Newsletter du 16 Novembre 2012

• Mot de bienvenue
• Programme
• Consultations individuelles
• Activités de CHETAN
• Livres
• Le réflexe du dauphin de Tal
• Interview de Johanne
• Interview de Roger DARD, responsable du cercle de sagesse pour l’émergence d’une nouvelle conscience.
• Infos diverses

Mot de bienvenue :

Chers amis,
La mise en place de notre nouveau site internet avance à grands pas et très bientôt notre boutique sera en ligne pour vous permettre des achats intelligents… pensez notamment à nos livres, CD et DVD, pour faire des cadeaux de Noël utiles ! Car tout ce que nous produisons permet d’avancer avec rapidité et efficacité vers la santé et l’autonomie. N’est-ce pas ce que nous pouvons souhaiter de mieux à nos proches ?
Signalons que Johanne est très active sur facebook où ses articles et images ont un vif succès. De plus en plus de gens suivent ses articles avec enthousiasme car elle amène une vision positive et spirituelle très bienfaisante en ces temps de transformation planétaire. Tal est encore peu actif dans ce secteur, par manque de temps, mais il est néanmoins heureux d’annoncer que santeglobale a maintenant sa page facebook !
La très dynamique revue Néosanté(www.neosante.eu) créée par Yves Rasir pour faire connaître, entre autres, la biologie totale, a publié dans son dernier numéro un article sur les SPPA et nous sommes heureux que ces concepts novateurs et passionnants puissent toucher un public de plus en plus large.

Programme :
24 et 25 novembre : stage « Boîte à outils holistique » à Pierrelatte. Une occasion unique d’apprendre à gérer votre santé sur tous les plans ! Tél 0685022537.
1 et 2 décembre : initiation au chamanisme à Pierrelatte.
Découvrez les mondes merveilleux que l’on peut explorer en activant son cerveau droit : tél 06858022537
3-4 et 5 décembre : stage avancés en chamanisme à Pierrelatte.
Pour progresser sur la voie royale du chamanisme libéré des traditions. Tél 0685022537
8 et 9 décembre : consultations privées à Aoste. Tél.Luana 00393381347041
10-11 décembre : consultations privées à Bramois (Sion, Valais) Tél.Pascale 079/3386423
31 décembre et 1 janvier : ateliers à Vaumarcus (Neuchâtel)
www.recto-verseau.ch
22 janvier soir conférence à Romans . Tél 0616616271
ou www.planetaiire.net/
26 et 27 janvier : Ateliers à Romans. Tél 0616616271
ou www.planetaiire.net/
6 février soir conférence à Montbéliard. Ass. Arcadie. Tél 0381967512
7 février soir conférence à Mulhouse.Tél 0615803916 et 0369193460
8 février soir conférence à Besançon. Ass. Apis. Tél 0381537765 et 0381881606
22,23 et 24 janvier : conférence et ateliers à Aoste.Tél 00393381347041
1 mars : conférence à Charleroi.
www.biofoodle.be/
13 mars 18h conférence à Martigues(Marseille)Tél 0442062420
21 au 24 mars : 6ème festival de chamanisme à Trimurti près de St Tropez dans le Var. Voir annonce sur notre site ou sur www.chamanisme.fr . Parlez-en à vos contacts afin que ce festival soit une grande célébration joyeuse et magnifique !
Et lisez l’interview de Roger DARD ci-dessous.
4 avril soir conférence à Caen. Tél 0632310414.
5 au 7 avril : Fête du Tous Un à 56 Guidel (Bretagne). Avec Marche sur le feu. Didier 0695114435
20-21 avril : ateliers à Romans Tél 0616616271
ou www.planetaiire.net/

Nous annoncerons nos stages du début 2013 à Pierrelatte dans la prochaine newsletter.

Consultations individuelles :
Nous soutenons beaucoup de gens, en consultation privée ou par téléphone, afin qu’ils comprennent le sens de leurs expériences de vie et avancent vers toujours plus de santé, de lumière et de souveraineté. Lors de séances de channelling que nous donnons par téléphone, des gens de tous pays peuvent entendre, venant des guides spirituels, des informations éclairantes sur tout ce qui se passe dans leur vie. Nous sommes à chaque fois émerveillés, et nos interlocuteurs également, par la sagesse profonde, l’amour bienveillant et la pertinence des conseils pratiques que les guides donnent depuis les mondes de lumière. Quel bonheur de pouvoir sentir leur soutien inconditionnel, leur paix infinie et leur merveilleux humour plein de joie chaleureuse !
Johanne 06877469788 et Tal 0685022537.

Activités de CHETAN :

Nous sommes heureux de vous faire connaître les activités de notre ami Chetan, qui a vécu quelques temps avec nous et dont nous apprécions vivement le puissant travail d’éveil des consciences.
-15,16 Décembre: Rebirth et initiation au Tantra Arc-en-Ciel chez Tal et Johanne Schaller (Pierrelatte)
-29,30,31 Décembre, 1 Janvier: Le passage tantrique à l’an 2013, chez Tal et Johanne Schaller
Chetan (Joel) Samarpan : Anime des stages de Méditation, Massage et Rebirth depuis 1981 et Tantra depuis 1991. Après s’être formé avec Margot Anand, ainsi qu’au cours de nombreux séjours en Inde, il a créé sa propre synthèse, une approche du Tantra qui met l’accent sur l’ouverture du Cœur et l’Eveil Intérieur : « Le Tantra Arc-en-Ciel ».
Renseignements complémentaires et inscription par téléphone au 06.19.29.08.62 ou bien par E-mail: tantraciel@yahoo.fr

LIVRES :
Très bonne nouvelle ! Les éditions Fernand Lanore ont réédité deux livres de feu les éditions Vivez Soleil qui sont de vrais chefs d’œuvre :
-Faucon hurlant, de Patton Boyle qui raconte comment un pasteur blanc rencontre un vieux chamane nord-amérindien qui va, peu à peu, le faire plonger dans les racines mêmes du christianisme originel. Un récit fulgurant qui montre que la « mission » des chrétiens n’est pas de « convertir les païens » mais de s’éveiller aux vérités universelles à travers la sagesse de peuples premiers. Ce livre est un « grand moment de chamanisme ». Avec l’auteur apprenez à voler comme un aigle tout en comprenant la valeur des enseignements du « grand chamane » qu’a été Jésus-Christ !
-La vie de l’âme pendant le sommeil, Récit de voyages hors du corps, de Peter Richelieu, avec une préface de notre cher ami Kyran Vyas, grand spécialiste de la médecine ayurvédique qui dirige à Paris le centre Tapovan.
Un homme très affligé par la mort de son frère découvre comment, il peut, en projection astrale consciente, lui rendre visite dans les mondes célestes et apprendre avec lui les lois fondamentales de la vie spirituelle universelle. Les aventures de l’auteur de l’autre côté du sommeil nous dévoilent tout ce pan de la vie spirituelle que nous vivons chaque nuit mais que nous avons tendance à oublier pendant la journée ! L’émerveillement devant l’extraordinaire déploiement des phénomènes de la vie remplace alors les idées préconçues. Les portes de la prison de l’intellect ne peuvent alors que s’ouvrir…Nous sommes des êtres spirituels qui, le jour, vivent sur la planète Terre. Mais la nuit, nous volons dans des mondes fascinants de beauté, d’amour et d’intelligence…

