• Vœux de Tal
  • Dépression et eau froide
  • Message de Jésus
  • Testament de François d’Assise
  • Travailleurs de lumière
  • Leçons de la grippe espagnole
  • Des vaccins qui tuent
  • Lettre au premier ministre

 

MES VŒUX POUR 2019

Par Tal SCHALLER

Que le conscience de l’unité de tous les êtres vivants remplace les croyances intellectuelles limitées du passé,

Que les animaux ne soient plus tués au nom d’une fausse diététique,

Qu’ils ne soient plus mangés pour intoxiquer les pays riches et faire mourir de faim les pauvres,

Qu nous puissions chanter avec les baleines, danser avec les dauphins, voler avec les libellules, creuser la terre avec les taupes afin de célébrer notre fraternité retrouvée avec le peuple animal,

Que cessent ces guerres stupides qui n’ont aucun sens quand nous comprenons que nous sommes tous sur le même « vaisseau spatial » appelé « planète Terre »

Que des parcs d’attraction soient construits pour ceux qui veulent encore jouer à la guerre puissent le faire sans se faire de mal,

Que la peur qui crée tous nos maux s’efface dans la conscience de notre nature spirituelle,

Que le concept holistique (physique, émotionnel, mental et spirituel) nous délivre du matérialisme et des dogmes qui prônent la division,

Que les gouvernants cessent d’être les marionnettes des forces de l’ombre et s’éveillent au bien de tous,

Que nous osions nous liguer pour sortir de griffes de l’argent fou,

Que le règne des « ploutocrates » s’achève parce que nous cessons de leur obéir,

Que l’empire de la chimie et des vaccins disparaisse par grève des consommateurs,

Que la folie de l’ « ultraconsommation » fasse place aux vrai besoins des êtres humains,

Que l’abondance matérielle touche tous les êtres humains,dans la joie de l’abondance partagée,

Que le chamanisme remplace toutes les idéologies en -isme,

Que les émotions négatives (peur, colère, haine, tristesse, jalousie, désespoir) ne stagnent plus dans les corps humains mais soient évacuées sans violence, en « folie douce »,

Que l’intellect et ses problèmes se calment pour que s’ouvre la conscience spirituelle,

Que les expériences mystiques ne soient plus la « chasse gardée » des saints mais deviennent l’émerveillement de chacun,

Que le paix et la joie qui coulent sans cesse des mondes de lumière inondent l’instant présent de tous,

Que la présence aimante des guides, anges et maîtres ascensionnés puisse être ressentie par tous les cœurs,

Que nous transformions nos prédateurs en jardiniers de la Terre,

Que tous nos personnages intérieurs puissent jouer et remplir leur mission,

Que les souffrances anciennes soient guéries par la libération des personnages bloqués dans les caves du passé,

Que les gens qui viennent à nos stages en repartent dynamisés dans leur souveraineté,

Que la vie cesse d’être une lutte pour devenir une fête,

Que l’amour, qui est à l’origine de tout, soit la force créatrice de nos êtres,

Que 2019 soit l’année de tous les espoirs, de tous les rêves qui se réalisent

Dans la fraternité, l’abondance et le bonheur de vivre ensemble dans l’unité et la complémentarité,

Nous sommes vivants, nous sommes aimants, nous sommes des co-créateurs magnifiques !

Pour toujours et à jamais !

Nous, Johanne et Tal, sommes à Madagascar jusqu’à mi février 2019. Gwen Clappe peut vous aider pendant ce temps avec ses talents et ses stages, ainsi que notre partenaire Jean Marie Muller. Nous répondons à vos mails et pouvons, si nécessaire, donner des consultations par whatsapp ou skype. Sachez que nous serons toujours avec vous pour avancer ensemble vers l’éveil et la santé !

Nos stages printemps-été 2019 sont annoncés, inscrivez vous auprès de Dorine Leroi car investir dans sa santé globale et le développement de sa conscience et de son bonheur est le meilleur placement financier qui existe. C’est le « trésor que nul voleur ne peut dérober » dont parlait Jésus !

Ajoutons encore que les énergies positives qui coulent vers nous de tout le cosmos vont rendre, en 2019, toujours plus difficile de rester dans le négatif, les jugements, les hiérarchies artificielles, les croyances qui ne correspondent pas aux lois universelles de la vie !

 

Dépression: oserez-vous tester ce remède?

Sarah, une femme de 24 ans, a réalisé une expérience hors norme devant plusieurs caméras. Les images ont été diffusées dans la série documentaire de la BBC The Doctor Who Gave Up Drugs (Le docteur qui a abandonné les médicaments). Souffrant de troubles dépressifs majeurs et d’anxiété depuis l’âge de 17 ans, elle s’est vu prescrire un drôle de remède par son médecin : une séance de nage hebdomadaire dans l’eau froide. En réduisant progressivement les doses de ses antidépresseurs, elle commence son programme hebdomadaire de nage en eau libre, à une température de 15 °C. Quatre mois après ce traitement non conventionnel, elle ne prenait plus d’antidépresseurs et les symptômes avaient cessé. Les bienfaits d’un traitement sur une seule personne ne suffisent pas à confirmer son efficacité, mais l’histoire de Sarah a quand même servi de base à un rapport publié dans le British Medical Journal.

 

Un Message de Jésus

Source: John Smallman

Vous êtes continuellement et affectueusement surveillés par ceux qui vivent dans les royaumes spirituels.
L’humanité se prépare pour le grand réveil – et tout le monde sur la Terre à présent agit, même si c’est encore inconsciemment pour beaucoup, pour la venue de ce moment merveilleux- et Noël est un bon moment pour faire un rapport sur les progrès déjà accomplis et sur ce que vous pouvez faire pour augmenter le pouvoir et l’intensité de la décision collective déjà prise, celle de vous réveiller tous. Cela aidera ceux qui sont encore profondément endormis à prendre conscience des « coups de pouce » qu’ils ont reçus pour les faire avancer vers le réveil.

