S’éveiller à une nouvelle conscience

Chers amis,

En ce temps de grands changements dans les énergies de la Terre et d’ouvertures spirituelles incroyables destinées à nous permettre d’évoluer vers un monde de paix et de partage, il est important pour chacun de « travailler sur lui » pour se libérer des chaînes et des émotions lourdes du passé afin d’accueillir les nouvelles force lumineuses qui sont en train de « changer la donne » au niveau planétaire.

De jour en jour l’emprise des forces sombres sur les êtres humains diminue et de plus en plus de gens s’éveillent à une nouvelle conscience, dans laquelle la spiritualité n’est plus confisquée par les morales sociales et les religions institutionnalisées. Elle est la porté de tous ceux qui osent sortir du conformisme et de la peur, comme nous l’enseignent les chamanes et les sages depuis la nuit des temps.

Dans cette optique, nous vous invitons à participer à l’un de nos stages d’été ou a l’un de ceux donnés par notre ami Jean Marie Muller (voir son site) afin de pouvoir acquérir les outils de la guérison multidimensionnelle, outils qui rendront votre passage de l’ancien monde au nouveau facile, agréable et joyeux ! Il est temps de cesser de vivre au rabais, en dessous de vos potentiels, emmuré dans ces croyances limitées, alourdi par des blessures pas guéries, envoûté par des énergies familiales négatives ou des dépendances qui empoisonnent la vie quotidienne. C’est le moment de commencer une nouvelle vie, libérée et épanouie, dans laquelle toutes vos SPPA vont pouvoir danser, jouer, rire et accomplir leur mission !

 

Sommaire :

  • Stages d’été
  • Chandra Diallo (paris)
  • Formation «COMMENT TOUT GUÉRIR ?»
  • La vaccination, un sujet tabou ?
  • Aspartame toxique
  • Why do physicians recommend vaccinations ?
  • Nucléaire : la terre poubelle
  • Livre : Sous nos yeux, du onze septembre à donald trump
  • L’aliment préféré du cancer
  • Vidéos

 

Stages d’été

Bonne nouvelle : il y a encore de la place pour vous !!

Avec Johanne, Tal et Gwen

Tous les sujets, de la médecine holistique au chamanisme sauvage en passant par les SPPA !

Des journées palpitantes, riches en découvertes et en échanges, des prises conscience novatrices et des expériences spirituelles qui ouvrent la porte des mondes de lumière et le contact avec les Esprits bienveillants qui les peuplent. Des occasions exceptionnelles de vous faire du bien en apprenant à utiliser les outils de la santé globale et de la joie de vivre ! Chaque année, nous voyons, à la fin des stages, des personnes rayonnantes et heureuses retourner chez elles avec des trésors à partager et une connexion avec leur corps de lumière qui va les guider vers une vie merveilleuse…

Cliquez-ici pour en savoir plus sur le contenu des stages

 

Stage 1 du 6 au 9 juillet 2017

Stage 2 du 27 au 30 juillet

Stage 3 du 17 au 20 août.

Prix : 100 euros la journée de travail.

Logement : 20 euros en chambre, 10 euros en camping.

Inscriptions : 0685022537

NOUVEAU !!

Médecine holistique et chamanisme sauvage

Du 5 au 8 août 2017 au Val de Consolation (Près de Besançon, un lieu de nature exceptionnel avec des rivières, des cascades et des lieux de pouvoir de grande puissance !)

Stage Médecine holistique et chamanisme sauvage par Johanne et Tal Schaller ;

Prix 300 euros+ frais d’hébergement et repas.

Plus d’informations sur : www.artisansdepaix.org

 

Conférences de Johanne et Tal

Le 1er juillet à Saintes (17)  à19ième Université de l’ Environnement et de la Santé.

Plus d’informations sur : www.leschantiersdufutur.fr/

 

Week-end de chamanisme sauvage

12 et 13 août : Week-end de chamanisme sauvage à Bienne (Suisse)

Plus d’informations : Jérôme Rey –  0041788051471

 

Chandra Diallo à Paris

Des stages et des ateliers pour se sentir bien au quotidien. Chandra Diallo, chamane, enseignante du bien-être. Elle effectue la synthèse originale des techniques de danse, de chants et de développement personnel qu’elle pratique depuis longtemps. Cette enseignante d’histoire géographie est aussi chanteuse, écrivaine, joueuse de Ngombi (harpe africaine), chamane. Elle invite chacun à développer ses véritables potentiels. Danses énergisantes, chants sauvages, théâtres des émotions, relaxation, voyages au tambour et à la harpe,  parades des Reines et présentations dans la Ronde … Outre ses ateliers, Chandra propose également, en tant que guérisseuse, des sessions individuelles de soins et des séances d’accompagnement et d’initiation au chamanisme ouverts à tous.

Inscription : corinne.mbumba@gmail.com – 06 85 56 53 23.

