Repenser le paradigme viral (SIDA et autres mythes)

CHALLENGING AVARICIOUS VIRAL PARADIGMS
(Repenser les paradigmes viraux cupides)
A Vers (Gard) 16 et 17 JUIN 2018

Tal SCHALLER
J’ai participé à cette extraordinaire rencontre lors de laquelle les plus grands noms du groupe Rethinking Aids soit les médecins et chercheurs qui contestent les dogmes du sida étaient présents.
Vous trouverez sur le site theaidstrap un excellent résumé (en plusieurs langues) des idées de ce groupe qui prouve avec force que les mythes du sida sont sans fondements. J’ai fait une vidéo sur you tube :La science criminelle qui parle de cette rencontre et montre la folie des scientifiques qui ont vendu leur âme aux marchands de médicaments chimiques ! Toutes les conférences, en anglais, sont disponibles en texte ou en vidéos sur le site https://davidcrowe.ca/tmp/vers/ViralParadigmsConference.html
Ces informations sont capitales pour toutes les personnes concernées par la séropositiveté et le sida !
Car, comme le dit le flyer Sida : le piège (Sur le site theaidstrap)
« Au cours des années de l’« hystérie sida », de 1987 à 1997, les médecins du SIDA ont accidentellement provoqué la mort par empoisonnement d’environ 300.000 personnes en prescrivant de fortes doses d’AZT. Ce fut un véritable génocide iatrogène. Des personnes en bonne santé, simplement parce qu’ils avaient un test séropositif présent, furent persuadés de prendre ce médicament mortel. Les traitements administrés maintenant sont moins toxiques mais toujours dangereux à long terme, puisque l’espérance de vie de ceux qui suivent la nouvelle thérapie HAART est de 45 ans.
On a souvent prétendu qu’un gigantesque ensemble de recherches démontrait que le SIDA est causé par le VIH. Ce n’est cependant pas la répétition constante d’un mensonge qui transformera jamais ce dernier en vérité ! Demandez à n’importe quel virologue de vous fournir les sources qui en constituent la preuve et vous verrez qu’il en est incapable.
Votre système immunitaire peut être rendu défectueux par la malnutrition, le stress, les drogues ou des médicaments toxiques et même par la transfusion sanguine. Cela occasionne un état de stress oxydant et libère un excès de « radicaux libres » dont l’effet désastreux peut donner lieu à un test VIH positif.
Si l’on vous annonce que vous êtes atteint d’une « maladie associée à la définition du SIDA » vous pouvez exiger que l’on vous traite spécifiquement pour cette maladie mais ne devez pas accepter pour autant un traitement anti-rétroviral destiné à combattre un virus imaginaire dont on affirmera sans preuve scientifique la présence dans votre sang.
L’idée selon laquelle le SIDA pouvait se transmettre à tout le monde par des rapports sexuels était de nature politique et s’est avérée fausse.
Des milliers de médecins et de scientifiques, de journalistes, d’experts juridiques et d’éducateurs sont à présent persuadés que la théorie selon laquelle le VIH serait la cause du SIDA a un besoin urgent d’être réexaminée. Un grand nombre d’entre eux pensent que c’est la théorie VIH/SIDA, et non le SIDA lui-même, qui constitue la plus grande tragédie médicale du 20 ième siècle.
Si vous apparaissez séropositif à un test, vous devez vous interroger sur ce qui peut en être la cause. Est-ce parce que vous êtes enceinte, vacciné contre la grippe ou auriez-vous eu la rougeole ou l’une de ces 70 affections susceptibles de provoquer votre séropositiveté sans constituer pour autant une maladie dangereuse ? »
Impressionnant, n’est-ce pas ?
Le livre de Nancy Turner Banks, édité en français sous le titre : Sida, opium, diamants et empire, pour lequel j’ai écrit une préface apporte les preuves historiques et scientifiques de la totale fausseté des dogmes du SIDA.
Tous les conférenciers du colloque de VERS se sont accordés sur le fait que c’est la peur et l’ignorance qui ont permis à une pseudo-science de détruire la santé et la vie de tant de gens. Qu’on ait pu sacrifier leur vie au nom d’une hypothèse fausse laisse rêveur… On vous dit que le SIDA est une déficience immunitaire due à un virus. On ne vous dit pas que ce virus n’a jamais été isolé (preuve en est que l’on n’a jamais pu faire de vaccin !) et que c’est votre mode de vie qui est immunodestructeur. Comme le disait l’un des plus grands virologues de notre temps Peter Duesberg (auteur de L’invention du virus du SIDA) : « Le problème n’est pas le virus qui est sur la seringue mais la drogue qui est dedans ! »
En fait le SIDA est une affaire d’argent : comment vendre des médicaments toxiques à des gens sans leur dire que tous les médicaments chimiques sont immunodesructeurs ? Comment les maintenir dans l’ignorance que c’est leur mode de vie qui est la cause de leur maladie, pas un virus !
On ne peut jamais sortir de cette vérité : » Le microbe n’est rien, c’est le terrain qui est tout ! » Le livre Virus mania (encore non traduit en français) a un sous-titre qui dit tout : Comment l’industrie médicale invente continuellement des épidémies pour faire des milliards de dollars de profits, à vos frais !

top

Recevez gratuitement notre livre : «Rire c’est la santé»

Pour que nous puissions tous avancer sur le chemin de la médecine holistique nous sommes heureux de vous offrir notre  livre (sous forme d’ebook) “Rire c’est la santé”. Afin de le recevoir inscrivez-vous si-dessous et un mail vous sera envoyé pour télécharger l’ebook :

Nous respectons votre privée : nous ne transmettrons votre email à aucun tiers et vous pouvez à tout moment vous désinscrire. En vous inscrivant vous acceptez de recevoir notre newsletter qui contient des offres informations  au sujet de nos activités et celles de nos amis. Nous collectons votre prénom afin de personnaliser nos emails. Pour tout renseignement contactez-nous à support@santeglobale.info