Newsletter du 27 juillet 2018 – La thérapie sauvage

  • Stages et annonces
  • Groupe nouvelle vie
  • Le parent de l’univers
  • La Thérapie sauvage
  • Repenser les paradigmes viraux
  • Vaccinated versus unvaccinated
  • Professeur Joyeux nouvelles
  • La Miviludes condamnée
  • Intestins troués ?
  • Téléphones portables toxiques
  • Epidémies de rougeole en Chine
  • Vidéos

 « Ne croyez pas, comme le font beaucoup de gens, que l’on cesse de rire quand on devient vieux. Par contre, ce qui est vrai, c’est qu’on devient vieux quand on cesse de rire ! » (Jean Nohain)°

Cherchant du travail dans le journalisme, Mark Allen, esprit inventif s’il en est, envoya aux rédacteurs en chef des journaux de New York une note commençant par ces mots : «  Vous me versez de l’argent depuis sept mois ! ». Il leur expliquait qu’ils contribuaient par leurs impôts au paiement de son indemnité de chômage et concluait : « Puisque vous me payez de toutes façons, autant que je travaille pour vous ! » Cela a marché : il a été engagé par un journal.

Chers amis

Commençons par ces extraits de mails reçus :

« Je viens vers vous suite à la formation « comment tout guérir » que je viens de terminer. D’abord un très grand merci car j’ai trouvé cette formation extraodinaire j’ai compris plein de choses et je mets en pratique maintenant vos enseignements . Je suis dans le bien-etre et en formatons continue depuis 1997 et c’est la première fois que concrètement et instantanement je lâche avec bonheur beaucoup de souffrances contrôlées jusqu’à maintenant. Je me dis que j’ai tellement de colère à l’interieur de moi que j’ en prends pour quelques temps à tout éliminer. D’ailleurs à chaque fois que je fais le tigre cela me met ensuite dans un état de sanglots énormes comme une enfant qui ne peut plus s’arrêter, la tête qui tourne et ensuite un épuisement total.Je me dis que j’en ai pour un moment à éliminer toute cette colère retenue jusqu’à maintenant. J’espère qu’après ce lâcher prise  je vais enfin pouvoir ouvrir  de mon cerveau droit correctement et profiter de tout ce qu’il a m’offrir comme capacité.Merci à toute votre équipe et merci à vous gratitude et à bientôt j’espère lors d’un stage »

« Johanne, Tal,

Je m’autorise à vous faire un petit retour

Je vois que par votre intèmédiaire

la vie me dit que je peux lâcher

“cette protection de verre”.

Pour une à une, ou par plusieurs

 lâcher les peurs

et trouver la santé

sur tous les plans

avec toutes mes facettes présentes

à leur place.

Votre confiance, votre simplicité,

vos transmission de connaissances

de l’école de la vie

et votre capacité à dire

ce qui ne va pas

dans l’amour

sont un modèle pour moi

et une propulsion

à évoluer.

Merci du fond du coeur

Adieu le “à quoi bon”

bonjour “tout dans la vie me veut du bien

pour m’épanouir

dans cette vie

et celles à venir” »

Stage « Médecine Holistique, Chamanisme Sauvage et Sous-Personnalités Psycho-Actives »

A Pierrelatte : par Johanne, Tal et Gwen

  • du 3 au 6 août 2018
  • du 9 au 12 août 2018

horaires : 10h à 13h et 16h à 19 h les trois premiers jours9h à 12h et 14h à 17h le dernier jour

Logement 20 euros, Prix du stage 120 euros par jour. Cuisine à disposition pour préparer vous-mêmes vos repas. Inscriptions au 0685022537.

Ces stages d’été sont à la fois des vacances merveilleuses mais aussi un puissant moteur pour accroître votre capital-santé et apprendre l’art de vivre dans le bonheur concret, sans conflits (grâce à la compréhension du jeu des SPPA dont nous sommes tous porteurs)

NE MANQUEZ PAS CES OCCASIONS MAGIQUES D’ACQUERIR LES OUTILS DU BIEN-ETRE ET DE LA PLENITUDE DANS UNE AMBIANCE FRATERNELLE ET SANS CONFORMISME RIGIDE ! VOUS NE REGRETTEREZ JAMAIS VOTRE INVESTISSEMENT. NOUS VOUS EN FAISONS LA PROMESSE !

Descriptif détaillé des techniques enseignées sur le site www.santegbloale.info, rubrique MEDECINE HOLISTIQUE ET CHAMANISME SAUVAGE. Si vous voulez en parler autour de vous, incitez vos proches à regarder les vidéos sur le site ou sur youtube. Ils pourront ainsi sentir si cette approche leur fait envie !

GWEN CLAPPE : STAGES

3 stages exceptionnels à venir

  • 08/09 septembre : Écouter son corps et son âme (préparation au jeûne holistique)
  • 06/07 octobre : Couché Bouboule! (l’ego) Se libérer de la prison de l’ego et vivre libre
  • 03/04 novembre : Au coeur de la Conscience, développer ses capacités au quotidien

Un programme détaillé sera publié ultérieurement, sinon réservez votre programme et inscrivez-vous à gwen.clappe@gmail.com

Les stages auront lieu à Pierrelatte dans la Drôme EN IMMERSION sur un week-end (250€, impossibilité de ne faire qu’une journée).

Gwen Clappe

 

 

RENCONTRE

DECOUVERTES CHAMANIQUES

Les 8 et 9 septembre à Excenvex Plage (Lac Léman, près de Thonon et Evian, Haute Savoie) avec la participation de douze chamanes, dont Johanne et Tal. De nombreux ateliers et cérémonies, avec le samedi soir, une marche sur le feu, ce puissant rituel de guérison et d’ouverture spirituelle.

Org : Luc Magnat et son équipe

Infos et inscriptions sur www.etrebienavecsoi.com

Stage « Vivre ses missions de vie »

avec Maître Johanne Razanamahay et Dr. Christian Tal Schaller

Stage “Vivre ses missions de vie”

à Nidau le 15 / 16 septembre 2018 (Suisse)

Maître Johanne Razanamahay est à l’origine du chamanisme sauvage et d’enseignements révolutionnaires sur les SPPA (Sous Personnalités Psycho-Actives). Elle est médium, chamane, philosophe, psychothérapeute, écrivaine. Le Dr. Christian Tal Schaller est médecin, naturopathe, chamane et psychothérapeute. Il et expert de la médecine alternative, pionnier de la santé holistique, penseur avant-gardiste, conférencier et écrivain. Tous les deux ont publié de nombreux ouvrages de référence sur les thèmes de la spiritualité et la santé holistique.