 

Comment tout guérir ?

Cette formation en ligne novatrice peut être achetée sur notre site. Nous sommes heureux de voir qu’elle remporte un vif succès. Elle permet aux gens qui ne peuvent pas venir suivre un stage avec nous de pouvoir, chez eux, pendant plusieurs heures, découvrir tous les outils permettant de gérer sa santé physique, émotionnelle, mentale et spirituelle. C’est vraiment puissant, magnifique ! Des stages à domicile, des infos qui apportent des solutions. Elles ouvrent des portes lumineuses vers la santé et la conscience…

Tout cela apporté par quatre enseignants : Johanne, Tal, Jean-Marie et Gwen. Chacun, en fonction de ses expériences de vie, a trouvé les moyens de se libérer des maladies et des limitations et leur complémentarité est gage d’efficacité pour permettre à chacun de sortir des maladies du corps ou du psychisme pour oser vivre l’aventure merveilleuse de l’apprentissage de la santé globale !

Cliquez-ici pour plus d’informations

 

La Vaccination, un sujet tabou ?

Nouvel article sur santeglobale.info, article « Vaccins, nouvelles 2017 »

Un très bon résumé de la situation actuelle en France publié sur le site d’INREES.

VACCINS et INFAILLIBILITÉ PAPALE

On ne dira jamais assez que les vaccinations sont le fruit d’une médecine monopole d’Etat, comme naguère il y avait une église d’Etat qui imposait la Scholastique médiévale, une école de pensé qui a inventé le diable comme cause des maladies infectieuses et promis le bûcher à ceux qui entraiennt en contact (origine du mot contagion)avec le diable ! Depis on a diabolisé le microbe en le qualifaitn de pathogène, en occultnt le terrain.

C’est comme si l’Institut Pasteur était une délocalisation du Vatican, et Pasteur un substitut du Pape, avec pour conséquence le décret d’infaillibilité vaccinale à l’image de l’infaillibilité Pontificale !

 

ASPARTAME TOXIQUE

Leader Price a supprimé tous les produits contenant de l’aspartam dans TOUS ses point de vente. Dans l’Armée de terre ça a été fait depuis plus de 4 ans !

Danger de mort appelé E951

Dr GUESSOUS MALADIE ET CHIRURGIE DES YEUX DIPLOME DE LA FACULTE DE MEDECINE DE LYON EXPERT ASSERMENTE PRES DES TRIBUNAUX :

Sortant d’une conférence, c’est mon devoir de continuer la chaine d’information sur ce poison qu’est l’Aspartam. Prenez 5 min svp parce que c’est très important de savoir ce qu’est réellement l’Aspartam ou E951.

Ouvrez grand vos yeux !!!!

Composition de l’aspartam :

  • 50 % de phénylalanine 2 % de la population qui pourraient y être allergiques
  • 40 % d’acide aspartique ce produit hautement dangereux pour le cerveau : l’espèce humaine est cinq fois plus sensible à cet acide.
  • Les 10 % restants sont constitués de méthanol (ou alcool de bois), un poison mortel qui est graduellement libéré par l’intestin grêle à partir d’un température de 30 degrés lors du stockage, de la cuisson, ou tout simplement dans le corps humain ! Ce poison s’accumule petit à petit et provoque en général des troubles de la vue tels que vision embrumée, voilée ou obscurcie, double vision, rétrécissement du champ visuel ,dommages rétiniens et perte de la vue… Les autres symptômes d’un empoisonnement au méthanol sont en général des maux de tête, des bourdonnements d’oreille, des troubles gastro-intestinaux, des faiblesses, vertiges, frissons, trous de mémoire

 

NUCLEAIRE : LA TERRE POUBELLE

Pour le lobby nucléaire mondial : la Terre est une poubelle
Partout dans le monde, du Canada à la France en passant par les Etats-Unis et la Russie et les quelques autres pays nucléarisés, le lobby atomique et ses valets politiciens tentent d’imposer leurs agissements diaboliques au monde : enfouir sous terre et un peu partout sur le globe leurs déchets radioactifs mortels. Que nos enfants la boucle et se démerdent avec. Ce crime doit être sanctionné.

Ils sont fous, nous le savions avec leur bombes atomiques et leurs installations nucléaires, mais leur démence atteint son paroxysme. 29 pays nucléarisés (1) menacent toute la planète et ses 203 autres pays et peuples (2). Dans les pays que les oligarques nucléaristes militaristes ont mis en coupe réglée et où ils ont imposé à leurs peuples leur installations mortelles, ils veulent faire disparaître leurs sales agissements et planquer sous terre leurs régurgitations radioactives . Ils tentent de créer des poubelles souterraines pour y jeter leurs déchets radioactifs. Et les imposer pour des millions d’années à des centaines de milliers de générations humaines pas encore nées. Ils ont décidé sciemment de détruire tout le vivant, l’Humanité elle-même.

