Newsletter du 9 juillet 2012

– FACEBOOK : A signaler : Johanne Razanamahay a créé un mur dédié aux
belles et bonnes intentions élevantes et aimantes. Ses images et ses
écrits inspirés ont attiré de nombreuses personnes assoiffées de
contacts avec les mondes spirituels. Ne manquez pas d‘y faire un tour,
c’est magnifique !

Des infos différentes :

– Victoria Grant, canadienne de 12 ans, nous explique l’escroquerie
– PARABENES :

[539]http://www.youtube.com/watch?v=OJZ2uwFMmmI&feature=player_embedde
d

Cette révélation pourrait bien semer la zizanie dans l’industrie
pharmaceutique. Le Monde a dévoilé la liste de 400 médicaments qui
contiendraient des parabènes. Ce composé chimique, de la famille des
parahydroxybenzoates, est un conservateur utilisé dans les médicaments
; la toxicité et les effets cancérigènes de ce composé font l’objet de
débats scientifiques et l’Assemblée nationale en a voté l’interdiction
le 3 mai.

Parmi les produits listés par Le Monde, on trouve de
nombreux cosmétiques pour bébés, des crèmes comme la Biafine, des
sirops contre la toux (Drill, Humex), des dentifrices (Fluocaril), des
pansements gastriques (Maalox, Gaviscon), des traitements des troubles
du transit intestinal (Motilium) ou des nausées et vomissements
(Primpéran)… Dans la ligne de mire se trouve aussi des antibiotiques,
comme le Zinnat, ou des médicament contre la douleur et la fièvre (en
particulier les formes génériques d’ibuprofène et de paracétamol).

Les formes génériques de tous ces médicaments ne seraient pas non plus
épargnées.

La loi doit encore passer devant le Sénat. En plus de favoriser le
développement de cancer, les parabènes

présenteraient également un risque potentiel pour la fertilité
masculine.

Le 3 mai, les députés avaient adopté, contre l’avis du gouvernement,
la propositionde loi de Yann Lachauf (Nouveau Centre), visant à
interdire « la fabrication, l’importation, la vente ou l’offre de
produits contenant des parabènes mais aussi des phtalates ou des
alkylphénols ».

– SYRIE : LA GUERRE MEDIATIQUE

Sur le site voltaire.net thierry meyssan, le journaliste français qui,
le premier , a dénoncé la supercherie due 11 septembre aux Etats-Unis
explique comment les médias, comme en Libye, façonnent, avec de fausses
informations, le public afin de justifier l’invasion de la Syrie.
Intéressant !

– PETIT MALGACHE

Pour aller à l’école il marche les pieds nus

Son bagage n’est pas lourd son goûter non plus

Une poignée de riz, quelques branches de bois

Seulement pour survivre car il n’a pas de choix

L’envoyer à l’école est un grand sacrifice

Pour sa famille pauvre évitant qu’il travaille

Dans les champs des générations ou les fils

Se courbent et s’épuisent ou surveillent le bétail

Pour leur héritier ils rêvent d’une autre vie

Même si la terre en meurt après qu’il soit parti

Lire écrire compter c’est le rêve des parents

S’il n’est plus temps pour eux ce rêve est récurent

Ils aiment leur enfant mais préfèrent qu’il s’en aille

Des saisons de la faim qui dévore les entrailles

Des chauds étés sans eau, des longs hivers sans fruits

Quand ils n’ont pour manger qu’une poignée de riz

Pour partir du pays il marchera pieds nus

Il suivra le chemin qui mène aux avenues

Sans avenir ici quand il sera plus grand

Il quittera sa famille, il sera émigrant

Michel Sommerard, Fianarantsoa Juin 2012

Notre ami Michel, qui a épousé une malgache, en plus de fabriquer des
huiles essentielles, fait un remarquable travail d’éducation et de
soutien aux enfants de Madagascar… allez voir son site et apportez-lui
votre soutien !

ASSOCIATION SCHOOL MADAGASCAR

– GAZS D’ ECHAPPEMENT :

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a décidé de classer les gaz
d’échappement des moteurs diesel parmi les cancérogènes.

Le CIRC (Centre international de recherche sur le cancer), l’agence
pour le cancer de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a pris une
décision majeure : il a décidé de classer les gaz d’échappement des
moteurs diesel parmi les cancérogènes. Un classement qui avait été
évoqué dès 1988 déjà, rappelle le CIRC. Cette fois, les experts ont
estimé qu’il y avait suffisamment de preuves montrant qu’une
exposition aux gaz d’échappements de moteurs diesel était associée à
un risque accru de cancer du poumon, pour classer ces gaz dans le
groupe des cancérogènes certains pour les humains (groupe 1).

“Les preuves scientifiques sont irréfutables et les conclusions du
groupe de travail ont été unanimes : les émanations des moteurs diesel
causent des cancers du poumon”, a déclaré le président de la réunion,
le Dr Christopher Portier cité par l’AFP. Par ailleurs, les experts
ont noté qu’il y avait également un risque accru de cancers de la
vessie. Le diesel émet un gaz, le dioxyde d’azote (NO2), responsable
de maladies respiratoires et cardio-vasculaires. “Etant donnés les
impacts additionnels pour la santé des particules diesel, l’exposition
à ce mélange chimique doit être réduite dans le monde entier”, a ainsi
déclaré M. Portier.