-Le docteur Olivier CHAMBON, qui est psychiatre fondateur d’une chaire de psychothérapies intégratives à l’Université de Lyon et coauteur, avec Laurent Huguelit, du livre Le chamane et le psy et qui
participera au 6ème festival de chamanisme de Trimurti, du 21 au 24 mars 2013 est l’auteur de Expériences extraordinaires autour de la mort, réflexion d’un psychiatre sur la science de l’au-delà.(Editions Trédaniel).
Le docteur Jean-Jacques Charbonnier, médecin anesthésiste de Toulouse auteur de plusieurs livres sur le sujet, dit dans sa préface : « J’ai lu et relu avec une extraordinaire jubilation le texte de mon confrère Olivier Chambon. Oui, jubilation car son ouvrage est une véritable bouffée d’oxygène dans l’atmosphère asphyxiante et poussiéreuse de la pensée matérialiste ».
Quelques extraits :
-Dans le modèle matérialiste, il faut voir pour croire. Dans le modèle des sciences quantiques, il faut croire pour voir parce que l’attitude de l’observateur va modifier le déroulement des faits observés.
-Ce sont aujourd’hui des scientifiques de haut niveau (des physiciens ou des neuroscientifiques) qui accréditent l’hypothèse suivante : la conscience est indépendante du cerveau et dirige même ce cerveau. Une autre hypothèse scientifique, complémentaire à cette dernière, est que la conscience survit à la mort.
-Jusqu’à présent les matérialistes s’étaient accaparés de la science ; ils on déclaré que la science c’était eux et que personne ne pouvait poser d’hypothèses spirituelles… Or c’est faux ! Les adeptes de la pensée matérialiste nous disent : « Prouvez-nous le ! Vous n’avez pas de preuves ! », alors qu’eux-mêmes n’ont pas de preuves du contraire. De plus, si ces matérialistes lisaient les études sur ces phénomènes –ce qu’ils ne font pas, car ils ont naturellement tendance à ignorer ou à rejeter tout ce qui ne rentre pas dans le cadre de leur modèle- ils s’apercevraient qu’il y a déjà plusieurs éléments de preuves qui convergent.
-Concernant la conscience, le postulat de base des matérialistes est qu’elle est totalement créée par le cerveau, point barre. Et pourtant ce postulat n’a jamais été démontré ni validé : c’est une croyance comme toutes les croyances religieuses. Le matérialisme n’est qu’une version idéologique de la science ! Il est tout-à-fait possible de constater et d’étudier scientifiquement les phénomènes péri-mortels, même si ils conduisent à démonter l’hypothèse matérialiste.
-Nous avons peur de la mort parce que nous avons perdu la mémoire de qui nous étions avant de naître, c’est-à-dire du monde merveilleux qu’est celui de l’esprit et que nous allons retrouver au moment de notre mort.
-L’auteur passe en revue tous les phénomènes paranormaux : télépathie, expériences ce mort provisoire, états de conscience modifiés des chamanes, médiumnité, récits de vies antérieures, esprits possessifs, transcommunication induite (TCI) et contacts avec l’esprit des défunts, notamment par une méthode originale inspirée de l’EMDR, la variante Botkin, qui a été testée sur 3000 individus avec 90% de succès. Il décrit les nombreuses recherches faites dans tous ces domaines par des savants de tous les pays.
-Johan Izzo a interrogé 250 sages qui apportent (dans Ce qu’il faut savoir avant de mourir) cinq « perles de sagesse » :
-Demeurer fidèle à soi-même.
-Ne laisser aucun regret derrière soi.
-Devenir Amour.
-Vivre le moment présent.
-Donner plus que l’on reçoit.
-La mort met seulement fin à tout ce qui n’est pas essentiel. La mort met fin à tout ce qui n’est pas vraiment Soi. Donc la mort ne peut pas mettre fin à l’amour et à la connaissance parce que ce sont des choses essentielles. La mort au contraire fonctionne comme un joaillier qui dégagerait le diamant d’une gangue rocheuse ; elle met en valeur l’amour pur.
-L’amour c’est une énergie universelle de liaison qui attire, c’est pour cela que les gens qui s’aiment se retrouveront immanquablement après leur mort.
-12 millions d’Américains et 4 millions de français ont vécu une Expérience de mort provisoire (4% de la population)…Pour les expériences de contact avec des défunts, c’est beaucoup plus : 25% de la population générale, 50% pour les veufs et 75% pour les parents qui ont perdu un enfant. Il y a 125 millions de gens qui ont vécu cela, rien qu’en Europe (Statistiques de l’Institut Gallup)
-Henri Bergson, qui s’intéressait aux spirites, a écrit : « La survivance devient si vraisemblable que l’obligation de la preuve incombera à celui qui la nie ! »

