Newsletter 03.05.2013

Newsletter du 03.05.2013

– Notre programme

-Film SIRIUS du Dr Greer

-Revue NEOSANTE

-Corinne GOUGET

-Le nouveau carnet de vaccination par Sylvie SIMON

-Sénateurs et sectes par Sylvie SIMON

-Bicarbonate de soude anti cancer

-Vive la Malbouffe !

-Méditation de Jean HUDON

-Le retour de Jean CALVIN

 

03.05.2013 Chers amis,

Il n’y a pas à dire la monde change ! Le film SIRIUS  présenté ci-dessous est un des signes d’une ouverture des consciences qui va mettre un terme au règne de cette oligarchie qui a maintenu dans l’ignorance et dans la peur la plus grande partie des êtres humains. Johanne, sur facebook, est très active, notamment avec le « groupe des humains conscients » pour faire circuler des messages lumineux et encourageants afin que tous puissent s’ouvrir à une vraie vie spirituelle délivrée des dogmes et fondée sur l’expérience personnelle des mondes divins. Par des images magnifiques et des textes inspirés, elle apporte une vision positive et joyeuse de notre « chance » d’être en ce moment sur notre planète pour y participer à la naissance d’une humanité consciente ! Si vous quittez votre intellect pour aller dans votre cœur, vous pouvez sentir à quel point une nouvelle énergie d’amour et de lumière est en train de transformer les êtres humains pour leur redonner la pleine conscience qu’ils ont perdue il y a 13.000 ans à la chute de l’Atlantide. Nos frères et sœurs des planètes plus évoluées que la Terre, nos amis de l’intraterre, les Agarthiens, nos guides spirituels et les Maîtres Ascensionnés nous convient tous à oser sortir de « l’hypnose collective » de la société matérialiste pour retrouver notre pouvoir souverain d’être divins et vivre enfin dans la paix, l’amour et la joie !

 

Notre programme :

4 mai : Conférence à Tain (Lyon). Kenko 0688972274.

10 mai : Conférence à Annecy. 0680475408.

18 au 20 mai : plusieurs ateliers au congrès « La guérison par les sons et la voix » à Lutry (Suisse) organisé par Recto-Verseau. www.recto-verseau.ch.

25 et26 mai : stage à Pierrelatte : Initiation au chamanisme délivré des traditions, par Johanne et Tal.

Nous proposons la découverte des techniques millénaires grâce auxquelles les chamanes ont pu explorer les mondes spirituels et leurs habitants pour bénéficier de leur sagesse, de leur amour et de leurs techniques de guérison. Le chamanisme universel que nous proposons va à l’essence du processus d’ouverture du cerveau droit qui transcende toutes les particularités et tous les systèmes. Renseignements et inscriptions : 0685022537.

27 et28 mai : stage à Pierrelatte : Chamanisme pour avancés : approfondir les techniques de voyage et de guérison chamaniques, s’ouvrir au channelling et aux autres moyens de co-créer avec les Esprits bienveillants.

Renseignements et inscriptions : 0685022537.

31 mai, 1er et 2 juin Participation aux journées de l’Essentiel dans le sud ouest. Tél 0676005596.

3juin 16h Paris conférence au salon NATURALI porte de Versailles.

8et 9 juin. Stages sur les SPPA à Vevey. Organisé par Recto Verseau. www.recto-verseau.ch

15 et 16 juin : stage à Pierrelatte : Boîte à outils holistique pour vivre heureux, rayonnant et libre par Johanne et Tal.

Nous avons grandi dans des dogmes éducatifs, sociaux, religieux et politiques qui nous ont privé des outils de la libération, de bien-être sur tous les plans et de le joie d’être les créateurs de notre vie à chaque instant. Cessez de vous croire victime, osez apprendre à utiliser les fantastiques ressources de votre être multidimensionnel. Nous garantissons à tous les participants qu’avec ces outils en main, ils ne seront plus jamais condamnés à l’immobilité, à l’impuissance et à la souffrance ! Renseignements et inscriptions : 0685022537.

22 et 23 juin : stage à Pierrelatte : La danse merveilleuse des SPPA ! Par Johanne et Tal.

Renseignements et inscriptions :0685022537.

Réservez ces dates pour le début de l’été :

4 au 6 juillet : Nous participerons, avec d’autres chamanes de notre cercle de sagesse et d’autres enseignants de valeur au premier Festival « Etre bien en soi »organisé par Luc Magnat à Sainte Affrique près de Montpellier. Site : http://festivaletrebienenavec.wix.com/etrebienavecsoi. tél 0619978730.

9 au 12 juillet : grand stage d’été de 4 jours à Pierrelatte : Médecine holistique et chamanisme

13 au 16 juillet : grand stage d’été de 4 jours à Pierrelatte (avancés).

Une merveilleuse occasion de « passer des vacances » en apprenant à gérer sa vie sur tous les plans, dans une ambiance chaleureuse et joyeuse… Redevenir des enfants qui s’amusent, rient, pleurent, crient et jouent, apprendre la prière sauvage, la gestion des hémisphères cérébraux, les merveilles du « voyage chamanique », les rituels d’invocation, les méthodes de santé holistiques…et toutes sortes d’autres trésors, c’est vraiment génial ! Osez investir du temps et de l’argent dans votre santé et votre capacité d’être heureux, vous ne le regretterez jamais !

Ces deux stages sont au prix de 100 euros la journée (contrairement aux autres stages qui coûtent 150 euros la journée de travail). Le logement coûte 15 euros par jour.

7 et 8 septembre Vaumarcus (Suisse) Le petit guide de la vie sur Terre, avec Jean Marie Muller et nous. Voir sur www.jeanmariemuller.ch

14 et 15 septembre Week-end de Chamanisme, Médecine holistique et SPPA à Orban près d’Albi. Michelle 0616442225 et Pascale 0608224404

Programme de notre ami CHETAN, qui enseigne chez nous à Pierrelatte le massage, le tantra le rebirth et la méditation : voir son site www.tantra-arc-en-ciel.com; Vous y trouverez aussi d’intéressants articles dont « Si DSK avait connu le tantra » qui est remarquable, drôle et percutant !