Les Etats-Unis, la France et le Japon possèdent plus de la moitié du parc nucléaire mondial et pour les deux premiers l’arsenal militaire nucléaire. Voilà pourquoi ces gouvernements s’opposent depuis des années à un accord international d’interdiction des armes nucléaires. Et, encore une fois dernièrement à l’ONU, en faisant obstacle à la proposition d’autres pays non-nucléarisés de libérer la planète de cette monstruosité. C’est que la production et le commerce de l’uranium enfanteur du sinistre plutonium à la toxicité diabolique permet d’asseoir sa domination étatique et financière sur les autres. Rien à faire, dans ces conditions impérialistes, de la pollution et de la contamination radioactive, de la santé et de la vie des humains, des autres espèces vivantes, de la Terre nourricière.
L’entrée des enfers a été ouverte par une génération entière – celle de l’après deuxième guerre mondiale, pourtant – soumise à une propagande idéologique effrénée basée sur le mythe d’un progrès sans fin et bénéfique quelque soit ses modes opératoires. La contre-partie inéluctable à accepter de la terreur atomique guerrière. Les manipulateurs civils et militaires ont bien pris soin de masquer le revers de la médaille : les limites objectives des ressources naturelles disponibles sur Terre et la production à grande échelle d’une radioactivité artificielle destructrice multiforme s’attaquant aux organes : peau, poumons, cœur, cerveau, os, sang, fœtus et embryons,… Et des tonnes de déchets mortels ingérables. Ils ont osé appeler ce crime sanitaire, frère jumeau du crime militaire : « atome pour la paix » (atome for peace).
Et, depuis les bombes atomiques larguées sur Hiroshima et sur Nagasaki, une poignée de dirigeants toutes couleurs politiques confondues ( de droite et socialistes, républicains et démocrates, autocrates et démocrates, monarques royaux et présidentiels) s’est mise au service de cette internationale exterminatrice ;les tireurs de ficelles aux ordres du cartel atomiste – ces marionnettes s’appelant hommes politiques –  s’activent à brouiller toujours plus le réel, à organiser leur inculpabilité, à projeter sur l’écran noir de vos nuits blanches une illusion, un simulacre, un trompe l’oeil de leur démesure et de leur propre violence projetée. L’autre humain est votre ennemi, mon concurrent, ma désespérance, mon horizon bouché. « Sus à lui », « sus au Sarrazin », « ma patrie mon droit », « ma start-up mon avenir », « le privé sur le commun », « la mondialisation contre l’internationalisme humaniste ». Les illusionnistes accomplissent leurs basses œuvres au son des hymnes nationaux. De G8 en G20, de Bildeberg (3) en OMC, de Forum de Davos en AGCS, de Tafta en Ceta, de Commission européenne en Référendum bafoué, pendant que s’opposent tous ces peuples soumis à la concurrence  voulue par le dieu progrès dégoulinant d’atomes détruits.
Plus dure est la chute : les promesses d’un lendemain matériel qui chante comme source inéluctable de bonheur et de bien-être n’ont pas été tenues. Misère, chômage, environnement détruit, pollution et altération de la santé, cancers radio-induits sont aux rendez-vous.

Chaque année, chaque habitant d’un pays nucléarisé – le français par exemple – produits 55kg de déchets radioactifs mortels pour sa consommation d’électricité nucléaire. Et le jour qui suit d’autres matières tueuses s’amoncellent encore et encore tandis que les installations nucléaires recrachent dans l’air que nous respirons et dans les eaux des rivières qui nous désaltèrent et nous lavent leurs rejets destructeurs quotidiens. Et que s’entretiennent les bombes atomiques. Et que se peaufinent ces autres objets de malheurs aux noms enchanteurs comme, en France, ceux de Mégajoule, ITER, EPR, ICEDA, ASTRID, CIGEO . A grands coups d’emprunts publics et faillites que nous et les enfants devons rembourser, les aficionados de la destruction atomique étalent leur démence sur la planète. Tant qu’un seul réacteur nucléaire, tant qu’une seule installation atomique est maintenu en fonctionnement ils accomplissent leurs basses œuvres.
Enfouir donc sous terre les déchets radioactifs dégoulinants de modernité et de misère, de mort atroce, serait du dernier cri. Très à la mode chez les autocrates de l’atomisme mondial qui, sous l’autorité de l’AIEA et du CEA, nous certifiaient pourtant il y a soixante ans déjà qu’ils allaient trouver rapidos le moyen technique de recycler leurs déchets. Les meilleurs ingénieurs atomistes et physiciens nucléaires du monde entier s’y cassent les dents depuis à présent deux générations et des milliards de dollars et d’euros et de roubles et de yen et de livre sterling y ont été engloutis en pure perte.
Aujourd’hui avec leurs millions de tonnes de caca sur les bras ils repassent la patate chaude au suivant. A vous. Rien que pour la France : 1 million 700 000 m3 de déchets radioactifs, autant pour les USA et la Russie, pas très loin pour le Japon et l’Angleterre, et les autres pays nucléarisés dont le Canada (4) se présentent aussi au portillon. Les décharges radioactives se multiplient à la surface du globe. Et comme cela ne fait pas propre et nuit au business et à la concurrence libre et non-faussée : creusons nos dépotoirs sous terre et « viva la muerte ! »