“Ma réaction, c’est : ‘enfin!’”, a déclaré le Dr Patrice Halimi,
secrétaire général et porte-parole de l’association Santé
environnement France, qui regroupe 2 500 médecins. “On sait depuis très
longtemps que le diesel est un mauvais choix sanitaire, et que cette
politique publique [visant à promouvoir un parc diesel en France] est
une erreur”, a-t-il ajouté. “A la suite de cette reconnaissance par
l’OMS, j’appelle à ce que nous mettions en place une politique
publique qui soit réellement tournée vers la santé”, conclut-il.

En effet, le diesel s’est fortement développé en France et il équipe
près de 60% du parc automobile aujourd’hui (contre environ 25 % en
1995). Réputé meilleur pour le climat que le moteur à essence en
générant moins de CO2 au kilomètre, le diesel émet en revanche des
particules fines. Selon le ministère de l’Ecologie, ces particules,
également émises aussi par le chauffage au bois et l’industrie,
seraient en France à l’origine de quelque 42.000 morts par an.

– La pétition : Arrêtez la construction de l’EPR de Flamanville

Les Français favorables à la sortie du nucléaire sont encore plus
nombreux depuis la catastrophe de Fukushima. L’annonce de François
Hollande de réduire “la part du nucléaire de 75% à 50% d’ici 2025”
nous semble un changement bien mince, surtout qu’il ne promet plus que
la fermeture de la centrale de Fessenheim, soit 2 réacteurs sur les 24
prévus dans l’accord avec EELV en novembre.

L’arrêt de la production du combustible MOX, dont la toxicité est
maintenant avérée, a également disparu du projet initial.

Mais le plus incohérent, c’est sa décision de poursuivre la
construction de l’EPR de Flamanville. Le coût de ce chantier, qui a
déjà doublé et atteint désormais 6 milliards d’euros, et les graves
anomalies de conception qui s’y succèdent, retarderont encore le
développement des énergies renouvelables. Sans parler de la dangerosité
de cette technologie dénoncée par de nombreux scientifiques et qui est
censée produire pendant 60 ans….

Toutes ces mesures vont à l’encontre de la baisse de la part du
nucléaire et nous demandons au nouveau président de revoir l’ensemble
de son programme concernant le nucléaire. Pour favoriser un vrai
changement, François Hollande doit stopper la construction de l’EPR de
Flamanville et décider d’investir massivement dans la réhabilitation
des logements et dans les énergies renouvelables.

Le groupe antinucléaire de Besançon,

collectif de citoyen-nes ordinaires pour le développement des énergies
renouvelables et la sortie rapide du nucléaire en France et dans le
monde.

Encore plus inquiétant sans doute, des chercheurs de la Harvard Medical
School à Boston (USA), ont constaté que deux médicaments utilisés en
chimiothérapie provoquent le développement de nouvelles tumeurs, et non
pas le contraire !

CHIMIOTHERAPIE DANGEREUSE
Il s’agit de ces nouveaux médicaments, qui bloquent les vaisseaux
sanguins qui « nourrissent » la tumeur. Les spécialistes les appellent
traitements « anti-angiogénèse ».

Ces médicaments, le Glivec et le Sutent (principes actifs, imatinib et
sunitinib), ont un effet démontré pour réduire la taille de la tumeur.

Mais ce faisant, ils détruisent de petites cellules peu étudiées
jusqu’à présent, les péricytes, qui maintiennent sous contrôle la
croissance de la tumeur.

Libérée des péricytes, la tumeur a beaucoup plus de facilité à
s’étendre et à « métastaser » dans d’autres organes. Les chercheurs
de Harvard considèrent donc maintenant que, bien que la tumeur
principale diminue de volume grâce à ces médicaments, le cancer devient
aussi beaucoup plus dangereux pour les patients !

Le Professeur Raghu Kalluri, qui a publié ces résultats dans la revue
Cancer Cell, a déclaré :

« Si vous ne prenez en compte que la croissance de la tumeur, les
résultats étaient bon. Mais si vous prenez du recul et regardez
l’ensemble, inhiber les vaisseaux sanguins de la tumeur ne permet pas
de contenir la progression du cancer. En fait, le cancer s’étend. »

– VEGETARISME : François BROUSSE :

« Les âmes des bêtes égorgées rôdent dans les airs. Elles se mêlent
aux éléments, surexcitent les électricités, gonflent les énergies et
vomissent l’enfer sur les hommes. Dans les vagues qui hurlent autour
des matelots, dans les typhons qui ravagent les peuples, dans les
tremblements de terre qui dévorent les villes, dans les laves et les
flammes ricanent sinistrement les animaux massacrés. Ils se vengent. La
cuisine et les laboratoires fabriquent sans arrêt une horde de démons.
L’humanité se décidera-t-elle à en prendre conscience ? »

– ACTIVITES OVNI HORS NORME SUR FUKUSHIMA :

Le journal MORPHEUS rapporte qu’on a observé une intense présence
d’OVNI autour de la centrale nucléaire endommagée. Il semblerait qu’une
neutralisation de la pollution radioactive par une exotechnologie soit
en cours. Déjà à Tchernobyl, sans qu’on puisse expliquer comment cela
s’est passé, plus de 10 tonnes d’aluminium ont été retrouvées et 90% du
combustible nucléaire a disparu. Il semble qu’une transmutation de
l’uranium en aluminium a eu lieu, divisant la pollution par dix. Il
apparaît donc qu’il y a bien une ingérence a minima dans notre
évolution, en cas de risque majeur. Les stratégies et les technologies
employées par ces bienfaiteurs inconnus dépassent nos connaissances
scientifiques actuelles. Une intelligence et une sagesse
cosmo-ancestrale fantastiques sont à l’œuvre et semblent surveiller et
contrôler notre système solaire. Nous pouvons cesser d’avoir peur en
nous croyant seuls dans l’univers. Nous sommes des enfants qui jouent
dans un jardin d’enfants. Mais des adultes veillent sur nous avec bonté
et amour. Qu’ils soient des extraterrestres plus évolués que nous ou
des guides spirituels.