Le Film Sirius :  un document exceptionnel !!

Le chercheur Dr Steven Greer dévoile la vérité sur les extraterrestres dans un documentaire choc qui est sorti le 22 avril dans les salles de cinéma aux USA et il déjà disponible en ligne sur internet. Il a été entièrement financé par des dons de citoyens venant du monde entier.

Le DR Steven Greer a déclaré: “Ce que les gens doivent comprendre c’est que le secret autour des ovnis n’a rien à voir avec les extraterrestres, mais avec les leaders humains et le pouvoir de la sphère financière qui ne veulent pas que les gens découvrent la vérité. Les gens vont découvrir que l’on a plus besoin du gaz, du nucléaire et du pétrole.

Sirius veut donc mettre à jour toutes les informations sur les ovnis et les systèmes classés sur l’énergie et les modèles de propulsion avancés. Plus de 100 militaires, témoins des gouvernements, de la CIA et d’autres instances officielles sont prêts à témoigner. Le reportage inclut des images sur le petit extraterrestre, d’une quinzaine de cm, retrouvé dans le désert d’Atacama du Chili il y a quelques années et sur lequel des tests ADN et des radios aux rayons X ont été réalisés.

Sur Youtube : Sirius – Hidden Truth, Forbidden Knowledge – FULL.

 

Alain est en train de traduire le film en Français

Informations complémentaires en anglais sur le site du film

http://siriusdisclosure.com/evidence/

Le Dr Stephen Greer avait déjà organisé une conférence autour de ce thème des ET en 2001

https://www.youtube.com/watch?v=lkswXVmG4xM

 

 

Le monde a besoin d’entendre la vérité!

 

 

 

 

NEOSANTE, UNE REVUE DE GRANDE VALEUR !

Yves RASIR et ses amis ont créé Néosanté, la revue qui ouvre l’accès au nouveau paradigme médical.
Publiée par les éditions du même nom, Néosanté est une revue mensuelle de santé globale, réalisée par des journalistes professionnels, en collaboration avec des praticiens spécialisés (médecins et thérapeutes). Axée essentiellement sur le décodage des maladies, elle est disponible sur abonnement annuel ou vendu au numéro, en version papier comme en version numérique. Néosanté vous propose chaque mois un grand dossier, une longue interview, un agenda et des infos brèves, ainsi que plusieurs pages d’articles et de témoignages sur le sens des maladies et les moyens naturels de les prévenir ou d’en guérir.

Une revue 100 % indépendante avec 0 % de publicité

 

 

 

 

Corinne GOUGET, UNE FEMME COURAGEUSE !

 

Corinne GOUGET, qui dénonce avec force l’aspartame, le glutamate et les autres additifs qui empoisonnent notre vie et celle de nos enfants vient de donner un interview sur le « génocide alimentaire » qui devrait être vu par tous les parents conscients !  Des images-choc et des vérités d’une très grande importance, avec notamment  cet exemple étonnant d’une école australienne où tout change dès qu’on supprime les additifs !!

http://youtu.be/L5IHDmLfWSQ   Près de 17,000 vues en une semaine !

Corinne, à cause de ses prises de position courageuses, s’est vue enlever ses deux filles… une histoire à peine croyable mais hélas vraie : http://www.santeendanger.net/dossiers_mesFilles.html

Apportez-lui votre soutien !

Le nouveau carnet de vaccination par Sylvie SIMON 

La Semaine européenne de la vaccination qui a débuté  le 20 avril 2013est l’occasion de faire une publicité éhontée sur la vaccination et son « Nouveau calendrier ».

Ainsi, le Haut Conseil de Santé indique que ce nouveau calendrier vaccinal est simplifié « pour optimiser le nombre d’injections de vaccins nécessaires à la protection de la population » et il « permet de diminuer le nombre d’injections chez les nourrissons et de prévoir des rappels de vaccination à âge fixe chez les adultes, modalité plus facile à mémoriser pour les patients et pour les professionnels de santé. »

Il espère ainsi faire oublier aux Français les mensonges sur le H1N1 et la manipulation des citoyens et ainsi « améliorer l’acceptabilité des vaccinations par les médecins et en conséquence la couverture vaccinale tout en assurant une protection tout au long de la vie ».

D’après Damien Mascret, du Figaro, cette simplification du calendrier vaccinal 2013, serait « l’aboutissement de 4 années de travail du Haut Conseil de la santé publique. » Les « pôvres » doivent être épuisés.

Le journaliste remarque que « la première simplification concerne la vaccination contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la poliomyélite, les infections à Haemophilus influenzae b et l’hépatite B (vaccin hexavalent) ». On peut ainsi constater l’amalgame fait entre les vaccins obligatoires et ceux qui ne le sont pas afin de mieux embrouiller le consommateur de vaccins qui ignore souvent que seuls trois vaccins sont obligatoires : diphtérie, tétanos, et poliomyélite. La différence est qu’en cas d’accident, pour ces vaccins, il est possible de se retourner contre le gouvernement et avoir quelque chance d’être dédommagé un jour, le plus tard possible ; mais avec les autres, les non obligatoires même s’ils sont « fortement conseillés » et qui sont au nombre de trois également – ce qui fait six en même temps —, les victimes auront affaire à une armée d’avocats bien formatés qui nieront tout rapport avec le vaccin et l’accident et ne pourront se défendre faute de moyens financiers.