Vraiment, ce réveil est un événement absolument étonnant et stimulant. Rien de tel n’est jamais arrivé sur la Planète Terre. La grande majorité des humains vivant sur la Terre, même ceux qui sont spirituellement ouverts et ont l’intention d’avoir une vie pleine d’Amour, n’ont aucune idée du fait qu’un réveil d’une telle puissance va bientôt les élever dans un état d’étonnement joyeux. Et certains, même parmi ceux qui ont consciemment oeuvré comme des travailleurs de lumière, des graines d’étoile, des professeurs spirituels et des thérapeutes, ont encore des doutes persistants et des inquiétudes quant à la validité de la promesse divine, soit que le réveil de l’humanité va arriver « très bientôt ». Ils savent que cela arrivera et pourtant ils restent prisonniers du doute et de la peur.

Le mot « bientôt »a été abondamment utilisé pendant les deux dernières décennies pour encourager les gens à croire que c’est « sur le point d’arriver » alors qu’en réalité, c’est un fait accompli, c’est déjà arrivé!

Votre réveil est précisément ce qui se passe maintenant ! Les changements qui doivent arriver pour vous livrer à la Volonté d’Amour, de la Source, de Mère/Père/Dieu, sont en cours.

Parfois, ces changement sont petits et mineurs, parfois ils sont extrêmement puissants et destructeurs. Mais ils ne durent jamais, ils passent. Le ciel, comme la réalité, est toujours là, et c’est dans ce contexte que les tempêtes se lèvent, s’intensifient puis se dissipent.
Le jeu illusoire dans lequel vous êtes actuellement engagé se dissipera quand vous vous réveillerez et que vous vous retrouverez dans un ciel ensoleillé, rayonnant et amplifiant les belles couleurs de cet environnement céleste dans lequel vous vous trouvez.

Vous avez tous choisi d’être ici maintenant pour participer à ce merveilleux processus et vous disposez de tout le soutien et de tous les outils dont vous avez besoin. Vous êtes continuellement, et avec amour, surveillés par ceux qui, dans les mondes spirituels, sont à tout moment disponibles pour vous fournir les conseils et l’énergie dont vous avez besoin. Tout ce que vous avez à faire est d’accepter ce qui se présente. Comme tout ce qui se produit a déjà surgi lorsque vous en prenez conscience, il est inutile de le regretter ou de tenter de l’annuler. Vous ne pouvez qu’aller de l’avant en agissant sans colère ni jugement négatif.

Donc, pour renforcer votre objectif d’aider au processus de réveil de l’humanité, quelle que soit la manière que vous avez choisie avant de vous incarner, assurez-vous de régulièrement vous réaligner avec votre vrai Soi. Faites des visites quotidiennes à votre sanctuaire intérieur, où vous pourrez vous détendre dans l’Amour qui y réside en permanence et ressentir réellement la puissance de cet Amour qui vous embrasse lorsque vous l’accueillez. C’est la force, le champ infini d’énergie qui vous traverse à chaque instant, à moins que vous ne le bloquiez en vous laissant distraire par la peur et les énergies négatives qui tentent de vous écarter du chemin de l’Amour vous avez choisi de suivre.

Faites appel à moi! Je suis toujours disponible et je réponds toujours à ceux qui m’appellent. Je vous aime parce que vous êtes tous mes frères et soeurs bien-aimés. Abandonnez tout sentiment d’indignité qui pourrait survenir lorsque vous songez à m’appeler, car je suis à vos côtés et je peux vous assurer que personne n’est indigne. Vous êtes tous des êtres divins créés à la ressemblance parfaite de notre Père céleste, de sorte que l’indignité est absolument impossible.

En vous souhaitant à tous une glorieuse fête de Noël, votre frère aimant et dévoué,

Jésus.

 

Testament de François des Oiseaux

A l’âme qui sait lire dans la mienne et qui en comprend les bonheurs et les douleurs, je veux confier ces mots : à l’aube de mon départ, au crépuscule du sentier que j’ai choisi, je puis enfin affirmer en toute paix que notre blessure en ce monde n’est ni dans la richesse, ni dans la pauvreté mais dans notre dépendance à l’un de ces deux états, dans le fait d’imaginer que l’un ou l’autre peuvent nous offrir bonheur et liberté. Elle est aussi dans le fait de se persuader que le Seigneur a besoin des souffrances des créatures que nous sommes pour leur ouvrir la porte à Sa Lumière.

Notre blessure est enfin de croire qu’Il a lui-même besoin de Se sacrifier sous la forme de Son Fils ou sous une forme humaine pour nous sauver.

Qui nous sauvera hormis nous-même par la pureté de notre cœur !

En vérité, le doux Seigneur m’a montré qu’il n’y avait pas de rachat à faire ni de sacrifice à perpétuer. En silence, Il m’a enseigné qu’il y avait juste à sortir de l’ignorance, de l’oubli… et à aimer. Aimer la Vie sous toutes ses formes et par tous les moyens qui l’embellissent, aimer son Unité en toute chose et en tout être.

Puisse tout cela être dit un jour aux femmes et aux hommes, puisse cela être dit et montré mieux que je n’ai su le faire.

Mon vœu est qu’il n’y ait ni Eglise, ni prêtres, ni moines, ni rien de tout cela… Qu’il n’y ait plus que le Très-Haut et nous, car il appartient à chacun de Le rencontrer en lui-même.

Travailleurs de lumière

Travailleurs de lumière, guerriers de la Terre, volontaires, préparez-vous à intégrer ces améliorations dans votre vie. Plus de façades ni de masques, c’est le moment d’être votre vrai moi.

