Newsletter du 31 mars 2012

C’est juste après la grande célébration du chamanisme de Trimurti, dans
la Var, que nous vous écrivons cette newsletter. Plus d’une vingtaine
de chamanes venus du monde entier ont permis à un public enthousiaste
de découvrir les trésors de conscience, d’amour et de guérison que les
« peuples premiers » ont gardé vivants pour que nous puissions,
aujourd’hui, sortir du guêpier dans lequel notre civilisation sans âme
nous a plongé et découvrir comment, en nous reliant à notre corps de
lumière et à nos amis des mondes spirituels, nous pouvons créer en nous
et autour de nous ce dont nous rêvons : la paix, la joie, l’harmonie
avec tous les êtres vivants et la plénitude des gens heureux. Johanne a
brillamment assuré la présidence de cette célébration et son
« chamanisme sauvage », libéré des traditions, a conquis les
participants par sa joie et son grand potentiel libérateur ! Nous vous
annoncerons dès que possible quand des images des cérémonies puissantes
et joyeuses seront visibles sur la toile.

DU CHAMANISME ET DES CHAMANES

par Johanne RAZANAMAHAY-SCHALLER

Le chamanisme est l’art de communiquer avec tous les êtres, aussi bien
avec ceux qui sont incarnés en chair et en os qu’avec ceux qui sont des
Esprits. Ceux-ci peuvent être nos ancêtres ou les ancêtres de
l’univers tout entier ou des Etres spirituels portant de noms variés.

Le chamanisme est aussi l’art de voyager dans des sphères magiques que
l’on pourrait attribuer à de l’imagination débordante si des réussites
mystérieuses et fantastiques ne venaient pas confirmer la valeur de ces
réalités subtiles !

Les chamanes sont des êtres dotés de forces et de pouvoirs
extraordinaires qui leur permettent d’avoir la clairvoyance, la
clairaudience et la capacité d’harmoniser et de guérir des êtres et
des lieux. Un chamane authentique n’est ni civilisé ni sociable même
s’il peut s’adapter facilement à la société lorsqu’il ne pratique
pas le chamanisme. Comment être autrement lorsqu’on appelle des grands
Esprits bienveillant en chantant en dansant et en fascinant avec des
sons ? Quand on libère des entités diaboliques et qu’on expulse des
toxines avec des actes que des gens ignorants ne savent pas interpréter
? C’est pourquoi les chamanes ne laissent pas indifférents. Aussi,
même si on ne les connait pas personnellement, on ne peut s’empêcher
de les remarquer lorsqu’ils passent et de parler d’eux avec des
termes super-positifs ou super-négatifs ! Ce sont des êtres qui ne
peuvent que déranger l’intellect tant ils sont impressionnants et
inadmissibles avec leur art : le chamanisme.

Main dans la main avec les grands Esprits de tous les domaines et de
l’Univers tout entier et accompagnés de toutes sortes de géniaux
alliés des autres règnes (animal, végétal et minéral), les chamanes
traversent les temps et les espaces dans des chevauchées magiques,
dignes des meilleurs contes de fées…

Bien qu’appartenant à une culture et à une tradition, les chamanes
sont des êtres multidimensionnels qui disposent de toutes sortes
d’outils et de connaissances qui font d’eux des êtres planétaires.
Même si les façons de pratiquer peuvent différer d’un chamane à
l’autre, tous agissent en suivant les lois universelles du cosmos et
de l’harmonie.

Enfin, même si les chamanes sont de dotés de puissance et de magie, ils
ne peuvent pas à eux seuls réussir les guérisons. Car les patients ne
sont pas des victimes mais des êtres souverains qui ont le pouvoir de
décision sur leur vie. Ils peuvent seulement déléguer leur pouvoir de
guérison pour un temps, avant d’avoir appris à le gérer eux-mêmes,

Le chamanisme et les chamanes sont des trésors utiles à l’humanité et
à la terre et il serait idéal qu’ils marchent aux côtés de tous les
professionnels de la santé, dans une vision de complémentarité au
service de ceux qui cherchent à trouver leur force et leur
souveraineté.