Thèmes du stage :

  • Comment trouver ses « missions de vie »

  • Les personnages intérieurs qui façonnent notre réalité (SPPA)

  • Psychothérapie spirituelle et guérison du passé

  • Gestion des émotions et des conflits

  • La danse de l’EGO conscient

  • Les 4 clefs pour travailler l’Ego

  • La voix de l’Âme

lieu: Yogabaha, Barkehafen, Schlossstrasse 24,2560 Nidau
horaires: samedi 09.30 – 17.30h et dimanche 09.30 – 17.00Uhr coûts: 380CHF
(stage en français, traduit en allemand par Jérôme Rey)

Inscriptions auprès de Jérôme Rey: info@jeromerey.ch / tél 078 805 14 7

GROUPE NOUVELLE VIE :

DE BERTRAND CANAVY

Hello les Amis

J’ai Trois Grandes Nouvelles à annoncer.

1) Avec mes associés d’Hippocrate, Académie Nouvelle Vie, les Amis d’Hippocrate, Editions Hippocrate, Editions Optimum…, nous avons décidé de rassembler nos forces et de créer le « Groupe Nouvelle Vie ». Mon associé et ami, Bertrand Szameitat sera le “Boss”, le pilote dans l’avion de G.N.V

Pour ma part, je suis l’artiste de l’équipe, je serais en charge des projets innovants : agence de voyages initiatiques, Institut Nouvelle Vie, Optimum Santé…

L’objectif de cette fusion est de créer une belle communauté d’Eveilleurs de Conscience de plusieurs centaines de milliers de personnes. Lancement à la rentrée !

2) Avec cette Dream Team, nous venons de lancer une agence de voyages initiatiques.

« Agence Nouvelle Vie »

Code d’activité économique (CAE) : 9961 (Agences de voyages et de vente de billets)

Numéro d’entreprise du Québec (NEQ) : 1172075898

Si tu as des voyages à diffuser, à intégrer dans notre catalogue, contacte-moi

partenaires@hippocrate.net

 

3) Avec cette Dream Team, en Septembre, nous lancerons un site de promotion de formations en présentiel…..dans de vraies salles de formation 😉

« Institut Nouvelle Vie »

Si tu animes des formations, ateliers, stages, séminaires, conférences, et que tu souhaites les intégrer dans notre catalogue, contacte-moi.

partenaires@hippocrate.net

 

N’hésite pas à partager l’info.

Amicalement,

 

 

LE PARENT DE L’UNIVERS

Par Gwen Clappe

Parfois lorsque je discute avec des gens très cultivés et que j’apprends énormément de choses.. Je me dis que toutes ces connaissances et cette culture grandiose sont au service de l’auto-satisfaction et de l’Ego ; quand ces personnes ont déjà tout à enseigner et plus rien à apprendre, parler sans jamais écouter.
Je pense que nous l’avons tous connu, avec nos parents, nos profs, nos amis, nos collègues, ce sentiment de tout simplement devoir écouter et acquiescer en espérant que cela ne dure pas trop longtemps ou avoir la chance inouïe de pouvoir en placer une, et MIRACLE  d’être écouté et entendu.
Aussi lorsque je suis en présence de plusieurs personnes entrant dans une COMPÉTITION DE SAGES, il m’arrive de prendre du recul et voir cette scène : des enfants blessés par la vie car pas assez écoutés, dans une cours de récréation, jouant a “qui est le plus fort, le plus grand, le plus intelligent” et cela m’émeut.
Je sens dans mon cœur toute la détresse de n’avoir jamais été écouté, transformé en besoin de connaissance, reconnaissance et d’écraser le monde par sa science et sa culture.
Alors que faire face à ces enfants devenus adultes sages et insupportables? Etre un bon Parent de l’Univers et répondre “wow! Mais tu en sais des choses! Continue explique moi cela me passionne!”.
Alors soit vous allez me dire que c’est de l’hypocrisie mais qui n’a jamais menti a un enfant pour le laisser gagner? Nous sommes tous des enfants et des parents les uns des autres. Le simple fait d’écouter cette personne une heure sera sa plus grande thérapie et amènera sa plus grande guérison!
Pouvoir vider son sac sans être interrompu, cassé ou rabaissé est une véritable MALADIE DE CIVILISATION ici en Occident.
Soyons indulgents, aimants et guérisseurs : laissons parler les Sages car leur sagesse n’a d’égale que leur souffrance d’enfant intérieur.

LA THÉRAPIE SAUVAGE

Gwen Clappe

Définition : la thérapie sauvage est donnée sans demande, et offerte sans être sollicitée, elle peut avoir plusieurs formes : la thérapie, le conseil ou l’enseignement.
Signe particulier : Elle peut servir mais rarement, et termine généralement pas se sentir nul ; sa vocation n’est pas l’aide mais la prise de pouvoir.
Ressemblance : le faux-sauveur. L’aide dont on ne veut pas mais qui nous est imposée.

Exemple :
Un de vos amis vous dit « je me sens seul en ce moment ». Une réaction humaine, amicale ou fraternelle pourrait être :
– ok j’arrive
– que puis je faire pour toi?
– on se voit quand, je veux être là pour toi.
Etc. Une réaction spontanée d’accompagnement.

La thérapie sauvage peut avoir nombreuses formes…
Égocentrique : si j’étais toi je ferai..,à ta place moi je…
Conseillère : tu devrais faire…
Psychologique : est-ce que cela te rappelle une période de ton enfance?
Scientifique : d’après une étude… ou des scientifique ont prouvé que… (prenez des études de Oxford ou Cambridge, ou des scientifiques américains, ça marche bien ; avec une étude de l’université de Téhéran ou des scientifiques nord-coréen ce n’est pas crédible)
Animalière : mais tu sais certains animaux vivent seul…
Spirituel : la solitude est bénéfique à la réalisation de soi (citez des grands noms tels que Jesus ou Bouddha pour appuyer vos propos)
Philosophique : vaut il mieux être seul que mal accompagné?
Manipulatrice : tu sais les gens sont mauvais alors que moi…

Quoiqu’il en soit la thérapie sauvage ne sert que très rarement mais c’est possible, en général elle témoigne de la maladie de celui qui la donne, qui n’a appris à exister qu’à travers cette prise de pouvoir sur autrui.
Nous parlons souvent de « thérapies sauvages » avec Johanne, Tal et Jean-Marie pour parler des personnes qui ne viennent pas en stages pour apprendre mais pour enseigner, montrer qu’ils savent déjà tout, ou se faire des patients pendant les heures de pauses : en fait c’est une frustration d’une partie de nous qui ne vit pas assez en conscience et donc traite tout le monde comme un patient potentiel.
Mais sans redéfinir les lois d’attraction, manifestation ou création : que produit-on quand on traite tout le monde comme son patient? Des gens malades. Donc derrière la belle intention, le mal-être se propage.