(1) Cinq États sont considérés comme des « États dotés d’armes nucléaires » selon les termes du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP). Dans l’ordre d’acquisition : les États-Unis, la Russie (successeur de l’URSS), le Royaume-Uni, la France et la République populaire de Chine. Trois autres Etats ont aussi testé avec succès des armes nucléaires : l’Inde, le Pakistan et la Corée du Nord. Un neuvième état, Israël, posséderait aussi des armes nucléaires. L’Afrique du Sud qui avait développé des armes nucléaires a démonté son arsenal. ( Certains pays accueillent aussi sur leur territoire les armes nucléaires américaines pointées sur la Russie : la Turquie, l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Italie et la Belgique). https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_%C3%89tats_dot%C3%A9s_de_l%27arme_nucl%C3%A9aire

À la fin de l’année 2014, l’AIEA dénombre 438 réacteurs de production électrique nucléaire en fonctionnement dans le monde (le même nombre qu’à la fin de l’an 2000)  dont au 1er avril 2012, 153 réacteurs ont dépassé leur âge limite de plus de 30 ans d’âge et 21 de plus de 40 ans:
. États-Unis (99 réacteurs électronucléaires en exploitation répartis dans 62 centrales nucléaires) ;
. France le pays qui produit le plus d’électricité d’origine nucléaire par habitant et en proportion par rapport aux autres sources d’énergies fossiles et renouvelables ( 58 réacteurs répartis dans 19 centrales);
. Russie (34 réacteurs civils en 2015 dans 10 centrales) ;
. Chine (27 réacteurs nucléaires opérationnels et 24 en construction) ;
. Corée du Sud (24 réacteurs dans 4 centrales) ;
. Inde (21 réacteurs dans 7 centrales nucléaires) ;
. Canada (19 réacteurs dans 4 centrales ) ;
. Allemagne (9 réacteurs dans 8 centrales nucléaires. Sortie du nucléaire programmée) ;
. Suède (10 réacteurs dans 5 centrales. Arrêt du nucléaire programmée par référendum et parlement) ;
. Suisse (5 réacteurs dans 4 centrales.  Sortie du nucléaire programmée) ;
. Autriche (1 centrale nucéaire jamais mise en service. Interdiction constitutionnelle depuis 1978 de recourir au nucléaire) ;
. Italie (5 réacteurs à l’arrêt. Sortie du nucléaire civil en 1987 confirmée par référendum en 13 juin 2011) ;
. Lituanie (2 réacteurs à l’arrêt défintif) ;
. Slovaquie (2 réacteurs à l’arrêt définitif sur 6 dans 2 centrales) ;
. Bulgarie (4 réacteurs à l’arrêt définitif set 2 en fonctionnement sur 1 centrale)
. Japon (54 réacteurs nucléaires dans 17 centrales . 52 réacteurs à l’arrêt. Abandon progressif du nucléaire sur 30 ans) ; Afrique du Sud (2 réacteurs nucléaires dans 1 centrale) ;
. Argentine (2 réacteurs dont 1 opérationnel) ;
. Cuba (1 réacteur jamais mis en service et abandonné depuis 2000) ;
. Mexique (2 réacteurs sur 1 centrale) ;
. Corée du Nord (2 réacteurs sur 1 centrale) ;
. Iran (1 réacteur sur 1 centrale) ;
. Israel (1 réacteur sur 1 centrale) ;
. Kazakhstan (1 réacteur sur 1 centrale) ;
. Pakistan (4 réacteurs sur 2 centrales nucléaires) ;
. Taïwan (6 réacteurs sur 3 centrales) ;
. Arménie (2 réacteurs dont un seul est encore en service sur 1 centrale nucléaire) ;
. Belgique (1 réacteur nucléaire arrêté et 7 réacteurs en fonctionnement dans 2 centrales) ;
. Biélorussie ( 2 réacteurs en construction sur 1 centrale)
. Espagne (9 réacteurs dans 6 centrales. Depuis 1984, un moratoire sur la construction de nouvelles centrales) ;
. Finlande (4 réacteurs sur une centrale et un EPR en difficultés de construction) ;
. Hongrie (4 réacteurs sur 1 centrale) ;
. Pays-Bas (2 réacteurs dont 1 à l’arrêt définitif sur 2 sites nucléaires) ;
. Roumanie (2 réacteurs sur une centrale nucléaire) ;
. Royaume-Uni (16 réacteurs dans 8 centrales) ;
. Slovénie (1 réacteur conjoint à la Croatie sur 1 site) ;
.  République tchèque (6 réacteurs sur 2 sites) ;
.  Ukraine (15 réacteurs dans 4 centrales. 4 réacteurs à l’arrêt suite de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl en 1986) ;
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_r%C3%A9acteurs_nucl%C3%A9aires