-Gille Egger, dans Alternatives santé, a écrit à propos du livre Le pouvoir des chamans de Christian Tal Schaller : « Nous naissons avec toutes sortes de dons. Nous ne le savons pas et nous sommes très rapidement incorporés (comme les militaires !) dans un ensemble humain ou seul l’intellect est pris en considération. Or nous avons mieux, nous sommes mieux. Nous pouvons retrouver le contact avec notre génitrice, non notre mère de chair mais notre Terre mère. Nous pouvons redonner à la dimension spirituelle une place plus importante dans votre vie. Nous pouvons nous laisser inspirer, nous pouvons pour trouver dans l’exemple des chamans, anciens ou actuellement actifs, de quoi nourrir une nouvelle manière d’être. Ce n’est pas seulement quand notre santé commence à se déglinguer qu’il faut chercher toutes les pistes pour ouvrir des portes sur des mondes auxquels nous ne croyions pas avoir accès. Pas besoin de maladie pour comprendre, même si beaucoup prennent le chemin en passant par cette porte. Les chamanes ont de tous temps été des passeurs. Ils effectuent un travail de prise de conscience, de révélation, qui ne passe pas par l’intellect. Ils sont de véritables praticiens au sens où leur pratique sert de chemin, de thérapie et de guérison selon les besoins ressentis autour d’eux. Le docteur Christian Tal Schaller a épousé Johanne Razanamahay, elle-même chamane joyeuse, qui permet aux personnes qui l’approchent de découvrir ce qu’on appelle les Sous Personnalités Psycho Actives.
Le livre effectue un rappel et un tour d’horizon des personnes les plus connues ou les plus influentes, qui peuvent être considérées comme des chamans. Très instructif, remplis d’exemples, il constitue une excellente manière de voyager dans ce monde, inconnu pour beaucoup, que certains estiment parallèle au nôtre alors qu’il est extrêmement imbriqué en lui. Le chamanisme peut, en ouvrant des chemins ignorés, donner un véritable sens nouveau à la vie, proposer une nouvelle voie afin de vivre non en exploitant outrageusement la planète et sers habitants, mais en la respectant et en les considérant comme ce qu’ils sont tous, des frères et des sœurs.

Livre :Les clés de l’évolution de l’âme, portail vers la prochaine dimension
Jill Mara, éditions Ariane.
Extraits :
-L’évolution est tellement plus que la survie des plus forts. La véritable évolution réside dans cet aspect de vous-mêmes qui sait intuitivement que vous êtes davantage qu’un ensemble de réactions physiques à votre environnement, qui ressent la grandeur de tout ce qui est vivant et ce de ce qui ne l’est apparemment pas dans votre réalité très complexe et pourtant très simple. C’est cette profonde connaissance intérieure qui est le fondement de la création elle-même et le stimulus de son expansion.
-En reconnaissant l’importance de votre place vous pourrez atteindre l’objectif premier de votre âme, de sorte que toutes vos existences passées et futures ainsi que votre existence présente évolueront en conséquence. En puisant dans l’énergie de votre être multidimensionnel, vous deviendrez des créateurs réellement dynamiques à plusieurs niveaux de réalité.
-Toutes vos leçons vous sont disponibles pour que vous puissiez les reconnaître et les apprécier.
Il est temps que votre âme passe à un niveau de conscience où elle vivra de manière interdimensionnelle avec une meilleure compréhension du rôle qu’elle joue dans la création. Vous l’avez collectivement mérité.
-Certains croient qu’une basse vibration amoindrit toujours une vibration plus haute. C’est inexact. L’obscurité ne peut pas affaiblir la lumière. Cependant, si vous laissez votre conscience en être affectée, vous pouvez vous abaisser vous-mêmes en éteignant votre lumière et alors l’obscurité vous enveloppera.
-Pour rester dans l’énergie lumineuse, il suffit d’une direction consciente. Plus il y aura de lumière parmi vous et en chacun d’entre vous, plus il sera facile à chacun de se connecter.
-Le but de tous est d’entretenir le bonheur et la joie dans tous les aspects de votre vie, ce qui incitera tout le monde à faire de même.
-La première étape d’un changement de conscience, c’est de comprendre que vous êtes interconnectés avec tout votre environnement et que votre énergie l’affecte.
-La perception du lien de votre âme avec votre soi passé et futur vous ouvrira les portails du développement animique, autant individuel que collectif.
-En vous débarrassant de votre négativité, vous pourrez aider les autres à se débarrasser de la leur. Le rayonnement de votre lumière aidera les autres à révéler leur propre lumière.
-La Terre possède sa propre conscience, tout comme vous. Si vous êtes en harmonie vibratoire avec elle, vous vous élèverez ensemble à la dimension suivante de la conscience. L’âme de la planète est aussi créatrice. Elle se libère de ses vibrations négatives et révèle davantage sa connexion au Créateur ou à la source de Tout ce qui Est.
-Quand vous rompez avec la conformité, vous devenez le vrai vous, soit un être magnifique de lumière créatrice en mouvement. Lorsque cette lumière pénètre dans le courant de l’âme unifiée, elle devient une force puissance.
-Dans l’ère qui vient il n’y a aura aucune compétition entre vous. La seule compétition qui existera sera celle d’un désir collectif d’améliorer l’ensemble. Il n’y aura pas de mentalité de jungle. Le système des coupe-jarrets luttant pour le pouvoir sera remplacé par la motivation collective de produire des résultats pour tous les gens impliqués. La seule façon dont tous puissent réussir à leur capacité maximale, c’est que chaque individu coopère à l’objectif du bien commun.
-L’ère qui vient sera comme un jeu auquel vous jouerez ensemble pour créer, avec pour objectif de devenir les maîtres de l’univers, en réussissant à y devenir tous de meilleurs créateurs. C’est en créant que vous serez plus près du créateur. Vous êtes de bien meilleurs créateurs quand vous partagez votre énergie avec d’autres pour atteindre un objectif commun.
-Ceux qui développeront l’aptitude à la coopération énergétique mentale et spirituelle hériteront de la Terre. Il se produira un échange d’énergie au niveau moléculaire entre toutes les formes de vie, avec un objectif commun de création.
-Vous assistez déjà un changement de vieux schèmes contre lesquels a lieu une rébellion interne. Cette rébellion deviendra une révolution lorsque les masses refuseront de suivre les diktats d’une dynamique énergétique qui ne sert que les intérêts corrompus de quelques groupes gouvernés par l’égoïsme. La futilité de ces intérêts ne sera pas tolérée et ils s’essouffleront rapidement.
-Chacun de vous jouera un rôle dans le renforcement des nouvelles approches des vieux dilemmes et dans l’affaiblissement des systèmes statiques qui s’alimentent à des vibrations de basses fréquences.
-Si vous projetez quotidiennement vers les autres et vers la planète des attitudes et des intentions positives, votre âme y trouvera une immense satisfaction à plusieurs niveaux.
-Lorsque votre âme prend conscience de son importance en tant qu’expression de la création, elle peut puiser davantage d’énergie dans cette force vitale et la partager avec d’autres. Si les difficultés sont vos amis et vous indiquent comment devenir de meilleurs créateurs, chacun doit affronter chaque épreuve avec enthousiasme en la considérant comme une occasion de laisser davantage de lumière couler à travers lui.
-Personne n’a rien fait à personne puisque chaque individu attire l’événement afin d’évoluer.
-Si les individus observaient davantage ce qu’ils créent et s’ils maintenaient leur vibration à un niveau élevé, ils n’auraient pas besoin d’autant de coups de marteau sur la tête pour les réveiller !
-Chacun de vous est venu ici pour accomplir quelque chose de précis qui fait partie de l’évolution générale de l’humanité.
-Votre croyance sur l’énergie de la conscience est la base de votre formation.
-Changer vos difficultés en occasion de lumière en utilisant la puissance de votre imagination pour changer le monde.
-C’est votre mission que de trouver votre connexion personnelle à la source d’abondance universelle en éliminant tout ce qui vous empêche de savoir qui vous êtes réellement.
-Tout comme vous pouvez corriger une action négative que vous avez accomplie aujourd’hui vous pouvez corriger les événements de votre enfance en les revivant, en acceptant la souffrance qu’ils vous ont causé, en pardonnant et en assumant la réciprocité de leur création.
-Les vrais créateurs peuvent transformer toute énergie qu’ils rencontrent.
-Dans la quatrième dimension le plaisir de goûter vous incitera à désirer moins de quantité de nourriture. A cause de la diminution considérable de la poussée gravitationnelle il vous faudra moins d’énergie pour fonctionner. Vous serez plus légers !

