Newsletter du 23 mars 2011

LE NUCLEAIRE… QUE FAIRE ?

Selon l’organisme indépendant CRIRAD il n’y a rien à craindre du nuage
radioactif qui survole l’Europe. Mais c’est l’occasion de se poser
quelques questions…

D’abord, cette phrase remarquable de Hans Ruesch, relatif à la loi
morale et aux cruautés exercées sur des millions d’animaux chaque année
au nom de la recherche médicale mais qui s’applique aussi à d’autres
domaines de la folie humaine :

“Le seul meneur de jeu sur Terre est toujours la Nature. L’homme
s’illusionne en croyant que c’est lui le meneur de jeu. C’est ce que le
Philosophe a toujours compris. Le scientiste, non. Dans son arrogance
aveugle, il présume qu’il domine la terre et contrôle la nature, et il
a réussi à le faire croire à la foule”

– POUR SE PROTEGER CONTRE LES RADIATIONS NUCLEAIRES VOICI UN PROTOCOLE
NATUROPATHIQUE :

Quand tout le monde s’apprête à consommer des pastilles d’iodes,
voici un protocole suivi par un médecin qui se trouvait en zone rouge
lors de l’explosion d’Hiroshima. Refusant de quitter son hôpital et
ses malades, il a réalisé un protocole simple contre les radiations.
Alors que tous les hommes aux alentours ont été irradiés, totalement
brûlés ou morts de leucémie, ses malades et lui ont tous survécus.

La seule mise en garde à prendre en compte est la prise de charbon
actif, car il annule tous les traitements chimiques pendant 4h après sa
prise !!

Tous les ingrédients proposés ci-dessous ont soit la capacité de capter
les cellules irradiées pour ensuite les éliminer par les selles, soit
la capacité d’annuler l’effet négatif des radiations. Ce protocole
est valable pour tous : adultes, enfants et animaux. Il suffit de
diminuer les doses en fonction du poids de chacun. Pour les animaux,
mélanger le miso à la nourriture, mettre un peu d’eau argileuse dans
leur eau et du chlorure de magnésium sur le pelage.

Ingrédients :

– Miso en poudre ou en pâte : soja fermenté (magasin bio) : 4,50€ les
10 sachets. Se trouve aussi en paquet de 100 gr environ. Contrairement
au soja cuit (tofu, tempeh), le soja fermenté (comme le soja germé) est
un aliment de qualité.

– Charbon suractivé en granulés (magasin bio) : 13 € les 200g (10
jours)

– Argile verte Montmorillonite en poudre (magasin bio) : 4€ le kg
(évitez Argiletz)

– Chlorure de Magnésium en sachet de 3à mg ou Nigari (pharmacie ou
magasin bio) : 2,50 € le sachet (ou moins)

– Une bouteille en verre pour le chlorure de magnésium (surtout pas de
plastique ! )

– De l’eau filtrée, eau Kangen ou eau en bouteille, Mont Roucous,
Rosée de la reine, etc. , la moins minéralisée possible !!

– Un verre (en verre) et une cuillère en bois pour le mélange de
l’argile

Préparation :

– Chaque soir préparer votre argile verte : 1 cuil à soupe dans un
verre d’eau. Mélanger avec une cuillère en bois, puis éloignez le
verre des sources électriques, téléphones portables, four à micro
ondes, etc.

– Préparation du chlorure de magnésium : versez un sachet de chlorure
de magnésium dans une bouteille en verre d’un litre ou 1,5 l. Puis
versez le dans un verre comme du sirop et ajouter de l’eau. Très amer,
on peut ajouter du sirop mais pas jus de fruits acides. Il se conserve
au frigo (enlève un peu d’amertume) et se conserve plus de 3 mois.

– Préparation du Miso : Dans un mug ou un bol, verser une cuil à café,
puis verser de l’eau chaude sans la faire bouillir.

– Préparation du charbon : Dans un verre, verser deux cuillères à soupe
de charbon, bien mélanger puis boire le mélange et rallonger jusqu’à
ce qu’il n’y ait plus de charbon dans le verre… et souriez ! Vous
êtes magnifiques !

Posologie pour un adulte de 65 kg :

Argile verte : 1 cuil à soupe dans un verre 2 à 3 fois fois par jour

Charbon activé : 2 à 3 cuil à soupe mélangées dans un verre. Boire
beaucoup d’eau si vous avez tendance à la constipation. Le chlorure de
magnésium étant un laxatif, tout doit s’équilibrer.

Chlorure de magnesium : 30 ml toutes les 3 heures

Miso : 4 mugs (grandes tasses) par jour

Gingko Biloba en comprimés : en cas de séquelle d’irradiations
sévères, trouble de la parole, vertiges, etc.

Exemple de protocole :

Au lever: 1 verre d’argile verte : les 2 à 3 premiers jours ne pas
mélanger le fond et boire l’eau à la surface.