Note de Tal : Cette information recoupe ce que mes guides expriment
dans Communiquer avec ses guides spirituels. Notre challenge actuel
est de sortir du règne de la peur que l’Ordre Mondial distille à
travers les médias pour nous maintenir dans la soumission et le chaos.
Il s’agit de nous réveiller, comme le dit ce texte puissant (tiré de
MORPHEUS 52) :

NOUVELLE TERRE

ROMPRE LE SORTILÈGE: LE BAL COMMENCE…

Inspiré du livre Le plus Grand Secret de David Icke.

La loi d’attraction

L’expérience physique est le fruit de nos pensées et de notre réaction
devant les événements et les choses. Si nous laissons une force
extérieure manipuler notre esprit et nos émotions, nous lui conférons
le pouvoir de contrôler notre expérience physique et donc notre
destinée. Cependant, il est possible de retourner cette situation en un
instant. Il suffit de reprendre le contrôle de nos pensées et de nos
émotions. Chacun doit créer sa propre réalité et décider que sa
destinée est, par essence, un processus simple qui se résume en
quelques mots : on récolte ce que l’on a semé.

Notre esprit et nos émotions vibrent sur des longueurs d’onde variées,
qui sont fonction des pensées et des sentiments que nous formons. Il en
est ainsi pour notre être conscient et aussi pour notre subconscient,
ce terreau où fermentent nos pensées, nos attitudes et nos émotions
réprimées. Ainsi, nous pouvons activer la vibration de la colère,
depuis le subconscient, sans pour autant être colériques. Par exemple,
des parents peuvent réfréner leur colère devant leurs enfants mais ils
émettront quand même cette fréquence et les pollueront sans s’en rendre
compte. Nos vibrations mentales et émotionnelles sont émises sous forme
d’une série d’ondes vibratoires et celles-ci, en retour, attirent
vers nous des ondes vibratoires similaires sous la forme de personnes,
de lieux, d’habitudes et d’expériences. Nous attirons ce que nous
émettons.

La pleine responsabilité

Lorsque nous croyons être victimes des circonstances et n’exercer
aucun contrôle sur nos vies, nous nous harmonisons avec les énergies
(êtres et expériences) qui vibrent sur cette fréquence. Nous formons
ainsi une expérience physique qui nous amène à nous sentir impuissants
et victimes des circonstances. Lorsque nous croyons que les bonnes
choses n’arrivent qu’aux autres, il en est ainsi, car nous ne sommes
pas en relation avec les énergies qui manifestent les bonnes choses de
la vie. Lorsque nous pensons que nous n’avons jamais assez d’argent,
celui-ci nous fait toujours défaut. L’argent est une énergie et, si on
désire attirer cette énergie, il faut entrer en relation vibratoire
avec elle. Entretenir la pensée que l’on sera toujours pauvre,
consciemment ou inconsciemment, cela fait entrer l’individu en
harmonie avec cette énergie et le maintient dans la pauvreté.

La crainte d’une chose est la meilleure garantie d’attirer cette
chose. L’énergie de la peur est assujettie aux mêmes lois énergétiques.
Par conséquent, ce que nous craignons devient ce que nous expérimentons
sur le plan physique. La peur de manquer d’argent se manifeste par la
disette. La peur de la solitude, du rejet ou d’une attaque se
concrétisent sur le plan physique, à moins de faire face à sa cause
première, c’est-à-dire soi-même. Il est inutile de jeter à autrui le
blâme de nos malheurs. Si vous êtes malheureux, c’est que vos pensées
et vos sentiments ont engendré votre malheur ou que vos pensées et vos
sentiments ont été manipulés par la religion, les médias, la politique,
les médecins, les enseignants ou d’autres encore ! Le seul responsable
de votre vie, c’est vous. Il est impossible d’y échapper. Pourtant,
cette nouvelle est tout simplement fantastique. Elle signifie que vous
avez donné lieu à tout ce que vous n’aimez pas. Vous pouvez donc, tout
aussi bien, susciter une nouvelle réalité que vous aimerez. Vous êtes
en contrôle de la situation. Vous possédez toutes les clefs. Vous êtes
le centre de votre univers et vous avez le pouvoir qu’il devienne ce
que vous choisirez qu’il soit !

Nous libérer de nos croyances

Ceux dont le système de croyances est rigidifié se défendent contre
toute incursion étrangère dans ce domaine. Ils s’identifient à leurs
certitudes et cette perception leur apporte un sentiment de sécurité.
Ils préfèrent, par conséquent, s’accrocher à leurs croyances plutôt
que de devoir desserrer leur emprise, ce qui représente un énorme défi
sur le plan psychologique et émotionnel. Nous sommes à une époque de
changements phénoménaux pendant laquelle s’effondreront tous les
systèmes de croyances. Il est plus facile de profiler l’avenir sur une
feuille vierge que sur un parchemin encombré de vieux caractères. Il
est plus facile de planter des fleurs dans un terreau débroussaillé que
dans un endroit envahi par les ronces. C’est le temps propice pour
vider notre esprit de toute croyance et nous ouvrir aux possibilités
qui s’offrent à nous. Alors seulement serons-nous libres d’entrer en
relation avec l’infini.

Le meilleur des Mondes ?