Cessons de faire des thérapies ou donner des enseignements aux personnes qui n’ont rien demandé… il existe un moyen très sain de faire vivre cette partie de nous : attendre d’être sollicité, ou proposer son aide sans l’imposer.

Toute ressemblance avec vos amis ou vous-mêmes (et moi-même) est pur hasard.

CHALLENGING AVARICIOUS VIRAL PARADIGMS

(Repenser les paradigmes viraux cupides)

A Vers (Gard) 16 et 17 JUIN 2018

Tal SCHALLER

J’ai participé à cette extraordinaire rencontre lors de laquelle les plus grands noms du groupe Rethinking Aids soit les médecins et chercheurs qui contestent les dogmes du sida étaient présents.

Vous trouverez sur le site theaidstrap un excellent résumé (en plusieurs langues) des idées de ce groupe qui prouve avec force que les mythes du sida sont sans fondements. J’ai fait une vidéo sur you tube :La science criminelle qui parle de cette rencontre et montre la folie des scientifiques qui ont vendu leur âme aux marchands de médicaments chimiques ! Toutes les conférences, en anglais, sont disponibles en texte ou en vidéos sur le site https://davidcrowe.ca/tmp/vers/ViralParadigmsConference.html

Ces informations sont capitales pour toutes les personnes concernées par la séropositiveté et le sida !

Car, comme le dit le flyer Sida : le piège (Sur le site theaidstrap)

« Au cours des années de l’« hystérie sida », de 1987 à 1997, les médecins du SIDA ont accidentellement provoqué la mort par empoisonnement d’environ 300.000 personnes en prescrivant de fortes doses d’AZT. Ce fut un véritable génocide iatrogène. Des personnes en bonne santé, simplement parce qu’ils avaient un test séropositif présent, furent persuadés de prendre ce médicament mortel. Les traitements administrés maintenant sont moins toxiques mais toujours dangereux à long terme, puisque l’espérance de vie de ceux qui suivent la nouvelle thérapie HAART est de 45 ans.

On a souvent prétendu qu’un gigantesque ensemble de recherches démontrait que le SIDA est causé par le VIH. Ce n’est cependant pas la répétition constante d’un mensonge qui transformera jamais ce dernier en vérité ! Demandez à n’importe quel virologue de vous fournir les sources qui en constituent la preuve et vous verrez qu’il en est incapable.

Votre système immunitaire peut être rendu défectueux par la malnutrition, le stress, les drogues ou des médicaments toxiques et même par la transfusion sanguine. Cela occasionne un état de stress oxydant et libère un excès de « radicaux libres » dont l’effet désastreux peut donner lieu à un test VIH positif.

Si l’on vous annonce que vous êtes atteint d’une « maladie associée à la définition du SIDA » vous pouvez exiger que l’on vous traite spécifiquement pour cette maladie mais ne devez pas accepter pour autant un traitement anti-rétroviral destiné à combattre un virus imaginaire dont on affirmera sans preuve scientifique la présence dans votre sang.

L’idée selon laquelle le SIDA pouvait se transmettre à tout le monde par des rapports sexuels était de nature politique et s’est avérée fausse.

Des milliers de médecins et de scientifiques, de journalistes, d’experts juridiques et d’éducateurs sont à présent persuadés que la théorie selon laquelle le VIH serait la cause du SIDA a un besoin urgent d’être réexaminée. Un grand nombre d’entre eux pensent que c’est la théorie VIH/SIDA, et non le SIDA lui-même, qui constitue la plus grande tragédie médicale du 20 ième siècle.

Si vous apparaissez séropositif à un test, vous devez vous interroger sur ce qui peut en être la cause. Est-ce parce que vous êtes enceinte, vacciné contre la grippe ou auriez-vous eu la rougeole ou l’une de ces 70 affections susceptibles de provoquer votre séropositiveté sans constituer pour autant une maladie dangereuse ? »

Impressionnant, n’est-ce pas ?

Le livre de Nancy Turner Banks, édité en français sous le titre : Sida, opium, diamants et empire, pour lequel j’ai écrit une préface apporte les preuves historiques et scientifiques de la totale fausseté des dogmes du SIDA.

Tous les conférenciers du colloque de VERS se sont accordés sur le fait que c’est la peur et l’ignorance qui ont permis à une pseudo-science de détruire la santé et la vie de tant de gens. Qu’on ait pu sacrifier leur vie au nom d’une hypothèse fausse laisse rêveur… On vous dit que le SIDA est une déficience immunitaire due à un virus. On ne vous dit pas que ce virus n’a jamais été isolé (preuve en est que l’on n’a jamais pu faire de vaccin !) et que c’est votre mode de vie qui est immunodestructeur. Comme le disait l’un des plus grands virologues de notre temps Peter Duesberg (auteur de L’invention du virus du SIDA) : « Le problème n’est pas le virus qui est sur la seringue mais la drogue qui est dedans ! »

En fait le SIDA est une affaire d’argent : comment vendre des médicaments toxiques à des gens sans leur dire que tous les médicaments chimiques sont immunodesructeurs ? Comment les maintenir dans l’ignorance que c’est leur mode de vie qui est la cause de leur maladie, pas un virus !

On ne peut jamais sortir de cette vérité : » Le microbe n’est rien, c’est le terrain qui est tout ! » Le livre Virus mania (encore non traduit en français) a un sous-titre qui dit tout : Comment l’industrie médicale invente continuellement des épidémies pour faire des milliards de dollars de profits, à vos frais !