1. Être capable de se connecter à de hautes fréquences d’énergies plus légères.

2. Rêves très clairs et rêves lucides,

3. Capacité à discerner ce qui se passe réellement dans les coulisses de la politique.

4. Être sensible à l’existence de champs d’énergie,

5. Expérimenter et apprécier la synchronicité en tant que signe des codes profondément enracinés de la nature.

6. Énergie fraîche et volonté de mener à bien votre mission de guérison de la Terre.

7. Plus d’empathie pour les autres et le besoin de supprimer l’énergie négative de votre environnement.

8,Conscience que le courant de l’amour universel veillera à ce que ce qui est juste pour vous se produise.

11. Pratiquer la méditation afin de rééquilibrer et de manifester vos vibrations intérieures.

12,Le sentiment merveilleux de faire partie d’un tout, la connexion avec tout le monde et tout le reste.

 

Les leçons d’un siècle après l’épidémie de grippe de 1918: comment la médecine conventionnelle a tué des millions de personnes

Par Dana Ullman, MPH, CCH

HISTOIRE EN UN COUP D’OEIL

~ On pense que 50 millions de personnes sont décédées des suites de l’épidémie de grippe de 1918, il y a 100 ans, mais il existe maintenant une meilleure explication de la mort de tant de personnes.

~ L’aspirine a perdu son brevet en 1917, ce qui lui a permis d’être disponible à bas prix et, du fait que son ancien titulaire, Bayer, en avait la distribution dans le monde entier, l’aspirine était disponible facilement et à moindre coût.

~ Les associations médicales et les gouvernements ont encouragé les gens à prendre de l’aspirine ou d’autres médicaments contre la grippe pour lutter contre la fièvre, même si nous savons aujourd’hui que la fièvre est une fonction de défense importante dans les efforts de l’organisme pour lutter contre la grippe.

~ Les principaux journaux médicaux de l’époque recommandaient en réalité d’utiliser 25 aspirines par jour pour supprimer la fièvre chez les patients atteints de grippe. Un grand nombre de personnes décédées des suites de l’influenza avaient des saignements dans les poumons, un symptôme étrange de la grippe et un effet secondaire connu d’un surdosage en aspirine.

~ Les médecins homéopathes ont eu un succès remarquable dans le traitement des personnes pendant l’épidémie de grippe de 1918. De nombreuses études récentes publiées dans des revues médicales ont montré que le médicament homéopathique, oscillococcinum, est efficace dans le traitement de la grippe.

Chaque automne et chaque hiver, les médias racontent pourquoi vous devriez avoir peur, voire très peur de la grippe.

Lorsque vous réalisez que Big Pharma consacre chaque année des milliards de dollars à la promotion de ses médicaments extrêmement rentables dans divers programmes d’informations télévisés et radiophoniques, il n’est pas étonnant que ces programmes «redonnent» à Big Pharma en utilisant le meilleur outil marketing jamais créé: instiller « grande peur »dans les gens.

Et la coopération du CDC avec ces statistiques étranges est simplement une preuve de la relation intime entre le CDC et Big Pharma. Big Media nous rappelle inévitablement la fameuse épidémie de grippe de 1918, alors que 50 millions de personnes auraient péri de cette maladie. Parce que cette année 2018 marque le 100e anniversaire de cette épidémie majeure, Big Media est en mesure d’augmenter le facteur de peur à un niveau encore plus élevé.

Cependant, vous pouvez prédire que les grands médias ne feront pas de rapports précis sur la grippe et ses antécédents, car de tels antécédents nous montrent qu’un nombre très important de ces décès ne sont pas dus à la grippe mais à l’utilisation de divers traitements contre la fièvre, l’aspirine, l’acétaminophène, la quinine, l’arsenic et même la saignée. L’épidémie de grippe devrait plus précisément être qualifiée d’épidémie de traitements contre la fièvre.

Il est largement reconnu que la fièvre est une défense vitale du corps dans ses efforts de lutte contre l’infection. Une fièvre permet au corps d’augmenter sa production d’interféron, une substance antivirale importante essentielle à la lutte contre l’infection. La fièvre augmente également la mobilité et l’activité des globules blancs, qui sont des facteurs essentiels dans la lutte contre l’infection.

Jane Brody, chroniqueuse de santé respectée de longue date du New York Times, a rendu compte en 1982 des bienfaits de la fièvre sur la guérison. Elle a noté qu ‘«un certain nombre de médecins, y compris des pédiatres, suggèrent maintenant que les fièvres modérées soient autorisées à suivre leur cours, car elles pourraient raccourcir la maladie, potentialiser l’action des antibiotiques et réduire les risques de propagation de l’infection à d’autres.» 2

La reconnaissance du fait que la fièvre est bénéfique est connue depuis plus de 2 000 ans et, historiquement, les bienfaits de la fièvre sur la guérison sont si importants que de nombreux patients ont été traités avec un «traitement contre la fièvre» pour les aider à se rétablir de maladies telles que le cancer, la tuberculose et

d’autres maladies.

Cependant, à la fin des années 1800, il a été démontré que l’aspirine et ses divers composés réduisaient rapidement la fièvre et que la vision médicale de la fièvre changeait radicalement.

En ce qui concerne la grippe et la fièvre, il est illogique de supprimer de manière agressive les défenses naturelles de l’organisme contre les infections virales. Cependant, comme vous le verrez, au début du XXe siècle, les médecins prescrivaient des doses massives de médicaments contre la fièvre à pratiquement toutes les personnes atteintes de fièvre.

 

Bien que les médecins prétendent aujourd’hui croire en «l’évolution», ils ne la respectent pas pour le traitement de personnes souffrant de diverses maladies. Une partie intégrante de l’évolution est que le corps humain se protège de l’infection et / ou du stress dans ses meilleurs efforts pour survivre.