Une autre simplification concernerait le ROR (vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole). Le nouveau calendrier recommande une première dose à l’âge de 12 mois pour tous les enfants et la deuxième entre 16 et 18 mois. À nouveau, tout est fait pour que les mères de famille le croient obligatoire, alors qu’il ne l’est pas et qu’en vérité, il ne s’agit pas d’un seul vaccin mais de trois administrés en même temps. Monsieur Floret, qui est à l’origine de ce document,  ignore-t-il que d’après l’Annuaire statistique de la France, entre 1906 et 1983, avant le lancement de la campagne de vaccination, le nombre de morts dus à la rougeole est passé de 3 754 à 20, soit une diminution de 99,5 % malgré une augmentation parallèle de la population de 33 % ? Ignore-t-il pareillement que son collègue, le Pr Lévy-Bruhl de l’Institut de veille sanitaire, a répondu, devant des milliers de téléspectateurs au cours de l’émission sur la santé de TV5 le 4 février 2009, à Jean-Marie Mora, Président de la Ligue pour la Liberté des vaccinations, qui lui demandait comment il était possible que de très nombreux cas de rougeole adviennent chez les vaccinés : « quand tout le monde est vacciné, ceux qui attrapent la maladie sont forcément vaccinés ». Il ne s’est sans doute pas rendu compte de sa bévue, qui implique que le vaccin contre la rougeole ne sert à rien si ce n’est à générer des effets secondaires alarmants, évidemment toujours niés par l’industrie.

Quant à la vaccination contre le papillomavirus, elle est proposée aux filles entre 11 et 13 ans et non plus à 14 ans — c’est toujours ça de gagné pour les laboratoires — sous le prétexte que cette différence d’un an devrait permettre de « déconnecter de la délicate question de la sexualité ». On prend vraiment tous les gens, jeunes ou âgés, pour des idiots, d’autant que ce vaccin, commercialisé depuis des années et vendu aujourd’hui dans le monde entier à des millions de doses, n’a jamais démontré qu’il était capable d’éviter l’apparition d’un cancer du col ou d’un décès.

Enfin, le vaccin contre les infections invasives à pneumocoque conjugué à 13 valences reste « recommandé » selon le schéma comportant deux injections à 2 mois et 4 mois. En revanche, le rappel est avancé à 11 mois alors qu’il se faisait antérieurement à 13-15 mois.

 

Lorsque vous lisez cette longue liste de vaccins dont on ne différencie plus ceux qui sont obligatoires ou pas, ne croyez pas que, puisque vous êtes adultes et « bien vaccinés pour la vie » comme on nous le répète trop souvent, vous en avez fini avec toutes ces fortes recommandations. En effet, le calendrier qui ne s’adressait autrefois qu’aux enfants poursuit à présent les adultes, dont les rappels sont désormais recommandés à âges fixes, tout particulièrement avec l’instauration de rappels anti-diphtérie, tétanos et poliomyélite (dTP) aux âges de 25, 45 et 65 ans puis à 75 et 85 ans.

Or, pour ces 3 vaccins, aucun texte légal ne prévoit ces rappels (décret n° 66-618 du 12 août 1966 et BEH 28-29 de 2004) quelque soit le vaccin utilisé. L’obligation est satisfaite par 3 injections à un mois d’intervalle et une injection dite de rappel un an après

On réclame pareillement un rappel de la coqueluche à l’âge de 25 ans sous le prétexte que ce rappel protège aussi les nourrissons de moins de 3 mois que l’on ne peut pas encore vacciner.

En ce qui concerne le vaccin anti-Hépatite B, on nous rappelle que « si la vaccination n’a pas été effectuée au cours de la première année de vie, elle peut être réalisée jusqu’à 15 ans inclus. » À partir de 16 ans, elle est recommandée uniquement chez les personnes exposées au risque d’hépatite B. Nous sommes ici en plein délire. La plupart des enfants recevant le vaccin hexavalent ont ainsi déjà été vaccinés, la plupart sans le savoir, contre une maladie qui ne s’attrape que par des voies sexuelles ou des transfusions, donc des années après la vaccination qui n’est guère active aussi longtemps.

Enfin, nous arrivons au vaccin anti-grippe. La vaccination est recommandée chaque année pour les personnes à risque y compris les enfants à partir de 6 mois, les femmes enceintes et pour toutes les personnes âgées de 65 ans et plus. On se demande pourquoi les femmes enceintes seraient plus vulnérables à la grippe que les autres.

En pratique, les accidents graves et décès liés à la grippe sont tellement rares qu’il est quasiment impossible de mettre en évidence l’efficacité du vaccin sur la mortalité, à supposer que cette efficacité existe. N’oublions pas, entre autres, que le Dr J. Anthony Morris, virologiste et ancien chef du contrôle des vaccins qui travaille avec la FDA, donc bien placé pour savoir de quoi il parle, est catégorique : « Il n’existe aucune preuve que le vaccin contre la grippe soit utile. Ses fabricants savent bien qu’il ne sert à rien, mais ils continuent néanmoins à le vendre. » Et la Cochrane Library a publié une étude remarquable qui démontre qu’il n’existe aucune preuve de l’utilité des vaccins contre la grippe, qu’ils contiennent des virus vivants, atténués et tués, ou des fractions de virus tués, et que les seules études qui montrent des avantages sont financées par l’industrie qui est bien la seule à en tirer des bénéfices indéniables.

Ce nouveau carnet de santé prouve, une fois de plus, que ceux qui l’ont élaboré sur des données épidémiologiques plus que contestables n’ont qu’un désir : imposer une idéologie sanitaire dogmatique, qui se contente de reprendre, année après année, des idées reçues qui ont été mille fois contestées mais répétées à l’envi par des médias corrompues, des citoyens désinformés sous l’emprise de la peur de la maladie et de la mort. Elles sont à présent considérées comme incontestables par une trop grande partie de la population qui ne réfléchit plus.

 

Sénateurs et sectes .  SYLVIE simon

 

Actuellement, une commission parlementaire procède à une enquête sur la question « dérives sectaires et santé ». Cette audition — la quatrième en quelques mois — des protagonistes soupçonnés de « dérives » entretient la psychose répandue par la Miviludes et les associations antisectes. Elle est soutenue par le ministère de la santé et, cela va sans dire, le Conseil de l’ordre des médecins, inféodé à la Miviludes.