Vaccinated vs. Unvaccinated: Mawson Homeschooled Study Reveals Who is Sicker

http://www.cmsri.org/wp-content/uploads/2017/05/MawsonStudyHealthOutcomes5.8.2017.pdf

It’s never been done before.The first-of-its-kind study of vaccinated vs. unvaccinated American homeschooled children shows who is really ailing…and parents should be worried

Something is wrong with America’s children. They are sick – allergic, asthmatic, anxious, autoimmune, autistic, hyperactive, distracted and learning disabled. Thirty-two million American children – a full 43% of them – suffer from at least one of 20 chronic illnesses not including obesity. Across the board, once rare pediatric disorders from autism and ADD to Type 1 diabetes and Tourette’s syndrome are soaring, though few studies pool the data. Compared to their parents, children today are four times more likely to have a chronic illness. And while their grandparents might never have swallowed a pill as children, the current generation of kids is a pharmaceutical sales rep’s dream come true: More than one million American children under five years old takes a psychiatric drug. More than 8.3 million kids under 17 have consumed psychiatric drugs, and in any given month one in four is taking at least one prescription drug for something. 

Fast food, bad genes, too much TV, video games, pesticides, plastics – name the environmental factor and it has been implicated in the surge of sickness, although none adequately explains the scale or scope of the epidemic. There is one exposure, however, that has evaded the search, despite that children have received it by direct injection in steadily accumulating doses far beyond anything past generations ever saw: 50 doses of 14 vaccines by age six, 69 doses of 16 pharmaceutical vaccines containing powerfully immune-altering ingredients by age 18.

We’re assured vaccines are “safe and effective” even though public health officials acknowledge they sometimes have serious side-effects including death and despite the troubling fact that no long-term study of their effects on overall health has ever been conducted.  Remarkably, not a single published study has ever compared vaccinated kids to unvaccinated kids to see who is healthier years after the shots. Until now.

pilot study of 666 homeschooled six to 12-year-olds from four American states published on April 27th in the Journal of Translational Sciences, compared 261 unvaccinated children with 405 partially or fully vaccinated children, and assessed their overall health based on their mothers’ reports of vaccinations and physician-diagnosed illnesses. What it found about increases in immune-mediated diseases like allergies and neurodevelopmental diseases including autism, should make all parents think twice before they ever vaccinate again:

  • *Vaccinated children were over four-fold more likely to be diagnosed on the Autism Spectrum (OR 4.3)
  • *Vaccinated children were 30-fold more likely to be diagnosed with allergic rhinitis (hay fever) than non-vaccinated children
  • * Vaccinated children were 22-fold more likely to require an allergy medication than unvaccinated children
  • *Vaccinated children were over five-fold more likely to be diagnosed with a learning disability than unvaccinated children (OR 5.2)
  • *Vaccinated children were 340 percent more likely to be diagnosed with Attention Deficit Hyperactivity Disorder than unvaccinated children (OR 4.3)
  • * Vaccinated children were 5.9-fold more likely to have been diagnosed with pneumonia than unvaccinated children
  • *Vaccinated children were 3.8-fold more likely to be diagnosed with middle ear infection (otitis media) than unvaccinated children (OR 3.8)
  • *Vaccinated children were 700 percent more likely to have had surgery to insert ear drainage tubes than unvaccinated children (OR 8.1)
  • * Vaccinated children were 2.4-fold more likely to have been diagnosed with any chronic illness than unvaccinated children

Pr Joyeux : la chambre nationale disciplinaire annule en appel la radiation

https://www.lequotidiendumedecin.fr/actualites/article/2018/06/26/pr-joyeux-la-chambre-nationale-disciplinaire-annule-en-appel-la-radiation_859242

26.06.2018

Article 1 : « La décision de la chambre disciplinaire de première instance de Languedoc-Roussillon de l’ordre des médecins, en date du 8 juillet 2016, infligeant la sanction de la radiation du tableau de l’ordre au Pr Joyeux, est annulée ».

Article 2 : « La plainte formée par le Conseil national de l’Ordre des médecins contre le Pr Joyeux est rejetée ».

Telle est la décision que vient de rendre la décision que vient de rendre la chambre disciplinaire nationale après l’audition du Pr Henri Joyeux le 24 mai dernier à qui l’Ordre reprochait deux pétitions sur les dangers de la vaccination, l’une contre la vaccination obligatoire contre le papillomavirus recommandée par le Haut Conseil de la santé publique (HCSP), l’autre pour la remise sur le marché du vaccin trivalent DTP.

Liberté d’expression

La chambre a estimé « que dans le contexte de débat scientifique et de controverse dont faisaient l’objet le vaccin contre les papillomavirus et l’indisponibilité du vaccin DTP sur lesquels portaient ces pétitions et compte tenu du principe de liberté d’expression, les appels lancés par le Pr Joyeux et les arguments qu’il développait ne méconnaissaient pas la déontologie médicale, notamment les obligations de faire preuve de probité et de prudence et d’avoir le souci de répercussion de ses propos auprès du public ».

Concernant la pétition relative à la vaccination contre les papillomavirus, la chambre indique que « dès lors qu’il s’agissait d’une mesure proposée par un organe consultatif et non une mesure décidée par une autorité compétente pour ce faire, que la manifestation de son désaccord par le Pr Joyeux ne pouvait être considérée comme une méconnaissance de l’obligation faite au médecin d’apporter son concours auxdites autorités en vue de la protection de la santé et de l’éducation sanitaire (article R. 4127-12 du code de la santé publique) ». La chambre estime aussi que le texte de la pétition « était constitué d’un ensemble de données scientifiques documentées et vérifiables sur l’inefficacité partielle du vaccin ainsi que sur ses effets indésirables et des positions qu’auraient pris d’autres pays et différents praticiens sur cette question ».

À propos de certaines expressions « imagées » et « affirmations fortes » contenues dans cette pétition, la chambre juge qu’elles n’excèdent pas « le principe de la liberté d’expression, y compris dans un contexte de défiance du public à l’égard des vaccinations ».

Corroborée par le Conseil d’État

Quant à la deuxième pétition sur le vaccin DTP, la chambre constate que les affirmations contenues dans le texte sont « corroborées par la décision du Conseil d’État du 8 février 2017 enjoignant au ministre de la Santé de prendre les mesures nécessaires à ce que soit mis sur le marché un vaccin comportant les seules trois vaccinations obligatoires (antidiphtérique, antitétanique et antipoliomyélitique) ». La chambre relève aussi que les propos sur les effets des vaccins à valence multiple, la toxicité de l’aluminium comme adjuvant et la dangerosité du vaccin contre l’hépatite B, « font l’objet depuis de nombreuses années de controverses nourries » et que si les arguments avancés par le Pr Joyeux « sont certes partiels et simplifiés » mais « ne font que traduire les points de vue de certains scientifiques dans ce débat ».