Les mêmes événements peuvent être vus différemment selon le niveau de
perception à partir duquel on les considère. Il faut admettre que deux
énoncés contradictoires peuvent être vrais, en fonction du niveau à
partir duquel nous observons une même situation. Prenons en exemple les
deux énoncés suivants : d’une part, on peut dire que ce monde est
imparfait, et de l’autre, que tout ce qui se passe sur Terre participe
à la perfection. Comment les deux énoncés peuvent-ils être vrais?

Ils le sont. Lorsque l’on se situe au niveau du quotidien, le monde
est loin d’être parfait. ll y a les guerres, la famine, la maladie,
les malheurs et les souffrances de toutes sortes. Telle est la vérité.
Mais, selon le point de vue de l’évolution humaine, tout est parfait.
Et c’est aussi la vérité. L’unique manière dont nous pouvons évoluer
consiste à apprendre de nos expériences, et cela signifie expérimenter
les conséquences de nos pensées et de nos actes. Si nos actions
n’entraînaient aucune conséquence déplaisante, comment pourrions-nous
en tirer un enseignement et évoluer à des niveaux de compréhension
supérieurs ?

L’humanité a abandonné en d’autres mains son droit à
l’autodétermination et ce depuis des milliers d’années. Pour
recouvrer notre pouvoir de contrôler consciemment notre destinée, il
nous faut recevoir un « coup de pied au derrière, c’est-à-dire faire
face aux conséquences jusqu’à ce que nos yeux s’ouvrent et que la
lumière revienne. Ainsi, nous subissons des guerres, des conflits et
maintes manipulations.

Violence face à la violence

Nombre de ceux qui connaissent l’existence de toutes les manipulations
du Nouvel Ordre Mondial et consorts pensent que l’unique réponse à
leurs agissements est d’empiler des armes et de défendre la liberté au
lance-roquettes. Pourtant, répondre à la violence par la violence est
tellement contradictoire, et si peu intelligent, qu’on se demande
combien de cellules grises sont nécessaires pour conjurer une telle
pensée. Qui peut me dire ce qu’il advient lorsqu’on répond à la
violence par la violence? Une surenchère de violence. De plus, lorsque
quelqu’un use de violence contre le système, cela fournit au système
le prétexte pour utiliser son armement de haute technologie afin
d’écraser l’opposition au nom de la loi. Nous ne gagnerons rien à
stocker des armes.

Certains parlent de la liberté et de la nécessité d’une résistance
armée. Une telle attitude engendrera des guerres civiles voulues par le
Nouvel Ordre Mondial. L’énergie de violence des deux camps fera en
sorte qu’ils s’attireront l’un l’autre pour concrétiser leur
scénario de violence mutuelle. Les deux factions croient en l’usage de
la violence et vibrent, par conséquent, au même diapason. Elles sont
vouées à s’attirer l’une l’autre parce qu’elles opèrent à
l’intérieur du même spectre de fréquences. Bien qu’elles portent des
noms différents, elles sont similaires. La confrontation sera alors
nécessaire à leur évolution, in fine, pour apprendre que la violence ne
résout rien. Elle n’a jamais rien résolu et ne résoudra jamais rien.
Dès que deux groupes estiment que la violence est une avenue, ils
forment une vibration conflictuelle qui n’attend que l’occasion de
s’exprimer et d’éclater.

Solution de rechange à la violence

Heureusement, il existe une solution de rechange à la violence. Nous
avons le choix d’apprendre par le biais d’expériences toujours plus
dures et plus douloureuses ou d’utiliser notre intelligence et notre
amour pour observer cette situation et modifier notre état sans qu’un
seul coup de fusil ne soit tiré. Ces confrontations seront alors
évitées parce qu’il n’y aura aucune attraction vibratoire entre les
tenants du Nouvel Ordre Mondial et ceux qui souhaitent stopper son plan
fasciste. Il est possible de le faire sans confrontation. Le lien
vibratoire qu’ils entretiennent est la peur. Ils sont eux-mêmes
consumés par la peur, ce qui explique pourquoi ils agissent ainsi.
S’ils peuvent entraîner l’humanité dans une peur similaire à la leur,
ils sont capables d’établir la relation vibratoire qui leur permet de
contrôler la psyché humaine. Qui insuffle la peur contrôle l’âme!

Si nous cherchons à arrêter le NOM au moyen d’une confrontation sur
son propre terrain, celui de la peur, en utilisant la haine,
l’agression et la violence, alors nous sommes perdants d’avance.
Mais, si nous faisons face à ce défi à partir d’un spectre de
fréquences qu’ils ne peuvent concevoir, c’est-à-dire celui de
l’amour, nous transformerons le monde et leur contrôle ne sera plus.

Lorsque nous ouvrons notre cœur à l’amour, le chakra du cœur se met à
tourner à une vitesse et une puissance vives, élevant la fréquence
vibratoire de notre conscience incarnée à la plus haute expression
vibratoire de la vie, qui est le pur amour. Notre âme étant pur amour,
nous recréons le lien vibratoire avec l’incroyable pouvoir du soi
multidimensionnel.

La longueur d’onde rapide de l’amour active les antennes de notre ADN
qui nous lient au cosmos. De plus, un chakra du cœur ouvert
s’harmonise avec la pulsion cosmique en provenance de la Terre, du
Soleil et du centre de la galaxie et transmet cette pulsion de
transformation à notre cerveau et à chaque cellule de notre corps. Ce
processus transformera considérablement notre esprit, nos émotions et
notre forme physique tandis qu’ils se synchroniseront sur ces
vibrations en accélération pendant cette période de grand changement et
d’évolution. Les bonds subséquents, qui surviendront dans nos
fréquences personnelles, nous arracheront de cette fosse vibratoire
qu’est la peur, pour nous propulser bien au-delà de cette vibration
nocive. Si nous dépassons ainsi nos peurs, leur contrôle ne sera plus
possible. Un être sans peur est maître de sa destinée. Le choix est
nôtre : peur ou amour, prison ou liberté, évolution ou involution.

