• Annonce
  • Nucléaire et Fukushima
  • Le Gluten

Chers amis

Nous vivons une époque vraiment palpitante et nous avons à ne pas céder aux sirènes de la peur et des media vraiment négatifs car totalement assujettis aux forces sombres.

Il s’agit de constamment se centrer pour être dans la lumière, la conscience et l’amour ! Dans les moments où n’y arrivons pas, alors une bonne petite séance de défoulement émotionnel nous permettra d’évacuer peurs, colères, jalousies, chagrins et misères de toutes sortes, en quelques instants intenses et libérateurs. Alors, comme après un orage, le soleil de la joie de vivre peut à nouveau briller et nous guider vers toujours plus d’attention à ce qui est important. N’hésitons pas à éliminer les habitudes nocives, comme de remplir nos caddies et nos ventres d’aliments toxiques, sortons des esclavages de la cigarette, des médicaments chimiques et des autres pollutions ! Osons changer nos habitudes et apprendre à avancer vers la santé!

Annonce

La clé C Moi,  télé-sommet GRATUIT !

Nous Johanne et Tal feront partie du panel de 21 experts, auteurs et conférenciers se sont joints à ce télé-sommet La clé C Moi – Apprendre à m’aimer pour rayonner et vivre heureux, qui sera lancé le 5 mars prochain.

Pour ce  télé-sommet La clé C Moi  inscrivez vous sur :

Christian Tal Schaller : https://laclecmoi.com/ChristianTalSchaller et

Johanne Razanamahay : https://laclecmoi.com/JohanneRazanamahay

vous aurez la chance de découvrir des experts plus inspirants les uns que les autres qui partageront leurs expériences personnelles, de précieux conseils et des outils pour vous guider, vous inspirer et vous aider à retrouver la merveilleuse personne que vous êtes afin de vous aimer pour rayonner et vivre heureux.

Puisque je crois sincèrement que chacun d’entre nous mérite de s’aimer et de vivre heureux, je vous invite à participer à cet événement animé par Sonia Perron dans lequel je participe en donnant une entrevue et un cadeau bien spécial, juste pour vous.

Imaginez vivre :

  • Comblé,
  • Paisible,
  • Heureux.

Le télé-sommet en ligne La clé C Moi est gratuit !

Moins de 30 minutes de votre temps chaque jour pour que vous puissiez découvrir et apprendre que s’aimer, rayonner et vivre heureux et heureuse, c’est possible !  Du 5 au 25 mars 2019, vous recevrez tous les jours dans votre boîte de courriel une entrevue vidéo privée.

Si vous voulez vous choisir, apprendre à vous aimer pour rayonner et vivre heureux, n’hésitez pas : inscrivez-vous et partez à l’aventure !

Au plaisir de vous y rencontrer,

Johanne et Tal

P.S. Vous recevrez un nouveau lien chaque jour pour accéder à l’entrevue du jour et chacune de ces entrevues sera accessible pendant 72 heures.

NUCLEAIRE FUKUSHIMA

https://www.francebleu.fr/infos/climat-environnement/valence-il-faut-arreter-les-centrales-nucleaires-martele-le-premier-ministre-qui-a-gere-fukushima-au-1550526565

Valence : “il faut arrêter les centrales nucléaires” martèle le Premier ministre qui a géré Fukushima au Japon

Naoto Kan était Premier ministre au Japon quand éclate la catastrophe nucléaire de Fukushima. Aujourd’hui, il milite pour l’arrêt des centrales nucléaires partout dans le monde. Il est à Valence (Drôme) depuis lundi soir.

L’ancien Premier Ministre japonais Naoto Kan venu présenter le film “Fukushima, le couvercle du soleil” à Valence (Drôme) © Radio France – Nathalie Rodrigues Valence, France

Naoto Kan doit visiter le laboratoire de la CRIIRAD, la Commission de Recherche et d’Information indépendantes sur la Radioactivité, ce mardi matin. Lundi soir, il a présenté le film “Fukushima, le couvercle du soleil”qui retrace les premiers jours de la catastrophe nucléaire.

“Jusqu’à l’accident, je pensais qu’avec la technologie, on arriverait à contrôler”

Ce physicien de formation n’est pourtant pas un anti-nucléaire de la première heure : “jusqu’à l’accident de Fukushima, je pensais qu’avec la technologie, on arriverait à contrôler tous les événements sur les centrales. Ce jour-là, j’ai compris que c’était impossible. Les conséquences pouvaient être tellement énormes, que j’ai changé à 180° ma manière de penser.”