Ces deux pétitions n’ont pas, selon la chambre disciplinaire, manqué aux obligations déontologiques.

« Je ne suis pas du tout radié, je n’ai pas de blâme. Ça veut dire quoi ? Ça veut dire que j’ai raison ! », a réagi le médecin à l’AFP.

LA MIVILUDES condamnée pour sa propagande contre la santé naturelle

Cher(e) ami(e) du Naturel,

Bonne nouvelle : la Mission française de lutte contre les sectes (Miviludes) a encore été condamnée par les tribunaux français !

Condamnée, une fois de plus, pour sa propagande contre la santé naturelle !

En 2017, la Justice l’avait déjà condamnée pour avoir dit du mal de la fasciathérapie – une thérapie naturelle très sérieuse pratiquée par des kinésithérapeutes.

Cette fois, la Miviludes s’en est prise à la « médecine anthroposophique »… et mal lui en a pris !

Car cette médecine naturelle n’a rien de clandestine.

Pratiquée par des docteurs en médecine, elle est parfaitement intégrée aux systèmes de santé de l’Allemagne, de l’Autriche ou de la Suisse.

Mais voilà, cette médecine a la particularité d’être holistique.

Contrairement à la médecine officielle, elle n’est pas purement « biomédicale ». Elle prend en compte toutes les dimensions de l’être humain : biologique, bien sûr, mais aussi psychologique et même spirituelle.

Pour la Miviludes, cela suffit à la rendre suspecte… et à la classer dans sa liste officielle des thérapies « à risque de dérive sectaire ».

Exactement comme l’a fait l’Allemagne nazie le 9 juin 1941, lorsqu’elle a interdit des pratiques « spirituelles » comme… l’anthroposophie et même l’agriculture en biodynamie !

Mais heureusement, la Justice française a condamné la Miviludes dans un jugement rendu le 20 avril dernier 2018 ! [1]

Et c’est l’occasion pour moi de vous en dire un peu plus sur cette fameuse « Miviludes ».

Car il est très important de connaître ses ennemis.

Dans ma dernière lettre, je vous ai parlé des Big Business, ces multinationales qui contribuent à ruiner notre santé : Big Pharma, Big Agra, Big Food et Big Chemical.

Mais ces Big Business ne pourraient rien sans de solides complicités chez les décideurs politiques et administratifs.

La Miviludes en est un cas d’école… tout simplement ahurissant :

Le « naturel », voilà l’ennemi de la Miviludes !

« Tout ce qui est naturel peut cacher des dérives sectaires ». [2]

 

Voilà, mot pour mot, ce qu’a dit sur Europe 1 le précédent président de la Miviludes, George Fenech.

Au moins, les choses sont claires.

Voilà pourquoi la Miviludes qualifie de « méthode à risque de dérive sectaire » des pratiques comme :

  • L’EMDR, une technique psychologique validée scientifiquement par l’INSERM et recommandée par des grands médecins comme le regretté David Servan-Schreiber ;

  • La gemmothérapie, un remède traditionnel issu des « plantes médicinales » ;

  • La sophrologie, une simple méthode de relaxation ;

  • Et même la médecine ayurvédique, pratiquée en Inde depuis des millénaires et reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé pour ses bienfaits !

Et le plus révoltant, c’est l’aveuglement de la Miviludes face aux vraies menaces.

Plus sévère contre le « jeûne » que contre le radicalisme islamique !

Initialement, la Miviludes a été créée pour une mission d’intérêt public.

L’objectif était de lutter contre l’embrigadement d’enfants dans des sectes dangereuses.

Mais dites-moi, quel est le plus grand danger des enfants en France aujourd’hui ?

Est-ce d’être soigné par des méthodes naturelles…

… ou bien d’être emmené en Syrie ou en Irak combattre aux côtés de l’État islamique ???

D’après l’Élysée, 250 enfants au minimum sont partis en Syrie et en Irak faire le djihad aux côtés de leurs parents.

Ces enfants ont donc pu assister : 

  • À l’esclavage sexuel imposé aux femmes « alliées » ;

 

  • Et aux cérémonies de décapitation des « infidèles »


À votre avis, cela n’entre-t-il pas dans la mission de la Miviludes ?


Bien sûr que oui !

Et pourtant, il a fallu attendre l’année 2014 pour que la Miviludes décide officiellement de surveiller le radicalisme islamique !

Mais la Miviludes a gardé ses « mauvaises habitudes ».

Depuis 2014, le radicalisme islamique n’est toujours pas sa priorité, loin de là.

Pour l’actuel président de la Miviludes, Serges Blisko, le véritable ennemi, ce sont les « groupes qui s’attaquent à la médecine rationnelle, par des campagnes anti-vaccinations par exemple ». [3]


Ce qui l’inquiète le plus, ce ne sont pas les terroristes islamistes… ce sont des groupes comme ces « survivalistes » qu’il dénonce dans une interview à l’Express : 

« Il y a 6 ans, l’association “permaculture en pays catalan” fait un séminaire dans un village qui s’appelle Lamanère, dans l’extrême sud de la France, à une centaine de mètres de la frontière espagnole. C’est une région arboricole très peu peuplée.

Ce groupe survivaliste avait acheté des terres agricoles de faible valeur. Une propriété isolée de 112 hectares, avec plusieurs constructions en ruine, d’accès difficile par une piste peu carrossable de 6 km, faut le faire! Tout cela, pour se préserver de l’apocalypse.

Ils ont entrepris la construction d’un bunker. Ils ont monté un dossier pour la création d’une exploitation agricole du domaine où aucun paysan n’avait jamais pu travailler. On est à la limite du survivalisme et de l’écologie. Ils ont été condamnés pour défaut de permis de construire au tribunal de Perpignan. Il y avait quatre Néerlandais, un Anglais notamment, sans profession. 

Par la suite, ils ont ouvert un stage de pleine conscience avec des enfants. »

Rendez-vous compte…. ces gens font faire de la méditation aux enfants !