Le Nouvel Ordre Mondial une chance ?

Si un plan mondial fascisant n’existait pas, il nous faudrait
l’inventer parce que la conscience humaine avait besoin d’expérimenter
cela pour évoluer. Par notre renoncement à l’autodétermination, nous
avons généré une telle situation. Sous l’angle de notre évolution
éternelle, le Nouvel Ordre Mondial est un cadeau, celui de connaître
les conséquences de la peur et d’avoir concédé notre pouvoir infini à
une force extérieure, qu’il s’agisse de nos parents, notre employeur,
nos semblables ou, à toute fin pratique, cette conspiration mondiale.
L’évolution ne punit pas les actions, mais nous présente les
conséquences de ces dernières, ce qui est très différent. Sans cela,
nous ne pourrions évoluer. Nous recevons, pendant ce cheminement de la
conscience, l’amour de plans de conscience élevés qui cherchent à nous
aider à être plus aimants et plus illuminés, à devenir, en fait, notre
propre maître. Notre choix consiste à savoir quelle part de cette
expérience nous est nécessaire pour apprendre et poursuivre notre
cheminement. Allons nous changer maintenant ou nous faut-il davantage
de •guerres, de famines, de souffrances et de maladies avant
qu’apparaisse la lumière ? Allons-nous traverser ce portail vers un
tout nouvel état ou allons-nous rester où nous sommes pour entreprendre
un autre cycle d’incarnations et de réincarnations jusqu’à ce qu’une
nouvelle occasion se présente?

Conjurer le sort

Si un Ordre Mondial nous contrôle parce que nous avons renoncé à notre
liberté d’esprit, à notre pouvoir et à nos responsabilités, ce n’est
pas tant cet Ordre Mondial qui fait problème, mais notre attitude ! Si
nous récupérons notre pouvoir et nous nous libérons de certains schémas
de pensée, de croyances et de modes de vie, un contrôle centralisé
deviendra impossible parce que ce type de contrôle ne peut pas
s’imposer face à la diversité. Il ne peut régner que par l’uniformité
et la robotisation de l’humain. Trois choses mettront fin aux
conditionnements de la psyché humaine :

1- Renoncer à la peur de l’opinion d’autrui et exprimer l’unicité de
notre point de vue et de notre mode de vie, en particulier s’il
s’écarte de la norme. À ce moment, nous cesserons d’être des moutons
suivant le troupeau.

2 – Laisser aux autres la possibilité d’en faire autant, sans peur de
s’attirer le ridicule ou d’être condamnés en raison de leur
différence. En agissant de la sorte, nous cesserons d’être le chien de
garde qui surveille le troupeau pour le contraindre à se conformer à ce
que nous croyons être la vérité.

3 – Ne jamais chercher à imposer nos convictions aux autres et
respecter la liberté de pensée et de choix.

Il est impossible qu’un pouvoir mondial centralisé tel que le Nouvel
Ordre Mondial puisse survivre à un tel changement d’attitude. Il nous
faut libérer le canal qui nous relie aux dimensions supérieures pour
que nous puissions entrer en contact avec les plus hautes sphères de la
sagesse, de l’amour et de l’inspiration, pour qu’elles nous
conduisent vers les actions les plus indiquées pour nous. Il n’est pas
nécessaire pour cela de se réunir el de fonder de nouveaux partis
politiques, de nouvelles religions. Il suffit d’éliminer la coquille
des émotions nées des vibrations inférieures, notamment la peur. Alors,
la loi de l’attraction vibratoire nous mettra en contact avec les
personnes et les organismes qui nous permettront de transformer la
planète.

La force créatrice

Le seul fait de redresser notre situation personnelle nous permet de
redresser le monde, car nous sommes le monde et le monde est no.us. Ce
que nous appelons la société est la somme des pensées et des émotions
humaines. Cette dernière est un reflet de nos attitudes. Lorsque nous
en changeons, nous transformons la société. Nous ne sommes qu’à un
changement d’esprit de la véritable liberté, la liberté d’exprimer ce
don de Dieu qu’est notre unicité, et de célébrer la diversité des
dons, des perceptions et des inspirations qui existent à l’intérieur
de la psyché humaine collective. La force créatrice se trouve à
l’intérieur de nous et cherche désespérément à s’exprimer. La
répression de cette énergie conduit à des tonnes de frustrations
cumulées et, en conséquence, à la violence et à la dépression. Imaginez
que vous êtes un artiste ou un danseur de talent et que la pression de
vos congénères et les exigences du système font en sorte que vous soyez
obligé de travailler dans une banque ou à une chaîne de montage. Ou
encore que vous désirez exprimer votre créativité et apporter votre
contribution au monde, mais la manipulation qu’exerce le Nouvel Ordre
Mondial sur le système financier fait en sorte que vous ne pouvez pas
trouver d’emploi.

Cette force créatrice toute-puissante qui se trouve en vous ne peut
être réprimée. Alors, elle se manifeste d’une manière déséquilibrée,
empreinte des vibrations de la colère, du désespoir ou de la
frustration. C’est ainsi que naît la violence et l’appétit pour les
stupéfiants et l’alcool qui servent à étouffer la douleur
émotionnelle.