Pour l’instant, cette commission, composée de nombreux médecins ayant pour la plupart des intérêts dans le monde pharmaceutique, est occultée par les « grands » médias.

Vous pouvez lire sur le blog du journaliste Jean-Luc Martin-Lagardette Ouvertures, son opinion sur cette question que je partage entièrement ainsi que sa Lettre ouverte au président, aux vice-présidents et au rapporteur de la commission d´enquête « dérives sectaires et santé ».

Il démontre que la France, pays des Lumières et des droits de l’homme, est l’un des rares pays, dans le monde occidental, à dépenser des dizaines de millions d’euros pour stigmatiser et tourmenter, souvent avec l’aide des forces de police, des associations qualifiées par ses soins de « sectes », à dresser des listes noires, à discriminer nombre d’approches naturelles, qu’elles concernent l’agriculture ou la santé naturelle au nom du savoir « scientifique », et va jusqu’à inventer des dangers pour justifier sa répression. Les « grands médias » cautionnent aveuglément ces abus si bien que le public n’est jamais averti de ce qui se passe réellement dans les coulisses.

« Ils ont réussi à faire croire au grand public qu’il est terriblement menacé par toutes ces approches “différentes”. L’exemple le plus frappant se trouve dans le domaine médical. Il suffit d’un mail adressé à un conseil de l’ordre des médecins pour obtenir la radiation d’un médecin, si l’on prend soin dans ce courrier de dénoncer des pratiques “sectaires”, ou simplement “non éprouvées par la science”. »

 

La vérité sur ces pratiques est qu’elles menacent l’équilibre financier du lobby pharmaceutique qui voit ses recettes diminuer comme une peau de chagrin.

Pour pallier ce fâcheux délabrement, nos services de « santé » ont engendré une nouvelle peur collective : le « charlatanisme » qui rassemble en vrac tout ce qui ne concerne  pas « la médecine basée sur les preuves ». La seule médecine ayant fait ses preuves est donc la médecine allopathique, c’est-à-dire la médecine chimique qui est la négation de l’art médical non plus au service du patient mais d’un système marchand, et la déshumanisation grandissante des praticiens de santé, ce que le Dr Nicole Delépine, pédiatre oncologue à l’hôpital Raymond Poincaré de Garches, condamne vivement et appelle la « Soviétisation de la médecine » via les normes imposées.

Mais ce fameux « charlatanisme » si fréquemment dénoncé bien qu’il soit extrêmement rare, ne peut être comparé avec les victimes du système officiel, maladies nosocomiales ou iatrogènes, effets pervers de médicaments non retirés à temps, erreurs médicales qui se comptent par dizaines de milliers.

Suite sur le site de Sylvie SIMON.

 

BICARBONATE DE SOUDE ANTI CANCER

Le bicarbonate de soude, humble et pas cher, selon les dernières recherches, arrête et guérit le cancer. Les spécialistes conventionnels, consciemment ou inconsciemment, avec l’appareil le plus prédateur financier de l’histoire, le complexe médico-industriel pharmaceutique, restent convaincus que le cancer est un impénétrable mystère. La «solution» de la médecine officielle contre le cancer consiste en trois procédures très risquées et très invasives : la chirurgie, la chimiothérapie et la radiothérapie. Or la solution peut être tout simplement le bicarbonate de sodium, qui est  peut-être le médicament le plus efficace qui soit contre le cancer. Le bicarbonate de sodium donne au corps une forme naturelle de la chimiothérapie qui tue efficacement les cellules cancéreuses sans les effets secondaires dévastateurs et les coûts de la chimiothérapie conventionnelle.
La dose recommandée est de 1/2 litre d’eau + jus de 3 citrons + 1er cuillère à café de bicarbonate de soude. Prendre sur un estomac vide le matin, peut être divisée en deux doses pendant la journée, mais pas entre les repas. Il est préférable de le prendre tous les jours, même lorsque la maladie a disparu, parce que tout cancer peut revenir, et il est important de prévenir.
Le bicarbonate de sodium est l’un des plus puissants alcalinisants. Otto Heinrich Warburg (prix Nobel 1931 pour sa thèse «La cause primaire et la prévention du cancer”) a déclaré que «Les cellules cancéreuses vivent dans un milieu très acide et dépourvu d’oxygène. Le cancer ne serait rien de plus qu’un mécanisme de défense qu’ont certaines cellules du corps pour rester en vie dans un environnement dépourvu d’oxygène.
Dr Elizabeth Izquierdo: «Je suis médecin et je refuse de croire que seule la radio et chimio thérapies êtes les sauveurs de cancer ! ”

VIVE LA MALBOUFFE :

Trouvé sur le net :

« Je viens de lire un bouquin très triste et par conséquent très drôle : “Vive la malbouffe, à bas le bio !“, aux éditions Hoëbeke. Ses auteurs sont trois journalistes, Christophe Labbé et Olivia Recasens, du “Point”, et Jean-Luc Porquet, du “Canard enchaîné” ; le livre est agrémenté de dessins de Wozniak, du même “Canard enchaîné”. On comprend, bien sûr, que le titre est une antiphrase. On saisit l’ironie du propos, qui se résume en une phrase : “Amis de la malbouffe, réjouissons-nous : notre cause avance à pas de géant !”L’argumentaire déglingue l’industrie de l’agroalimentaire, laquelle (au nom du “progrès” et de la grasse rémunération de ses actionnaires) nous gave de bœuf au cheval et de vache folle, de fromage sans lait, de frite pré-aromatisée, de carotte chimiquement colorée, de yaourts aux ferments délirants, de bonbons astiqués au dioxyde de titane, de nouilles à l’aluminium, d’épinards aux nitrates, de laitues à la dioxine, de légumes aux PCB, de ketchup aux nanoparticules et de pesticides à toutes les sauces, en attendant les OGM partout, la cuisine moléculaire en direct du laboratoire, le hachis Parmentier à base d’insectes ou le steak garanti d’origine in vitro veritas… Comme si cela n’était pas assez de dénoncer ces rentables arnaques qui nous détruisent l’intestin et la tête (alouette !) ; comme si cela ne suffisait pas de démonter ces combines financières ou de peindre les interventions des lobbies de Bruxelles, les auteurs nous entraînent sur le terrain du “bio”. Et ce n’est pas triste non plus ! Si l’on a des actions chez Aspartame SA, General Fongicides, Huile de Palme Frères, Bœuf aux Hormones Inc. ou Truandage Chimiquement Pur, on a bon espoir de finir l’année en positif sur son compte en banque. Mais si, comme le Candide de Voltaire, on ne désire rien d’autre que “cultiver son jardin”, alors je rappelle que c’est le moment de retourner la terre avec du fumier “bio”, de semer des carottes et des radis, de repiquer des salades et des betteraves, bref de confier à l’humus fécond du courtil maints végétaux non seulement délicieux et sains, mais indispensables à l’ouverture d’esprit de l’honnête homme du XXIe siècle. «