Voilà qui est beaucoup plus grave que d’être envoyé comme chair à canon en Syrie !

C’est en tout cas ce que pense la Miviludes – et son dernier rapport, rendu public en mars 2018, enfonce le clou contre les médecines naturelles :

Les « salons zen » et les cours de yoga, voilà l’ennemi de la Miviludes !

Voici le gros titre du journal Le Monde, le jour où la Miviludes a rendu son rapport :

« La santé et le bien-être, des domaines particulièrement sujets au risque de dérives sectaires ». [4]

Dès l’introduction du rapport, le président Serge Blisko insiste sur « la nécessaire défense de la pensée rationnelle », notamment face aux « dérives sectaires dans le domaine de la santé où les pseudothérapeutes déviants sont toujours plus nombreux et imaginatifs ».

J’ai lu le rapport en intégralité, et il contient un nombre de bêtises invraisemblable : 

« Ainsi, en lien avec la question de l’exploitation animale et du véganisme se développe une forme d’extrémisme, comme dans le domaine de l’écologie le mouvement de deep ecology, qui peuvent mettre en danger les adeptes et particulièrement les enfants. »

Attention donc, aux « écolo » et aux végans »… et attention aussi aux très dangereux « Salon ZEN » : 

« La promotion des nouvelles pratiques alimentaires se fait largement par Internet et les réseaux sociaux mais aussi dans les salons bio-zen. (…) Ces salons ouvrent aussi leur espace à de véritables charlatans et à des méthodes dangereuses pour la santé dès lors qu’elles sont mises en œuvre par des personnes qui n’ont pas de connaissances médicales sérieuses ».

Autre menace dans le viseur de la Miviludes, les psychothérapeutes. 

 

La « preuve », selon la Miviludes, ce témoignage « accablant » de la mère d’une « victime »  : 

« Notre fille sort d’une histoire compliquée. Elle est tombée très bas et a donc pris l’initiative d’aller consulter une psychothérapeute (hypnose, coach de vie…). Il nous semblait que les consultations portaient ses fruits, or nous craignons le pire.

Elle n’aimait pas lire, s’est mise à lire un premier livre de X prêté par la psychothérapeute, depuis elle en a lu beaucoup d’autres, vu beaucoup de vidéos également de cette même X, ne parle que de sa psy et de X.

Son comportement a changé, sa façon de parler a changé également (elle utilise des termes ou phrases qu’elle n’utilisait pas avant, tout droit sortis de la bouche de sa psy). Elle poste des vidéos ou autre sur les réseaux sociaux et tout le monde s’aperçoit qu’elle a changé. Quand il lui arrive de communiquer avec nous, elle dit qu’elle est enfin « elle ».

Vous vous rendez compte du « danger » ?

Cette femme qui était « au fond du trou » a repris espoir dans la vie, se sent à nouveau « elle-même » et lit des livres !

On marche sur la tête.

En réalité, cette psychothérapeute est surtout dangereuse… pour les profits de Big Pharma, qui ne pourra pas vendre des anti-dépresseurs à ses patientes !

Alors bien sûr, les charlatans et les gens sans scrupule, cela existe, dans la médecine naturelle comme ailleurs…

…mais cela n’en fait pas des dérives sectaires pour autant !

Pour la Miviludes, pourtant, même le yoga et de méditation sont terriblement suspects ! 

« Aujourd’hui, la mode pour la méditation et le yoga et la demande qu’elle crée s’élargit à de nouvelles catégories de personnes, ouvrant des opportunités à des individus sans formation et sans scrupule. »

Et des énormités comme celle-là, il y en a sur des pages et des pages.

Peut-être vous demandez-vous POURQUOI ?

La main invisible de Big Pharma

Pour moi, il est clair que Big Pharma a réussi à « infiltrer » la Miviludes.

Lors d’une audition devant le Sénat, le président d’une association de défense des libertés M. Thierry Bécourt a expliqué : 

« Lorsque nous affirmons que M. Fenech (à l’époque président de la Miviludes, NDRL) a des implications relativement claires dans des laboratoires pharmaceutiques ou des sociétés d’OGM, comme le Mouvement pour une organisation mondiale de l’agriculture (Momagri), c’est que nous en avons les preuves ! On peut donc s’interroger sur la collusion entre la chasse aux sectes et les laboratoires pharmaceutiques ! »

Et franchement, croyez-vous que c’est un hasard si l’actuel Président de la Miviludes, Serges Blisko, est un médecin ?

Est-ce un hasard si, dans le Conseil d’Orientation de la Miviludes, on trouve Patrick Romestaing, qui est Président du Conseil de l’Ordre des médecins (section santé publique) ? [5]

Non : la Miviludes est bien dominée par un certain milieu médical, lui-même en conflit d’intérêt avec l’industrie pharmaceutique.

Vous comprenez mieux, maintenant, pourquoi la Miviludes poursuit avec acharnement les « salons zen » et autres « profs de yoga » ?

Votre dévoué,

Guillaume Chopin
Association Santé Naturelle

Vos intestins sont-ils troués ??

JM DUPUIS

Santé Nature Innovation

Chère lectrice, cher lecteur,

Un nombre stupéfiant de maladies sont causées, à l’origine, par un problème de trous dans les intestins, et les gens ne s’en rendent pas compte !

Les médecins appellent ça le problème des intestins « hyperperméables » (« leaky gut syndrome » en anglais).

Migraine, douleurs articulaires, maladies auto-immunes, dépression, maladies cardiovasculaires, fatigue chronique : toutes ces maladies peuvent être déclenchées ou aggravées par des problèmes d’intestin.

Je vais vous parler des causes et des solutions.

Mais avant cela, un peu d’anatomie :

Notions essentielles à connaître sur vos intestins

Les cellules élémentaires des intestins sont appelées « entérocytes ». Entre chacune de ces cellules se trouve un espace appelé « jonction serrée ».

Comme leur nom l’indique, les jonctions serrées doivent être serrées. Elles sont là pour filtrer le contenu des intestins et ne permettre que le passage de l’eau, des nutriments, des électrolytes (potassium, magnésium…) dans le sang.

Mais les intestins sont autant là pour laisser passer les éléments nutritifs que pour nous protéger des substances dangereuses : particules de nourriture non digérées, bactéries intestinales, toxines, leur rôle est alors de faire barrage.