Livre 2012, l’ascension de la Terre dans la 5ème dimension, messages des Maîtres Confucius et Kuthumi. (Editions Indigo) :
Extraits :
– Il y a certainement parmi vous des hommes qui refusent encore, actuellement, la spiritualité et le travail sur la conscience. Ce qui s’y oppose n’est qu’une petite partie de vous-même, à savoir votre conscience de veille. Au niveau du rêve, vous avez déjà intégré cette nouvelle image du monde ; c’est seulement votre mental qui, en ce moment, refuse encore de montrer cela à l’extérieur. Vous avez peur de montrer cette nouvelle conscience, avant tout parce que vous craignez que l’on se moque de vous. Mais ceci a été installé par tous les hommes au niveau du rêve. Et lorsqu’un certain pourcentage de la population a compris qu’elle a une âme, qu’il existe une puissance supérieure avec laquelle on peut s’entendre, que vous-même pouvez absolument y contribuer, que votre qualité de vie s’élève, que vous pouvez surmonter votre mentalité de victime et que vous savez où se trouvent les valeurs réelles dans la vie, alors cela rayonne et passe dans le bien commun.
-Que vous ayez commencé à faire un travail sur vous-même à l’aide de la spiritualité, d’une thérapie ou d’un training mental est, à vrai dire, secondaire. Ce qui est important c’est que vous avez commencé et qu’ainsi votre niveau de conscience s’élève !
Et vous devez vous attendre à ce que des personnes qui nient encore de telles choses se réveillent au matin avec une attitude nouvelle à ce sujet. Lorsque les temps seront mûrs cette nouvelle image du monde s’imposera très rapidement dans leur conscience journalière. Vous serez peut-être très étonnés quand vous les entendrez parler parce qu’un changement d’opinion de 180 degrés se sera produit et il serait même possible qu’elles prétendent avoir toujours été de cet avis. Attendez-vous à cela et acceptez-le ! Même si vous en restez tout ébahis, acceptez que, dans le moment présent, ce soit pour eux la vérité. Tenez-vous-en là ! Seul le résultat final est important.
-Nous voudrions attirer votre attention sur un phénomène en rapport avec l’illusion du « Bien » et du « Mal ». Certaines personnes ont l’absolue conviction qu’il existe des êtres lumineux et d’autres qui ne le sont pas. Et cette croyance rayonne dans votre aura et crée des réalités, des possibilités d’expériences si vous voulez. Si votre niveau vibratoire baisse, qu’elles qu’en soient les raisons, vous êtes en mesure de recevoir des messages menaçants et de faire également l’expérience « d’attaques ». Et nous vous disons ici que tout ce qui existe est lumineux ! Tout cet univers est né de la Lumière, tout ce qui existe est lumineux ! Il n’existe pas d’êtres négatifs non lumineux sauf si vous supposez que c’est ainsi ! Toutes les étincelles de conscience qui sont installées ici proviennent toutes de la même source divine et cette source est Lumière !
-Devenez des dieux qui agissent, qui choisissent et orientent leurs pensées et leurs sentiments de façon indépendante. Pour l’instant on a parfois l’impression que vous êtes des dieux qui ont coincé un talon de leur chaussure dans le caniveau et qui tiraillent, vocifèrent et crient. C’est aussi une phase qui passera, soyez-en conscients !
-Pour les Maîtres de sagesse, vous êtes tous des aspirants et la formation que vous suivez actuellement est intensive. Mais vous devez bien reconnaître que nous n’avons pas besoin de dieux qui se lamentent et sont impuissants ! Soyez certains que vous réussirez tous cette formation. Vous êtes excellents. Vous avez bien avancé et vous allez réussir le reste.
-Vous vous trouvez actuellement sur le niveau de temps le plus turbulent que la Terre ait à offrir. L’afflux d’âmes qui souhaitent s’incarner sur votre niveau temporel est très élevé et seuls ceux qui envisagent de renforcer l’élévation du niveau vibratoire sont autorisés à venir. Chaque être humain est en quelque sorte « obligé » de faire un travail sur lui-même. Grâce à cette transformation, les hommes vont devenir des dieux créateurs agissant consciemment.
-La peur est une énergie qui est toujours tournée vers le futur ! Dans le moment présent il n’y a aucune peur. Pour produire la peur il faut donc que vous quittiez le présent et que vous créiez des images de prétendues menaces sur le futur ! Observez ce que vous créez et demandez-vous si c’est vraiment le but le plus élevé de votre vie. Et revenez ensuite au moment présent. Dans l’ici et maintenant il n’y a pas de peur mais seulement sécurité, amour et satisfaction avec tout ce qui est !
-Gaia est une abréviation de : Centre Intergalactique pour le maintien de la diversité dans l’union des planètes. Avant la naissance de la Terre se tint une conférence au cours de laquelle jaillit l’idée de créer une planète d’un genre nouveau. Des ambassadeurs des neuf planètes habitées se rencontrèrent sur Sirius. Ils firent le projet de créer une planète commune qui abriterait le savoir, les expériences, les particularités, la flore et la faune des neuf planètes amies pour créer une gigantesque bibliothèque ! Tous étaient remplis d’idéaux et d’enthousiasme envers l’idée d’une planète commune : Gaia ! Ce mot faisait briller les yeux.
-La nuit, lorsque vous venez sur le niveau du rêve avec vos corps éthériques, vous laissez votre énergie couler et se joindre à d’autres énergies et il s’ensuit pour chacun d’entre la manifestation d’événements futurs !
En même temps vous recevez de l’aide et êtes rechargés en énergie positive. Lorsque vote corps de rêve rentre dans le corps physique il est équilibré et harmonieux. C’est alors que vous vous réveillez. A ce moment-là, vous êtes comme un récipient vide dans lequel règne la paix. Et vous y mettez alors vos pensées ! A quoi pensez-vous le matin, lorsque vous vous réveillez ? Pensez-vous que vous avez une âme vive, gaie comme un pinson qui habite dans un corps sain, magnifique, qui a la chance de vivre un jour radieux, de rassembler de nouvelles expériences, de tomber amoureuse et qui rencontre à chaque coin de rues des personnes auxquelles elle a donné un jour rendez-vous pour parcourir ensemble cette vie terrestre et transformer cette Terre en un paradis pour tous ?