Pour donner un son de cloche plus encourageant : le site « incroyables comestibles » montre comment on peut faire pousser des fruits et légumes dans les villes et les villages, en suivant l’exemple extraordinaire des anglais, qui avec « edible comestible »  ont fait une vraie révolution verte… produire et offrir sa production, quel idée magnifique !

Extrait d’une méditation de Jean HUDON :

Un des changements de perception les plus difficiles à faire, et clairement le plus important que nous devons tous accomplir, est la réalisation de notre véritable nature en tant que créations du Créateur Tout-Puissant de tous les univers. La nature de ce changement de perception peut être saisie grâce à une appréciation toujours plus vive de Qui nous sommes réellement, de la raison de notre présence ici, et de notre ultime destinée. Mais cela n’est possible que lorsque nous laissons de côté toute prétention de savoir et de comprendre quoi que ce soit à notre sujet, et que nous nous contentons d’accepter le sentiment que nous sommes un Tout indivisible qui ne peut jamais se manifester dans son intégralité à travers une quelconque entité, mais dont la véritable nature et l’insondable puissance peuvent être ressenties durant chaque instant de veille et de sommeil.

Alors que nous cheminons progressivement vers la Conscience de l’Unité et la guérison/le rééquilibrage de nos polarités, il peut nous arriver d’avoir un aperçu fugace de cette énigme fondamentale de l’existence, à travers un sens du soi fragmenté et entièrement déconnecté de sa véritable nature profonde.

Nous sommes essentiellement incapables, en raison de l’attrait qu’exerce sur nous la réalité apparente créée par nos cinq sens physiques et de la transe collective que les cultures humaines ont le don d’engendrer, de voir que nous sommes l’expression parfaite et l’extension virtuelle du Créateur Universel, que chacun de nous est. Pourtant, en dépit de tout ce qui nous empêche de nous libérer des limitations illusoires de toutes sortes et de nous élever au-dessus de la routine abrutissante de la lutte quotidienne pour « gagner sa vie » dans la sordide matrice sociale et culturelle que nous acceptons comme notre prison, il est possible, l’espace de quelques courts mais ô combien merveilleux instants, d’aller au-delà de toute perception restrictive de soi et de réaliser l’Être que nous sommes.

La première étape dans la réalisation de cet état d’Unicité omniverselle consiste peut-être simplement à ouvrir son coeur et son esprit à la possibilité que chacun de nous soit bien plus que ce que nous avons été amenés à croire. Se permettre d’exprimer, sans douter ni hésiter, la pensée « Je Suis Dieu », ou une expression similaire de l’Absolu, et laisser grandir en soi le souvenir et l’écho de tout ce que nous avons vécu et connu auparavant, peut nous donner accès à cet espace de félicité intérieure où l’on réalise pleinement qu’il n’y a rien d’autre à faire que d’Être.

Alors, chaque fois vous en éprouverez le désir profond lors d’une méditation, accordez-vous la possibilité de prendre conscience du fait absolument stupéfiant que vous et le Tout-Puissant ne faites qu’Un, libérez-vous de toute limitation, acceptez votre nature divine et entrez dans la Sphère de félicité qui enveloppe en permanence ceux et celles qui ont pris la décision consciente d’Être Tout Ce Qui Est. Ce faisant, vous co-créerez une force invincible pour le Bien, la Paix, l’Amour et l’Harmonie qui neutralisera tout plan conçu pour créer la désunion, la haine et la guerre, et contribuerez à créer une nouvelle Réalité lumineuse sur Terre, pour le plus Grand Bien de Tous.

 

Jeudi 18 mars 2013 : ILE ROUSSEAU : PREMIERE ILE LIBEREE DU MATERIALISME

LE RETOUR DE JEAN CALVIN

 

Chers amis , mes frères et sœurs en humanité !

 

Je suis, ou plutôt j’étais Jean CALVIN, ce réformateur courageux qui osa briser les dogmes tyranniques de l’église catholique romaine pour inciter ses concitoyens à se prendre en charge, de manière responsable, face à la vie et face à Dieu ! Certes j’ai aussi été stupide dans bien des domaines et j’ai fait de graves erreurs, comme celle de faire brûler Michel SERVET, ce médecin avant-gardiste, mais je fus, comme le dit la plaque qui commémore cet événement près de l’Hôpital Cantonal : « victime des erreurs de mon temps » !