Malheureusement, comme toute mécanique complexe, la barrière intestinale peut se dérégler. Des petits « trous » peuvent se former dans vos intestins parce que les jonctions serrées se desserrent. Des molécules passent dans votre sang alors qu’elles n’ont rien à y faire.

À ce moment-là, c’est le début des ennuis. Car ce problème peut provoquer les maladies les plus variées, et les plus graves.

Comment l’hyperperméabilité intestinale provoque des maladies

Lorsque les jonctions serrées s’élargissent et forment de petits trous dans l’intestin, des protéines ou des bactéries passent dans le sang. Plusieurs mécanismes peuvent se déclencher, et provoquer des maladies :

Le premier de ces mécanismes est une réaction immunitaire. Le corps essaye d’attraper ces molécules et de les détruire pour les évacuer. Pour cela, il provoque une inflammation. Selon l’endroit où se trouvent les corps étrangers, l’inflammation peut se produire dans les articulations, le foie, les artères.

C’est alors que se déclenchent ou s’aggravent l’arthrose et les maladies coronaires (les artères qui irriguent le cœur).

Le second mécanisme est une maladie auto-immune.

Voici comment cela fonctionne : certaines protéines de nourriture ressemblent beaucoup aux protéines de nos organes. En essayant de les attaquer, notre système immunitaire attaque aussi les organes semblables.

Par exemple, il a été montré que des morceaux du gluten, une protéine du blé, ressemblent beaucoup aux protéines de notre glande thyroïde. Si vous avez l’intestin hyper-perméable et que du gluten passe dans votre sang, votre système immunitaire va réagir en attaquant le gluten… et en attaquant votre glande thyroïde.

C’est pourquoi la maladie de Hashimoto, qui est une hypothyroïdie provoquée par la destruction de la glande thyroïde, est fortement corrélée avec la consommation de gluten. Inversement, les personnes souffrant de cette maladie connaissent souvent une rémission quand elles se mettent au régime sans gluten.

Autres maladies associées à l’hyperperméabilité intestinale

D’autres maladies graves sont associées aux intestins hyperperméables : le diabète de type 1, le syndrome du côlon irritable, la maladie cœliaque, la sclérose en plaques, l’asthme.

L’insuffisance cardiaque est liée à la présence de bactéries et de toxines intestinales dans le sang. Une étude a montré que les personnes souffrant d’insuffisance cardiaque ont 35 % de perméabilité intestinale en plus.

L’intestin hyperperméable peut aussi déclencher de l’acné, des démangeaisons, de la couperose, des maux d’estomac, des maux de tête et de la fatigue.

Les causes des trous dans l’intestin

Les maladies citées ci-dessus, et qui sont potentiellement liées à un problème de perméabilité des intestins, font partie des maladies « émergentes » dont la fréquence a beaucoup augmenté ces dernières décennies.

Et en effet, le mode de vie et l’alimentation moderne sont directement responsables de ces problèmes d’intestins « troués ».

Les principaux coupables sont :

  • Les blés modernes et la farine blanche hautement raffinée

  • Les protéines du lait de vache

  • Les pommes de terre et les aliments épicés (piment, poivre)

  • L’alcool

  • Les médicaments comme les anti-inflammatoires non-stéroïdiens (ibuprofène et aspirine) et les antibiotiques

  • Le stress, aigu ou chronique

Le gluten favorise la production de zonuline, une hormone qui augmente la perméabilité intestinale.

La protéine du lait, appelée caséine, est irritante pour l’intestin et accroît la perméabilité intestinale.

Le sucre et les glucides raffinés peuvent augmenter la perméabilité intestinale en augmentant la résistance à l’insuline des cellules des intestins. Une cellule résistante à l’insuline n’absorbe plus tout le sucre dont elle a besoin pour fonctionner. Elle souffre et finit par mourir, ce qui provoque des trous dans la paroi intestinale.

(Le Roundup (glyphosate) pourrait être une autre cause de perméabilité intestinale. Il agirait comme un antibiotique, tuant les bactéries dans l’intestin et provoquant une « dysbiose » (perturbation de l’équilibre de la flore intestinale). Mal protégée par les bactéries, la barrière intestinale serait davantage soumise aux agressions, provoquant un élargissement des jonctions serrées.

Que faire ?

Alors que faire ? 

La première chose à faire est de prendre conscience du problème. Ecoutez les signaux que vous envoie votre corps. Si vous remarquez des symptômes provoqués par vos repas, vous avez presque certainement un problème intestinal.

Si vous avez une maladie auto-immune ou un des problèmes de santé mentionnés dans cet article, vous pouvez envisager des mesures pour restaurer l’intégrité de votre barrière intestinale.

  • Arrêtez le blé, les pommes de terre, les épices qui brûlent.

  • Réduisez votre niveau de stress, si nécessaire en changeant de métier ou en déménageant.

  • Réduisez ou éliminez votre consommation de sucre et d’alcool.

  • Arrêtez les médicaments antidouleur.

  • Mangez des aliments bio qui n’ont jamais été en contact avec le Roundup.

  • Mangez du bouillon de poule (cuisiné avec la carcasse d’un poulet) ou du bouillon de bœuf (avec des os à moelle). Vous ferez ainsi le plein de collagène.

  • Prenez un complément alimentaire de glutamine, un acide aminé essentiel, qui entre dans la composition des entérocytes (les cellules de l’intestin), et accélère la régénération.

  • Mangez des aliments fermentés : choucroute, kéfir, cornichons. Ce sont de gros pourvoyeurs de probiotiques, des bactéries qui vont venir renouveler et renforcer votre flore intestinale.

  • Vous pouvez faire encore plus avec de bons probiotiques sous forme de compléments alimentaires : prendre les souches Saccharomyces boulardii, Lactobacillus caseii Var GG. Il a été montré qu’elles sont efficaces dans le traitement de la diarrhée ; de plus, des données expérimentales suggèrent qu’elles stimulent les sécrétions d’un composant immunologique essentiel de la barrière intestinale, les SIgA [1].

  • Prenez également un complexe de vitamines B, de la vitamine D et du zinc en complément alimentaire.

Pour aller plus loin sur le problème des intestins « troués », je vous recommande la page suivante, sur le site de la Fondation pour la médecine intégrative. Attention, c’est en anglais : http://www.mdheal.org/leakygut.htm Mais c’est le compte-rendu le plus complet que je connaisse. L’accès est gratuit.