Le réflexe du dauphin, par Tal Schaller

J’ai rencontré Jacques Mayol, l’inspirateur du film-culte Le grand Bleu lors d’un congrès consacré aux dauphins à Chamarande, près de Paris il y an une trentaine d’années. Moments inoubliables lors desquels John Lilly partagea ses expériences de télépathie avec les dauphins et où d’autres chercheurs témoignèrent des prodigieuses capacités psychiques de ces animaux dotés de facultés encore sous- développées chez les être humains. Jacques Mayol expliqua que, pour descendre en apnée dans les profondeurs de la mer, il se reliait, par la conscience, aux dauphins qui ont un réflexe étonnant : dès qu’ils plongent, leur cœur et leur métabolisme ralentit et ils peuvent ainsi rester de longues minutes sans respirer. Mayol affirmait que tout être humain possède ce « réflexe dauphin » qui assure des fonctions lentes pendant le temps d’apnée sous l’eau et des mouvements du corps pour aller vers la surface lorsqu’il est temps de remonter pour reprendre de l’air frais.
D’autres chercheurs , comme le docteur Michel Odent en France ou Igor Tcharkowsky en Russie ont montré que les bébés, si on les jetait dans une piscine, ne se noyaient pas mais remontaient régulièrement à la surface pour prendre une bouffée d’air, comme le font les dauphins et les baleines. Avec l’équipe de collaborateurs que j’avais alors, dans le cadre de la Fondation Soleil, à Genève, nous avons passé des heures, dans la piscine d’eau chaude et non chlorée dont nous disposions, pour vérifier cette hypothèse du « réflexe du dauphin » et avons pu confirmer ce fait : si on se laisse aller dans l’eau en toute confiance, sans peur ni stress, on coule et, lorsque les poumons sont vides d’air, le corps se met en mouvement pour remonter à la surface et prendre de l’air avant de redescendre sous l’eau. On vit alors un « état de grâce », une communion avec l’élément liquide qui n’est plus un ennemi mais un ami chaleureux qui nous accueille et nous permet de jouer en son sein en toute liberté.
De la même façon que le corps agit pour ne pas se noyer, nous disposons d’un réflexe archaïque pour ne pas avaler ce qui ne correspond pas aux véritables besoins de notre corps. C’est le réflexe de cracher ce qui n’est pas bon pour nous. Tous les bébés, comme les animaux sauvages, ont cette capacité : goûter, mâcher, certes mais ne pas avaler ce dont l’ordinateur central du cerveau ne voit pas l’utilité au niveau des besoins du corps entier. Retrouver ce réflexe fondamental, c’est se délivrer de tout ce que l’éducation nous a imposé et qui ne correspond pas aux besoins physiologiques de notre corps. C’est oser se libérer du dogme toxique qui condamne des millions de gens, dans les pays riches, à la boulimie, au surpoids et à l’obésité : avale ce que tu as mis en bouche ! Ne crache pas ! AVALE !
Nous avons appris la même leçon pour les émotions : si tu es en colère, avale ta colère, ne la laisse pas sortir, ne la danse pas ! Il en va de même pour la tristesse ou la peur. Congèle ces émotions dans ton corps, ne les laisse pas sortir ! Ainsi se crée l’habitude du stress qui est à l’origine de ces innombrables maladies dites de civilisation. Car toute émotion qui ne sort pas du corps par des gestes et par des sons bloque le système immunitaire et fait le lit de ces maladies chroniques qui affectent la vie de tant d’Occidentaux à l’aise sur la plan matériel mais pauvres, vraiment très pauvres, en santé et en bien-être ! A quoi nous sert-il de vivre dans le luxe si nous ne sommes pas bien dans notre propre corps ? Une villa magnifique, des voitures de haut prix, des domestiques et des tableaux de maîtres sur les murs ne pourront jamais apporter la sensation de se sentir « bien dans sa peau » dont jouissent les gens qui vivent naturellement ! Je me souviens ainsi d’une comtesse italienne qui me disait : « Je suis folle de rage en constatant que mon chauffeur, qui vit sans le sous, sait rire et apprécier la vie d’une manière qui me dépasse. Je suis toujours stressée alors que lui a une capacité de prendre tout ce qui arrive du bon côté, d’être spectateur des événements de sa vie, de s’amuser de ce qui, pour moi, serait un drame. Je meurs de jalousie ! Parfois je lui dit que je voudrais changer de rôle, être lui plutôt que moi, mais il me répond en riant : « Pour rien au monde je ne voudrais être dans votre peau, patronne, car votre noblesse est une prison. Les barreaux des fenêtres sont peut-être joliment dorés, mais vous n’avez pas la moindre liberté ! »Et il éclate de rire. Dans le fond de mon coeur, je sent bien qu’il a raison. »

Interview de Johanne SCHALLER-RAZANAMAHAY :
– Quelle est votre approche de la vie et de la nature ?