AMAROLI : article de Jade ALLEGRE

Vous avez entendu mille merveilles concernant l’efficacité des
traitements par l’urine, mais vous n’avez pas encore sauté le pas. Le
blocage culturel d’abord, la crainte d’un goût épouvantable ensuite.
Mettons que vous ayiez résolu le premier, comment éviter le deuxième ?

On a tous en mémoire la puanteur insupportable de certaines toilettes
publiques. C’est l’odeur de l’ammoniaque, produit de transformation
de l’urée. Mais elle ne concerne que l’urine vieille. L’urine
fraîche est bien différente.

Commençons par l’usage externe. Vous en avez marre de vos rides et de
vos tâches de vieillesse ? Frottez vigoureusement votre visage avec
votre urine fraîchement émise, et laissez agir. Faut-il rincer le
produit après un temps de pose ? Non, ce n’est pas nécessaire.
Curieusement, il n’y aura aucune odeur résiduelle : faites le test,
allez embrasser une amie – sans l’avertir au préalable, bien entendu –
elle ne remarquera rien, ou… vous complimentera pour votre nouveau
parfum !

Sur une blessure récente, l’urine permet de nettoyer la plaie – elle
est stérile – puis de la soigner avec une efficacité tout à fait
étonnante : la blessure se referme parfois en une seule journée ! Elle
se referme si vite qu’il est essentiel de bien nettoyer la plaie de
crainte de voir les tissus se reformer en incluant les saletés ! Dans
les situations d’urgence, c’est un remède inégalable. Seul
inconvénient : la cicatrice portera parfois une trace brunâtre, qui
s’estompera et disparaitra en quelques semaines. Il semblerait que
l’application d’urine vieillie (ayant reposé dans une bouteille fermée
dix jours au minimum) ne présente pas cet inconvénient. En outre ce
vieillissement potentialise encore son effet : traitée ainsi elle
deviendrait efficace dans le traitement des brûlures.

En mai 2003, je participais à un congrès médical sur l’urinothérapie à
Sao Paulo, au Brésil, et j’ai pu assister à des conférences très
convaincantes concernant le traitement des maladies auto-immunes, une
indication majeure de cette thérapeutique. Allergies, asthmes, eczémas,
psoriasis et arthrites rhumatoïdes offrent peu de résistances à amaroli
(nom donné à l’ingestion en Inde, où elle et coutumière). Les médecins
exposèrent également des progrès significatifs dans des cas d’ulcères
et de colites, d’hypertension et de cardiopathie ischémique, ainsi que
sur toute la zone ORL (otites, rhinites, rhumes des foins, polypes,
sinusites, etc). Diabète de type 2 et obésité semblaient répondre
également au traitement, et un confrère témoigna même de progrès dans
un cas de maladie de Charcot, une affection neurologique dégénérative
incurable qui tue petit à petit les nerfs moteurs, entrainant une
paralysie lente et inexorable du patient.

Mais le sujet phare était indéniablement la maladie cancéreuse. En
effet, l’urine comprend quatre puissants composants anti-cancer déjà
mis en évidence – et probablement de nombreux autres encore à découvrir
– dont le 3-méthyl-glyoxal, qui impressionna tant un prix Nobel de
médecine et de physiologie, le docteur Szent-Gyorgyi, qu’il publia à ce
sujet dans la fameuse revue Science, et … en organisa la
commercialisation !

L’urine du patient cancéreux, lorsqu’il la consomme, va également
présenter au système immunitaire lymphatique intestinal les antigènes
spécifiques de la tumeur évacués par les reins, et ainsi solliciter un
réveil des défenses du patient et une fabrication d’anticorps ciblés,
qui pourront remonter le flux sanguin et aller attaquer sa tumeur.

De retour en France, j’observais un fait tout à fait étonnant :
lorsque l’on masse avec l’urine une zone de peau située au-dessus d’une
zone du corps atteinte par un cancer interne, l’urine est absorbée
très rapidement par les tissus, alors que ce n’est pas le cas deux ou
trois centimètres plus loin….

