantes. Ainsi les huiles minérales saturées retrouvées dans 75%
des produits testés peuvent provoquer sur l’animal des dommages au
foie, au coeur et aux ganglions lymphatiques. Quant aux huiles
aromatiques, elles appartiennent à la famille des hydrocarbures
aromatiques polycycliques dont certains sont classés cancérogènes.

Malgré les forts doutes que ces composés soulèvent vis-à-vis de la
santé humaine, la réglementation ne définit pour le moment aucune
valeur limite contraignante pour ces composés.

Dans la mesure où la santé des consommateurs est en jeu, et alors que
des alternatives aux encres toxiques existent, l’UFC-Que Choisir :

– Demande aux pouvoirs publics français et européens de combler le vide
réglementaire actuel et de définir sans plus attendre une
réglementation sur les huiles minérales garantissant l’absence de
dérivés pétroliers dans les aliments ;

– Exige des professionnels, en l’attente d’une réglementation,
d’utiliser dès maintenant, en application

du principe de précaution, des encres végétales ou à faible migration,
comme le recommande elle-même l’association des fabricants d’emballages
en carton.

1 L’analyse portait sur des catégories courantes d’aliments secs, ceux
qui sont le plus souvent vendus sous emballage carton sans protection
intermédiaire. Protocole et résultats complets dans le Que Choisir
n°496 d’Octobre 2011

2 Pour les huiles minérales saturées, le Comité mixte d’experts sur les
additifs alimentaires de la FAO et de l’OMS a défini une valeur de
référence de 0,6 mg/kg d’aliment

– NOUVEAUX LIVRES :

– MEME LES BEAUFS EN ROBE NOIRE DANSENT AVEC LE DIABLE !

C’est le titre du nouveau livre de Maître Jean-Pierre JOSEPH qui montre
avec un humour caustique comment les forces diaboliques manipulent les
foules. Les mécanismes pervers de la justice et des banques sont
démontés avec précision.

Extrait de la préface de Tal SCHALLER : « J’ai eu l’occasion
d’apprécier tant les qualités professionnelles que les qualités
humaines de Jean-Pierre Joseph. Au fil des années, notre amitié s’est
enrichie d’expériences enrichissantes comme celle de faire des
spectacles ensemble, avec nos épouses, dans des congrès et
rassemblements divers. Notre objectif commun est d’encourager nos
contemporains à cesser de prendre pour du « pain béni » les nombreux
mensonges officiels, tant le domaine de la santé que dans celui de la
spiritualité. Nous les incitons à penser par eux-mêmes et à devenir
responsables de leur vie plutôt que de suivre aveuglément les conseils
des experts officiels qui, pour quasi-totalité d’entre eux, ont comme
point commun d’être à la solde des multinationales des vaccins, de la
chimie et du pétrole. C’est ce qu’on appelle pudiquement les « conflits
d’intérêts » mais qui gangrène la société une manière aussi sournoise
que méconnue.

J’ai lu d’un trait ce livre passionnant ! Quel régal de voir comment un
avocat a pu sortir des carcans de la « pensée unique » et oser se poser
des questions essentielles sur la nature réelle des êtres humains. Car
si nous sommes seulement des êtres de matière, alors nos peurs sont
justifiées et notre lutte pour repousser la mort le plus longtemps
possible a un sens. Et nous ne pouvons pas nous sentir responsables de
nos actes puisque nous de voyons que notre intérêt personnel à court
terme. C’est la politique du « après moi le déluge ! « Mais si nous
sommes des êtres de lumière, immortels et éternels, qui habitent dans
un corps de matière pendant notre séjour sur cette planète école qui se
nomme la Terre, alors nous voyons la vie avec un regard différent. Nous
pouvons sortir des dogmes et des mythes sociaux qui maintiennent tant
de nos contemporains dans l’esclavage silencieux de la peur du « qu’en
dira-t-on ? » et du conformisme. Nous devenons conscients de nos
responsabilités personnelles et planétaires. Nous ne pouvons plus
défendre le seul profit des pays riches au détriment des pays pauvres
car tous les êtres humains font partie de notre famille. Nous ne
pouvons plus massacrer les forêts et les animaux car nous avons
conscience d’être les gardiens de la Terre. Nous ne pouvons plus vivre
dans l’ignorance spirituelle mais assumons notre nature d’êtres humains
et divins à la fois. »

– RENCONTRES AVEC LES ETRES DE LA NATURE.

Ce nouveau livre d’Anne GIVAUDAN nous plonge dans le monde des Lutins,
des Elfes, de Ondines, des Gnomes et des Devas. Notre monde sort peu à
peu des temps de densification et grandit vers une réalité plus
lumineuse. C’est pourquoi, de plus en plus, les êtres de la nature se
manifestent et nous invitent à coopérer avec eux pour créer un monde
meilleur où tous les règnes oeuvreront ensemble dans la joie du partage
et de la créativité. Illustré de dessins et de photos de ces êtres qui
vivent sur une longueur d’onde plus rapide que la matière, ce livre se
lit avec le plaisir délicieux de retrouver de merveilleux amis.