10h00 : boire 30 ml de chlorure de magnésium

11h00 : boire 1 bol de soupe miso

13h00 : boire 30 ml de chlorure de magnésium

16h00 : boire 30 ml de chlorure de magnésium

17h00 : boire un bol de soupe miso

19h00 : boire 30 ml de chlorure de magnésium

20h00 : boire un bol de soupe miso

21h00 : boire un verre de charbon suractivé (actif)

Après, c’est à chacun de trouver son réglage en fonction de son
ressenti et de son agenda quotidien.

Notons aussi que la pectine de pommes, les algues et les graines
germées sont les aliments les plus puissants qui soient pour se
détoxiquer!

Plus une personne est intoxiquée, plus elle subira les effets de la
radioactivité. Inversement plus elle vit sainement, plus elle se
détoxiquera facilement des radiations et pollutions, quelles qu’elles
soient ! Des rats nourris avec seulement avec des graines germées ont
supporté des doses de radioactivité des centaines de fois plus fortes
que des rats nourris avec des aliments cuits. Le jeûne, après la
catastrophe de Tchernobyl a rencontré un immense intérêt de la part du
corps médical. L’académicien A.I. Vorobyev, qui fut ministre de la
Santé en Russie en 1991et 1992 et responsable de la commission « santé
de la population » russe au moment de la catastrophe (auteur de Avant
et après Tchernobyl, le point de vue d’un médecin) préconisa
l’application du jeûne thérapeutique aux personnes irradiées. Il
s’avéra que le jeûne donna des remarquables résultats dans les cas de
maladie aiguë du rayonnement, cas pour lesquelles ni les greffes de
moelle ni les antibiotiques n’étaient efficaces. Pour la première fois
au monde, la pratique du jeûne s’est avérée capable de triompher de
maux que les thérapeutiques américaines ou japonaises les plus modernes
ne pouvaient guérir.

Voici le témoignage d’un médecin russe : « Je ne connais pas le nombre
de victimes de Tchernobyl guéries par le jeûne. Mais j’en ai vu une, à
Ternopol, qui venait pour une visite de contrôle. C’était un
sapeur-pompier de la première équipe. Ils avaient reçu un quart de
litre de vodka avant d’être envoyés sur les lieux de l’accident !
Quelques jours après, il se trouvait dans le célèbre hôpital de Moscou
où le docteur Gouskova faisait une sélection par étages, selon le
pronostic. Au septième étage étaient envoyés ceux dont on considérait
qu’ils allaient vers une mort certaine. Lui fut placé au sixième. Il y
jeûna cinq fois. Quand je l’ai rencontré, il était complètement guéri.
Il ne présentait pas la dépression habituelle provoquée par
l’irradiation. Ses yeux riaient. »

Le docteur Shumilov déclare : « Les victimes du désastre de Tchernobyl
sont invitées à suivre régulièrement des cures de détoxication par le
jeûne avec un régime à prédominance végétarienne entre les cures. »

Aujourd’hui, Shumilov conseille le jeûne préventif à domicile à tous,
surtout aux parents avant la conception d’un enfant. Il rappelle que,
depuis la deuxième guerre mondiale, 600 tonnes de plutonium sont
réparties un peu partout dans le monde et que tout un chacun doit vivre
avec cet héritage d’une technologie souvent menée à la légère.
N’oublions pas que les statistiques montrent que 12 ans d’essais
nucléaires dans l’atmosphère ont produit une irradiation équivalente à
98 accidents du type Tchernobyl !

Nous vivons une époque dangereuse et les « experts » qui doivent nous
rassurer sont piégés dans une vision de « dose admissible » qui n’a
aucun sens ! Ils disent la même chose pour tous les poisons de la
société industrielle : en dessous de telle dose journalière vous ne
risquez rien ! Mais ils en tiennent pas compte des phénomènes
d’accumulation des diverses toxines : additionnez toutes les substances
chimiques de l’environnement et des aliments industriels, les ondes
électromagnétiques, les médicaments éliminés dans les eaux et les sols
(certains mettent plus de cent ans pour être détruits…) et la pollution
radioactive, même à petites doses, et réalisez qu’aucun expert ne
connaît vraiment les interactions de ces divers éléments entre eux !

Mais le pire n’est pas là : le pire c’est la peur et les autres
émotions qui sont bloquées en vous, émotions soigneusement entretenue
par des croyances fausses et la manipulation des médias… c’est le
moment de lâcher vos émotions, de vous libérer de la dictature du
cerveau gauche et d’ouvrir votre cerveau droit pour vous relier à la
force tranquille et immortelle de votre corps de lumière !