(2) pays reconnus par l’Organisation des Nations unies : 193 États membres et quatre États non membres (Vatican, État de Palestine, îles Cook et Niue) ainsi que 6 pays reconnus par au moins un État membre de l’ONU sans être reconnus par l’ONU (Kosovo, République arabe sahraouie démocratique, République de Chine-Taïwan, Abkhazie, Ossétie du Sud, République turque de Chypre du Nord) et 2 autres pays (République moldave de Transnistrie et la République du Haut-Karabagh) qui se reconnaissent mutuellement et sont reconnues 2 autres (Ossétie du Sud et l’Abkhazie) ainsi que la République populaire de Donetsk et de la République populaire de Lougansk. 1 territoire indépendant de facto depuis 1990 n’est reconnu par aucun pays (République du Somaliland). https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_du_monde

(3) L’existence du groupe “Bilderberg” (du nom de l’hôtel où se tint sa première réunion au Pays-Bas) n’a été découverte qu’à partir des années 1979-1980. L’ancien agent des services de renseignement espagnols Luis M. González-Mata en dévoile le fonctionnement en 1979 dans son essai Les Maîtres du monde. Dans The Bilderberg and the West, paru en 1980, le chercheur Peter Thompson explique que ce forum annuel de Bilderberg est une rencontre entre les dirigeants des multinationales les plus importantes de la planète et les figures politiques clés des pays occidentaux, afin de discuter ensemble des grandes problématiques et orientations internationales a adopter. En 2009,Frédéric Charpier présente le but des sommets Bilderberg comme une coordination euro-américaine au nom des “principes démocratiques dans l’intérêt du capitalisme”. La même année, l’historienne Chloé Maurel souligne l’absence de transparence et le contexte de guerre froide afin de renforcer la coopération entre les États-Unis et leurs partenaires d’Europe occidentale. Denis Healey, l’un des initiateurs de la conférence de Bilderberg de 1954 et membre du comité directeur pendant 30 ans, a expliqué en 2001 : « Dire que nous cherchions à mettre en place un gouvernement mondial unique est très exagéré, mais pas totalement absurde… Nous nous disions qu’une communauté unique pouvait être une bonne chose”. En France, dans la dernière période, François Fillon et Emmanuel Macron ont été adoubés par le groupe Bildeberg. L’actuel président du Comité directeur du groupe secret de Bildeberg est le français Henri de Castries (ENA promotion Voltaire, auditeur pour l’Inspection générale des Finances, membre de la direction générale du Trésor, Young Leader de la “French-American Foundation”, Président de l’Institut Montaigne soutien de François Fillon et l’un des rédacteur de son programme, Administrateur de Nestlé (Suisse), Administrateur de HSBC (Royaume-Uni), Membre de la Fondation nationale des sciences politiques Sciences-Po Paris, Membre de l’International Advisory Board de l’université de Tsinghua de Pékin, ancien Administrateur du Musée du Louvre, Coprésident de l’Institut du Bosphore avec Kemal Derviş et PDG du groupe d’assurance Axa.

(4) http://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/les-annees-lumiere/segments/reportage/22331/depotoir-nucleaire-chalk-river-radioactivite-dangers et le document secret de travail dernièrement déclassifié de l’Autorité Canadienne du nucléaire : ici et les défectuosités de la poubelle nucléaire de “Chalk River” et ce qui se tramesur les berges de la rivière des Outaouais

 

Livre : Sous nos yeux, du onze septembre à Donald Trump

Tal : Je viens de lire le dernier livre de Thierry Meyssan Sous nos yeux, du onze septembre à Donald Trump…

C’est une vision vraiment intéressante des événements des dernières années..Il écrit :” Les comportement de nos dirigeants semble être devenus irrationnels : sous prétexte de sauver les Libyens d’un dictateur qui aurait pu les tuer, nous en avons massacré 160.000. Pour renverser le régime syrien, nous avons collaboré avec Al-Quaïda, alors que nous l’accusions des attentats du onze septembre et que nous le combattons au Mali; pour défendre le projet de paix européenne, nous avons soutenu le coup d’état nazi en Ukraine, etc. Le monde est devenu sombre : depuis le 11 septembre 2001, l’usage de la torture s’est banalisé, des Etats ont été anéantis, plus d’un million de réfugiés se sont précipités vers l’Europe, plus de trois millions de personnes ont été tuées par les guerres occidentales, le chaos s’installe au Moyen Orient élargi..”

Son livre, qui paraît simultanément en neuf langues, livre les clés de ce que le monde subit depuis quinze ans quand a débuté la “guerre contre le terrorisme”.