Je suis née dans un village du Sud de Madagascar, coincé merveilleusement entre le fleuve Onilahy d’un côté et les rizières de l’autre. De superbes grands arbres, habités par des esprits de la nature, nous protégeaient. Tout était simple et les contacts avec les êtres vivant dans les mondes spirituels se trouvaient favorisés par une très belle nature, généreuse, dense et lumineuse. Je vivais dans une case au toit de chaume, tapissée à l’intérieur de splendides nattes aux couleurs naturelles. J’avais alors très peu de vêtements pour me couvrir et aucune paire de chaussures, mais je ne souffrais jamais de manque ! C’était si différent de mon existence actuelle que je me demande encore parfois : « Comment ai-je fait pour arriver ici et vivre dans des maisons de pierre, en France ou en Suisse, pour marcher sur des trottoirs, les pieds enveloppés par des chaussures bizarres… avec quand même quelques petits espaces verts par-ci par-là ? » C’est vraiment un changement incroyable et j’ai le sentiment d’avoir vécu plusieurs vies en une seule !
Là où je suis née, le contact avec tous les arbres apportaient une paix très profonde et non seulement j’entendais les délicieux chants des oiseaux mais je percevais aussi les messages des bons génies. Toutes sortes d’êtres fantastiques apparaissaient et disparaissaient comme par magie pour participer à entretenir la nature et faire fonctionner la vie. Et les devas des nuages comme ceux des montagnes me fascinaient lorsque, couchée dans l’herbe, je les regardais œuvrer ! Les eaux du fleuve, des rivières et des lacs étaient aussi peuplées de toutes sortes d’êtres immatériels et dans ma tête résonnent encore le chant des ondines et des sirènes, chants qui se mariaient au doux murmure de l’eau racontant sans relâche les belles histoires de l’humanité. Ah, cette eau dont les caresses nous nettoient dans la douceur ! Certains de ces êtres magiques ont été décrits dans mon livre La chamane sauvage. La Mère Terre, dans sa grande conscience spirituelle, décharge tous ses enfants de leurs tensions en les nourrissant de chaleur et le Père Cosmique déverse sur eux une très belle lumière revitalisante. Dans mon enfance, je me souviens avoir marché ou couru en me sentant poussée par la joie de vivre et d’aller de l’avant, le cœur gonflé de joie et l’esprit inspiré par des visions d’espoir…
S’il n’y avait pas eu la vie relationnelle avec les autres enfants ou avec ma famille, tout aurait coulé sans soucis. Mais il faut bien apprendre quelque chose quand même ! Si une vie en commun harmonieuse et pacifique est l’un des buts de l’existence, à mes yeux, il faut, pour y parvenir, atteindre un état de conscience spirituelle élevée. Tant que nous sommes immatures et inconscients, où que nous soyons dans le monde, cet état de grâce nous fait encore défaut et nous restons prisonniers de conflits et de jeux de pouvoir sans fin.

J’avais beaucoup d’amis dans le village et pourtant j’étais souvent seule. Et pourtant, lorsque j’étais dans la forêt, je ne connaissais jamais l’ennui ni la solitude car partout dans la nature je voyais vivre des êtres fantastiques de toutes les tailles et de toutes les couleurs. Il jouaient sans cesse en m’amusant beaucoup. Je n’avais aucun doute sur leur réalité parce que je croyais que tout le monde les voyaient comme moi.
Je m’endormais avec des visions de rêves merveilleux et me réveillais tout excitée, à l’idée de commencer une nouvelle journée ! Des ancêtres, des anges et des guides spirituels peuplaient mon monde même si je n’osais pas regarder ou adresser la parole à certains d’entre eux, de crainte qu’ils m’aveuglent ou me fassent disparaître par magie ! Quel étonnant mélange d’angoisse enfantine et de révérence…

– Le chamanisme, qu’est-il, comment se pratique-t-il aujourd’hui, qu’ apporte-t-il ?

Le chamanisme n’était pas pratiqué : il était. Toutes les attitudes, les actes et évidemment les pensées découlaient d’un chamanisme sauvage qui n’était pas enseigné d’une manière structurée. Comme le cerveau gauche avait sa fonction naturelle d’analyse, nous vivions en étant logiques avec nous-mêmes et avec la nature. Nous pensions intellectuellement mais sans nous torturer l’esprit ! Le cerveau gauche pensait et réfléchissait, tout en recevant constamment les inspirations du cerveau droit qui entrainaient vers des imaginations simples, drôles et joyeuses permettant de tout vivre dans la béatitude. Pas d’idées noires qui tournent en rond, pas de projection sur les autres et beaucoup de dialogues entre les gens qui se réunissaient souvent en cercle sous le plus grand des arbres pour échanger et parler de tous les sujets.

Personne ne disait de quelqu’un qu’il était chamane ou le contraire. Les gens ne s’influençaient pas mais ressentaient et allaient vers la personne dont ils avaient besoin, c’est tout. Tous faisaient très attention à ne pas dire du mal des uns ou des autres. Ils étaient des souverains respectueux et respectés, même les enfants. On ne se vidait pas émotionnellement sur autrui sans risquer d’être convoqué et réprimandé par le conseil des sages.
Les divers instruments de musique se faisaient entendre le soir accompagnés de voix de femmes ou d’hommes qui chantaient des chants connus ou des chants inspirés par la magie de l’instant. Faisant partie d’une ethnie venant des hauts plateaux malgaches, je faisais partie des gens instruits et de religion protestante. Hélas ces « qualités » me privaient de sorties ! Ma tristesse était grande les soirs où, cantonnée à la maison, j’entendais les voix et les cris émouvants des enfants qui jouaient dehors au clair de lune.
L’atmosphère était toujours chargée de présences si bien que même écouter le silence impressionnait. Les gens parlaient de leurs morts revenus faire des demandes ou échangeaient sur ce que les Esprits des mondes spirituels suggéraient. Le dieu des chrétien était appelé « Zagnahary », le Créateur, et les gens osaient l’invoquer, l’appeler à l’aide et même lui faire des offrandes. Il y avait toutes sortes de rituels chamaniques pour toutes les situations mais personne n’imposait jamais de règles de fonctionnement autre que d’avoir une attitude de révérence. On ne tournait pas spécialement dans un sens ou dans l’autre et personne ne prenait ombrage si tel ou tel rituel était pratiqué différemment. On en parlait par contre avec étonnement et interrogation et on confiait toutes les situations à « Zagnahary ». On ne pratiquait pas le chamanisme seulement des moments précis. On vivait dans un chamanisme permanent, au quotidien. Aussi, même ceux qui n’étaient pas les chamanes officiels pouvaient parler des Esprits et suggérer des façons d’agir. En revanche, on consultait ceux qui étaient renommés à force de pratique, de présence et d’expérience !Le chamanisme était en fait le pilier de l’existence en répondant à nos besoins les plus profonds. C’est pourquoi beaucoup de gens pouvaient être très satisfaits de leurs existences jusqu’à un âge avancé. Le contact avec la Terre et le Ciel, la paix avec les Esprits de la nature, les ancêtres et les habitants des mondes de lumière, tout cela évite la sensation de vide et les questions sans fin sur le sens de la vie qui font souffrir tant d’Occidentaux.

– Quelle est la situation mondiale actuelle et quelles informations ave-vous pu obtenir lors de vos voyages chamaniques ?