En fait, la fièvre est l’un des principaux mécanismes de défense de l’organisme: lors d’une fièvre, le corps sécrète naturellement de l’interféron (substance chimique antivirale), augmente le nombre et la mobilité des globules blancs afin de les aider à combattre les infections et lie le fer dans les cellules. de sorte que les microbes ne peuvent pas s’en nourrir. Cependant, trop de médecins prescrivent aujourd’hui des médicaments qui vont directement à l’encontre des efforts de défense de l’organisme, y compris la fièvre.

La société allemande Bayer a commencé à commercialiser son nouveau médicament «miracle», l’aspirine, en 1899. L’aspirine était vendue comme médicament antidouleur et médicament qui fait baisser la fièvre.

Bien que l’on puisse au départ et naïvement penser qu’il est judicieux de faire baisser la fièvre, de telles actions entravent les efforts de l’organisme pour se défendre contre l’infection. Utiliser de l’aspirine ou d’autres médicaments qui abaissent la fièvre chez une personne atteinte de la grippe revient à lui demander de combattre le virus de la grippe avec les deux mains liées derrière le dos.

Il s’avère que le brevet de Bayer sur l’aspirine aux États-Unis a expiré en février 1917 , permettant ainsi à toute entreprise de fabriquer de l’aspirine à des prix extrêmement bas. Ces faits ont entraîné une convergence d’événements qui ont créé une «tempête parfaite» pour la surprescription d’un médicament bon marché encouragé par les organisations médicales, les revues médicales et divers organismes militaires et gouvernementaux, alors que l’on ne savait pas que l’aspirine et d’autres

JAMA a en fait recommandé une dose de 1 000 mg toutes les trois heures (!), Ce qui équivaut à près de 25 comprimés d’aspirine standard à 325 mg en 24 heures.

Pourtant, en 1917-1918, le Surgeon General de la US Navy recommanda également l’aspirine comme traitement symptomatique de la grippe et, à la suite de cette recommandation, l’armée acheta d’énormes quantités d’aspirine en 1917 et 1918.

Il est en outre choquant de noter que, selon le célèbre magazine Smithsonian, certaines autorités médicales de l’époque recommandaient des doses extrêmement élevées d’aspirine allant jusqu’à 30 grammes par jour (équivalant à 250 comprimés d’aspirine par jour!) 6.

 

Selon le décompte le plus conservateur du département de la guerre, la grippe a rendu malade 26% de l’armée, soit plus d’un million d’hommes, et près de 30 000 personnes en ont été tuées avant même d’arriver en France. La marine a enregistré plus de 106 000 hospitalisations pour grippe et pneumonie sur 600 000 hommes (et ces chiffres ne comprennent pas les personnes ayant eu une grippe bénigne) .

Comme l’épidémie de grippe de 1918 avait tué un si grand nombre de «jeunes», il n’est pas surprenant qu’un pourcentage particulièrement élevé de personnes tuées appartienne à l’armée et a trop facilement eu accès au traitement médical dangereux de cette époque. Les décès dus à la grippe causent généralement des décès chez les nourrissons et les personnes âgées, mais ce qui était si inhabituel dans l’épidémie de 1918 était le nombre de jeunes de 18 à 40 ans qui moururent (l’âge moyen des militaires).

La preuve que beaucoup de ces jeunes sont décédés des suites d’un type de pneumonie comportant une importante quantité de sang dans les poumons, une condition connue de l’aspirine, a été un véritable «flambeau» pour démontrer que l’aspirine était un cofacteur important de ces décès. cause (et cette condition est rarement observée chez les jeunes atteints de la grippe).

 

Les Américains ne sont pas les seuls à avoir prescrit trop d’aspirine et d’autres médicaments réduisant la fièvre aux personnes atteintes de grippe. Un rapport historique publié en 1920 par le ministère britannique de la Santé sur la pandémie de grippe recommandait que la dose d’aspirine soit comprise entre 975 et 1 300 mg (3 ou 4 comprimés).

En règle générale, ces doses élevées d’aspirine étaient répétées toutes les heures, toutes les deux heures et toutes les trois heures. Un médecin londonien s’est vanté de traiter son patient avec 1 300 mg (4 comprimés) toutes les heures pendant 12 heures sans interruption.

Pour mémoire, les médecins de 1918 ne recommandaient pas seulement l’aspirine pour réduire les fièvres; ils ont utilisé une grande variété de médicaments pour le faire. Que l’aspirine soit disponible ou non, ils utilisaient le médicament qu’ils jugeaient susceptible de faire baisser la fièvre.Généralement, les médecins recommandaient la quinine (en recommandant habituellement une quantité très dangereuse de ce médicament: 1,3 gramme par heure; aujourd’hui, il n’est pas recommandé d’en prendre plus 2 grammes par jour) .10

D’autres médecins ont insisté pour prescrire de l’arsenic et d’autres solutions métalliques; la saignée a même été recommandée par un médecin de premier plan.

 

Il n’est pas étonnant que tant de personnes soient mortes lors de l’épidémie de grippe de 1918 – ce n’est pas à cause de la grippe qu’elles sont décédées, mais à cause de la surconsommation d’aspirine et d’autres médicaments contre la fièvre du jour. Malheureusement, jusqu’à ce que les médecins apprennent à respecter la fièvre en tant que moyen de défense important du corps et tant qu’ils ne cessent pas de le prescrire aux personnes atteintes de grippe, nous risquons de subir encore un nombre considérable de décès dus à cette maladie généralement anodine.

depuis près d’un siècle.