Dans seize pays d’Amérique Centrale et du Sud, des équipes de médicaux
et de religieux dénommées BIOSALUD préconisent le jeûne associé à
l’urine dans cette indication avec d’excellents résultats, auprès de
populations démunies. Le docteur Atom Inoue, à l’origine de ce projet,
a soigné plus de dix mille personnes avec amaroli dans sa clinique au
Nicaragua, dont un grand nombre de cancéreux. Les patients ingèrent
toute leur production personnelle dès son émission, de jour comme de
nuit, et, pendant cette période, ne prennent aucune nourriture. Ils
font ces cures pendant des périodes de dix jours entrecoupées de
courtes périodes d’alimentation restreinte, ou, si le patient le
supporte, pour une durée de quarante jours d’affilée. J’ai pu observer
personnellement un cas de cancer généralisé avec métastases multiples
(estomac, pancréas, colon, sigmoïde et péritoine), qui fut mis en
sommeil par cette cure – à l’exclusion de tout autre traitement –
pendant plus de deux ans.

Outre le fait que cette abstention de nourriture potentialise
considérablement l’efficacité du traitement, elle présente un avantage
indéniable sur le plan gustatif ! En effet, après quelques jours de
jeûne intégral, l’urine se transforme, et devient une limonade
stimulante, dont le goût est tout à fait acceptable.

Dans l’attente de cette amélioration, certaines personnes ajoutent un
peu de café froid au breuvage, ou se pincent le nez pendant
l’ingestion, ne le libérant qu’après s’être gargarisés avec de l’eau
fraîche. Le goût de l’urine reflète l’état du corps : chez une
personne végétarienne, il est rarement déplaisant.

Même pour des personnes en bonne santé, l’ingestion d’urine apporte un
regain d’énergie et de vitalité, un coup de fouet, un véritable
rajeunissement. Mais attention, elle peut être déconseillée pour ceux
qui prennent des médicaments. Il est impératif dans ce cas de vérifier
auprès de votre pharmacien si l’élimination du médicament se fait par
les voies urinaires, et dans l’affirmative si elle se fait sous forme
active ou sous forme de métabolites (morceaux) inactifs, car dans le
premier cas vous pourriez vous exposer à un surdosage du médicament en
question. .

– PESTICIDES : DEPUIS FEVRIER 2012, CINQ FOIS PLUS AUTORISE DANS L’EAU
DU ROBINET !

Ne le lisez pas trop fort, ça risquerait de s’ébruiter : En catimini,
en février 2011, le ministère de la Santé a décidé de multiplier par 5
la concentration maximale autorisée pour les pesticides dans l’eau du
robinet. C’est l’association Générations Futures, ONG spécialisée
dans la question des pesticides, qui a levé le lièvre le 7 février
2012, dans une indifférence médiatique totale .Depuis 1998, un avis du
Conseil Supérieur d’Hygiène Publique de France (CSHPF) tenait lieu de
réglementation. Dans une transposition quelque peu olé-olé de la
directive européenne 98/83, le CSHPF avait en effet décidé que l’eau
ne devait “pas être utilisée, ni pour la boisson, ni pour la
préparation des aliments” si un pesticide s’y trouvait à une quantité
supérieure à 20% d’une valeur répondant au doux nom de “valeur
sanitaire maximale” (VMax, définie par divers organismes : OMS, EFSA,
AFSSA…). Une interprétation qui dépassait déjà largement les normes
européennes.Les pesticides, c’est bon… buvez-en ! La “nouveauté”,
c’est qu’en février 2011, une instruction de la Direction Générale de
la Santé (DGS, dépendant du ministère de la Santé), passée totalement
inaperçue jusque là, a tout chamboulé. Sans tambour ni trompette, le
ministère s’est donc jeté à l’eau et a décidé de porter les “seuils
de potabilité” à 100% de la VMax. Soit une multiplication par 5 des
seuils en vigueur ! Défoliant Décoiffant !