Si nous respections la valeur intrinsèque de la créativité et si nous
cherchions des moyens de l’exprimer, de telles choses ne
surviendraient pas à l’échelle où elles se produisent actuellement.
Nous exigeons de la créativité qu’elle soit rentable ou qu’elle
contribue à l’économie. Nous connaissons le prix de chaque chose, mais
la valeur d’aucune. Toutefois, si nous ouvrons nos cœurs à une vision
plus large du possible, nous pourrons libérer la force créatrice qui
réside en chacun de nous et lui permettre d’exprimer son potentiel.
Quel monde merveilleux verrons-nous alors naître, où foisonneront
l’inspiration et la diversité! Un monde guidé par la force créatrice
et non par les profits des banquiers internationaux.

Intellect et Intuition

La pensée est le fruit de l’intellect, et celui-ci est influencé par
la programmation de nos yeux et nos oreilles, bombardé chaque jour de
mensonges, de répression et de fausses représentations décidées par les
médias el par le Nouvel Ordre Mondial. Cependant, lorsque nous
ressentons les choses, nous nous mettons en relation avec notre centre
cardiaque, notre intuition, notre lien avec le cosmos. Combien de fois
votre pensée et vos émotions sont elles entrées en conflit ? Ce qui
transforme la vie d’un homme plus que tout est de décider de faire
confiance à l’intuition chaque fois qu’elle contredit l’intellect.
Ce choix peut être parfois exigeant el douloureux parce que notre
intuition, qui n’est pas associée à la nécessité de se conformer aux
normes, défie toute convention. Mais elle conduit toujours vers le
meilleur choix pour l’évolution personnelle.

Chez la plupart des gens, lorsque l’instinct dicte, l’esprit objecte
toutes les raisons valables de n’en rien faire. «Tu ne peux pas faire
ça. Que vont penser les voisins, la famille, les collègues et le type
au bout du bar ? … Tu ne peux pas faire ça. Il y a ton hypothèque,
ton auto, ta famille et ta police d’assurance à payer… Tu ne peux
pas, tu ne peux pas, tu ne peux pas.»

Pourtant, tu peux, tu peux, tu PEUX ! L’intellect n’est pas en faute.
Il nous garde les deux pieds sur terre, emmagasine et analyse
l’information en provenance du monde matériel, et son rôle est
important. Ce n’est que lorsqu’il devient la force motrice et
l’unique agent décisionnel que l’on se retrouve prisonnier de
l’intellect. Et l’intellect est là pour incarner sur le plan physique
l’orientation et l’inspiration de l’intuition et non pas pour dicter
nos choix. Ne travaillez pas pour votre intellect. Faites travailler
votre intellect pour vous.

Une guérison collective

Un processus de guérison est en cours el la cause des malaises doit
être cernée. Une fréquence ramène à la surface tout ce qui était
demeuré caché, collectivement ou individuellement. C’est pourquoi les
personnes qui ont commencé à s’ouvrir au rythme cosmique
transformateur ont découvert en premier lieu que les portes de l’enfer
se sont déjà ouvertes. Les relations personnelles se dénouent, les gens
perdent leur emploi ; la famille et les amis disparaissent de leurs
vies. Les gens connaissent ce processus de différentes manières.

Nous créons notre réalité et nous contrôlons notre destinée.
D’innombrables personnes disent qu’elles veulent transformer leur
être et leur vie pour s’harmoniser à la nouvelle vibration, mais
lorsque surviennent les défis elles s’esquivent vite et retournent à
leur vie antérieure. Pourtant, ce sont ces défis qui nous libèrent. La
raison pour laquelle nous faisons face à de tels bouleversements
personnels et émotionnels tient à la nécessité de nettoyer la fosse
septique de nos émotions où s’entassent les déchets que sont les
émotions réprimées, enfouies au plus profond de notre subconscient,
parce que nous ne voulons pas les affronter. A défaut de nettoyer les
miasmes émotionnels laissés par nos incarnations présentes et
antérieures, il nous sera impossible de reprendre contact avec notre
être multidimensionnel et de nous libérer du contrôle exercé
actuellement sur nous.

Lorsque nous affirmons notre intention de nous transformer, cela attire
à nous les personnes et les expériences convenables pour amener les
émotions réprimées à la surface afin que nous puissions les confronter.
La même chose se produit à l’échelle collective.

Le bal a commencé!

Une bonne partie du nouvel âge dénie cette fosse septique collective
parce que les adeptes ne veulent pas faire face à leurs fosses
septiques personnelles. Ils préfèrent s’asseoir autour d’une
chandelle et se croire illuminés alors qu’en réalité, ce sont des
épaves émotionnelles ballottées par un cristal.

N’oublions pas que nous vivons à une merveilleuse époque. Nous sommes
branchés sur la danse cosmique, le vent du changement, le rythme du
rebranchement à tout ce qui fut, est et sera de toute éternité. Vous
êtes venu sur Terre pour changer les choses pour vous-même et pour les
autres. Vous avez maintenant l’occasion de le faire ! Saisissez-la
sans plus tarder ! Il est possible à une minorité de contrôler des
milliards d’individus parce qu’ils y consentent. Nous ne sommes pas
obligés de le faire. Et il nous est loisible de changer cette situation
simplement en étant nous mêmes, en permettant aux autres de l’être et
en jouissant du don merveilleux qu’est la vie.

Ce n’est plus le moment d’avoir peur ou de se cacher. C’est le
moment de chanter et de danser. Allez trouver votre partenaire, le bal
va commencer!