 

Le vaccin anti-grippe n’est pas efficace

Les CDC plaident avec force en faveur du vaccin antigrippal pour pratiquement tout le monde, malgré la reconnaissance bien connue que ce vaccin est l’un des vaccins les moins efficaces actuellement disponibles. En fait, selon Scientific American, «malgré les recommandations du gouvernement, il existe peu de preuves que les vaccins antigrippaux aident les personnes âgées de plus de 65 ans ou de moins de 2 ans». 23

 

Il convient de noter qu’environ 20% des vaccins antigrippaux actuels sont fabriqués avec du thimérosal (un composé du mercure). Bien que le CDC et la FDA insistent sur le fait qu’il n’existe aucun lien «causal» entre le mercure et l’autisme, il est largement reconnu et accepté que le mercure est une neurotoxine et qu’il est clairement «associé» à divers symptômes et syndromes neurologiques, y compris l’autisme. 25

 

On estime que 50 millions de personnes sont décédées au cours de «l’épidémie de grippe» de 1918. Cet article présente de manière convaincante le fait qu’un grand nombre de ces décès sont dus à l’utilisation de doses importantes d’aspirine et d’autres médicaments contre la fièvre.

 

L’essentiel est qu’aujourd’hui, les gens ne devraient pas avoir peur de la simple grippe, mais plutôt d’avoir recours à des médecins qui prescrivent trop de médicaments dangereux contre la fièvre (sans parler d’autres médicaments dangereux qui montrent qu’ils n’ont aucun respect pour la sagesse. du médecin intérieur en chacun de nous).

De plus, comme l’aspirine est un médicament en vente libre qui n’a pas besoin d’une ordonnance médicale, nous pouvons et devrions éduquer les masses à se rendre compte que la suppression de la fièvre chez les personnes atteintes de la grippe n’est PAS recommandée et qu’elle peut même être très importante. nocif.

Nous devrions également craindre les médecins qui ne prennent pas au sérieux les paroles les plus célèbres d’Hippocrate (le «père de la médecine»), qui affirmaient: «Ne faites pas de mal, d’abord.» Autrement dit, les gens devraient explorer et utiliser diverses méthodes plus sûres. PREMIER avant de recourir à des procédures médicales plus risquées.
Des « vaccins » qui ne vaccinent pas, mais qui tuent ! Vers la fin de la folie vaccinale meurtrière ?

 

En Italie, un rapport que l’on doit au Comité Régional de Vénétie pour la Liberté vaccinale (CORVELVA) sur la composition biologico chimique de différents vaccins, commence à faire du bruit tant les révélations qu’il dévoile devraient faire tomber des têtes et mettre un terme définitif à la folie vaccinale meurtrière.

« Vaccingate »

Une interview du docteur Loretta Bolgan, par Marcello PAMIO

(Extraits commentés d’une traduction de Serge Rader)

Loretta Bolgan est titulaire de deux doctorats délivré la Harvard School de Boston (en chimie et technologies pharmaceutiques et en sciences pharmaceutiques).

Elle a été auditionnée dans le cadre de la Commission d’enquête parlementaire sur les vaccins administrés aux quelque 4 000 militaires italiens atteints de cancers, qui a rendu ses conclusions le 8 février 2018 après 18 ans d’enquête (Chambre des Députés – XVIIe Législature, Doc 22-BIS, N°23).

 

« Nous avons effectué des analyses biologiques, chimique et protéique de 7 vaccins (6 injectables et 1 oral) ; et 2 autres vont sortir concernant l’Hexyon hexavalent et le Gardasil 9 anti HPV injectables, soir 9 en tout (en fait, il s’agit de 9 maladies et de 21 vaccins au minimum).

– Priorix tétra = rougeole, oreillons, rubéole et varicelle (RORV), (soit 4 vaccins) ;

– MMRVAXPRO = rougeole, oreillons, rubéole (soit 3 vaccins) ;

– Measles live vaccine contre la rougeole, autorisé avec une procédure nationale en Suisse et importé d’Inde ;

– Infanrix Hexavalent = diphtérie, tétanos, coqueluche, polio, HI type b, hépatite B (soit au minimum 6 vaccins en l’absence de précisions sur les antigènes contenus dans les deux derniers vaccins) ;

– Infanrix Pentavalent = le même sans l’hépatite B (soit au minimum 5 vaccins en l’absence de précisions sur les antigènes contenus dans le dernier vaccin) ;

– Fluad = grippe ;

– Vivotif = typhus. »

 

Vaccins cancérigènes

Vaccins cancérigènes : entre 200 et 300 fois plus d’ADN foetal dans les vaccins que préconisé par l’Agence Européenne de Médecine ! Des vaccins qui ne peuvent pas éradiquer la maladie !

« Les 3 premiers sont à virus vivants atténués et nous avons trouvé, surtout pour le RORV, de l’ADN foetal en quantité élevée, provenant des lignées cellulaires de départ ainsi que des cellules entières mortes.

Pour la cancérogénicité, l’EMA (European Medicines Agency) préconise un maximum de 10 nanogrammes d’ADN, nous y avons trouvé 2 à 3 microgrammes [1] ! donc des conséquences sur le patrimoine génétique, et nous ne pouvons pas accepter leur présence.

Les antigènes présents (composés de virus) devraient correspondre à une séquence unique pour chaque antigène (chaque virus), car ces populations (de virus) entrent en compétition et mutent entre elles dans une sélection active de l’environnement. L’EMA nous dit que les virus sont « atténués » et que cela serait donc sans importance, mais nous pensons que dans ces conditions les vaccins ne peuvent pas éradiquer la maladie.

Nous sommes en train d’effectuer des examens complémentaires pour trouver ces nouveaux virus qui auraient un impact possible sur la sécurité des vaccins. »
Un risque de maladies auto-immunes ou neurodégénératives
L’organisme humain est constitué de beaucoup plus de micro-organismes viraux et bactériens que de cellules humaines ; nous avons dans notre ADN des virus intégrés ; il y a donc un risque sur l’auto-immunité et sur le microbiote intestinal.