Lorsque je fais des voyages chamaniques, après avoir quitté mon corps physique et traversé toutes sortes de réalités, je vois souvent un très grand carrefour comme si nous devions régulièrement nous situer afin de pouvoir choisir nos chemins de vie. Nous sommes des souverains et non des victimes. Nous avons donc la possibilité de vivre de nombreuses façons, de manière lumineuse et consciente ou en nous égarant dans l’oubli de notre nature spirituelle. C’est pourquoi, dans nos programmations, sont prévus des temps d’arrêt pour pouvoir clarifier nos choix. Notre intuition, reliée à nos âmes, nous guide souvent vers ces carrefours qui représentent de véritables opportunités de changement. Nous savons, au fond de nous mêmes, que nous sommes immortels. Nous ne pouvons donc pas être arrêtés par ces évènements qu’on appelle « catastrophes » lorsque nous ne percevons le monde qu’avec notre intellect. Celui-ci est éduqué à fonctionner avec des croyances limitatives et des raisonnements purement rationnels. Oubliant qu’il existe des réalités non matérielles (que nous appelons « mystères ») ainsi que des situations magiques (que nous appelons « miracles »), nous ne savons pas nous préparer à l’avenir ni même à l’organiser… Pourtant, dans le pilotage automatique de notre programmation, nous avons prévu des « moments de crise » pour nous donner l’occasion d’expérimenter des situations extraordinaires. Dans ces moments nous retrouvons des forces et des potentiels qui nous incitent à déployer les ailes de nos sens intérieurs pour disposer d’une clairvoyance et d’une clairaudience encore inexplorées jusque là. Il se peut aussi que jaillissent alors en nous de formidables élans de solidarité ! Les anges et les guides spirituels qui m’accompagnent dans mes voyages me montrent souvent ce grand carrefour, comparable aux quatre points cardinaux, avec de grandioses portes menant vers des génies accueillants, des ancêtres bienveillants ainsi que des frères de lumière d’autres planètes qui nous tendent les bras, prêts à nous accueillir ! Et d’un point central du Ciel descend vers la Terre un canal de lumière prodigieux qui nous servira d’ascenseur, le moment venu. Des opportunités extraordinaires se dessinent pour nous faire vivre toutes sortes d’expériences inédites dans la magie et la joie ! Cette grande lumière montre aussi deux objectifs que, bien que nous sachions penser et parler, nous n’avons pas encore pleinement réussis :
1 – Nous donner la main concrètement et dans toutes les situations pour témoigner de notre amour sans condition, dans l’unité.
2 – Partager nos trésors pour en faire jaillir la recette secrète de comment réaliser notre ascension. Car tous êtres humains sont détenteurs d’une petite clé. C’est possible, malgré la présence d’un grand nombre de gens inconscients et encore immatures. Pour y parvenir, une seule attitude est nécessaire, et cela nous renvoie au point ci-dessus : AIMER AVEC ESTIME ET RESPECT ! Si nous parvenons à apprécier tout ce qui est, dans la conscience que certaines façons d’agir encore immatures sont dues à des parties infantiles de l’autre, nous pourrons alors fondre dans la paix, avec un sourire lumineux sur les lèvres. Les êtres immatures, accueillis dans cette ambiance de douceur, de considération et de chaleur, se réveilleront d’un seul coup et accepteront, sans plus faire de sabotage, d’œuvrer dans l’unité avec tous pour rayonner dans la plénitude.
Mais, comme nous avons du mal à nous conduire de ces deux façons, la Terre et les océans vont encore nous secouer, dans le but de nous encourager à créer les situations idéales pour changer de monde, de décor et de croyances. Dans nos parties inconscientes, mais reliées au divin, nous avons tous la même soif : la soif du renouveau ! Si nous ne parvenons pas à choisir consciemment, nous mettons notre intuition en marche et avançons en pilotage automatique.

Pour ma part, comme j’ai reçu de très belles paroles de sagesse et de belles leçons d’intelligence de la part de beaucoup de mes frères et sœurs sur Terre, je voudrais parvenir à me comporter en tenant compte des deux points décrits ci-dessus pour vivre dans un climat d’amour conscient, avec moi-même et avec les autres. C’est vraiment difficile mais je ne désespère pas. Je laisse les portes ouvertes et j’ose avancer une main sur le cœur et l’autre tendue ouverte vers l’avant.
Je choisis de vivre une année 2013 remplie de toujours plus d’abondance matérielle et spirituelle. Je nous visualise plus que jamais solidaires et agissant à l’écoute des éléments qui composent la nature, dans l’appréciation de ce qui est palpable comme dans le respect de ce que nous ne comprenons pas, ce qui demeure encore un « mystère » et même un « sacré mystère » intéressant, excitant et dynamisant, générateur de multiples recettes magiques pour notre créativité , dans le plaisir et l’émerveillement d’être en vie !
Je rends grâce à tous les Esprits et à nous tous qui composons le Créateur et la création !