Je vis depuis plusieurs siècles dans les mondes spirituels mais je me suis senti apelé à revenir quelques instants sur Terre pour vous mettre en garde contre un fléau pire que l’église catholique du passé : le MATERIALISME ! Cette « religion », non officielle mais d’une immense puissance, a pris le relai des religions du passé et a imposé à presque tous les Occidentaux ses vues et ses croyances pernicieuses. Le matérialisme vous incite à croire que vous n’êtes qu’un être de  matière destiné, en mourant, à disparaître pour toujours dans le néant ! Sort funeste qui vous fait vivre dans la peur constante de mourir. Regardez comment fonctionnent les « étranges lucarnes » de votre télévision : pour accroître votre peur de mourir et votre stress, voici le « journal télévisé » qui vous montre toutes les morts et les catastrophes qui suviennent sur la planète Terre… et quand vous êtes au sommet de l’anxiété, alors arrive, comme par hasard, la publicité qui vous dit « Oui,vous avez peur ! Oui la mort vous guette ! Mais si vous consommez, ça ira mieux ! » Et vous voilà enfermés dans une spirale infernale : plus vous consommez, plus vous êtes intoxiqués et plus votre stress augmente ! »

Le matérialisme vous a fait oublier que vous êtes des êtres de luimière qui ont créé un corps mental, un corps émotionnel et un corps phsyique. Puisque seul votre corps de matière peut mourir vous pouvez sortir des prisons limitées de croyances fausses et réaliser qu’avec vos corps émotionnel, mental et spirituel, vous êtes immortels et éternels ! Comprendre cela change totalement la vie car, au lieu d’être soumis à la peur, vous pouvez vous ouvrir à la sagesse de votre corps de lumière et de tous les habitants des mondes spirituels : anges, guides, êtres de la nature, ancêtres et Maîtres spirituels.

En vous délivrant du matérialisme et des fausses croyances intellectuelles qu’il propage, vous pouvez réenchanter votre existence et bénéficier à nouveau du soutien des êtres de lumière qui, comme des parents bienveillants, veillent sur votre évolution vers une conscience de paix, de partage et d’unité dans la diversité.

C’est le matérialisme qui vous a fait perdre tout contact avec la nature et avec vos amis les animaux. Vous les tuez par milliards pour manger une viande qui empoisonne vos corps. Pour les élever, vous détruisez les forêts tropicales à un rythme effréné sans réaliser que si cela continue vous n’aurez bientôt plus d’oxygène pour respirer. Vous buvez un lait qui a été conçu pour les veaux, pas pour les êtres humains et, sur l’autel d’une science sans conscience, vous immolez des millions d’animaux de laboratoire pour mettre au point des médicaments chimiques dont l’abus vous intoxique et pollue votre environnement. Egarés dans les fausses croyances du matérialisme, vous avez oublié que le commandement « Tu ne tueras point ! » concerne non seulement vos frères humains mais aussi vos frères animaux ! Dans votre course folle vers toujours plus de biens matériels, vous détruisez votre Mère la Terre en méprisant les conseils des sages et des chamanes qui, depuis la nuit des temps, vous incitent à vivre en harmonie avec elle. Complétement déboussolés, affolés, vous courez dans le labyrinthe de vos idées folles à la poursuite d’un « Progrès » au nom duquel toutes les exactions sont permises. Vous avez remplacé la veau d’or des anciens hébreux par le « Dieu Argent » et, au nom du « Profit à tout prix », vous mettez en esclavage des millions d’êtres humains obligés de travailler dans des conditions inhumaines pour enrichir des actionnaires et des banquiers qui croulent sous les poids de leurs fortunes !

Vos aliments et vos vaccins sont bourrés d’additifs chimiques toxiques qui ruinent votre système immunitaire et vous poussent dans les bras de ces « maladies de civilisation » pour lesquelles le corps médical vous prescrit des médicaments chimiques, des opérations chirurgicales ou des rayons X ! Les excès de la médecine moderne  ne constituent-ils pas un fléau qui tue plus que les maladies du passé ?

Alors que des machines utilisant des « énergies libres » existent depuis bien des années, les peuples sont maintenus sous dépendance du pétrole et du nucléaire, uniquement parce que ceux qui détiennent le pouvoir en veulent toujours plus et ont peur de tout changement qui mènerait vers la fraternité, le partage et l’abondance pour tous.

La peur des autres vous pousse à entretenir des armées qui n’ont plus aucun sens lorsque vous réalisez que vous faites tous partie de la même famille humaine.

Le moment n’est-il pas venu de sortir des concepts intellectuels limités pour découvrir une spiritualité vivante, joyeuse et sereine fondée non sur des croyances limitées mais sur l’expérience personnnelle des mondes non matériels, comme l’enseignent les chamanes depuis toujours ?

Vous pourrez alors venir en aide à tous ces malades mentaux qui souffrent de phénomènes de « possession » (voir annexe 1).

Le moment n’est-il pas venu de devenir les pilotes conscients du « Vaisseau spatial Terre » et de collaborer avec tous les êtres qui, sur d’autres planètes plus évoluées, vivent déjà en respectant la « Loi de l’Un » (voir annexe2)

Mes frères et sœurs en humanité, je vous exhorte à sortir de l’hypnose collective matérialiste dans laquelle ceux qui vous gouvernent veulent à tout prix vous maintenir pour garder leur pouvoir. Ne vous contentez pas de vous indigner, délivrez-vous des fausses croyances et des mensonges qui vous ont privé de votre capacité à créer la vie magnifique dont vous rêvez !

Réveillez-vous, sortez du poulailler des faux dogmes, ouvrez les ailes de votre conscience  et envolez-vous dans la ciel de la joie, de l’amour et de la fraternité avec tous les êtres vivants ! Vive la vie libérée !

Jean CALVIN

Annexe 1 : Les phénomènes de « possession ».