Un corps sain est donc l’expression d’un équilibre qui peut être rompu, sous l’action des antibiotiques ou des vaccins, et déclencher ainsi la maladie : cancers, maladies auto-immunes ou neurodégénératives.
Un vaccin contre la rubéole qui ne peut pas vacciner contre la rubéole, mais qui contient des allergisants, des herbicides, des antibiotiques ou encore 173 substances chimiques différentes dont seules 30 % sont référencées dans les banques de données de l’American Type Culture Collection, organisation non commerciale créée en 1925.

« De plus dans le vaccin Priorix Tétra, nous n’avons pas retrouvé l’antigène rubéoleux ; il n’y a donc pas d’immunisation pour la rubéole.

Nous avons trouvé dans ce vaccin :

– Une protéine humaine allergisante reconnue, la sarcoplasmic calcium binding protein qui injectée peut entraîner allergies et auto-immunité, venant de la lignée cellulaire MRC 5 qui est de type fibroblastes embryonnaire humain, qui va en sénescence après 50 cycles de division. Selon les études de la Dr DEISHER, l’ADN de cette lignée est cancérogène.

– Deux protéines animales, l’actine et la vimentine, provenant des milieux de culture respectivement d’origine bovine et de polio.

– Des virus adventices que nous livrerons plus tard.

D’autres contaminations :

– 115 substances chimiques dans un lot de vaccin dont seulement 30% sont reconnus dans les ATCC Data Banks, et 173 substances dans un autre lot. Nous allons poursuivre ces études en recherchant toutes ces substances.

– Des herbicides.

– Des acaricides.

– Des alcaloïdes du monde végétal.

– Des antibiotiques différents.

– Des contaminations croisées d’autres lignes de production des vaccins qui s’additionnent à celles présentes. C’est normal, paraît-il, or ces substances ne doivent pas être présentes dans le vaccin.

Les études faites sur les vaccins ne sont pas indépendantes et ne sont réalisées que par l’industrie productrice. Il existe une carence évidente sur la sécurité, on cache cette problématique alors que les vaccins ne devraient être considérés que d’un point de vue scientifique, ce qui n’est pas le cas. »
« INFANRIX HEXA : Il n’a pas été retrouvé d’ADN ou de contaminants de ce type, car le formaldéhyde (formol) et le glutaraldéhyde du procédé de fabrication ont détruit le matériel génétique. »

Pas de présence d’antigènes (absence de protéines vaccinantes), mais 65 contaminants chimiques dont 7 toxines qui sont reconnues comme à l’origine de maladies auto-immunes et d’allergies !

« On s’attendait à trouver des virus polio qui sont absents, mais l’EMA nous a répondu qu’avant leur destruction au formol, ils se répliquent pour former des protéines antigène D qui entraînent la réponse en anticorps.

Alors, on a regardé : on y retrouve 65 contaminants chimiques avec des contaminations croisées et 7 toxines chimiques reconnues toxiques même en quantités réduites.
Les protéines présentes sont des peptides bactériens à chaîne courte en acides aminés, d’origine bactérienne des lignées de culture pour produire les toxines et elles sont reconnues comme allergènes et auto-immuns.
Nous n’avons pas retrouvé les antigènes (Ag). On s’attendait à observer les 6 antigènes protéiques modifiés par le traitement au formol, mais analysables mais non, pas d’Ag ! On a donc digéré l’échantillon avec la trypsine pour découper les protéines et utilisé le spectromètre de masse pour voir la séquence des acides aminés et pouvoir la comparer avec les Data Banks. Nous n’avons rien retrouvé : pas de protéines, donc pas d’Ag, ce qui paraissait impossible (Ce qui signifie qu’il n’y a pas de « protéines vaccinantes » dans les vaccins et que ce ne sont donc pas des vaccins »).

Nous avons donc pratiqué un test colorimétrique et trouvé une grosse macromolécule unique réagissant au réactif des protéines, en concentration de 1 mg/ml, qui reste en suspension en donnant une coloration opalescente au vaccin ou précipite au fond, mais qui ne se résuspend pas, car elle est insoluble.

Cette macromolécule est donc différente au niveau chimique par rapport à un antigène. Nous sommes donc perplexes, car il existe des ponts liant les protéines entre elles et on introduit donc des groupes chimiques nouveaux avec des molécules non identiques aux Ag de départ.

Donc on doit se demander à quoi correspond la formation d’Ac, contre quoi ? »
Le docteur Loretta Bolgan pose la question que personne n’ose poser de crainte d’être taxé de « complotiste ». Or, si des produits sont présentés comme étant des vaccins alors qu’ils n’en sont pas et qu’ils sont inoculés de force à des nourrissons de 8 semaines, on peut à très juste titre parler de complot ! La question étant qu’elle est la nature de ce complot ? Qu’elles en sont les vraies raisons, sont-elles exclusivement commerciales ? On attend des réponses des autorités qui imposent l’obligation vaccinale !

Avec la complicité des États et des médias diffuseurs de ses publicités payantes, l’industrie pharmaceutique vaccinale dirige une nouvelle Sainte Inquisition, celle de la chasse aux « complotistes », car être taxé de « complotiste » est la crainte de tous les chercheurs et scientifiques qui se verraient ainsi excommuniés de leur communauté de travail et mis au banc de la société.

Comme vous le verrez ci-dessous, le docteur Loretta Bolgan termine son interview sur cette question. Or, cette peur, justifiée, n’interdirait-elle pas de dévoiler de réels complots ? Cette nouvelle Sainte Inquisition n’a, en fait, que pour but de nous empêcher de nous poser des questions, et donc d’ignorer les réponses qui pourraient y être faites.