Militant pour les énergies renouvelables

La France a pris des mesures pour renforcer la sécurité des centrales nucléaires après Fukushima. A Tricastin, à Cruas et ailleurs, on renforce des digues, on met des groupes électrogènes en secours pour être sûr qu’il y ait toujours une alimentation électrique pour refroidir le coeur du réacteur. Des mesures qui ne rassurent pas l’ancien Premier ministre japonais : “et en plus, si on n’avait que l’énergie nucléaire pour produire l’électricité, on pourrait se dire que c’est un risque à prendre. Mais on a d’autres sources pour faire de l’électricité. Regardez l’Allemagne. Ils ont décidé de sortir du nucléaire en 2020, ils ont les énergies renouvelables, c’est tout à fait possible. Donc d’une part, un risque énorme ; d’autre part l’existence d’autres sources d’énergie pour l’électricité : il n’y a pas photo.”

Quand on dit à Naoto Kan que les centrales font vivre des milliers de personnes chez nous, il est persuadé que les énergies renouvelables peuvent générer autant d’emplois.

LE GLUTEN : la part du vrai et du faux

Par Michel DOGNA

Je voudrais ici intervenir contre la psychose entretenue concernant ce qu’on appelle globalement le gluten. D’abord il n’y a pas DU gluten mais DES glutens, car il s’agit d’une famille de molécules organiques, de même qu’il n’y a pas DU sucre mais DES sucres, en particulier tout ce qui se termine par “OSE” comme le glucose, le lévulose, le fructose, le lactose, le galactose, et le saccharose – qui est omniprésent dans notre alimentation.

Chaque céréale a son propre type de gluten dont la formule est différente. Cette formule présente un équilibre naturel en fonction d’une adaptation climatique nécessaire. En gros, on peut dire que c’est un carburant qui chauffe, et c’est pour cela que les climats chauds et tropicaux génèrent des céréales rafraîchissantes, sans gluten, le riz étant la référence universelle. Si vous vivez dans un climat froid et que vous consommez exclusivement du riz comme céréale, vous serez frileux.

Les trois meilleures céréales pour les climats froids :

  • L’orge : La céréale des montagnards et en particulier des Tibétains (tsampa).
  • Le seigle : La céréale des conquérants et en particulier des Vikings.
  • L’avoine : La céréale d’hiver – celle qui chauffe le plus.

Le blé, coupable n°1

Différents nutriments que nous consommons quotidiennement peuvent être mis en cause – le problème est de trouver le fautif. Or l’accusé numéro 1, pointé du doigt par un nombre de plus en plus important de médecins, est le gluten, dont le plus redoutable est celui du blé avec sa gluténine, qui est justement la céréale majoritairement utilisée en Europe.
Jadis, les blés avaient une hauteur de 1m 50. Depuis 50 ans, ils ont été manipulés génétiquement pour les raccourcir afin qu’ils ne se couchent pas lors des intempéries, et on observe que la part du gluten dans ce blé a été multipliée par trois.

Pourtant, nous consommons du blé depuis des millénaires apparemment sans problèmes majeurs. Oui mais voila, le blé actuel n’a plus grand chose à voir avec le blé que consommaient les Anciens. Ce blé était originellement composé de 14 chromosomes et d’1 seul génome. Alors en raison des hybridations multiples et du plan scélérat des grands semenciers de rendre le blé “mulet” – ceci  afin d’obliger les paysans à racheter chaque année les semences – il est aujourd’hui composé de 42 chromosomes et 4 génomes – un changement trop brutal pour que notre organisme puisse s’adapter à ce nouveau combustible non prévu par la nature.

Il faut savoir qu’aujourd’hui le gluten est partout, non seulement dans nos assiettes (farines, pains, pâtes, gâteaux secs, etc.), mais dans de nombreux produits, même dans le vin ! Il sert de colle dans les aliments industriels et est de plus en plus utilisé dans des centaines de produits de toutes sortes, car il est extrêmement économique.

Mais il faut tout de même noter qu’il existe encore deux sortes de blé antique qui sont généralement vendus en boutique diététique :

L’Epeautre : donc l’ancêtre sauvage du blé avant qu’il ne soit trafiqué.
Le Kamut : qui a été retrouvé dans les pyramides et qui a germé après des milliers d’années de stockage.

Nota : Le blé hybride courant est peu nourrissant puisqu’il ne contient plus que 15% de protéines contre 40% pour les souches naturelles d’origine.

Tout se passe au niveau de l’intestin grêle

La paroi intestinale est un filtre à double sens, qui, vers l’extérieur ne doit laisser passer que les nutriments transformés et digérés, et vers l’intérieur draine les colloïdes résiduels du système lymphatique. Mais à force d’être confrontée continuellement à des centaines – voire des milliers de molécules chimiques de synthèse (additifs alimentaires, pesticides, irritants, médicaments et autres polluants divers) qui n’existent pas dans la nature et donc qui ne sont pas reconnues par le vivant – de multiples petites nécroses se perforent, laissant passer des molécules alimentaires indésirables ou non transformées.

Justement, parmi les molécules dangereuses, il y a celles de certains nutriments difficiles à digérer telles les agglutinines, la gliadine et surtout la gluténine des glutens. En raison de la perméabilité anormale de la dite paroi intestinale, ces protéines ainsi que d’autres non transformées se retrouvent dans le sang qui les véhicule vers le rhino-pharynx, les articulations, le cerveau, le cœur, etc, créant des foyers inflammatoires et des symptômes chroniques associés.