Interview de Roger DARD, notre responsable du cercle de sagesse pour l’émergence d’une nouvelle conscience.
-Monsieur Dard, pouvez vous nous parler de ce cercle et de votre rôle ?
-Dans ce cercle de sagesse, créé il y a six ans, toute décision est prise à l’unanimité. Un responsable est nommé chaque année pour coordonner l’action de ce groupe qui réunit des chamanes et organise un festival pour permettre à un maximum de personnes de découvrir ce qu’est le chamanisme et de prendre conscience d’une autre manière d’appréhender la vie que celle de la société moderne. Notre cercle a donné cette année naissance à deux cercles : le cercle pour l’émergence d’une nouvelle conscience qui organise le festival de Trimurti du 21 au 24 mars 2013 et le cercle de l’union des traditions, dirigé par Patrick Dacquay, qui organise un festival du 18 au 21 avril 2013, au château domaine Bellevue dans le Jura. Comme les amibes, qui se reproduisent par scissiparité, nous sommes heureux d’avoir donné naissance à deux cercles qui ont tous deux l’objectif de faire connaître le chamanisme.
-Comment êtes-vous devenu chamane ?
-De tous temps j’ai ressenti une puissante volonté de liberté. J’ai pris conscience qu’il était possible de vivre autrement que tous ces humains qui croient qu’on ne peut rien changer, qu’il faut se contenter de subir et de souffrir. J’ai réalisé aussi que je pouvais guérir des gens par ma présence, mes paroles ou par le toucher. Le magnétisme m’est apparu comme une force bénéfique. Ensuite de nombreux voyages m’ont permis de rencontrer des chamanes un peu partout dans le monde, notamment au Pérou, un pays avec lequel j’ai beaucoup d’affinités.
-Qu’est-ce que le chamanisme pour vous ?
– C’est avant tout un contact avec la nature. J’ai la chance de vivre en Ardèche dans une nature sauvage et je ressens profondément les énergies de la Terre Mère ainsi que celles des Esprits qui vivent dans les mondes subtils. Il y a bien sûr aussi des chamanes qui vivent dans des villes mais, pour ma part, j’apprécie infiniment d’être proche de ces forces naturelles merveilleuses de la Terre et du Ciel. Je partage la conviction des Amazoniens qui disent que nous sommes « des molécules vivantes de la planète ».
-Qu’est-ce que le chamanisme peut apporter à nos contemporains ?
-A notre époque où le matérialisme est roi, le chamanisme peut apporter énormément en donnant accès à une spiritualité vécue. Nous ne sommes pas que des êtres de matière, nous sommes aussi des êtres spirituels, des êtres multidimensionnels, des « Petits Dieux » (pour reprendre l’expression chère à mon amie chamane Johanne Razanamahay). Le chamanisme apporte des solutions remarquables pour l’humanité en détresse. Il ouvre la porte à des expériences spirituelles personnelles qui donnent du sens à la vie et permettent de retrouver ce contact avec la nature et avec les mondes subtils qui manquent à tant de gens déboussolés, égarés dans des croyances conformistes et prisonniers de dogmes intellectuels limités.
-Quel rapport entre le chamanisme et l’écologie ?
-L’écologie préconise un respect de la nature qui est positif : utiliser des matériaux locaux pour construire, manger des aliments produits localement plutôt que des aliments venant de l’autre bout du monde. C’est une façon de vivre en accord avec ce qui est autour de soi. Mais beaucoup d’écologistes restent bloqués dans le matérialisme, en oubliant la dimension spirituelle que le chamanisme propose depuis des millénaires. Il s’agit de réaliser que nous sommes à la fois un corps mais aussi un esprit. Les chamanes se doivent d’aider chaque personne à prendre conscience de la part de divin qui est en elle.
-Comment faites-vous cela ?
-Personnellement j’utilise l’isolement en forêt(quêtes de vision), la hutte de sudation, les soins et aussi, sur mon lieu de vie, la fraternité dans l’action. J’accueille surtout des jeunes (et quelques moins jeunes aussi !) et, dans la vie quotidienne, nous ouvrons nos consciences aux dimensions chamaniques de l’existence.
-Quelle différence faites-vous entre le chamanisme et les religions ?
-Le mot « religio » veut dire relier mais, hélas, les religions cherchent plutôt à dominer qu’à relier ! Les religions rassemblent des gens autour d’une croyance et non autour d’une action consciente et d’une expérience vécue. Le chamanisme c’est expérimenter des choses, découvrir soi-même la réalité des mondes non matériels. Ainsi, au festival de Trimurti, les participants peuvent marcher sur le feu. C’est une expérience réelle. On fait une cérémonie pour lâcher nos croyances anciennes, devenir l’ami du feu et ensuite on marche sur des braises rouges… ce n’est possible que parce qu’on a changé de dimension, de plan vibratoire, en ouvrant sa conscience spirituelle.
Lors de ce festival les personnes peuvent participer à de nombreux rituels pratiqués par des chamanes venus du monde entier, réunis par un but commun, celui de montrer les merveilleuses solutions que le chamanisme apporte pour ouvrir la dimension spirituelle de la vie. Le public peut ainsi vivre, dans le vaste éventail des cérémonies et des ateliers proposés, l’unité des chamanes qui sont au service de la conscience et de l’indépendance de chacun. Il ne s’agit pas de croyances ni de savoirs intellectuels mais d’expériences directes des mondes spirituels. C’est dans l’action que se font les ouvertures de conscience.
-Quelles sont les phrases qui résument vos convictions fondamentales ?
-J’aime dire que mon but est d’être « le roi de moi-même », roi de mes pensées ,de mes émotions et de mes pulsions. Une autre de mes maximes est : « je prends plaisir à tout et je n’ai besoin de rien ! ». Je ne suis pas de ceux qui s’obligent à une morale rigide ou à un régime alimentaire draconien. Trop de gens sont enfermés dans des habitudes qui créent de la souffrance en eux et les privent de tout changement. J’aime la phrase attribuée au Mahatma Gandhi « Soyez vous-même le changement que vous voulez voir dans le monde ! »
J’aimerais terminer par un souhait : j’espère que de nombreux autres cercles de chamanes verront le jour dans les temps à venir afin que, tous ensemble, nous soyons les créateurs d’un monde nouveau, un monde de conscience, d’harmonie et de respect de soi-même et des autres.

INFOS DIVERSES
-Docteur Drauzio Varella, Prix Nobel de Médecine brésilien : « Dans le monde actuel nous investissons cinq fois plus d’argent en médicaments pour la virilité masculine et le silicone pour les seins des femmes que pour la guérison de la maladie d’Alzheimer. Dans quelques années nous aurons des femmes avec de gros seins, des vieux à la verge dure, mais aucun ne se rappellera à quoi ça sert ! »
Cela rappelle la blague suivante : « Vous connaissez le Viagrac ? C’est un mélange de Viagra et de Prozac. Avec ça, vous ne bandez peut-être pas mais vous vous en foutez complètement ! »

-Syngenta, multinationale suisse leader mondial du commerce des produits phytosanitaires, donne dix millions de francs pour créer une chaire d’écologie à l’Ecole Polytechnique fédérale de Zürich ! Ainsi un des plus grands producteurs de pesticides sponsorise un cours sur l’écologie. La société obtient un droit de regard sur la nomination des professeurs…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

top

Recevez gratuitement notre livre : «Rire c’est la santé»

Pour que nous puissions tous avancer sur le chemin de la médecine holistique nous sommes heureux de vous offrir notre  livre (sous forme d’ebook) “Rire c’est la santé”. Afin de le recevoir inscrivez-vous si-dessous et un mail vous sera envoyé pour télécharger l’ebook :

Nous respectons votre privée : nous ne transmettrons votre email à aucun tiers et vous pouvez à tout moment vous désinscrire. En vous inscrivant vous acceptez de recevoir notre newsletter qui contient des offres informations  au sujet de nos activités et celles de nos amis. Nous collectons votre prénom afin de personnaliser nos emails. Pour tout renseignement contactez-nous à support@santeglobale.info

 

Pour toute commande jusqu’au 31 Décembre, nous vous offrons, en guise de « cadeau de Noël » le DVD « Naissance d’une humanité consciente », une conférence de Johanne et Tal sur la construction d’un futur lumineux ! Ignorer