Dans la préface on peut lire :” Les “démocraties occidentales” génèrent et entretiennent le chaos dans le monde arabe. Elles sont les véritables responsables de centaines de milliers de morts et de millions de blessés et de migrants. Elles ont créé, en les finançant, en les armant, voire en les formant, les terroristes qui parfois frappent notre territoire. Ces vérités à proprement parler effroyables, ne peuvent tout simplement pas être énoncées dans les medias, et quiconque ose le faire est immédiatement stigmatisé du sceau infâmant de “conspirationniste” ou de se livrer à un “révisionisme en temps réel”.

Thierry Meysssan écrit :

« A n’en pas douter, les partisans de l’impérialisme ne manqueront pas de m’accuser de “complotisme”, comme ils le font depuis 15 ans.  Ils en ont fait un usage extensif depuis que je conteste la version officielle des attentats du onze septembre 2001. Ils se trahissent lorsqu’ils soutiennent publiquement Al QuaÏda en Lybie et en Syrie alors qu’ils l’accusent de massacre aux Etats-Unis, en France ou en Belgique ! »

« Lafarge, leader mondiaux des cimentiers, a reçu de l’OTAN la construction des bunkers des dijahdistes en Syri et en Irak. Des gigantesques fortifications permettent de défier l’armée syrienne.La quantité de ciment produit par Lafarge pour Daech – au moins six millions de tonnes- est comparable à celle utilisée par le Reich, en 1916-1918, pour construire la ligne Siegfried.»

« Devant un Tribunal, s’il devait exister un Nuremberg pour eux, les membres de l’administration Sarkozy devraient réponddre de la privatisation de la politique nationale et des 160.000 morts de l’opération Libye (chiffre établi par la Croix Rouge Internationale) , responsabilité partagée avec les autres Etats ayant participé à l’opération. L’administration Hollande et ses complices devraient répondre quant à eux des 300.000 morts syriens (chiffre établi par le secrétaire général de l’ONU et des 200 à 300.000 jihadistes également tués (évaluation de l’armée syrienne).

Les Français et leurs alliés devraient rembourser la destruction des deux tiers de la Syrie (au minimum 300 milliards de dollars selon la banque Mondiale), incluant aussi bien presque toutes les infrastructures pétrolières et gazières qu’une grand partie des monument antiques. »

 

L’aliment préféré du cancer

Xavier Bazin (La lettre Santé-Corps-Esprit)

Cher(e) ami(e) de la Santé,

Quand son médecin lui apprend qu’elle a un cancer du sein, Christiane Wader n’a que 27 ans.

Le choc est immense, mais Christiane est une battante. Elle est prête à faire « ce qu’il faut » pour vaincre la maladie.

C’était en 2009. Elle commence rapidement les traitements conventionnels : chimiothérapie, opération du sein, radiothérapie. Les résultats sont prometteurs.

Pour renforcer ses chances de guérison, elle fait 30 minutes de sport tous les jours. Elle fait aussi plus attention à ce qu’elle met dans son assiette : elle délaisse les produits industriels et privilégie les aliments bio.

Un jour, en discutant avec un autre patient chez son cancérologue, elle apprend quelque chose qui la stupéfie : les cellules cancéreuses se nourrissent essentiellement… de glucose (sucre).

Immédiatement, elle prend rendez-vous avec les plus grands spécialistes pour leur poser LA question qui la taraude : « dois-je limiter ma consommation de sucre ? »

La réponse, hélas, est désinvolte : « ne vous stressez pas, ce n’est absolument pas prouvé » ou « ne soyez pas trop stricte avec vous-même, il faut aussi vous faire plaisir ». Rassurée, elle continue donc à consommer autant de sucre qu’avant.

En 2011, coup de tonnerre : le cancer est revenu, cette fois sous forme de métastases multiples au foie. Elle passe dans la terrible catégorie des patients « sans grand espoir de guérison ».

C’est reparti pour les traitements de choc : nouvelle chimio, ablation de la vésicule biliaire, ablation d’une partie du foie.

Mais un jour, ses médecins lui font passer un scanner PET pour évaluer l’ampleur de son cancer… et Christiane est troublée quand on lui explique comment cette machine fonctionne. Pour « repérer » le cancer, le scanner fait ressortir les parties du corps dans lesquelles les cellules se nourrissent le plus de glucose.

Pourquoi ? Parce que les cellules cancéreuses consomment 10 à 20 fois plus de glucose que les cellules normales. Voilà ce qui les trahit, et ce qui permet de les repérer facilement au scanner PET.

Mais… cette découverte ne serait-elle pas une bonne raison de faire attention à sa consommation de sucre ? Christiane se pose une nouvelle fois cette question bien légitime… et en est vite convaincue lorsqu’elle découvre les travaux du Dr Warburg.