France : Lettre au premier ministre

Un cri du cœur que l’on ne peut ignorer,,,

Jacques GUILLEMAIN , ex-officier de l’armée de l’Air . Pilote de ligne retraité .

Lettre adressée à Mr le premier ministre Edouard PHILIPPE

 

Monsieur le Premier ministre,

Vous venez de nous livrer un discours pitoyable comme on en voit peu.

Alors que le pays est au bord de l’explosion, que la fracture sociale est totale et que bientôt la fracture identitaire, que vous niez depuis toujours, va désintégrer la nation, vous venez d’ajouter à l’arrogance de l’exécutif envers les Gilets jaunes une humiliation sans précédent.

Vous croyez vraiment que le compte y est avec quelques miettes jetées à des millions de Gilets jaunes en train de crever ? Oui, je dis bien à des millions de GJ.

Car quand 75 % de la population soutiennent encore le mouvement, malgré vos tentatives de le discréditer, malgré les insultes de vos sbires qui les ont traînés dans la boue, on ne parle

plus de 10 000 ou 15 000 GJ autour des ronds-points, mais de dizaines de millions de Français, travailleurs et retraités, jeunes et vieux, de droite comme de gauche, qui soutiennent sans restrictions ce cri de détresse de tout un peuple abandonné par une caste dirigeante, arrogante et méprisante qui s’enrichit toujours plus et laisse crever le peuple.

Ils vous l’ont dit pendant trois semaines. Ils sont en train de crever. Le 20 du mois, ils doivent choisir entre manger, se chauffer ou faire le plein. Mais vous êtes incapable de comprendre ça.

Les caisses sont vides ?

Mais à qui la faute ? Vous avez dilapidé l’héritage des Trente Glorieuses, quand la France avait le 5e niveau de vie au monde, derrière les États-Unis, le Luxembourg, la Suisse et la Suède. Aujourd’hui, les GJ ont le frigo vide.

Qui a fait venir des millions d’immigrés sans diplôme ni qualification, la plupart incapables de s’intégrer dans une économie moderne et performante et qui vont gonfler le flot des assistés ?

Vous l’ignorez sans doute, mais selon l’Insee, le social représente 4 % des revenus d’un natif, mais 22 % des revenus d’un immigré africain.

Cette immigration bas de gamme coûte plus cher en social que sa contribution au PIB. Elle ne fait qu’appauvrir le pays en le nivelant par le bas.

Le taux d’emploi des natifs est de 85 %, celui des immigrés de 65 % !

Vous accueillez des illettrés à l’heure du numérique.

Votre discours n’était que dissimulation sur les véritables causes de votre impuissance à satisfaire les Gilets jaunes. C’est l’immigration de pauvres qui nous a ruinés.

Car ces GJ, c’est à eux que vous faites supporter le coût démentiel de l’immigration, 100 milliards par an, chiffre jamais démenti officiellement.

Les Gilets jaunes paient 1 038 milliards de taxes et impôts. Où vont-ils, puisque vous n’en avez jamais assez ?

Contrairement à votre discours sur la hausse des salaires, il est prouvé que le niveau de vie a baissé de 440 euros depuis 2008.

Depuis 40 ans, la France emprunte pour maintenir à crédit le niveau de vie.

Depuis 40 ans, elle paie 40 milliards d’intérêts à ses créanciers, étrangers pour la plupart. 2 points de PIB ! Plus que la croissance qui est de 1,6 % !

Difficile de s’en sortir dans ces conditions, surtout quand on charge la barque avec toute la misère du monde qui vient profiter de l’eldorado social.

Les caisses sont vides ?

Mais fermez donc les frontières au lieu d’aller à Marrakech signer le Pacte sur les migrations, un torchon onusien qui va signer notre arrêt de mort en légalisant l’immigration clandestine et en accordant le statut de réfugiés aux migrants économiques.

Car au final, c’est bien un droit que l’ONU accorde à tous les migrants et un devoir de les accueillir qu’elle impose aux pays signataires.

Supprimez l’AME, qui coûte 1 milliard chaque année et soigne les sans-papiers couverts à 100 %, alors que plus d’un tiers des Français diffèrent leurs soins faute de moyens.

Arrêtez de payer des retraites de 830 euros à des étrangers (1 300 pour un couple) qui n’ont jamais cotisé ni travaillé en France.

Ça vous permettra d’annuler la hausse de CSG sur les retraites et le gel des revalorisations. Vous saignez des retraités qui ont travaillé pendant 45 ans, sans connaître les 35 heures ou les 5 semaines de congés payés.

Faites donc la traque aux faux mineurs isolés qui représentent 60 % des MNA, selon le Sénat.

Vous n’avez pas un sou à donner aux GJ, mais en 2017 vous avez dépensé 1,250 milliard pour accueillir 25 000 mineurs isolés et en 2018 la facture sera de 2,5 milliards. Dont plus de 2 milliards pour les faux mineurs.

Et pendant ce temps, 25 000 de nos paysans sont en faillite et les suicides se multiplient, mais ce sont des GJ, ils peuvent donc crever en silence.

350 euros par mois pour un paysan qui trime 15 heures par jour sans vacances, mais 50 000 euros par an pour chaque MNA !

De l’argent, pour l’immigration de masse, il y en aura toujours. Les Gilets jaunes paieront. Du moins c’est ce que vous pensiez jusqu’à la révolte.

Vous attirez toute l’Afrique. Mais peut-être ignorez-vous que le milliard d’Africains produit moins de richesses chaque année que ne produisent nos Gilets jaunes qui sont les forces vives de la nation. Nous leur devons tout.

Ils sont ouvriers, paysans, infirmiers, policiers, chauffeurs routiers, commerçants.