Autrement dit : on va tolérer dans de très nombreuses localités des
quantités de pesticides dans l’eau 5 fois plus importantes qu’avant
décembre 2010 !” déclare François Veillerette, porte-parole de
Générations Futures. “Ainsi pour un pesticide comme le folpet, pourtant
classé cancérigène probable aux Etats-Unis, on va maintenant tolérer
jusqu’à 300 µg/l pendant plus d’un mois alors qu’auparavant on ne
pouvait dépasser les 60 µg/l pendant la même durée !” fulmine-t-il.

Le ministère de la Santé en eaux troubles…

François Veillerette voit là “la preuve que les autorités publiques ont
renoncé à améliorer la situation en changeant les pratiques agricoles
en profondeur mais préfèrent changer les graduations du thermomètre que
de faire vraiment baisser la fièvre !”…

Et bientôt, au fil de l’eau, il suffira d’arroser son jardin pour le
désherber ? On n’arrête pas le progrès…

– JEUNE présenté à la TV suisse romande (RTS) le 07.03.2012 sous le
titre :Le jeûne, une nouvelle thérapie ?

Une méthode qui traiterait certaines maladies chroniques, qui
préparerait les patients à mieux lutter contre le cancer, qui ne
s’appuierait sur aucun médicament, ni geste chirurgical, cela existe.
Longtemps décrié à l’Ouest mais étudié en secret à l’Est, le jeûne a
désormais franchi le rideau de fer et passionne les chercheurs les plus
pointus.

Sommes-nous condamnés à avaler toujours plus de drogues pour vivre
vieux? Et s’il existait une autre voie thérapeutique? Depuis un
demi-siècle, en Russie, en Allemagne ou aux Etats-Unis, des médecins et
des biologistes explorent une autre piste: le jeûne. Les résultats sont
étonnants. Les chercheurs soviétiques ont constitué une somme d’études
cliniques d’une exceptionnelle richesse seulement publiées en russe,
donc inconnues en Occident.

Le traitement est d’une simplicité biblique: boire de l’eau, de
l’eau… et puis de l’eau, pendant 12 jours en moyenne. Rien d’autre
n’est ingurgité. Certains jeûnes peuvent durer jusqu’à trois
semaines, selon la gravité et l’ancienneté de la maladie.

Cette approche thérapeutique est aujourd’hui validée par de jeunes
biologistes de l’université de Los Angeles qui renversent les idées
reçues et démontrent par la biologie moléculaire les puissants effets
du jeûne. Ils ouvrent de nombreuses perspectives, y compris dans le
traitement du cancer. Si ces scientifiques ont raison, c’est peut-être
notre approche de la maladie et du soin qu’il faudra repenser.

ARGENT ET CRISE :

Le docteur Guylaine Lanctôt Saint-Pierre, Ghis pour les intimes,
déclarait récemment sur une chaîne de télévision canadienne : “Les
impôts servent à payer les intérêts d’une dette qui n’existe pas car
l’argent est créé à partir de rien.”

On croit souvent que les banques prêtent l’argent que les déposants
leur ont confié. Pas du tout, les banques ne prêtent pas à partir de
l’argent déposé mais à partir des promesses de remboursement de cet
argent prêté augmenté des intérêts. L’argent est créé à partir de la
dette. Les banques vous prêtent l’argent qu’elles n’ont pas. Elles
peuvent créer autant d’argent que les clients sont capables d’en
emprunter. Mais, pour une partie toujours plus grande des emprunteurs,
il est pratiquement impossible de rembourser le capital plus les
intérêts sauf à réemprunter pour rembourser seulement les intérêts.

C’est ce que fait l’Etat (c’est-à-dire nous) qui rembourse actuellement
en intérêts du capital emprunté pour ses dépenses de fonctionnement la
somme de 48 milliards d’euros par an (dette française prévue pour 2012
: plus de 1 800 milliards et à fin mars 2011 : 1 646,1 milliards
d’euros, soit 84,5 % du PIB).