 

Il arrive souvent que des personnes n’ayant pas reçu une éducation spirituelle suffisante ne sachent pas qu’elles doivent, après leur mort, monter vers la lumière. Déboussolées par la perte de leur corps physique, elles ne comprennent pas qu’elles sont mortes et se croient prisonnières d’une sorte de mauvais rêve. En proie à des émotions intenses de peur, de panique et de désarroi, ces entités (nous appellerons ainsi ces êtres décédés qui n’ont pas compris qu’ils étaient morts) essaient à tout prix de retourner vers le monde matériel. Elles font tout pour capter l’attention des vivants, mais ceux-ci, à part quelques clairvoyants, ne les voient pas et passent à travers elles sans même s’en rendre compte. Le sentiment d’insécurité et de solitude des entités désincarnées qui ne peuvent pas communiquer avec leurs proches grandit sans cesse. Il peut les pousser à une colère nourrie par la peur de se trouver dans un monde immatériel qui les insécurise puisqu’elles font l’expérience d’une sorte d’horrible cauchemar. Obsédées par le désir d’avoir un corps de matière pour « revenir sur terre », certaines de ces entités cherchent alors à « squatter »  un corps humain.

Si elles rencontrent un être psychiquement fragile, elles parviennent à se glisser dans son corps et à s’exprimer à travers lui. La malheureuse victime est alors « possédée »  par une entité qu’elle subit sans pouvoir lui résister. Ce phénomène de possession peut être permanent ou survenir par intermittence. Dans ce dernier cas, la personne possédée explique clairement, dans ses moments de lucidité, que « quelqu’un prend soudain possession d’elle et lui fait dire ou faire des choses qu’elle ne peut absolument pas refuser parce qu’elle est totalement subjuguée ».

Comme l’entité est souvent la proie d’émotions très intenses, elle va, lorsqu’elle possède la personne dont elle occupe le corps, crier, vociférer, tenir des propos violents, proférer des injures et donner des coups, allant parfois jusqu’à l’assassinat. De nombreux meurtriers disent : « Ce n’est pas moi qui ai tué. J’ai été pris par une « force » à laquelle je ne pouvais pas résister et qui m’a obligé à agir en dominant complètement ma propre volonté. »

En fait, l’entité qui pousse ainsi à la folie celui dont elle a pris possession n’est pas « méchante ». Sa violence n’est qu’un cri de désespoir, un appel à l’aide. Hélas, dans les pays occidentaux, la plupart des locaux de police et des hôpitaux psychiatriques ignorent tout de ce phénomène et traitent ces situations d’un point de vue purement matérialiste. On considère les possédés comme des fous dangereux et on les enferme en leur injectant de hautes doses de neuroleptiques qui les assomment pour quelques heures ou quelques jours. Quand ils se réveillent, ils sont dans un brouillard psychique et un mal-être physique tels qu’ils n’arrivent plus à retrouver leur lucidité. Empoisonnés par des drogues chimiques qui les coupent de leurs sensations, de leurs émotions et de leurs pensées personnelles, ils se sentent étrangers à eux-mêmes. C’est la schizophrénie sur ordonnance, la folie iatrogénique, c’est-à-dire créée par l’intervention médicale qui, au lieu de les aider, les enfonce toujours plus profondément dans la maladie psychiatrique ! Du coup, les entités qui les obsèdent accroissent leur emprise sur eux et les poussent à des manifestations de panique émotionnelle ou de violence qui justifient de nouvelles injections. Une spirale descendante vers l’enfer est mise en place et elle pourra durer des années, voire des dizaines d’années, jusqu’à la mort de la personne possédée qui ira, dans sa confusion, rejoindre le lot des entités désincarnées cherchant, dans une quête jamais satisfaite, à retrouver la sécurité d’un corps de matière.

Les personnes qui se soumettent à des exorcismes pratiqués par des prêtres ou des thérapeutes sans rien changer à leurs habitudes ni rien apprendre pour mieux gérer leur vie n’obtiennent que des rémissions et non des guérisons réelles. La seule guérison qui soit authentique, complète et durable consiste à avoir appris à gérer soi-même sa santé sur tous les plans et à tout moment. Le monde du bas astral contient de véritables monstres qui se nourrissent des émotions négatives des êtres humains. Ils se font aider, dans leur vampirisme démoniaque, par tous les individus qu’ils parviennent à infecter par des croyances matérialistes. Ils manipulent sans relâche les émotions négatives pour maintenir l’humanité dans un véritable esclavage mental et émotionnel. Pour assurer leur pouvoir, ils ont besoin que la confusion et le chaos règnent. Ils sont donc à l’origine des sociétés secrètes, des financements occultes des partis politiques, des multinationales et des financiers qui vampirisent les peuples, des militaires qui veulent tout régler par les armes, des scientifiques qui ont vendu leur âme aux industriels, des experts de tous ordres qui fonctionnent avec des idées intellectuelles privées de toute dimension spirituelle, des parents et professeurs qui enseignent aux enfants comment étouffer toutes leurs émotions pour devenir des robots contrôlés par la raison et l’obéissance aux dogmes sociaux.

Dès qu’un être humain perd sa connexion avec son âme, n’entend plus chanter dans son cœur la voix du divin, obéit aux autres plutôt qu’à son intuition profonde, croit aux idées matérialistes et n’extériorise plus ses émotions, il devient l’esclave des monstres du bas astral.

Comme vous pouvez ainsi le constater, le phénomène de la possession est beaucoup plus vaste que le seul cas des malades mentaux ! Il constitue vraiment l’un des problèmes importants de l’humanité actuelle puisque la plupart des conflits et des maux dont vous souffrez ne sont que la conséquence de cet esclavage si méconnu du grand public.

Les chamanes, les sages, les habitants de planètes plus évoluées que la Terre et les êtres de lumière qui peuplent les mondes spirituels collaborent sans cesse pour délivrer les êtres humains de leurs maux et leur enseigner un art de vivre qui intègre le physique, l’émotionnel, le mental et le spirituel dans une danse lumineuse et joyeuse, une danse délivrée des luttes et des peurs qu’avait engendré votre perte de connexion avec le divin qui est en vous.

En sortant des dépendances, de la peur et de la soumission au pouvoir d’autrui, vous pouvez retrouver votre souveraineté d’enfants divins du Père Céleste et de la Mère Cosmique. Vous vous dépossédez alors des mémoires de souffrance et des limitations du passé pour retrouver votre joie étincelante d’êtres immortels, infinis,

éternels et universels !