– La loi du moindre effort (Deepak Chopra)

Cette loi se fonde sur le fait que l’intelligence de la nature
fonctionne sans aucun effort, dans une insouciance pleine d’abandon.
Ce principe est celui de la moindre action, de la non-résistance. Il
est donc celui de l’harmonie et de l’amour. Lorsque nous avons appris
cette leçon de nature, nos rêves se réalisent d’eux-mêmes.

Si vous observez la nature au travail, vous verrez qu’elle suit le
chemin du moindre effort. L’herbe n’essaie pas de pousser; elle
pousse. Les poissons n’essaient pas de nager; ils nagent. Les fleurs
n’essaient pas de fleurir; elles fleurissent. Les oiseaux n’essaient
pas de voler; ils volent. Ils obéissent à leur nature intrinsèque. La
Terre n’essaie pas de tourner autour de son axe, c’est la nature de
la Terre que de foncer à travers l’espace. La félicité est la nature
des bébés. Briller est la nature du soleil. La nature des étoiles est
d’étinceler et de scintiller. La nature de l’homme est de donner à
ses rêves une manifestation et une forme matérielles, cela sans effort,
naturellement.

Dans la science védique, la vénérable philosophie de l’Inde, ce
principe est connu en tant que principe de l’économie d’effort, ou
“faire moins et accomplir plus”. il conduit au stade ultime où, sans
rien faire, vous accomplissez tout. Il permet à l’idée la plus fragile
de trouver sa manifestation, sans qu’il en coûte le moindre effort. Ce
qui est communément appelé un “miracle” est en réalité une expression
de la Loi du Moindre Effort.

L’intelligence de la nature fonctionne sans difficulté, sans friction,
spontanément. Elle n’est pas linéaire; elle est intuitive, holistique
et féconde. Donc, lorsque vous êtes en harmonie avec la nature, lorsque
vous vous fondez sur la connaissance de votre vrai Moi, vous devenez
capable d’utiliser la Loi du Moindre Effort.

– UN MAGNIFIQUE LIVRE DE PHOTOS : Voix libres et Marianne Sébastien.

Marianne dit dans l’introduction :« Tout a commencé avec 12 enfants au
fond des mines. 18 ans plus tard, plus de 800.000 personnes en Bolivie
ont retrouvé la dignité, le courage, l’espoir et l’humanité avec le
soutien de 25.000 amis d’Europe qui partagent cette utopie de justice
et savent que 100% des dons, des parrainages et des micro-crédits
financent directement les projets des enfants en Bolivie. Les pauvres
sont au cœur d’une économie solidaire qu’ils ont inventée eux-mêmes,
loin de l’égoïsme et de l’individualisme. Ils étaient passifs,
impuissants, des esclaves oubliés. Ils sont devenus responsables de
leurs communautés et ont créé un monde d’espoir et de développement
global».

Par le chant, Marianne a su transformer la vie non seulement des
boliviens mais aussi des 800 bénévoles qui font vivre Voix libres et
Suisse, en France, en Finlande et en Belgique ! Des photos qui touchent
le cœur, des témoignages bouleversants, une oeuvre exceptionnelle.

Site :.voixlibres.org

LA SALLE DES ANCETRES

Dans la Chine ancienne, l’empereur, assis sur son trône, écoutait ses
ministres donner

leur avis. L’un voulait faire la guerre, l’autre non, un troisième
proposait un nouvel impôt alors qu’un quatrième s’y opposait. Comment
l’empereur, après avoir écouté toutes ces voix différentes, toutes ces
opinions divergentes allait-il pouvoir choisir ce qui était, pour la
Chine toute entière, la solution la plus sage ? Comment parviendrait-il
à ne pas se laisser gagner par la peur des uns ou la cupidité des
autres ? Comment trouverait-il l’inspiration juste pour décréter les
lois équitables pour tous ?

Lorsque tous avaient parlé, l’empereur les remerciait puis les
congédiait. Il descendait alors de son trône et pénétrait une petite
pièce située juste derrière le siège d’apparat. Cette pièce, appelée
la “salle des ancêtres”, avait la particularité d’être le seul lieu du
palais où personne, hormis l’empereur, n’avait le droit de pénétrer.

Une fois qu’il avait refermé derrière lui la porte de ce lieu protégé,
l’empereur laissait• d’abord s’exprimer toutes ses émotions. Il
criait, pleurait, grimaçait et gesticulait pour faire sortir de lui
toutes les tristesses, les colères, les jugements, les frustrations ou
les découragements qui pouvaient hanter sa tête, tyranniser son cœur et
polluer son corps.

Comme personne n’était là pour le regarder, il pouvait se laisser
aller à toute l’intensité de l’expression émotionnelle d’un petit
enfant qui n’a pas encore appris à vouloir plaire aux adultes. Après
ce travail de nettoyage intérieur, l’empereur se mettait à prier. Il
demandait de l’aide à ses ancêtres, ceux qui avaient, avant lui, su
gouverner la Chine avec sagesse en lui permettant de devenir une grande
civilisation. Il leur disait: “Oh, mes ancêtres, mes pères, mes amis
spirituels, j’ai besoin de vous ! Je ne suis qu’un jeune empereur et
je me sens parfois bien incapable de régner avec équité… je ne sais
que faire. Mes oreilles ont entendu tant d’avis différents, qui
avaient tous l’air censés. Chacun de mes ministres me donnait
l’impression d’avoir tout à fait raison, selon son point de vue.
Comme pourrais-je, par moi-même, trouver le chemin de l’harmonie pour
tous? Vous qui avez été des empereurs majestueux, vous qui vivez
maintenant dans les mondes de lumière où la peur, la guerre et la
maladie d’existent pas, venez à mon secours. Inspirez-moi, guidez-moi
vers les choix qui maintiendront la Chine sur la voie de la paix, de la
justice, de la santé et de la prospérité