Il est certain que nous sommes entrés depuis longtemps dans une spirale
infernale qui se terminera – pour la France – par la spoliation des
petits épargnants, et pour de nombreuses familles par la saisie, la
ruine et très souvent les maladies graves. Au moment où nos sociétés
sont en pleine mutation, quelques questions essentielles sont à se
poser : La crise serait-elle entretenue par les oligarques ?

Pourquoi les gouvernements successifs continuent-ils à emprunter aux
banques privées ?

Pourquoi 50 % de la population mondiale vit-elle avec moins de
2 dollars par jour ?

Pourquoi 1 % de la population possède-t-elle 40 % des richesses de la
planète ?

Pourquoi 34 000 enfants meurent-ils chaque jour de maladies évitables
et de pauvreté ?

Jusqu’à quand accepterons-nous cela ?

DANGER DES TELEPHONES PORTABLES !

Du Site Officiel de la Chambre de Commerce France-Israël

Un projet de loi exigeant que tous les téléphones portables vendus en
Israël portent une mention d’avertissement sanitaire a été approuvé
lors des trois premières lectures

La loi exige également que toutes les publicités de téléphones mobiles
inscrivent également l’avertissement en gros caractères.

Les députés soupçonnent que l’utilisation régulière d’un téléphone
portable pourrait causer des cancers, en particulier chez les enfants.
De fait, plusieurs études israéliennes tendent à prouver qu’il y aurait
un lien entre les portables et certains cancers… Mais rien n’est
vraiment validé à 100%.

Quoi qu’il en soit, à partir de maintenant une étiquette : « Attention
– le ministère de la Santé met en garde contre l’utilisation importante
de ce dispositif qui pourrait augmenter le risque de cancer, surtout
chez les enfants. »

Et ce n’est pas tout : comme pour la cigarette, les publicités pour les
téléphones cellulaires qui viseraient les enfants seraient considérés
comme des infractions criminelles.

« Le projet de loi qui est passé aujourd’hui est une percée dans le
développement de la sensibilisation du public sur les risques possibles
dans l’utilisation des téléphones cellulaires, » a expliqué Khenin
après le vote. « Compte tenu des résultats « inquiétants » d’un certain
nombre d’études israéliennes et internationales, il incombe au
gouvernement d’expliquer les risques possibles et de sensibiliser le
public. Les gens ont besoin d’être plus prudents dans leur utilisation
du téléphone cellulaire », dit-il, « et surtout, ils doivent protéger
les enfants. »

Le Forum des entreprises de téléphonie cellulaire a répondu être « en
accord avec les directives de sécurité transmises par le ministère de
la Santé et le ministère de protection de l’environnement.

– BILL GATES

Extrait d’une lettre : « Les media officiels
sont souvent les porte-paroles du politiquement correct, mais ne vous
laisser pas berner. Un documentaire très critique diffusé sur F3 –
Envoyé spécial, jeudi 5 janvier – a eu le mérite de remettre les idées
en place. Je vous en livre un bref résumé : On nous présente
généralement Bill Gates comme un héros de l’humanitaire et un exemple
de générosité sans pareille ! C’est de la poudre aux yeux ! Bill Gates
est en effet l’homme le plus riche de la planète, leader du marché de
l’informatique, mais ce n’est pas un bienfaiteur de l’humanité pour
autant et rien n’est plus opposé à l’écologie et à la moralité que la
vision tronquée qu’il porte sur notre monde ! Grâce à lui, pratiquement
tout le monde possède un ordinateur sur lequel, aidé par ses acolytes
financiers, il véhicule ses opinions démagogiques. La vérité, c’est que
son ingérence participe au saccage de la planète ! À travers ses
réseaux et sous prétexte de générosité, il impose ses dictats en
matière de politique de santé à l’OMS et à l’UNICEF et pour mettre
soi-disant fin à la famine mondiale, il inflige sa vision néfaste
concernant la politique agricole aux gouvernements, à l’OMC, à la
Banque Mondiale et même à l’ONU. Quant aux moyens qu’il utilise, ils
n’ont rien d’éthique et font la part belle à ses partenaires, les
groupes financiers les plus puissants du monde : à savoir, les lobbies
pharmaceutiques qui distribuent des vaccins en place de nourriture, et
fournissent des médicaments plutôt que de forer des puits, (surtout en
Afrique, terrain privilégié par Bill Gates), puis les banques, les
industriels du pétrole et des armes. Pour finir, allié à la célèbre
fondation Rockefeller, fervente promotrice des OGM, Bill Gates est
aujourd’hui l’actionnaire le plus impliqué et le plus zélé de MONSANTO
dont le but avoué est de couvrir toute la terre d’OGM et de maintenir
ainsi l’agriculture mondiale en otage. Grâce à son argent, lui et ses
amis tissent leur toile sur la planète entière, tenant en leurs mains à
la fois : l’information, les vaccins, les médicaments et les semences.
Ils ont même tout prévu au cas où la politique agricole utilisant les
OGM n’atteindrait pas les objectifs souhaités : dans l’Arctique, ils
ont construit une banque de semences privée. Le moment venu, ils
pourront revendre à un prix exorbitant, les semences qu’ils ont
préalablement confisquées aux paysans. Considéré sous cet angle, c’est
un philanthrope très peu recommandable ! »