En espérant que cela pourra vous aider.

À votre santé !

Jean-Marc Dupuis

 

Téléphones portables confirmation affolante

Ils détruisent lentement le cerveau des adultes
Et rapidement le cerveau des enfants

Par Michel Dogna

Un enfant ou un ado qui meurt d’une tumeur cancéreuse du cerveau, c’est très triste. Mais cela est-il toujours dû à un injuste hasard qui frappe aveuglément ?

Une récente étude pilotée par Ronald L. Melnick pour le compte du gouvernement américain a alerté l’Académie américaine de pédiatrie pour resserrer les recommandations qu’elle faisait aux parents concernant l’usage du cellulaire par leurs enfants – ainsi que par eux-mêmes. Cette étude a stupéfié de nombreux sceptiques – dont ceux du NTP qui prétendait les GSM inoffensifs, et qui ont alors fait un virage à 180 degrés. L’American Cancer Society a reconnu la valeur scientifique de cette étude, et le magazine Consumer Reports la juge assez révolutionnaire pour désormais recommander à son lectorat de se protéger de ce type de Radio Fréquence.

En effet, l’étude révèle hors de tout doute, que ces radiofréquences micro ondes (autour de 2,4 Giga Hertz) causent les mêmes types de tumeurs chez les rats que celles dont l’incidence est plus élevée chez les humains qui collent leur GSM à l’oreille 30 minutes par jour en moyenne au bout d’une durée de10 ans. Evidemment, les risques augmentent encore en fonction de la dose d’exposition.
A noter que l’étude du NTP est déjà dépassée et ne pourra pas être répliquée, puisque l’exposition correspondait à la technologie de deuxième génération (2G ou GSM pour Global System for Mobile Communications) employée il y a 17 ans, c’est-à-dire au moment de la conception de l’étude. Avec les nouvelles technologies (UMTS pour Universal Mobile Telecommunications System), on arrive déjà à la 5G, ce qui inquiète encore davantage les experts.

Mille fois moins puissante que la technologie 2G,
la 3G présente pourtant trois fois plus de risque
de développer un gliome,
(forme très agressive de cancer du cerveau).

Suite de l’article sur santeglobale.info article « Téléphones toxiques »

CHINE :
Plus de 700 épidémies de rougeole en 3 ans,
avec des enfants vaccinés à 99% !!!

Michel DOGNA

La Chine est l’un des pays au monde qui se conforme le plus aux programmes de vaccinations. En Chine, le vaccin contre la rougeole est obligatoire. Alors pourquoi ce pays a-t-il connu plus de 700 épidémies de rougeole rien qu’entre 2009 et 2012 ? La réponse la plus évidente est que les vaccins contre la rougeole sont tout simplement inefficaces…

C’est d’ailleurs ce que confirme une étude récente publiée dans PLoS sur une première vaccination contre la rougeole et la rubéole “MR” en anglais et une deuxième vaccination contre la rougeole, les oreillons et la rubéole “ROR”, alors que ces vaccins étaient très clairement sensés prévenir les épidémies dans les populations largement vaccinées. Selon l’étude, “La couverture vaccinale déclarée contre la rougeole et la rubéole (RR) ou contre la rougeole-oreillons-rubéole (ROR) dépasse les 99,0% – par exemple dans la province de Zhejiang, qui comporte 55 millions d’habitants. La grande expérience de la vaccination obligatoire en Chine s’avère donc être un ECHEC TOTAL.”

Par ailleurs, il est important de signaler le camouflage scandaleux que William Thompson, un scientifique de premier rang du CDC, a mis au grand jour en expliquant comment sa propre Agence (CDC) a caché pendant 10 ans le lien entre autisme et vaccin – il est probable que d’autres malhonnêtetés soient encore à découvrir. Il est de plus lamentable qu’aucun grand média n’ait dévoilé cette histoire de manière honnête et sérieuse. Combien de nourrissons ou d’enfants auront encore à subir des destructions partielles de leur cerveau, avec retards graves de développement ou autres problèmes neurologiques, pour avoir été vaccinés avec le même vaccin ROR qui avait pourtant fait tant de mal aux enfants Afro-Américains ?

Rappel autisme :
1 cas sur 5.000 en 1975,
1 cas sur 65 aujourd’hui,
trouvez l’erreur !

Qui a prétendu ces maladies enfantines dangereuses ?… Devinez ?!?…

Nos grands-mères savaient toutes très bien gérer simplement les maladies enfantines en maintenant l’enfant bien au chaud à la maison et en lui donnant des bouillons de légumes uniquement.

Une médecine digne de ce nom devrait savoir que les maladies infantiles sont des étapes de mise en place des défenses immunitaires d’organismes en cours de développement. De plus, elles participent à la structuration psychique de l’enfant. Donc, empêcher ces maladies est une grave entrave au développement juvénile et une fragilisation du futur potentiel vital des jeunes.

 

INTERVIEW DE TAL DANS LA REVUE NATURALY

Rendez-vous à cette adresse : https://www.naturaly.ch/christian-tal-schaller-de-medecin-generaliste-a-chaman/

Vidéos

YOUTUBE : Pourquoi le SIDA ne peut pas être une maladie contagieuse

Youtube : Vaxxed de la dissimulation à la catastrophe

– ” S’il y avait un problème avec la vaccination, cela ferait les gros titres des journaux ! “

– C’est ce que pensent encore beaucoup de parents, alors faites circuler cette vidéo qui est

   un excellent et complet reportage, ils pourront alors appréhender le sujet différemment.

En vous souhaitant à tous un été magnifique et reposant,

Vive la vie !

 

top

Recevez gratuitement notre livre : «Rire c’est la santé»

Pour que nous puissions tous avancer sur le chemin de la médecine holistique nous sommes heureux de vous offrir notre  livre (sous forme d’ebook) “Rire c’est la santé”. Afin de le recevoir inscrivez-vous si-dessous et un mail vous sera envoyé pour télécharger l’ebook :

Nous respectons votre privée : nous ne transmettrons votre email à aucun tiers et vous pouvez à tout moment vous désinscrire. En vous inscrivant vous acceptez de recevoir notre newsletter qui contient des offres informations  au sujet de nos activités et celles de nos amis. Nous collectons votre prénom afin de personnaliser nos emails. Pour tout renseignement contactez-nous à support@santeglobale.info