 

 

 

 

Annexe 2 : LA LOI DE L’UN

Pratique numéro 1 : Conscience de l’unité

La Loi de l’Un est la compréhension que tout ce qui existe a été créé par une énergie intelligente et fait part du TOUT-UN. La Loi de l’Un est une science sacrée qui s’occupe des mécanismes de la conscience et des Lois Naturelles qui gouvernent l’Univers. TOUT-UN reconnaît que la Vérité Eternelle est l’Amour Eternel, qui est la conscience organique du Créateur Infini, Dieu. Cet Amour Eternel, lorsqu’il s’incarne, correspond à la lumière intérieure christique qui donne à l’Etre humain sa dimension divine et éternelle. En étant UN avec TOUT, chaque être est protégé éternellement par l’Amour de Dieu.

Pratique numéro 2 : S’aimer soi-même.

L’unité avec tout conduit naturellement à s’aimer, se respecter et s’honorer soi-même. Sentir la force de vie qui coule à travers vous vous permet d’être souverains et d’incarner l’Amour Eternel de Dieu, dans l’expression d’une liberté individuelle qui respecte celle des autres. En se délivrant de la peur et des souffrances dues à l’ignorance, chacun peut devenir l’Amour en action, la manifestation de l’Esprit divin.

Pratique numéro 3 : Aimer les autres.

En apprenant à vous aimer vous-mêmes, vous commencez à pouvoir aimer les autres, en reconnaissant, en respectant et en honorant la précieuse force de vie qui coule à travers eux. Aimer les autres comme vous vous aimez est l’état de naturel de cette souveraineté personnelle dans laquelle vous vénérez autant les autres que vous-mêmes, cette souveraineté qui vous libère de toute échelle de valeur, de toute compétition et de tout besoin de dominer autrui.

Pratique numéro : Aimer la Terre et la Nature.

Il s’agit d’aimer la Terre et toutes ses créations, le peuple des minéraux, des végétaux et des animaux qui sont tous des créatures vivantes et conscientes. Reconnaître la force de vie qui est présente dans toute la création permet d’honorer et de respecter la nature et tous les êtres vivants afin  de vivre en harmonie avec tous.

Pratique numéro 5 : Rendre service aux autres.

En vous aimant et en honorant votre chemin personnel, trouvez comment aider les autres avec discernement, en évitant les rôles de domination d’autrui, de parasitisme, de vampirisme émotionnel ou de bourreau-victime. Agissez dans l’amour inconditionnel, la fluidité de chaque instant, sans assujettir l’autre ni dépendre de lui. Lorsque plusieurs êtres humains agissent de concert au service des autres, il se produit un échange d’énergie entre eux qui assure un développement puissant de leur conscience. Plus vous amplifiez le champ d’énergie du service à autrui, plus la joie, l’harmonie et  mille cadeaux merveilleux peuvent emplir votre vie. Plus vous agissez au service du Plan Divin, la Loi de l’Un, plus vous recevez le soutien spirituel de la force de Dieu et pouvez sentir sa présence aimante.

Pratique numéro 6 : Expansion de la conscience.

Apprenez à développer votre clarté intérieure et votre intégrité en accroissant votre conscience. Pour que votre identité spirituelle s’affirme toujours plus, il faut discipliner votre mental intellectuel. Si l’Ego règne, il repousse toute autorité autre que la sienne. Si le corps mental multiplie les obstacles, vous ne pouvez pas faire l’expérience de votre identité spirituelle. Pour l’expansion de la conscience, le premier pas consiste à être attentif à la qualité de vos pensées et de vos croyances. Le second est d’apprendre à entrer dans le silence. Laissez vos émotions sortir du corps physique (comme le font les petit-enfants) pour calmer votre mental désordonné, pacifier votre Ego et entrez dans l’espace intérieur de la tranquillité. Vous pourrez alors recevoir la guidance de votre âme, ce Christ intérieur qui vous conduit hors des peurs et des dogmes vers une conscience en constante expansion dans les Royaumes de la Paix et de l’Amour.

Pratique numéro 7 : La co-création responsable.

Plus vous assumez votre identité spirituelle et laissez couler à travers votre être l’amour éternel, plus vous pouvez suivre la guidance qui vous montre comment co-créer avec Dieu, en percevant l’intelligence de son Plan. En suivant la voie spirituelle, votre vie s’épanouit et devient toujours plus consciente et plus lumineuse. La joie, la paix et la plénitude vous nourrissent à tout moment. En co-créant de façon consciente et responsable avec Dieu vous coopérez avec toutes les manifestations de la vie divine. Vous ne cherchez plus à posséder ou à contrôler qui que ce soit, vous êtes libérés des désirs, des aversions et des jeux de pouvoir. Vous êtes des gardiens de la Vie qui agissent en partenaires de Dieu, au service des autres, et cela vous libère, et pour toujours, de tout lien karmique. Vous êtes un souverain divin, resplendissant de lumière, d’amour et de conscience qui vit en harmonie avec tous les êtres vivants sur la Terre et sur toutes les planètes de la galaxie. Vous devenez alors  un citoyen galactique à part entière !

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

top

Recevez gratuitement notre livre : «Rire c’est la santé»

Pour que nous puissions tous avancer sur le chemin de la médecine holistique nous sommes heureux de vous offrir notre  livre (sous forme d’ebook) “Rire c’est la santé”. Afin de le recevoir inscrivez-vous si-dessous et un mail vous sera envoyé pour télécharger l’ebook :

Nous respectons votre privée : nous ne transmettrons votre email à aucun tiers et vous pouvez à tout moment vous désinscrire. En vous inscrivant vous acceptez de recevoir notre newsletter qui contient des offres informations  au sujet de nos activités et celles de nos amis. Nous collectons votre prénom afin de personnaliser nos emails. Pour tout renseignement contactez-nous à support@santeglobale.info