– Nouvelles de L’HOPITAL JOHN HOPKINS de Baltimore SUR LE CANCER.

Après avoir répété pendant de nombreuses années que la chimiothérapie
est l’unique manière de traiter et éliminer le cancer, l’hôpital John
Hopkins commence à dire aux gens qu’il y a d’autres alternatives.

En août 2011 il publiait ces informations :

1. Toute personne a des cellules cancéreuses dans le corps. Ces
cellules ne se voient pas dans les examens réguliers jusqu’à ce
qu’elles se multiplient à quelques milliards. Quand les médecins
disent aux patients cancéreux qu’il n’y a plus de cellules
cancéreuses après le traitement, cela signifie que les examens ne les
détectent pas parce qu’elles ne sont pas arrivées à une taille
détectable.

2. Les cellules cancéreuses arrivent 6 à 10 fois dans la vie des
personnes.

3. Quand le système immunitaire d’une personne est fort, les cellules
cancéreuses sont détruites et la formation et la multiplication des
tumeurs sont évitées.

4. Quand une personne a le cancer, ceci indique que cette personne a
une grande déficience nutritionnelle. Ceci peut arriver pour différents
motifs comme la génétique, le milieu ambiant, l’alimentation et le
mode de vie.

5. Pour résoudre ces nombreuses déficiences de nutrition, le changement
de régime est d’inclure des suppléments qui sont indispensables pour
renforcer le système immunitaire.

6. La chimiothérapie en réalité empoisonne les cellules cancéreuses
mais aussi détruit les cellules saines de la moelle épinière ainsi que
de l’intestin et ceci produit des dommages dans les organes tels que
le foie, les reins, le cœur et les poumons.

7. Quand la radiation détruit les cellules cancéreuses, elle brûle
aussi et endommage les cellules saines, et les organes ainsi que les
tissus.

8. Le traitement initial de chimio et radiothérapie réduit souvent la
taille des tumeurs. Mais le prolongement de l’usage de la chimio et la
radiothérapie ne donnent pas comme résultat la destruction totale des
tumeurs.

9. Quand le corps a beaucoup de toxines dues à la chimio et à la
radiothérapie, le système immunitaire est endommagé ou détruit, pour
cela les personnes peuvent souffrir différents types d’infections et
des complications.

10. Chimiothérapie et radiation peuvent causer la mutation des cellules
cancéreuses, qui résistent et rendent difficile leur destruction
totale. La chirurgie peut aussi provoquer l’invasion de ces cellules à
d’autres organes.

ll. Une manière efficace de combattre le cancer est de ne pas donner à
manger aux cellules cancéreuses avec ces aliments dont elles ont besoin
pour se multiplier.