La sensibilité au gluten n’est pas encore la maladie cœliaque, c’est disons les prémices. On estime que 1% de la population souffre de la maladie cœliaque et 6% d’intolérance au gluten, ce qui fait tout de même des millions de personnes affectées, et la grande majorité ne sont pas diagnostiquées. Mais selon certains médecins ces chiffres sont bien en dessous de la réalité.
Les personnes intolérantes au gluten de blé (lorsqu’elles le savent) se voient interdire la consommation de tous produits à base de blé, seigle, orge et avoine.
Or, il est clair à l’usage que parmi les glutens des différentes céréales citées, c’est de loin celui du blé qui est le plus dommageable pour la paroi intestinale, et celui de l’avoine qui est le moins agressif.

A propos de l’avoine

Il convient de préciser ici que l’avoine ne contenant pas de gluten semblable à celui du blé, mais de l’avénine et de l’avénaline, 90% des personnes intolérantes au gluten (de blé), n’ont pas de problème avec l’avoine. Mais il faut savoir que très souvent l’avoine est cultivée en rotation avec le blé, ou à proximité de celui-ci, avec pour conséquence que cette avoine peut se trouver “contaminée” par le gluten du blé. En Amérique du Nord et dans certains autres pays, il est possible de se procurer de l’avoine qui est garantie sans gluten de blé.

Des maladies directement liées au gluten de blé
selon le Dr Philippe Fiévet

¤ Les maladies auto-immunes : la maladie cœliaque, l’ostéopénie, les retards de puberté, l’arthrite, la dermatite herpétiforme…

¤ Les allergies, l’asthme des boulangers (4 à 8%), les allergies alimentaires pouvant générer un choc anaphylactique, les réactions allergiques cutanées (même la cosmétique contient du gluten).

¤ La sensibilité au gluten non cœliaque : actuellement, on ne dispose pas encore de marqueur biologique de la sensibilité au gluten. Par contre, la clinique est parlante : on retrouve des douleurs abdominales, des allergies cutanées, de la dépression, de l’anémie, de la fatigue (chez l’enfant), des douleurs articulaires. Il faut également savoir que si les anticorps spécifiques de la paroi intestinale (IgA) sont déficitaires, les anticorps anti-gliadines ne sont pas retrouvés.

¤ Parmi d’autres : les fausses couches à répétition, l’hypertension artérielle, le reflux gastro-œsophagien, l’ostéoporose, les maladies inflammatoires.

¤ Le syndrome du côlon irritable : 77% des gens qui arrêtent le gluten n’ont plus le syndrome du côlon irritable.

Comment savoir si vous êtes intolérant au gluten ?

Le meilleur moyen est de tester sa sensibilité en suivant une diète sans aucun gluten pendant un certain temps.
Des malades souffrant depuis des années ont changé leur vie en suivant ce type de diète. Pas besoin de dépenser une fortune en médicaments ou quelque produit miracle, il suffit d’essayer, c’est gratuit et le bénéfice possible vaut largement le coup.

Mais il se dit qu’il faut au minimum un an pour réparer un intestin endommagé.

Pour terminer

Nous vous rappelons que la boutique de santeglobale.info contient des trésors pour vous aider dans l’apprentissage de la santé globale : livres, ebooks, CD et DVD sont des outils de grande valeur. De plus ils vous permettent de faire à vos proches de précieux cadeaux qui vont donner de l’espoir à ceux qui sont découragés, apporter des techniques de guérison à ceux qui sont malades, émerveiller ceux qui sont tristes ou pessimistes, dynamiser la vie des ceux qui sont fatigués et inspirer ceux qui se sentent impuissants pour oser prendre leur vie en mains et avancer vers l’amour et le succès sur tous les plans !

Nous sommes tous ensemble concernés par l’aventure extraordinaire d’une humanité qui progresse vers l’éveil spirituel, la paix et la joie de vivre sur cette magnifique planète qui s’appelle la Terre. Elle nous aime d’un amour infini comme tous les Esprits qui peuplent les mondes subtils !

Vive la vie !

top

Recevez gratuitement notre livre : «Rire c’est la santé»

Pour que nous puissions tous avancer sur le chemin de la médecine holistique nous sommes heureux de vous offrir notre  livre (sous forme d’ebook) “Rire c’est la santé”. Afin de le recevoir inscrivez-vous si-dessous et un mail vous sera envoyé pour télécharger l’ebook :

Nous respectons votre privée : nous ne transmettrons votre email à aucun tiers et vous pouvez à tout moment vous désinscrire. En vous inscrivant vous acceptez de recevoir notre newsletter qui contient des offres informations  au sujet de nos activités et celles de nos amis. Nous collectons votre prénom afin de personnaliser nos emails. Pour tout renseignement contactez-nous à support@santeglobale.info