Ce sont eux qui ont fait de la France la 5e puissance économique du monde que vous êtes en train de détruire avec l’immigration de pauvres totalement inutiles.

En Afrique, le PIB par habitant, c’est 1 000 euros par an en moyenne, beaucoup moins au Sahel. Et vous vous étonnez que le tsunami migratoire s’amplifie ?

Votre politique est pitoyable, elle va détruire la France.

La mise à sac des beaux quartiers de Paris, c’est votre faute.

La colère des Gilets jaunes accablés de taxes et impôts, c’est votre faute.

Les 4 morts et les centaines de blessés, c’est votre faute.

Le ras-le-bol des forces de police, dont les effectifs ont été laminés et qui travaillent dans des conditions déplorables, c’est votre faute.

L’effondrement du niveau scolaire et l’islamisation de l’école, c’est votre faute.

Les 1 000 agressions gratuites par jour, c’est votre faute.

Les familles juives qui fuient le 9-3 pour leur sécurité, c’est votre faute.

Le terrorisme qui a fait 250 morts et 1 000 blessés depuis 2015, c’est votre faute.

L’explosion des mini-califats qui envahissent les banlieues, c’est votre faute.

La fracture identitaire et la dislocation de la nation, c’est votre faute.

La faute collective de toute une caste méprisante qui se croit revenue à l’Ancien Régime et s’octroie de plus en plus de privilèges, comme l’a montré la scandaleuse affaire Benalla. Soidisant un simple porteur de bagages, avec appartement de fonction, voiture avec chauffeur, port d’arme, badge d’accès à l’Assemblée, grade de lieutenant-colonel de réserve à 26 ans ! Du n’importe quoi !

Oui, tous ces maux, ces fléaux, vous en êtes tous responsables car votre seule obsession c’est de promouvoir le mondialisme et le multiculturalisme quel qu’en soit le prix pour les natifs.

Emmanuel MACRON est au service de l’Union européenne et du grand capital.

Et votre seul combat c’est celui que vous menez contre les patriotes et les identitaires, ces salauds de populistes qui ont le culot de défendre leur identité et leur culture, et que les juges rouges harcèlent en permanence pendant que les vraies racailles, qui pourrissent la vie des Français, sont remises en liberté après un simple rappel à la loi.

Notre justice du « mur des cons » est tombée tellement bas qu’un immigré peut violer une jeune gamine de 15 ans en toute impunité, « parce qu’il n’a pas les codes » !

CASTANER n’a vu que des néo-nazis chez les Gilets jaunes. Mauvaise pioche. Parmi les 400 manifestants arrêtés, aucun crâne rasé avec tatouage de croix gammée.

DARMANIN, encore plus nul, a fait de la surenchère. « Sous les Gilets jaunes, il y a des chemises brunes ».

Mais le pompon revient à votre porte-parole Benjamin GRIVEAUX.

« Certaines personnes arborant un gilet jaune remontaient les Champs-Élysées avec des drapeaux en disant : « On est chez nous ». Ceux-là appartiennent à une extrême droite identitaire… Et ceux-là, nous les combattrons à chaque minute, à chaque heure et à chaque journée de ce quinquennat, jusqu’au bout. »

Agiter un drapeau en clamant « on est chez nous » va bientôt mener au tribunal !

Après la dictature de la pensée, on passe au cran supérieur, comme à Cuba ?

Vous rendez-vous compte, Monsieur le Premier ministre, combien ces déclaration sont grotesques, mais aussi insultantes pour les Gilets jaunes ?

Vous rendez-vous compte que des millions de Gilets jaunes sont dans la désespérance pendant que vos sbires les insultent et les méprisent ?

Mais où donc êtes-vous allés chercher de telles nullités qui ne comprennent rien à rien. Il aura fallu que Paris s’embrase pour qu’ils réalisent enfin qu’ils étaient à côté de la plaque et que la situation devenait gravissime !

Mais qu’allez-vous faire quand les banlieues vont s’embraser à leur tour, comme en 2005, mais à la puissance 10, alors que 5 000 armes de guerre dorment dans les caves ?

Si vous êtes incapables de gérer un paisible mouvement des Gilets jaunes, ce n’est plus l’état d’urgence qu’il faudra décréter, c’est l’état de siège.

Votre incompétence et votre manque de jugement font peur.

Pour conclure, quelles que soient les mesures que vous prendrez, Emmanuel Macron ne renouera pas avec le peuple. Vous l’avez trop méprisé et trop insulté.

C’est fini, le divorce est définitif.

Et la rupture va s’aggraver avec la mondialisation et l’immigration que vous souhaitez amplifier. Le monde nouveau de MACRON, c’est en marche vers la catastrophe sociale et identitaire. On se demande s’il a tous ses esprits.

 

Pour conclure en trois mots : vive 2019

Et, petite surprise agréable : nous prolongeons jusqu’au 31 janvier 2019 le cadeau du DVD Naissance d’une humanité consciente à tout acheteur d’un article sur la boutique de santeglobale,info car cela a rencontré un grand succès en décembre 2018 !

 

 

top

Recevez gratuitement notre livre : «Rire c’est la santé»

Pour que nous puissions tous avancer sur le chemin de la médecine holistique nous sommes heureux de vous offrir notre  livre (sous forme d’ebook) “Rire c’est la santé”. Afin de le recevoir inscrivez-vous si-dessous et un mail vous sera envoyé pour télécharger l’ebook :

Nous respectons votre privée : nous ne transmettrons votre email à aucun tiers et vous pouvez à tout moment vous désinscrire. En vous inscrivant vous acceptez de recevoir notre newsletter qui contient des offres informations  au sujet de nos activités et celles de nos amis. Nous collectons votre prénom afin de personnaliser nos emails. Pour tout renseignement contactez-nous à support@santeglobale.info