– VOYAGE INITIATIQUE EN INDE , éveil de ma source intérieure.

Marie France de Monneron, après vingt ans d’une vie de victime de la
vie, part en Inde découvrir son être profond. Extrait de la préface du
docteur Christian Tal Schaller : « L’ouverture de conscience, qui est
le but primordial de notre venue sur Terre, est remarquablement décrite
dans ce livre. Par son authenticité, son humour et sa dimension
spirituelle, il se place au-delà de tous les romans et fictions. Il
nous montre que nous pouvons cesser de vivre en mendiants pour
découvrir l’immense beauté de l’être spirituel que nous sommes tous ! »

– L’ALIMENT LE PLUS COMPLET DE LA PLANETE : l’algue bleu-vert A.F.A.

Anne Marie Pietri.

Extrait de la préface du docteur Christian Tal Schaller : « Dans sa
démarche vers une alimentation végétale, vivante et variée, chacun peut
découvrir les ressources de ces « super aliments « que sont les
graines germées et les algues, notamment l’algue bleu-vert du lac
Klamath, dont Brian Clement, le directeur de l’Institut Hippocrate de
West Palm Beach, aux Etats-Unis a dit : « Elle est un probiotique
spectaculaire qui stimule les défenses immunitaires de l’organisme.
Elle permet d’accroître l’immunité dans les processus de développement
cancéreux, protège efficacement de la radioactivité et donne de
remarquables effets positifs sur tous les processus de régénération du
corps humain ».

– VITALITE ET GRAINES GERMEES, Ludmilla de Bardo.

Préfacé par le professeur Henri JOYEUX, ce nouveau livre de notre amie
Ludmilla est un « must » sur tout ce qui concerne les graines germées,
ces aliments vivants qui, peu à peu, remplacent la viande, le lait et
les aliments industriels chez ceux qui sont conscients de l’importance
de nourrir leur corps avec de la vie active plutôt qu’avec des aliments
lourds ou toxiques.

– 2012, LE GRAND RASSEMBLEMENT, l’émergence d’une nouvelle Terre.

Martine Vallée recueille les propos de Lee Caroll (Kryeon), Métatron,
Marie Madeline et les Hathors, le Haut conseil de Sirius… des textes
inspirants et élevant qui montrent que le futur est entre nos mains !
Un extrait : « La peur constitue la force contraire qui crée le
statisme et la perturbation du champ de résonance. Le véritable opposé
de l’amour n’est pas la haine mais la peur. Celle-ci est au centre de
toutes les émotions négatives. Elle disparaît quand on lui fait face
avec l’intention de l’éliminer. C’est aussi difficile et aussi simple
que cela ».

– NOS PERSONNAGES INTERIEURS, créateurs de nos succès et de nos
malheurs, de Johanne RAZANAMAHAY.

Nous avons des échos enthousiastes de lecteurs qui, en lisant ce livre,
comprennent enfin quels sont les SPPA qui créent leurs maladies et
leurs conflits. En prenant conscience des SPPA qui sont négligées et
mal aimées, ils peuvent transformer leur vie et se guérir de manière
rapide et souvent spectaculaire. Si vous ne l’avez pas encore fait,
entrez dans le monde des SPPA, c’est passionnant, intelligent et
puissamment transformateur ! Vous pouvez le commander par mail ( 22
euros port compris) à [417]tal@santeglobale.info

– DES ETRES MERVEILLEUX, créateurs de bonheur et de joie, de Christian
Tal SCHALLER

Découvrez les personnes exceptionnelles que Tal a rencontré dans le
monde entier depuis 40 ans, ces personnes qui sont les artisans d’un
futur lumineux ! Leur bonheur est contagieux ! Un livre chargé
d’enthousiasme et de gaieté. Commandez-le par mail (22 euros, port
compris)

Notre but est de vous fournir des informations utiles pour accéder à la santé, à la liberté, à la
souveraineté et à la joie de vivre auxquelles vous avez droit. Ne
restez plus immobilisés dans la souffrance, l’impuissance ou la
maladie. Osez vous ouvrir aux forces puissantes qui sont en vous.
N’oubliez pas que vous êtes un être de lumière immortel, éternel et
multidimensionnel !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

top

Recevez gratuitement notre livre : «Rire c’est la santé»

Pour que nous puissions tous avancer sur le chemin de la médecine holistique nous sommes heureux de vous offrir notre  livre (sous forme d’ebook) “Rire c’est la santé”. Afin de le recevoir inscrivez-vous si-dessous et un mail vous sera envoyé pour télécharger l’ebook :

Nous respectons votre privée : nous ne transmettrons votre email à aucun tiers et vous pouvez à tout moment vous désinscrire. En vous inscrivant vous acceptez de recevoir notre newsletter qui contient des offres informations  au sujet de nos activités et celles de nos amis. Nous collectons votre prénom afin de personnaliser nos emails. Pour tout renseignement contactez-nous à support@santeglobale.info