Ou, comme l’écrit le docteur Alain SCOHY : « Hiroshima et Nagasaki ont
permis de constater des phénomènes étonnants. Des religieux (jésuites
missionnaires allemands) vivant à 100 mètres du centre de l’explosion
d’Hisoshima ont été épargnés complètement : tant leur maison que leur
corps n’ont absolument pas souffert ! Idem à Nagasaki pour des
franciscains. Une fois de plus, il faut comprendre que l’ESPRIT est
plus puissant que la matière, il peut développer un véritable bouclier
autour de nous et nous mettre à l’abri. Nous devons donner sa place à
notre ESPRIT dans notre vie et cesser de croire aveuglément à tout ce
qui se raconte ici ou là dans les médias officiels. »

Jean-Michel Jacquemin, qui a mené pendant huit ans une enquête
minutieuse sur le terrain auprès des meilleures sources scientifiques
et médicales sur la catastrophe de Tchernobyl, demande qui sont les
coupables. (cf. Ce fameux nuage… Tchernobyl, la France contaminée,
préfacé par Théodore Monod, Ed. Sang de la Terre). (Note : Nous,
Johanne et Tal connaissons bien cet auteur. Il a subi tant de
persécutions de la part du lobby nucléaire qu’il s’est exilé à l’île de
la Réunion…)

Cette tragédie est le sinistre résultat de la promotion forcenée de
l’industrie nucléaire et de « l’expertise autorisée » de
l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de l’AIEA qui portent
toutes deux de très lourdes responsabilités.

Tous ces mensonges n’ont pas influencé notre Président qui prône le
nucléaire à tout-va et la France risque de devoir affronter de gros
problèmes, car nous avons de nombreux réacteurs nucléaires exposés à un
risque sismique grave.

– LES TROIS FRÈRES

Alors que le déficit prévisionnel de la Sécurité Sociale a été annoncé
cette semaine et qu’une diminution des remboursements est au programme,
penchons-nous sur le secteur de la santé et sur ses acteurs.

Le Pôle Emploi, fusion de l’ANPE et de l’ASSEDIC sur une idée de
Nicolas Sarkozy, compte 50.000 employés. La Sécurité Sociale,
comprenant l’Assurance Maladie, l’Assurance Vieillesse et les URSSAF
compte 120.000 employés.

Ces deux organismes ont été concernés par une réforme récente
concernant les “complémentaires santé”. Depuis le 1er janvier 2009,
170.000 employés ont été contraints de résilier leurs contrats avec
leurs mutuelles pour adhérer à une “mutuelle employeur obligatoire;”
C’est le même organisme qui a remporté les deux marchés : le groupe
Malakoff-Médéric obtenant 170.000 adhérents supplémentaires. Ajoutez à
cela les 800.000 salariés CHR (café-hôtellerie-restauration) qui
entreront dans le dispositif en janvier 2011. Cette compagnie d’
assurance et de prévoyance Malakoff-Médéric sur le marché français :
n°1 des groupes paritaires de protection sociale, n°2 de la retraite
complémentaire, n°3 en santé collective (classement Argus de
l’Assurance).

Le groupe est né de la fusion de Malakoff et Médéric le 30 juin 2008, 6
mois avant la mise en place du dispositif “mutuelle obligatoire
employeur” pour la Sécurité Sociale et le Pôle Emploi. Le président de
Médéric cède sa place au président de Malakoff : Guillaume Sarkozy.
Guillaume Sarkozy est le frère de Nicolas.

Intéressons-nous maintenant au troisième larron :François
Sarkozy.Pédiatre de formation, a abandonné la pratique pour l’industrie
pharmaceutique depuis 2001.

Il siège au conseil de surveillance de Bio Alliance Pharma et est
devenu le président d’AEC Partners dont une des missions est le conseil
aux fonds d’investissement.

François Sarkozy a lancé une chaîne de télévision spécialisée internet
financée par le laboratoire Sanofi. Il fait partie aujourd’hui des
puissants lobbyistes de l’industrie pharmaceutique. D’ailleurs le grand
plan Alzheimer lancé par le gouvernement est un joli cadeau de quelques
centaines de millions d’ euros, une aubaine pour le secteur dont il
défend les intérêts.

Après cela, étonnons-nous de l’acharnement de Nicolas à réformer le
financement des retraites (qui va fatalement s’orienter vers un
système par capitalisation) et de sa “bienveillance” vis-à-vis de sa
ministre Roselyne lorsqu’elle fait prospérer les grands laboratoires
pharmaceutiques en leur achetant à-tout-va des millions de vaccins …
inutiles mais financièrement juteux !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

top

Recevez gratuitement notre livre : «Rire c’est la santé»

Pour que nous puissions tous avancer sur le chemin de la médecine holistique nous sommes heureux de vous offrir notre  livre (sous forme d’ebook) “Rire c’est la santé”. Afin de le recevoir inscrivez-vous si-dessous et un mail vous sera envoyé pour télécharger l’ebook :

Nous respectons votre privée : nous ne transmettrons votre email à aucun tiers et vous pouvez à tout moment vous désinscrire. En vous inscrivant vous acceptez de recevoir notre newsletter qui contient des offres informations  au sujet de nos activités et celles de nos amis. Nous collectons votre prénom afin de personnaliser nos emails. Pour tout renseignement contactez-nous à support@santeglobale.info

 

Pour toute commande jusqu’au 31 Décembre, nous vous offrons, en guise de « cadeau de Noël » le DVD « Naissance d’une humanité consciente », une conférence de Johanne et Tal sur la construction d’un futur lumineux ! Ignorer