LES CELLULES DU CANCER S’ALIMENTENT DE :

a. Le SUCRE est un aliment du cancer. Ne pas consommer de sucre coupe
un des éléments les plus importants des cellules cancéreuses. Il existe
des substituts du sucre comme la saccharine, mais ils sont faits avec
de l’Aspartame et sont très nocifs… Un meilleur substitut du sucre
est le miel de manuka ou la mélasse mais en petites quantités. Le SEL
contient un additif chimique afin de paraître blanc. Une meilleure
alternative pour le sel est le sel de mer ou les sels végétaux.

b. Le LAIT cause dans le corps la production de mucus, spécialement
dans le conduit intestinal. Les cellules cancéreuses s’alimentent de
mucus. En éliminant le lait et en lui substituant du lait de soja, les
cellules du cancer n’ont rien à manger, par conséquent elles meurent.

c. Les cellules cancéreuses mûrissent dans un milieu ambiant acide. Un
régime à base de VIANDE ROUGE est acide, il vaut mieux manger du
poisson et un peu de poulet à la place de la viande de bœuf ou de porc.
De plus, la viande contient des antibiotiques, hormones et parasites
qui sont très nocifs, spécialement pour les personnes cancéreuses. La
protéine de la viande est très difficile à digérer et requiert beaucoup
d’enzymes. La viande qui ne se digère pas reste dans les intestins et
se putréfie ce qui entraîne la création de plus de toxines.

COMMENT CONTRIBUER A LA SOLUTION DU PROBLEME

a) Un régime de 80 % de végétaux frais et jus, céréales, graines, noix,
amandes et seulement un peu de fruits mettent le corps dans un milieu
ambiant alcalin. On doit consommer seulement 20 % de nourriture cuite,
incluant les haricots. Les jus de légumes frais provisionnent le corps
en co-enzymes qui sont faciles à absorber et arrivent aux cellules 15
minutes après avoir été consommés pour nourrir et aider à former des
cellules saines. Pour obtenir des enzymes vivantes qui aident à
construire des cellules saines, on doit essayer de boire des jus de
légumes (pratiquement tous incluant l’alfafa) et manger beaucoup de
légumes frais 2 ou 3 fois par jour.

b) éviter de prendre du CAFE, THE ET CHOCOLAT, qui contiennent beaucoup
de caféine. Le THE VERT est une meilleure alternative et a des
propriétés qui combattent le cancer. Il est préférable de boire L’EAU
purifiée ou filtrée pour éviter les toxines et métaux lourds de l’eau
du robinet. L’eau distillée est acide, ne pas la boire.

c) Les parois des cellules cancéreuses sont couvertes par une protéine
très dure. En évitant de manger de la viande, ces parois libèrent plus
d’enzymes qui attaquent les protéines des cellules cancéreuses et
permet au système immunitaire de détruire les cellules cancéreuses.

d) Quelques suppléments aident à reconstruire le système immunitaire
(Floressence, Essiac, anti-oxydants, vitamines, minéraux, EPA – huile
de poisson) pour aider les cellules à lutter et détruire les cellules
cancéreuses. D’autres suppléments comme la vitamine E sont très
connues parce ce qu’elles causent l’apoptose, la méthode normale du
corps pour éliminer les cellules inutiles ou défectueuses.

e) Le cancer est aussi une maladie du mental, le corps et l’esprit.
Une attitude plus active et positive aidera le malade du cancer à
combattre et à se convertir en survivant. “La rage et
l’incompréhension, le non-pardon mettent le corps dans une situation
de stress et dans un milieu ambiant acide”. Apprendre à avoir un esprit
aimable et amoureux avec une attitude positive est très bénéfique pour
la santé. Apprendre à se relaxer et jouir de la vie.

f) Les cellules du cancer ne peuvent vivre dans une ambiance oxygénée.
L’exercice journalier, la respiration profonde aide à recevoir plus
d’oxygène jusqu’aux niveaux cellulaires. La thérapie d’oxygène est
un autre élément qui aide à détruire les cellules du cancer.

g) Les substances chimiques comme les dioxines causent le cancer,
spécialement du sein. La dioxine est très destructrice, spécialement
pour les cellules du corps.

– LIVRE : Teissier Christiane : Chez les chamans d’Amazonie.