La découverte oubliée d’un prix Nobel de Médecine

Otto Warburg est LE grand prodige de la biochimie du 20ème siècle. Lorsque le comité suédois lui accorda le Prix Nobel de Médecine en 1931, ce génie murmura : « Il était temps ». Cela manque un peu de modestie mais il n’avait pas tort !

Car ce qu’il avait compris sur le cancer constituait un progrès inouï, dont on commence à peine à redécouvrir l’importance aujourd’hui.

Il a montré que les cellules cancéreuses tirent leur énergie de la fermentation du glucose, contrairement aux cellules normales qui vivent de la respiration de l’oxygène.

Résultat : les cellules du cancer ne s’arrêtent jamais de « manger » : elles sont « droguées » au glucose. Et si elles manquent de « nourriture », elles finissent par mourir.

Pour le Dr Warburg, c’était LE talon d’Achille du cancer, LA faiblesse majeure de cette maladie, qu’il fallait chercher à exploiter.

Malheureusement, une autre découverte scientifique phénoménale a éclipsé ses travaux pendant plus de 50 ans : la découverte de l’ADN en 1953, par James Watson et Francis Cricq.

La recherche sur le cancer s’est rapidement focalisée sur la génétique… ce qui fut une terrible erreur, comme l’a reconnu récemment James Watson lui-même, à 88 ans :

« Identifier les gènes qui causent le cancer a été remarquablement peu utile. Si je devais me lancer dans la recherche sur le cancer aujourd’hui, je me lancerais dans la biochimie, pas dans la génétique ». [1]

La bonne nouvelle, c’est que l’on peut d’ores et déjà tirer des enseignements pratiques des travaux du Dr Warburg.

Car on en sait désormais suffisamment pour déconseiller fortement les sucres rapides aux malades du cancer – et à tous ceux qui veulent éviter cette maladie !

 

Le drame des sucres rapides

Quand on entend « sucre rapide », on pense d’abord au sucre de table, au sucre des confitures, du miel ou des biscuits.

Et en effet, ce sont bien des sucres « rapides », au sens où ils augmentent fortement votre taux de sucre sanguin.

Mais ils ne sont pas seuls ! Beaucoup de sucres rapides… n’ont pas le goût sucré.

C’est le cas du pain (blanc ou complet), du riz blanc, des galettes de riz soufflé ou des pommes de terre : ces aliments sont des sucres encore plus « rapides » que le simple sucre blanc !

Mais ce qu’on commence aujourd’hui à observer, c’est que ces sucres rapides sont aussi une cause majeure de cancer !

 

Aussi dangereux pour vos poumons que la cigarette !

Dans une étude publiée début 2016, des chercheurs ont découvert que consommer des aliments à indice glycémique élevé augmente de 49 % le risque de cancer du poumon !!

Parmi les patients qu’ils ont minutieusement interrogés, ceux qui consommaient le plus de sucres rapides avaient même deux fois plus de risque d’avoir un cancer du poumon que ceux qui en consommaient le moins… y compris s’ils étaient non fumeurs !

Et ce n’est pas une étude isolée.

Encore plus récemment, en avril 2016, des chercheurs ont découvert que les hommes ont trois fois plus de risque de cancer de la prostate s’ils consomment beaucoup de boissons sucrées. Ce risque est presquedoublé s’ils consomment des aliments à IG élevé, type pizzas ou sandwichs.

A l’inverse, les femmes qui privilégient les aliments à indice glycémique bas (céréales complètes, lentilles, fruits frais) ont 67 % de risque en moins de contracter un cancer du sein.

Bien sûr, ce ne sont que des observations indirectes, pas des preuves définitives.

Mais les preuves directes commencent aussi à apparaître :

 

Comment le sucre nourrit le cancer du sein

Des chercheurs de l’Université du Texas ont publié récemment une étude fondatrice dans la revue Cancer Research.

Ils ont sélectionné des souris prédisposées génétiquement au cancer du sein (exactement comme certaines femmes) et leur ont donné des doses de sucre comparables à ce que les Occidentaux avalent tous les jours.

Au bout de 6 mois seulement, les souris qui avaient suivi un régime enrichi en sucre blanc (saccharose) avaient presque deux fois plus de tumeurs que les autres. Et plus le régime était riche en sucre, plus les tumeurs grandissaient rapidement !

Encore plus intéressant : l’étude a établi que le fructose ajouté était plus dangereux encore que le glucose : les souris nourries au fructose avaient encore plus de tumeurs que les autres.

Or où trouvez-vous des doses massives de fructose ajouté de nos jours ? Dans la plupart des produits industriels, sous des noms divers (sirop de fructose-glucose, sirop de maïs, etc.).

Il n’y a donc plus de doute : l’augmentation massive de notre consommation de sucres rapides depuis 40 ans est une des causes majeures de la hausse des cancers sur la même période.

 

Alors que faire ?