Ayant ainsi prié, l’empereur se taisait et restait à l’écoute, aussi
longtemps qu’il le fallait pour qu’il reçoive, dans son cœur, la
réponse spirituelle qu’il avait demandé. Parfois cette attenté pouvait
durer plusieurs jours, pendant lesquels l’empereur jeûnait, ne buvant
qu’un peu d’eau parfumée avec des pétales de fleurs. Lorsque, dans
les profondeurs de son être, avec la pureté du diamant, la clarté du
soleil et la puissance de la graine qui germe et fait éclater la roche
qui l’entoure, •une réponse, une certitude, une vérité, chassait
toutes ses hésitations et ses doutes pour lui donner la force d’être
l’empereur confiant qu’il avait demandé d’être, il remerciait
chaleureusement ses ancêtres et venait reprendre sa place sur le trône
pour annoncer sa décision. Tant que cette coutume fut respectée, des
générations d’empereurs conduisirent la Chine vers l’équilibre, la
paix et l’harmonie. Lorsque cette tradition fut négligée par des
empereurs persuadés de ne plus avoir besoin de l’aide de leurs
ancêtres, la Chine connut les guerres et le déclin.

Mais à quoi bon, direz-vous peut-être, connaître cette tradition si
ancienne? En quoi cette histoire, aussi émouvante qu’elle puisse être,
présente-elle un intérêt, pour nous qui vivons en une époque troublée,
nous qui voguons sur des flots tumultueux, secoués par des vents
d’idées contradictoires et des tempêtes d’émotions chaotiques ?

En réalité, l’histoire de la salle des ancêtres des empereurs de Chine
est d’une brûlante actualité ! Pour faire face aux problèmes
difficiles de notre temps, pour trouver des solutions porteuses de paix
et d’harmonie pour tous, pour apprendre à conduire nos vies
individuelles vers le bonheur, nous avons besoin de quitter le trône de
notre vie sociale pour aller en nous mêmes, dans la salle secrète de
notre cœur, là où nous allons pouvoir, après avoir défoulé nos
émotions, demander l’aide de nos guides spirituels et de notre
moi-supérieur, qui est, en quelque sorte, l’empereur immortel que nous
sommes dans les mondes de lumière.

Dans ce lieu protégé, libre de toutes influences extérieures, nous
pourrons être à l’écoute de notre « petite voix » cette radio
intérieure qui reçoit, vingt quatre heures sur vingt quatre, les
informations venant des mondes spirituels. Ces messages sont porteurs à
la fois de tout ce dont nous avons besoin pour vivre heureux, en bonne
santé, en expansion constante de nos potentiels créatifs, et aussi les
moyens de réaliser nos buts personnels en parfaite harmonie avec tous,
Au niveau spirituel en effet, il n’y a plus de conflit entre “moi” et
“les autres”. Tous sont unis dans la conscience d’être les cellules
d’un même corps, celui de l’humanité, et tous coopèrent sans
compétition, guidés par la conscience d’être à la fois une feuille de
l’arbre et l’arbre tout entier.

N’est-il pas merveilleux de découvrir qu’au niveau spirituel, nous
sommes déjà tous conscients, pleins de sagesse, de lumière et d’amour
? Il ne nous reste plus qu’à oser sortir de nos croyances de peurs, de
maladies, de guerres et de pénuries, pour aller chercher dans notre
propre cœur la guidance nécessaire afin de diriger l’empire de notre
vie avec autant de génie que les anciens empereurs chinois qui
assurèrent à leur civilisation un épanouissement remarquable.

Lorsque chaque être humain saura utiliser la salle des ancêtres de son
cœur pour écouter sa voix intérieure, notre humanité sera parvenue à
l’âge adulte. Elle fera de notre planète un paradis merveilleux, où
tous vivront dans la joie et la paix. Ceux qui vivent tournés vers le
passé ont de la peine à croire que ce futur puisse arriver un jour,
mais ceux qui osent écouter leur radio intérieure savent que cet avenir
se bâtit peu à peu dans la conscience collective de l’humanité,
nourrie par les rêves de tous les êtres humains.

Chaque fois que nous quittons les ministres de nos croyances fondées
sur la peur pour aller écouter la guidance des mondes spirituels, nous
contribuons à la création à ce futur étincelant de conscience et
d’harmonie. Nous mettons le « petit moi » en harmonie avec le « grand
moi », nous ressentons l’unité de notre vie individuelle avec celle de
l’humanité, nous sortons du monde de la souffrance et de l’ignorance,
pour créer, dés aujourd’hui, par nos pensées, nos sentiments, nos
paroles et nos gestes, le monde de nos rêves les plus lumineux.

(Extrait de Réalisez vos rêves par la pensée positive)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

top

Recevez gratuitement notre livre : «Rire c’est la santé»

Pour que nous puissions tous avancer sur le chemin de la médecine holistique nous sommes heureux de vous offrir notre  livre (sous forme d’ebook) “Rire c’est la santé”. Afin de le recevoir inscrivez-vous si-dessous et un mail vous sera envoyé pour télécharger l’ebook :

Nous respectons votre privée : nous ne transmettrons votre email à aucun tiers et vous pouvez à tout moment vous désinscrire. En vous inscrivant vous acceptez de recevoir notre newsletter qui contient des offres informations  au sujet de nos activités et celles de nos amis. Nous collectons votre prénom afin de personnaliser nos emails. Pour tout renseignement contactez-nous à support@santeglobale.info