A l’âge d’être grand-mère, l’auteur décide un jour de partir sur un
coup de tête au Pérou pour un voyage au cœur de sa conscience.

Réapprendre à aimer, à s’aimer, se reconstruire et retrouver sa place.
Nettoyer ses peurs et ses angoisses, voilà ce que Christiane Teissier
-dit Kriss- est allée chercher dans la grande forêt.

Dans ce livre, elle décrit le déroulement des cérémonies chamaniques,
les sensations dans son corps et dans son esprit mais aussi tout le
travail des plantes psychotropes – en particulier l’ayahuasca et le San
Pedro- qui, une fois ingérées, plonge la personne dans un état modifié
de conscience. Une expérience permettant de mettre le doigt sur des
traumatismes enfouis, et d’accélérer le processus de guérison, en
comparaison avec une thérapie normale. avant, pendant et après
l’ingestion .

Plus nous ferons le plein de plaisir et de joie, plus nous serons aptes
à bien vivre avec ces nouvelles énergies qui s’installent. Plus
facilement nous embrasserons les changements qui s’imposent à
nous. Alors pourquoi aujourd’hui ne pas vous offrir une belle bataille
de neige en compagnie de vos enfants ? Pourquoi ne pas chausser vos
patins, vos raquette, vos skis ou vos bottes afin de vous offrir un bon
bol d’air frais et vivifiant? La famille, les amis ou la nature sont
de si beaux prétextes pour laisser le soleil entrer dans son coeur et
faire poindre un sourire et l’espoir…

Et comme un ami me l’a si gentiment rappelé cette semaine “Pourquoi ne
pas donner une chance à la vie?”

– Présentation du livre de Kryon (channelé par Lee Caroll): Les 12
couches de l’ADN :

Une mission grandiose vous attend : découvrir le créateur que vous êtes
et vivre heureux, centrés et remplis d’espoir pour l’humanité !

Selon les statistiques plus de 85 % des humains adhèrent à un système
de croyance qui croit qu’il y a une vie après la vie.

Examinons brièvement la question des vies antérieures : vous aimez
considérer ces existences comme un chapelet de bouts de corde dans un
modèle tridimensionnel mais c’est une fausse idée ! Tout ce que vous
avez jamais vécu façonne votre identité actuelle. Voilà pourquoi ce que
vous avez connu et expérimenté se trouve dans votre ADN en créant une
immense toile qui continue de s’étendre et d’évoluer. Vous pouvez
apprendre à vous adresser directement votre structure cellulaire. Vos
gènes renferment les savoirs spirituels accumulés au fil des
millénaires. Vous avez recueilli les éléments d’une mission
d’ouverture au monde spirituel qui vous donne accès à la sagesse du
cosmos. Dans votre galaxie de la Voie lactée se trouve ces étoiles
qu’on appelle les sept sœurs ou les Pléiades. Leurs habitants sont
venus sur la Terre il y a 100 000 ans pour placer dans vos gènes tous
les trésors que vous pouvez aujourd’hui découvrir par vous mêmes en
pleine conscience.

top

Recevez gratuitement notre livre : «Rire c’est la santé»

Pour que nous puissions tous avancer sur le chemin de la médecine holistique nous sommes heureux de vous offrir notre  livre (sous forme d’ebook) “Rire c’est la santé”. Afin de le recevoir inscrivez-vous si-dessous et un mail vous sera envoyé pour télécharger l’ebook :

Nous respectons votre privée : nous ne transmettrons votre email à aucun tiers et vous pouvez à tout moment vous désinscrire. En vous inscrivant vous acceptez de recevoir notre newsletter qui contient des offres informations  au sujet de nos activités et celles de nos amis. Nous collectons votre prénom afin de personnaliser nos emails. Pour tout renseignement contactez-nous à support@santeglobale.info

 

Pour toute commande jusqu’au 31 Décembre, nous vous offrons, en guise de « cadeau de Noël » le DVD « Naissance d’une humanité consciente », une conférence de Johanne et Tal sur la construction d’un futur lumineux ! Ignorer