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe donc un moyen incroyablement simple de réduire votre risque de cancer (et votre risque de surpoids, et de diabète, et d’Alzheimer, et d’arthrose, etc.) : limiter drastiquement votre consommation de sucre à indice glycémique élevé.

Cela signifie d’abord supprimer totalement le sucre ajouté.

Bannissez pour toujours le sucre blanc de votre foyer. Ne sucrez plus votre thé ou café (en plus, vous en redécouvrirez le vrai goût). Réduisez au maximum les confitures, même maison. Si vous aimez faire des pâtisseries, réduisez fortement la portion de sucre et réservez- les pour les jours de fête !

Attention avant de vous jeter sur les alternatives au sucre, elles ne valent parfois pas beaucoup mieux ! Fuyez l’aspartame ou le sucralose, et même le sirop d’agave. Privilégiez la stevia, un édulcorant naturel et sans danger.

Evitez autant que possible les produits industriels. A minima, lisez bien les étiquettes, en gardant en tête que les industriels rivalisent d’imagination pour sucrer leur marchandise sans que vous ne vous en rendiez compte, en utilisant des noms très divers « sirop de glucose », « sirop de fructose-glucose », « sirop de maïs », etc.).

 

UNACKNOWLEDGE

Un exposé of the world’s greatest secret

Le dernier livre du Dr Greer est tout simplement extraordinaire : il montre, documents à l’appui, que depuis 70 ans, des organismes non officiels ont noué des contacts avec des extraterrestres et ont acquis grâce à eux des machines qui fonctionnent avec l’énergie du vide, donc sans aucune énergie fossile. Le complexe militaro-industriel a détourné des milliards de dollars de fonds publics pour des activités que la plupart des élus ont ignoré. Des agences secrètes ont été activées pour faire croire que les UFO n’existaient pas et pour ridiculiser ceux qui osaient en parler.Tous les brevets déposés concernant l’énergie libre ont été bloqués et bien des inventeurs ont été tués.La presse a été mise sous tutelle et a fait de la désinformation son principal labeur.

Un film du même nom est disponible en DVD sur le site

www.SiriusDisclosure.com

En voici le teaser :

https://drive.google.com/open?id=0B6j9LEHImJdkT3FuRmxmMm9Zanc

Une nouvelle époque s’ouvre à nous, celle de la mise en évidence des mensonges de la « cabale », cette pieuvre qui, en coulisse et hors de tout légalité, domine tous les politiciens et les administrations et continue sans cesse à créer des guerres, ce qui permet aux 1% des humains de contrôler le 99%.

Les témoignages aportés par le Docteur Greer sont absolument irréfutables et de nombreuses photocopies de documents accompagnent ce livre-clé.

La presse ne parlera pas de ces révélationscapitales. A nous de diffuser par internet et par le bouche à oreille ces informations révolutionnaires. A nous de cesser de donner notre pouvoir à des autorités gangrénées par les monstres froids de cette tyrannie secrète qui nous maintient en esclavage. A nous d’oser sortir du conformisme pour vivre libres et éveiller nos proches à d’autres perspectives que l’ « Ordre Mondial » des oligarques dont la folie meurtrière est bien pire que celle des dictateurs de passé puisqu’ils veulent mettre l’humanité entière sous leur domination. Il est difficile, pour le commun des mortels, de réaliser que les Maîtres du Monde d’aujourdhui sont bien pire que Hitler, Staline et tous les autres tyrans des temps anciens…

VIDEOS :

Youtube : Asselineau fait des révélations incroyables

L’Europe mise à nu : comment appauvrir les peuples. La France perd une usine par jour…

Youtube : Ce que le FN n’osera jamais vous avouer.

Une brillante démonstration du jeu des politiciens…

Youtube : 10 Faits qui vont coûter cher à l’humanité !

Youtube : Une infirmière : “On devient suspecte d’avoir osé déclarer un effet secondaire grave d’un vaccin”

Youtube : Une française balance tout, sur ceux qui dirigent la France, et le nouvel ordre mondial

Youtube : Il a travaillé 9 ans avec Manuel Valls, et balance tout !

Présentation du livre Pilleurs d’Etat qui dénonce les privilèges hallucinants de politicines français !

top

Recevez gratuitement notre livre : «Rire c’est la santé»

Pour que nous puissions tous avancer sur le chemin de la médecine holistique nous sommes heureux de vous offrir notre  livre (sous forme d’ebook) “Rire c’est la santé”. Afin de le recevoir inscrivez-vous si-dessous et un mail vous sera envoyé pour télécharger l’ebook :

Nous respectons votre privée : nous ne transmettrons votre email à aucun tiers et vous pouvez à tout moment vous désinscrire. En vous inscrivant vous acceptez de recevoir notre newsletter qui contient des offres informations  au sujet de nos activités et celles de nos amis. Nous collectons votre prénom afin de personnaliser nos emails. Pour tout renseignement contactez-nous à support@santeglobale.info